Déplacement de Frédérique VIDAL

Madame Frédérique VIDAL, Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, s’est déplacée ce jeudi 7 mars dans l’Hérault, à l’occasion du lancement officiel du Montpellier Advanced Knowledge Institute On Transitions (MAK’IT).

Lancement MAK'IT par Madame Frédérique VIDAL

Frédérique VIDAL a profité de son arrivée en gare de Montpellier pour rendre visite aux  étudiants qui animent le stand du Grand Débat National installé dans le hall du 1er étage de la gare de Montpellier Saint-Roch. Un stand au contact des citoyens afin de recueillir les contributions de chacun.

 Puis, Madame la Ministre s’est rendue à l’institut de Botanique de Montpellier accompagnée de Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault, elle a été accueillie par Philippe Augé, président de l’Université de Montpellier, Abdoulaye Yero Balde, ministre guinéen de l’Enseignement supérieur et de la Recherche Scientifique, et par Louise Fresco, présidente de l’institut Wageningen, pour la présentation approfondie du Montpellier Advanced Knowledge Institute On Transitions (MAK’IT).

MAK’IT est un espace d’élaboration d’une intelligence collective de l’action pour le développement durable via la mobilisation des communautés scientifiques qui contribue au rayonnement international de l’Université de Montpellier et de ces partenaires stratégiques. La mission de l’institut MAK’IT consiste à analyser, accompagner et accélérer les transitions agricoles et alimentaires, environnementales et sanitaires nécessaires à la réalisation des objectifs de développement durable (ODD).

En fin de matinée, elle a procédé à la plantation d’un arbre « symbole » de l’amitié entre l’Institut Wageningen et l’Université de Montpellier au Jardin des Plantes à Montpellier.

La visite s’est terminée par un temps d’échange avec les directeurs de laboratoires et les directeurs de départements scientifiques.

Grand débat national en gare Saint Roch

Un stand de proximité à Montpellier pendant deux jours mis en place par la préfecture de l'Hérault
Rendez-vous les 6 et 7  mars  2019 en gare SNCF Saint-Roch

Dans le cadre du grand débat national, différents dispositifs de recueil de propositions concrètes ont été mis en place afin de récolter la parole citoyenne : plateforme numérique, réunions d’initiatives locales, conférences régionales citoyennes.

Un nouveau dispositif est désormais à la disposition des citoyens : les stands de proximité. Mahamadou Diarra, directeur de cabinet est référent départemental Grand débat national pour l’Hérault.

Itinérants, avec 100 étapes de deux jours chacune pour assurer une présence dans tous les départements, ces stands vont vers le public et permettent à ceux qui ne se seraient pas inscrits spontanément à des réunions d’initiatives locales de pouvoir contribuer et donner leurs avis. En pratique, les animateurs de ces stands diffusent de l’information et disposent de questionnaires identiques à ceux disponibles sur la plateforme numérique www.granddebat.fr permettant également à ceux qui ne sont pas familiers avec les outils numériques de déposer leur parole citoyenne.

Ainsi, le mercredi 6 mars de 11h30 à 19h et jeudi 7 mars de 8h à 19h, chacun pourra au choix : remplir en ligne des questionnaires sur des tablettes numériques ou remplir des questionnaires papier directement sur le stand ou déposer une contribution sous format libre.

A l’initiative du Président de la République, le Gouvernement a engagé un Grand Débat National depuis le 15 janvier permettant à toutes et tous de débattre de questions essentielles pour les Français... Quatre thèmes ont été identifiés par le gouvernement : 

  • la fiscalité et les dépenses publiques
  • l'organisation des services publics
  • la transition écologique
  • la démocratie et la citoyenneté

Montpellier : inauguration du siège d’Hérault Habitat

"Implantation stratégique, développement de l’offre de services et innovations techniques sont les lignes directrices du nouveau siège social d’Hérault Habitat."


Ce mardi 5 mars 2019, le nouveau siège social Hérault habitat est inauguré en présence de Jean-Pierre Pugens qui cède sa place à Thierry Besançon nouveau directeur général d'Hérault Habitat, Vincent Gaudy président d'Hérault Habitat, Pierre Pouëssel préfet de l'Hérault, Kléber Mesquida président du département, Hussein Bourgi conseiller régional (de gauche à droite)

« Un bâtiment très fonctionnel, avec des espaces intérieurs bénéficiant d’éclairage naturel pour un bien être reconnu par l’ensemble des personnels. L’architecture en 3 volumes reliés symbolise la Synergie que l’on a souhaitée en rassemblant les forces de Hérault habitat, Hérault aménagement et Territoire 34 au sein de ce bâtiment pour développer l’offre de logements sur le territoire héraultais...», précise Kléber Mesquida.

