Hommage au Colonel Arnaud Beltrame

Ce jeudi 29 mars 2018, Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, et Philippe Saurel, maire de Montpellier, ont participé à l’hommage au Colonel Arnaud Beltrame et aux victimes des récents attentats au Monument aux Morts de Montpellier, Place de la Légion d’Honneur.

L’image contient peut-être : 4 personnes, personnes debout, costume et plein air

La Marseillaise retentit en hommage aux victimes des attentats de Carcassonne et Trèbes, hier après-midi au Monument aux Morts. " Face à la haine, seuls l’amour, la fraternité & les valeurs de la République ont un avenir à Montpellier et dans notre pays ! A cette occasion, j’ai tenu à honorer la mémoire de Mireille Knoll, rescapée de la raffle du Vel d’Hiv et sauvagement assassinée." a déclaré Philippe Saurel.

Visite de Jacques Mézard à Montpellier

Ce vendredi 30 mars 2018, Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier et Président de Montpellier Métropole a accueilli à l'Hôtel de Ville, Jacques Mézard, Ministre de la Cohésion des territoires dans le cadre du lancement du "Plan Logement d'abord" pour lequel Montpellier Méditerranée Métropole a candidaté et a été retenue par le Gouvernement. 

Mise en œuvre du plan " Logement d'Abord"

Une réunion de travail a eu lieu où les thèmes suivants ont été abordés :
- la mise en place du dispositif "Plan Logement d'abord"
- le zonage concernant le logement social
- les financements liés à l'ANAH (Agence Nationale de l'Habitat)
- les évolutions de la loi SRU ( Loi relative à la Solidarité et au renouvellement urbains)

Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier et Président de Montpellier Métropole souligne "Nous connaissons au sein de la Métropole de Montpellier, une croissance démographique importante avec plus de 8000 habitants par an, et par conséquent nous faisons face à un marché de l’immobilier particulièrement tendu. Nous menons depuis 2014 avec les acteurs du secteur, une réflexion conjointe pour pourvoir à l’ensemble de la population des logements accessibles quelle que soit leur situation. C’est dans cette logique que nous avons lancé le dispositif de logement abordable, pour contrer le constat que seuls 30% des ménages peuvent accéder au marché libre. Aujourd’hui, je me vois satisfait du choix du gouvernement de faire de Montpellier Méditerranée Métropole un territoire de mise en oeuvre accéléré du Logement d’abord, afin de poursuivre notre volonté de fournir un toit pour tous."

Hommage au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame

A la Caserne Lepic, ce 28 mars 2018, en ce jour d’Hommage National, la ville de Montpellier a honoré la mémoire du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame dont le cœur et le courage lui ont coûté la vie, en présence de ses camarades de la Gendarmerie de l'Hérault.

.
.

" Nous avons observé une minute de silence en sa mémoire ainsi que celles de l’ensemble des victimes des attaques terroristes de Trèbes et Carcassonne. Nous ne les oublierons pas. L’ensemble des Montpelliérains est invité demain  jeudi 29 mars à 16h30 pour un hommage devant le Monument aux Morts de toutes les guerres de la Ville de Montpellier.", a déclaré Philippe Saurel, maire de Montpellier.

Triolet 2, une nouvelle résidence étudiante à Montpellier

Livrée en 2017, la nouvelle résidence, située sur la Campus universitaire du Triolet, est inaugurée ce 27 mars 2018. Ce programme propose 315 logements supplémentaires aux étudiants.

Avec plus de 7 000 m2 de surface habitable - logements compris entre 20 et 40 m² - le nouveau site qui se situe non loin des Universités de Montpellier comprend, outre une supérette, un parking, des locaux pour vélos et  des bureaux administratifs,  mais aussi une cafétéria d’une capacité de 80 places, une salle d’activités de 80 m² et de musculation de 40m².

La Région a financé ce programme étudiant dans le cadre du Contrat de Plan État-Région (CPER) 2015-2020, à hauteur de 472 000 euros.

Cet investissement s’inscrit dans l’action menée par la Région, aux côtés de l’Etat et en partenariat avec le CROUS, pour favoriser la construction de logements étudiants sur son territoire, notamment sur celui de l’Académie de Montpellier sur lequel elle est engagée depuis 2005.