Après 30 ans d’utilisation, le siège social d’Hérault Habitat, a été entièrement repensé et livré en seulement 19 mois - démolition Avril 2017/ livraison Octobre 2018 ; dont 12 mois de construction.

habiCapture

Ainsi, depuis octobre 2018, 127 collaborateurs de Hérault Habitat se sont réinstallés au 100 rues de l’oasis, au coeur du quartier du petit Bard.

Une proximité avec les locataires souhaitée par le Président du Conseil départemental et le Président de Hérault Habitat.
Effectif enrichi par l’installation des structures départementales que sont Hérault Aménagement et Territoire 34, qui consacrent la volonté de développer l’offre de service du Département en matière d’aménagement du territoire.
Un bâtiment dont le coût de construction est de 7.8 M € HT au service de l’innovation technique.

La composition est à la fois sobre et dynamique et met en scène une association de 3 volumes identiques semblant « flotter » au-dessus d’un socle massif.
Le parti architectural est ainsi de donner au siège d’Hérault Habitat l’image d’un bâtiment solidement ancré dans le quartier, et dont les différents volumes expriment le dynamisme et la modernité.
Il s’agit d’un Bâtiment à Energie Positive (BEPOS), soit un bâtiment qui produit plus d’énergie qu’il n‘en consomme pour son fonctionnement.

La réalisation d’un BEPOS repose à la fois sur les principes d’habitat passif à consommation énergétique au mètre carré très basse, et sur la production locale d’énergies renouvelables. (photovoltaïque)
Enfin, c’est un bâtiment qui fait rentrer Hérault Habitat dans l’ère du B.I.M., (Modélisation des données du bâtiment) ; maquette numérique en 3D, partagée sur une plateforme collaborative, permettant de suivre toutes les phases de la vie d’un bâtiment, de la conception à l’exploitation et la maintenance.

Halles Laissac : nouveaux horaires trois mois après

Les halles Laissac inaugurées le 1er décembre dernier à Montpellier modifient leurs horaires d'ouverture, suite à une réunion avec Philippe Saurel à compter du 1er mars 2019


Ce vendredi, Philippe Saurel, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole, a reçu à la mairie tous les étaliers des Halles Laissac. Ils ont ensemble convenu de différentes modifications des horaires d'ouverture appliqués jusqu'alors sur une plage horaire jugée trop large par les concernés. C'était une demande appuyée par les 24 commerçants qui ne parvenaient plus à maintenir leur activité économique de 8h à 20h.

Les halles resteront ouvertes sept jours sur sept

Lors de cette réunion, Philippe Saurel et les étaliers des Halles Laissac se sont mis d'accord pour maintenir l'ouverture sept jours sur sept. Les commerçants auront la possibilité de fermer le lundi, à l'exception de deux étals primeurs restant fermés le dimanche et assurant l'activité le lundi. Le bar et le cuiseur, fonction support de l'ensemble de l'activité, seront ouverts tous les jours.

Le dimanche, des horaires d'hiver et d'été ont été mis en place. En hiver, du 1er novembre au 31 mars, les Halles resteront ouvertes jusqu'à 15h tandis qu'en été, du 1er avril au 30 octobre, elles fermeront leur portes à 17h.

Un dispositif appliqué immédiatement

Ce nouveau dispositif est d'application immédiate et, dès dimanche, les Halles fermeront à 15h.

Ces ajustements, trois mois après la mise en service de l'équipement, permettent de maintenir une offre commerciale cohérente pour les Montpelliérains, d'offrir un lieu de convivialité les dimanches et de maintenir, pour les commerçants, une activité économique soutenable.

Rendez-vous mensuels du Bar des Sciences à Montpellier en 2019

Chaque mois, les amoureux des sciences et de la culture scientifique à l'Université de Montpellier vous accueillent à la brasserie du Dôme. Des rendez-vous réguliers du Bar des Sciences fêteront les 20 ans en juin prochain.

Prochain rendez- vous, le jeudi 14 mars 2019 à 20h30 « D'où viennent les pensées, Ordre et Désordres » en présence de trois scientifiques

Le cerveau est l'un des organes les plus complexes du corps humain ! On peut notamment s'interroger sur ce qu'est une pensée, cette chose invisible produite presque sans interruption par notre cerveau... Se demander d'où elle vient, quel est son cheminement et si elle peut être contrôlée ?
Ce Bar des sciences qui s'inscrit dans le cadre de la Semaine du cerveau propose un débat participatif inédit sur cette thématique avec :
- Clément Barniaudy, chercheur en Sciences Humaines et Sociales à l'Université de Montpellier
- Arnaud Cachia, Professeur en Neurosciences, Université Paris Descartes
- Déborah Ducasse, Médecin psychiatre et psychothérapeute au CHU de Montpellier.

Tous les rendez-vous du Bar des Sciences 2019 :

  • D’où viennent les pensées ? Ordre et désordres - Jeudi 14 mars - 20h30 à la Brasserie Le Dôme (Dans le cadre de la Semaine du cerveau)
  • La robotique face à l’éthique - Jeudi 11 avril à 20h30 à la Brasserie Le Dôme
  • L’intestin, un second cerveau ? - Mardi 21 mai à 20h30 (Dans le cadre du festival Pint of science)
  • La qualité de l’air en milieu urbain : Mesures, santé, prévention - Jeudi 20 juin - 20h30 à la Brasserie le Dôme - Soirée spéciale anniversaire des 20 ans du Bar des sciences !

Brasserie Le Dôme - 2 avenue Clémenceau à Montpellier - Quartier gambetta - entrée libre.

Les Helvètes au rendez-vous de la Comédie du Livre 2019

La Suisse, pays invité de la 34e édition de la Comédie du Livre les 17, 18 et 19 mai 2019 à Montpellier


Les grandes lignes de la programmation ont été dévoilées ce jeudi 28 février en présence de la journaliste littéraire Florence Bouchy recrutée comme directrice artistique et littéraire de cette édition. Pendant tout un week-end, les littératures suisses seront mises à l’honneur sous les chapiteaux à Montpellier. Un événement gratuit.

Une programmation éclectique chaque année 

Sur l'esplanade ont été reçues les littératures néerlandaises et flamandes en 2018, La Grèce et l'ensemble de la Méditerranée en 2017, l'Italie en 2016, les littératures ibériques et nordiques les années précédentes. La Comédie du Livre constitue un des plus grands événements littéraires français, l'occasion de rencontrer de nouveaux auteurs et des plumes confirmées. Comme chaque année, la manifestation proposera conférences, rencontres, animations et séances de dédicaces à destination de tous les publics, soit 300 auteurs invités. L’événement se déroulera sur l’Esplanade Charles-de-Gaulle et dans le réseau des médiathèques du territoire de la Métropole.

Carte blanche

Cette année, Véronique Ovaldé a « Carte Blanche ». Mise à l’honneur durant cette 34e édition, l’écrivaine invite des auteurs dont elle admire le travail, et avec lesquels elle se sent des affinités littéraires ou amicales. Rencontres, concerts littéraires, lectures à une ou plusieurs voix… Véronique Ovaldé a la liberté d’inventer les formats qui lui plaisent, pour favoriser la découverte et les échanges autour des oeuvres.

Des nouveautés annoncées et une programmation en cours

Cette année, la maison d’édition choisie est l'éditeur Allary, maison d'édition indépendante fondée en 2014, axée sur l’écriture française, notamment la littérature, la bande-dessinée et l’essai. A cette occasion, elle viendra accompagnée de plusieurs auteurs : Alexandre Lacroix, écrivain et directeur de la rédaction de Philosophie Magazine, l'auteur de BD Riad Sattouf avec la parution du nouveau tome des Cahiers d’Esther, Leïla Bouherrafa professeur de français dans une association qui accueille de jeunes réfugiés qui présente son 1er roman La Dédicace, Charles Pépin philosophe, journaliste et romancier, traduit dans une trentaine de pays...

Sur le même stand, Philippe Douroux, ancien rédacteur en chef de Télérama, dédicacera Alexandre Grothendieck, éditions Allary, 2016, prix du magazine Lire en 2016 du meilleur livre de sciences.

Enfin, la Comédie du Livre 2019 mettra en avant cette année une nouveauté : la Comédie du OFF, un stand pour les auteurs autoédités de Montpellier et de la Métropole.