L’objectif : développer une offre de logements accessibles pour tous les jeunes en formation sur le territoire.

Le Nouveau Logis Méridional, maître d'ouvrage 

Les bâtiments sont qualifiés RT 2012 et affichent le label Habitat et Environnement de Cerqual, ce qui signifie qu’ils répondent aux réglementations et recommandations du Grenelle de l’Environnement.
Le coût de cette réalisation est de 17 millions d’euros environ. La Caisse des Dépôts et la Caisse d’Epargne ont octroyé des prêts au Nouveau Logis Méridional. La région Occitanie et le CNOUS ont apporté des subventions. L’Etat a fourni le terrain et Montpellier Méditerranée Métropole la délégation à la pierre.

Près de 5 000 participants au Marathon de Montpellier

Depuis le quartier d'Antigone place du Nombre dOr, les marathoniens se sont élancés au départ du 8e marathon de Montpellier à travers 6 communes vers la mer.

Ce dimanche 25 mars dès 8h30 du matin sous un soleil timide, le départ a été donné pour rejoindre dans la métropole Castelnau-le-Lez, Mauguio, Pérols, Carnon et Palavas le long des plages et des étangs, et revenir au point de départ, soit 42km.

Cette année encore, le record du marathon est détenu en 2h16mn33s par Alaa Hiroued du Maroc qui bat son propre record, une belle performance pour ce champion trois fois vainqueur dumarathon de Montpellier en 2016 et 2017. Plus surprenant encore Beth Mutoni dans la catégorie féminine affiche un temps de 2h39mn19s et se place 7ème dans le classement du  marathon de Montpellier qui a compté 669 marathoniens.

Etaient aussi au programme, le semi-marathon, le relais à 6 dont la tendance en équipe est de plus en plus prisée par les amateurs de course à pied et la  marche nordique sur 5 km, une façon bien sympathique de découvrir le centre montpelliérain.

Réunies, la Ville et la Métropole de Montpellier, désormais co-organisatrices du Marathon, accompagnent l'évènement à hauteur de 80 000 euros.

Montpellier : Faculté de droit sous tension

Ce vendredi 23 mars 2018, Philippe Augé, président de L'Université de Montpellier a accepté la démission de Philippe Pétel, doyen de la faculté de droit et de sciences politiques de Montpellier.

Installation de Philippe Pétel, élu en mai 2017 doyen de la faculté de droit et de sciences politiques de Montpellier pour un mandat de 5 ans, face à Philippe Augé

Directement mis en cause par des étudiants après que des hommes cagoulés et armés de battes aient expulsé une cinquantaine d'étudiants manu militari d'un amphithéâtre de la faculté de droit le jeudi 23 mars 2018 en sa présence, Philippe Pétel a présenté sa démission, « un premier élément qui doit contribuer à l’apaisement sur le site », espère Philippe Augé.

Monsieur le préfet, et Madame la rectrice, sont en lien direct avec le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation afin d’apporter sereinement, dans les meilleurs délais, les réponses légitimement attendues par chacun. Ils poursuivront leur mobilisation durant le weekend.

Par ailleurs, ils souhaitent rappeler l’intervention de Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, sur cette affaire qui a, dès la connaissance des faits, missionné l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche ; inspection qui auditionnera tous les acteurs dès lundi 26 mars 2018.

Disparition de Martine Lartigue, doyenne de Montpellier

Née le  le 24 mars 1905 à Montpellier, Mathilde Lartigue, doyenne du Languedoc-Roussillon, s'est éteinte ce vendredi 23 mars 2018 à l’EHPAD La Carriéra où elle était hébergée depuis 2003.

Le secret de sa longévité ? Mathilde Lartigue le doit peut être à cette capacité intacte de savoir saisir les moments heureux qui passent. Une visite. Une promenade au jardin. Un concert de chorale. Un petit verre de muscat. La lecture d’un livre. « J’aimais beaucoup Edmond Rostand ».

Longtemps elle a vu voitures et tramways circuler autour de la Place de l’œuf, comme on appelait alors la Comédie. Dès qu’elle a pu, elle a passé son permis. Au lieu du petit train, c’est en voiture qu’elle se rendait à Palavas, pour se baigner et retrouver la jeunesse dans la salle des fêtes du Kursaal. C’est pourtant sur un court de tennis qu’elle a rencontré son mari. « Il jouait très bien, moi un peu moins. Je portais des pantalons. Et je crois que j’ai encore quelque part ma première raquette ».

Femme active, engagée, elle se précipite aux urnes lorsque le droit de vote est accordé aux femmes, en 1945. Et depuis, elle ne ratait jamais une élection.

 

A l'EHPAD, Martine Lartigue est devenue baronne de Caravètes en octobre 2014, une distinction montpelliéraine

Comme son père, c’est à l’Université qu’elle a fait carrière. « J’étais secrétaire au service des examens ». La fréquentation des étudiants, a compensé d’une certaine manière le seul grand chagrin de sa vie : ne pas avoir eu d’enfants. De la guerre, des heures sombres, elle n’aime guère parler. En 1914, elle avait neuf ans. « Papa est parti au combat. Maman est restée seule avec ses deux filles. Il a fallu se débrouiller. Mais nous n’avons jamais souffert… J’ai eu une belle vie ».

Troisième personne la plus âgée en France, elle est décédée la veille de son 113 ème anniversaire dans les Hauts-de-Massane à Montpellier.

« Il y a deux ans, pour son anniversaire, Mathilde Lartigue avait voulu déjeuner au bord de la mer. L’an passé, elle avait souhaité faire un tour dans le camion des pompiers. Jusqu’au bout de ses forces, elle aura croqué l’existence avec une certaine gourmandise. A sa famille et à ses proches, j'adresse mes sincères condoléances. Nous rendrons hommage dans quelque temps à Mathilde Lartigue en donnant son nom à une salle ou un établissement en lien avec le grand âge.»,  a réagi Philippe Saurel, maire de Montpellier.

Violences injustifiées à la FAC de droit

Monsieur le préfet de l’Hérault et Madame la rectrice de l’académie de Montpellier, Chancelière des universités, ont reçu, au lendemain des actes de violence, une délégation d’étudiants et de représentants des personnels universitaires, suite à l’intrusion au cours de la nuit de jeudi 22 mars à vendredi 23 mars 2018, d’un groupe d’individus cagoulés au sein d’un amphithéâtre de la Faculté de droit de Montpellier.

Le préfet de l’Hérault et la rectrice d’académie condamnent d’une part avec la plus grande fermeté les exactions injustifiées et injustifiables commises par ce groupuscule ; rien ne peut autoriser le recours à quelque forme de violence que ce soit. 

D’autre part, ils ne cautionnent en aucun cas tous discours qui viseraient à banaliser ces brutalités.

Ils ont tous deux recueilli avec la plus grande attention les propos de la délégation ainsi que les témoignages d’étudiants présents dans l’amphithéâtre lors de ces manifestations de violence. 

Monsieur le préfet, et Madame la rectrice, sont en lien direct avec le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation afin d’apporter sereinement, dans les meilleurs délais, les réponses légitimement attendues par chacun. Ils poursuivront leur mobilisation durant le week-end.

Par ailleurs, ils souhaitent rappeler l’intervention de Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, sur cette affaire qui a, dès la connaissance des faits, missionné l’inspection générale de l’administration de l’éducation nationale et de la recherche ; inspection qui auditionnera tous les acteurs dès lundi 26 mars 2018.

Plantons mille arbres à Montpellier

Avec le Jardin des Plantes, le plus ancien jardin botanique de France, la ville de Montpellier se devait de répondre à l'appel de l'association 1 millions d'arbres. 

La Ville de Montpellier est la première à répondre à l'appel de l'Association 1 Million d'Arbres et s'engage les 21 et 24 mars à planter 1000 arbres, reconductible chaque année. 