Plus d'infos sur la Comédie du Livre

Montpellier : "Donner des Elles à l'UM" jusqu'au 31 mars

A l’Université de Montpellier, sur différents sites, la journée internationale des droits de la femme célébrée le 8 mars dure un mois ! Un Mois des femmes émaillé d’événements culturels, de rencontres et de débats, à voir et à vivre. 

« Donner des Elles à l’UM », 3e édition

L’Université de Montpellier met les femmes à l’honneur. Expositions, débats, conférences, ateliers et films animeront la vie de l’UM du 1er au 31 mars 2019.

De par sa programmation riche et variée, la 3ème édition de « Donner des ELLES à l’UM » se donne pour objectif d’expliquer et de dénoncer les stéréotypes de genre et les discriminations sexuelles et sexistes dont les femmes sont trop souvent victimes dans l’enseignement supérieur et ailleurs…

A travers une exposition, la projection de films, des ateliers et des conférences-débats, le Mois des Femmes ambitionne de faire évoluer les mentalités pour contribuer à ce que l’égalité entre les femmes et les hommes devienne enfin une réalité.

* 8 mars : Journée Internationale des Femmes
Officialisée par les Nations Unies en 1977, la Journée Internationale des Femmes trouve son origine dans les luttes du début du XXe siècle : ouvrières et suffragettes se battaient alors pour de meilleures conditions de travail, et pour un droit de vote qui n’a été obtenu en France qu’en 1944.
Cette journée internationale de manifestations est depuis près de 40 ans l’occasion de faire un bilan sur la situation vécue par les femmes dans le monde. Journée de lutte pour les droits des femmes, elle reste d’une actualité brûlante.

>>  Télécharger le programme  <<

Montpellier : une plaque dédiée au père de Napoléon 1er

 Dévoilement de la plaque en l’honneur de Charles-Marie Bonaparte, père de Napoléon 1er et grand-père de Napoléon III, disparu le 24 février 1785 à Montpellier, et inhumé au Couvent des Cordeliers devenu Le Rockstore.


Ce dimanche 24 février 2019, Philippe Saurel a dévoilé une plaque en l'honneur de Charles-Marie Bonaparte père de Napoléon et grand-père de Napoléon III, décédé à Montpellier dans une modeste maison de la rue du Cheval Vert le 24 février 1785.

Cette plaque est scellée sur la façade du Rockstore, anciennement Couvent des Cordeliers. Pour célébrer cet anniversaire,  Charles Bonaparte, descendant de Napoléon ainsi que Christian Bourdeille, Président national de l'association Souvenir Napoléonien et Jean-Marie Cambacérès, descendant de la famille de Cambacérès. ont fait le déplacement.

A cette occasion, Charles Bonaparte, en tant que président, a invité la Ville de Montpellier à rejoindre la Fédération Européenne des Cités Napoléoniennes. Invitation honorablement acceptée par Philippe Saurel, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole.  

"Aujourd'hui nous célébrons l'anniversaire de la disparition de Charles-Marie Bonaparte. En apposant cette plaque nous donnons à voir aux Montpelliérains, dans les rues de leur ville, un pan de l'histoire impériale" Philippe Saurel, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole.  

Mobilité à Montpellier : vers la réduction du trafic

En réunion de presse ce mercredi 20 février, Philippe Saurel  a présenté l'opération Places à Tous, projet emblématique de réaménagement du cœur de Montpellier concerté avec les Montpelliérains. C’est aussi améliorer les liaisons piétons et vélos  au centre-ville, réorganiser les accès parkings / voitures et la mise en place de la "Zone à Faibles Emissions". 

La mobilité et la gestion des flux de déplacements sont un angle essentiel de la réhabilitation du trio composé de la Place de la Comédie, l'Esplanade Charles de Gaulle, et la dalle du Triangle, au coeur de l'une des plus grandes zones piétonnes d'Europe, la seconde, après Venise. Plusieurs données essentielles sont à prendre en compte afin de dessiner, avec plus de précisions, ce que sera le prochain visage du coeur de Montpellier et de sa Métropole.

  • le tunnel de la Comédie perd progressivement sa fonction de transit. Mis en service en 1986, il a permis d'enfouir la circulation de la Route Nationale 113, rendant ainsi la Place de la Comédie piétonne. Les lignes de tramway et les aménagements successifs du centre-ville dont la réhabilitation du jeu de Paume..., y ont réduit les flux de transit.