Ce mercredi 21 mars 2018, Philippe Saurel, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole a lancé "Montpellier, Cité Jardins", vaste plan de végétalisation de la Ville de Montpellier. Première opération forte de ce plan d'actions : l'évènement 1000 arbres en lien avec l'association "1 million d'arbres". Chaque année, le jour de la Fête de l'arbre, 1000 arbres seront plantés dans la ville. Ce matin, 120 enfants ont démarré ces plantations au sein du parc Malbosc. L'opération se poursuit samedi 24 mars, dans les 7 quartiers de la Ville.

« Montpellier est la première ville en France a avoir répondu à l'appel de l'association 1 million d'arbres, créée par Jean-Paul Wabotai. L'objectif : planter 1 000 arbres chaque année au printemps dans tous les quartiers de la ville, avec les enfants et les Montpelliérains, jusqu'en 2020. », a annoncé Philippe Saurel.

Programme de la journée du samedi 24 mars :

  • 10h : Agriparc du Mas Nouguier - Quartier Croix d'Argent
  • 14h : Parc Malbosc - Quartier Mosson / Quartier Hôpitaux-Facultés
  • 15h : Bassin Jacques Coeur - Quartier Port-Marianne
  • 15h : Jardin du Peyrou - Quartier Centre
    Replantation de l'orme historique par Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier
  • 11h : Bois de la Colline - Quartier Les Cévennes
  • 14h : Parc Montcalm - Quartier Croix d'Argent
  • 14h : Parc La Rauze - Quartier Près-d'Arènes

Lancement du dispositif Ideas Box

Politique de la ville, un partenariat avec le tissu associatif

Mercredi 21 mars 2018, Montpellier Méditerranée Métropole a lancé, avec son réseau de médiathèques et en partenariat avec les acteurs institutionnels et associatifs des quartiers de la Ville de Montpellier, le dispositif Ideas Box, la Médiathèque en kit, éphémère, hors les murs et nomade, qui se déploie en 20 minutes.

Le dispositif Ideas Box en quelques mots

L'Ideas Box est un dispositif unique pour faciliter l'accès à l'information, la culture et l'éducation des populations, une médiathèque en kit, standardisée, facilement transportable et déployable sur le terrain en extérieur, soit 250m², développée par Bibliothèques Sans Frontières et créée par le designer Philippe Starck.

Lancée dans le cadre du contrat de Ville 2015-2020, l'Ideas Box a pour objectif de développer des partenariats avec les acteurs socio-culturels, associatifs 

et institutionnels du territoire et de donner accès à l'information et à la culture aux publics non acquis, notamment grâce aux technologies numériques. Montpellier Méditerranée Métropole a consacré 85 000€ pour l'acquisition de l'Ideas Box.

Prochaines opérations dans les quartiers
Présenté dans le quartier Pompignane, ce dispositif sera déployé successivement, au fil de l'année 2018, dans les 11 autres quartiers prioritaires de Montpellier au titre de la Politique de la Ville, à savoir :

Cévennes le 11 avril, Près d'Arènes les 14 et 15 avril, Mosson le 5 mai, et en novembre 2018 suivront les quartiers Figuerolles, Gély, Aiguelongue, Celleneuve, Petit Bard, Lemasson, Pas du Loup - Val de Croze et Vert Bois.

Les écoles impactées à Montpellier le 22 mars

En raison du mouvement de grève national prévu, jeudi 22 mars 2018, la Ville de Montpellier informe des perturbations sur les temps de restauration scolaire, les accueils du matin, du soir et les TAP par secteur géographique écoles maternelles et élémentaires ainsi que dans les crèches et les haltes garderies.

Pour les enfants des écoles, un service minimum d’accueil sera mis en place sur l’ALSH Astérix à Grammont. Seuls pourront être accueillis les enfants scolarisés dans les écoles dont plus de 25% des enseignants sont en grève et sous réserve de l'absence pour raison de grève de leur enseignant habituel.
Le service minimum d'accueil fonctionne selon les horaires suivants : de 9h à 12h et de 13h45 à 16h.
Entre 12h et 13h45, aucun service de restauration n'est assuré. Un pique-nique préparé sous la responsabilité des parents est possible. Inscriptions obligatoires par les parents : le jeudi 22 mars 2018 de 8h30 à 9h sur place.

Pour consulter le site de la ville de montpellier