Aide aux commerçants: CCI HERAULT, REGION, CMA 34, DEPARTEMENT 34


André Deljarry , Président de la CCI Hérault, 
Carole Delga , Présidente de la Région Occitanie et Michaël Delafosse, Conseiller Départemental ,  lors de la conférence de Presse  ce mardi 19 février à l’hôtel Saint Côme , annoncent les mesures prises pour aider le commerce . Christian Poujol, Président de la CMA 34 , hospitalisé, n'a pu être présent.

 

visites chez les commerçants

 

   

 

Préalablement, les élus, accompagnés aussi de Patricia Weber, Conseillère Départementale, de Marie Thérèse Mercier, Conseillère Régionale, Vice Présidente de l'Ad'Occ, et de quelques élus de la CCI ont pris le pouls, auprès de 3 commerçants, de la problématique de la situation créée à Montpellier par le mouvement des gilets jaunes et des violences qui l'accompagnent.

 Après avoir constaté que la mise en place de quelques 130 agents de sécurité samedi dernier avait permis aux commerçants de centre ville  et à leurs clients de reprendre confiance, André Deljarry annonce
- que la remise ou non en place de ce dispositif sera étudiée sous 15 jours. Une enquête a été lancée auprès de ces commerçants pour recueillir leurs réactions quant à cette opération.
- s'être rapproché de l'ensemble des partenaires pour accompagner aux mieux les entreprises en difficulté: URSSAF, Fédération des banques, Tribunal de Commerce, Direction Départementale des Finances Publique et la Direccte.
Rappelant aussi 
que la baisse moyenne de fréquentation atteignait  40%,

que 2000 salariés ont été mis en chômage technique sur le Département.
Tous les services la CCI sont mobilisés ainsi que ceux de la chambre des métiers et de l'Artisanat. pour éviter des dépôts de bilan.
- Les entrepreneurs héraultais (300) se sont mobilisés la semaine dernière, lors du grand débat organisé avec la  CMA, la Chambre d'Agriculture, la totalité des syndicats patronaux MEDEF, CPME...
Tous ces points de vue et la vision du territoire seront consignés dans un livre bleu qui sera remis au Préfet.
Tous se sont accordés à dire que, si l'ont veut continuer à créer de la richesse en France, il apparaît indispensable de poser les bases d'un nouveau modèle économique et social.


Mais l'urgence aujourd’hui est la mise en place de dispositifs d'aide aux entreprises
d'où la présence de la Présidente de Région qui met en place un fond régional d'intervention exceptionnel.

Il faut que tous les chefs d'entreprise  et les commerçants,  victimes de ce mouvement, se saisissent de l'ensemble de ces dispositifs.
La CCI et la CMA vont mettre en place un guichet unique à destination des entreprises des artisans et des commerçants.

Lors de cette conférence de Presse, Carole Delga a ensuite annoncé les différentes aides et mesures mises en place par la Région

POUR CONNAITRE LES AIDES DE LA REGION,

cliquer ci-dessous:

» aide aux commerçants

»suite  aide aux commerçants

 

 

   

  

J. Nègre

Montpellier : rassemblement contre l'antisémitisme

A l'appel du premier du premier secrétaire fédéral du PS Hérault, Hussein Bourgi, plus d'un millier de personnes se sont réunies devant la préfecture ce mardi 19 février à 18h30. 

Carole Delga, Kléber Mesquida, Jean-Claude Gayssot, des acteurs culturels, Rémi Lévy l’actuel bâtonnier de l’ordre des avocats et plusieurs de ses prédécesseurs et confrères, des universitaires, une trentaine de maires, des élus départementaux et régionaux, de nombreuses organisations non politiques étaient à leurs côtés : les associations représentant la communauté juive, des responsables religieux chrétiens et musulmans, des représentants du Grand Orient de France, la CFDT 34, FO 34, la Ligue des droits de l’Homme.

"Soyons tous et toutes ensemble pour dénoncer l’antisémitisme, ce poison mortifère qui pourrit la vie de certains de nos compatriotes.

Soyons tous et toutes ensemble pour combattre toutes les formes d’intolérance, de discriminations (sexistes, homophobes, racistes, handiphobes), et de xénophobie."Hussein Bourgi

 "Par des propos ou des actes violents, c’est l’hydre du fascisme qui ressurgit... Unissons-nous pour défendre les valeurs républicaines qui bercent la France Pays des droits de l’homme !" Kléber Mesquida.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes