Aide aux commerçants: CCI HERAULT, REGION, CMA 34, DEPARTEMENT 34


André Deljarry , Président de la CCI Hérault, 
Carole Delga , Présidente de la Région Occitanie et Michaël Delafosse, Conseiller Départemental ,  lors de la conférence de Presse  ce mardi 19 février à l’hôtel Saint Côme , annoncent les mesures prises pour aider le commerce . Christian Poujol, Président de la CMA 34 , hospitalisé, n'a pu être présent.

 

visites chez les commerçants

 

   

 

Préalablement, les élus, accompagnés aussi de Patricia Weber, Conseillère Départementale, de Marie Thérèse Mercier, Conseillère Régionale, Vice Présidente de l'Ad'Occ, et de quelques élus de la CCI ont pris le pouls, auprès de 3 commerçants, de la problématique de la situation créée à Montpellier par le mouvement des gilets jaunes et des violences qui l'accompagnent.

 Après avoir constaté que la mise en place de quelques 130 agents de sécurité samedi dernier avait permis aux commerçants de centre ville  et à leurs clients de reprendre confiance, André Deljarry annonce
- que la remise ou non en place de ce dispositif sera étudiée sous 15 jours. Une enquête a été lancée auprès de ces commerçants pour recueillir leurs réactions quant à cette opération.
- s'être rapproché de l'ensemble des partenaires pour accompagner aux mieux les entreprises en difficulté: URSSAF, Fédération des banques, Tribunal de Commerce, Direction Départementale des Finances Publique et la Direccte.
Rappelant aussi 
que la baisse moyenne de fréquentation atteignait  40%,

que 2000 salariés ont été mis en chômage technique sur le Département.
Tous les services la CCI sont mobilisés ainsi que ceux de la chambre des métiers et de l'Artisanat. pour éviter des dépôts de bilan.
- Les entrepreneurs héraultais (300) se sont mobilisés la semaine dernière, lors du grand débat organisé avec la  CMA, la Chambre d'Agriculture, la totalité des syndicats patronaux MEDEF, CPME...
Tous ces points de vue et la vision du territoire seront consignés dans un livre bleu qui sera remis au Préfet.
Tous se sont accordés à dire que, si l'ont veut continuer à créer de la richesse en France, il apparaît indispensable de poser les bases d'un nouveau modèle économique et social.


Mais l'urgence aujourd’hui est la mise en place de dispositifs d'aide aux entreprises
d'où la présence de la Présidente de Région qui met en place un fond régional d'intervention exceptionnel.

Il faut que tous les chefs d'entreprise  et les commerçants,  victimes de ce mouvement, se saisissent de l'ensemble de ces dispositifs.
La CCI et la CMA vont mettre en place un guichet unique à destination des entreprises des artisans et des commerçants.

Lors de cette conférence de Presse, Carole Delga a ensuite annoncé les différentes aides et mesures mises en place par la Région

POUR CONNAITRE LES AIDES DE LA REGION,

cliquer ci-dessous:

» aide aux commerçants

»suite  aide aux commerçants

 

 

   

  

J. Nègre

Montpellier : rassemblement contre l'antisémitisme

A l'appel du premier du premier secrétaire fédéral du PS Hérault, Hussein Bourgi, plus d'un millier de personnes se sont réunies devant la préfecture ce mardi 19 février à 18h30. 

Carole Delga, Kléber Mesquida, Jean-Claude Gayssot, des acteurs culturels, Rémi Lévy l’actuel bâtonnier de l’ordre des avocats et plusieurs de ses prédécesseurs et confrères, des universitaires, une trentaine de maires, des élus départementaux et régionaux, de nombreuses organisations non politiques étaient à leurs côtés : les associations représentant la communauté juive, des responsables religieux chrétiens et musulmans, des représentants du Grand Orient de France, la CFDT 34, FO 34, la Ligue des droits de l’Homme.

"Soyons tous et toutes ensemble pour dénoncer l’antisémitisme, ce poison mortifère qui pourrit la vie de certains de nos compatriotes.

Soyons tous et toutes ensemble pour combattre toutes les formes d’intolérance, de discriminations (sexistes, homophobes, racistes, handiphobes), et de xénophobie."Hussein Bourgi

 "Par des propos ou des actes violents, c’est l’hydre du fascisme qui ressurgit... Unissons-nous pour défendre les valeurs républicaines qui bercent la France Pays des droits de l’homme !" Kléber Mesquida.

Montpellier : 2 000 personnes sur la Comédie

Acte XIV du Mouvement des gilets jaunes, un chiffre en baisse ce 16 février 2019 dans le centre-ville de Montpellier

Samedi dans l'après-midi, près de 2 000 manifestants - 1 200 selon la préfecture - ont défilé de la rue de la Loge à la gare Saint-Roch après un rassemblement vers 14h sur La Comédie avant d'être repoussés vers 18h30 en direction de l'Esplanade Charles-de-Gaulle.

Un dispositif au coût de 20 000 euros pour retrouver l'art de vivre en centre-ville

Côté commerçants, la Chambre de Commerce et d’Industrie de l'Hérault avait déployé 130 agents de sécurité et 4 coordinateurs de la société de surveillance Nicollin, de 12h30 à 19h30, à raison d'un vigile pour cinq commerces, une première en France, pour tenter de sauver ce dernier samedi des soldes et redonner un climat de confiance avec le centre-ville déserté. « Depuis le 17 novembre, donc depuis 14 samedis, le commerce du centre-ville est pénalisé par le mouvement... », s'était insurgé André Deljarry en conférence de presse le 14 février.

Cela n'empêcha pas certains magasins de baisser le rideau métallique ou de fermer leur établissement à l'approche des manifestants. A 17h, les clients étaient au rendez-vous et 80% des terrasses étaient pleines, place Jean Jaurès. En fin de journée, la rue de la Loge et la rue de la République étaient bloquées par les gendarmes mobiles et les policiers de la sécurité publique. A 20h30, le bilan de la journée a été livré par la préfecture de l'Hérault : huit manifestants ont été interpellés et placés en garde à vue pour plusieurs faits dont des jets de projectiles envers les services de l'ordre entre autres.

Invitation aux ultramarins à Montpellier

En déplacement dans l'Hérault, Mme Annick Girardin, Ministre des Outre-Mers et M. Jean-Marc Mormerck de la Délégation Interministérielle pour l'égalité des chances des Français d'Outre-Mer ont le plaisir de vous convier à une réunion d'échanges et de débats le dimanche 17 février à 18h dans l'Amphithéâtre du Domaine Départemental Pierresvives.

Grand débat national : déplacement de Madame Annick GIRARDIN, ministre des Outre-mer à Montpellier 

du dimanche 17 au lundi 18 février 2019

Annick Girardin, ministre des Outre-mer, accompagnée de Jean-Marc Mormeck, délégué interministériel à l'égalité des chances des français d’outre-mer, se rendra à Montpellier du dimanche 17 février au lundi 18 février 2019.

Dans le cadre du grand débat national, Annick Girardin et Jean-Marc Mormeck rencontreront des ultramarins installés dans l'Hérault. Ils échangeront également avec les acteurs du monde de la recherche, de l’agriculture, de l’alimentation, de la biodiversité et de l’environnement de Montpellier et clôtureront leur déplacement par une rencontre avec les membres d’une association ultramarine et une visite de leur épicerie solidaire.

DIMANCHE 17 FÉVRIER 2019

17h45 Réunion d’échanges et débat avec les ultramarins de l’Hérault

Domaine départemental Pierresvives

907 avenue du Professeur Blayac - Montpellier

LUNDI 18 FÉVRIER 2019

- 8h35 Échanges avec des membres du Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement CIRAD) et de l'Institut de Recherche et de Développement (IRD) et présentation des activités en matière d’agroécologie, d’expertise en matière des déterminants de l’état nutritionnel dans les Outre-mer et de la commission des sciences biologiques et médicales.

CIRAD Avenue Agropolis - Montpellier 

- 10h00 Visite du Vectopôle et présentation du projet « Technique de l’Insecte Stérile »

IRD Avenue Agropolis - Montpellier

- 11h00 Rencontre avec l’association « Solidarité Dom Tom Hérault » et visite de son épicerie solidaire

216 avenue de Louisville - Montpellier

Le Moco ouvrira ses portes le 29 juin 2019

Philippe Saurel, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole présentait hier, les avancées du projet de l'Hôtel des collections le MOCO accompagné de Vanessa Bruno Présidente du MOCO, de Nicolas Bourrriaud, Directeur Général du MOCO, de Sébastien Truchot, Directeur de projet MOCO - Agence PCA Stream ainsi que de Bernard Lavier artiste, paysagiste en charge de l'aménagement du parc.

Une institution, trois lieux :

Montpellier Contemporain (MOCO) fonctionne comme un éco-système artistique, allant de la formation des artistes jusqu’à la
collection. Un modèle spécifique à Montpellier, qui réunit une école d’art et deux lieux d’exposition : L’ESBA (École Supérieure
des Beaux-Arts), La Panacée Centre d’Art Contemporain et à partir du 29 juin 2019 : Le MOCO Hôtel des collections.

En bref : 

Montcalm abritera des collections du monde entier. Le but est de soutenir le monde des arts et les artistes.
Les expos seront alternativement public/privé.
Le premier exposant sera un artiste japonais !!!
Dans le projet, le parc Roblès abritera un restaurant, un café, une librairie.

https://www.moco.art/


"La culture prend à Montpellier une nouveau virage, moins classique, moins conventionnel, en adéquation avec les grandes capitales mondiales". Philippe Saurel  

Visite de Roxana Maracineanu, ministre des sports, dans l'Hérault.

L’image contient peut-être : 14 personnes, personnes souriantes, personnes debout et chaussures

Organisé sous le patronage du Ministère des Sports, le forum SportColl est un rendez-vous national qui réunit l'ensemble des acteurs des politiques sportives territoriales (élus, cadres territoriaux, mouvement sportif et acteurs économiques de la filière sport) afin qu'ils imaginent, ensemble, le paysage sportif de demain. A cette occasion, la ministre a pu participer à deux conférences : "Sport et mobilisation des territoires" et "Devenir centre de préparation des Jeux Olympiques. Cahier des charges, enjeux, marketing territorial et perspectives critiques".

La ministre, aux cotés de Carole Delga, a ensuite rencontré et échangé avec les sportifs du Creps de Montpellier (centres de ressources, d'expertise et de performance sportive).

 L'ancienne championne olympique a aussi découvert le centre aquatique Neptune situé dans le quartier Mosson de Montpellier où une présentation de la piscine et des projets de nouveaux aménagements dans le cadre de l'intervention de l'agence nationale de rénovation urbaine (ANRU) lui ont été exposés.

Pour clôturer sa visite Roxana Maracineanu a assisté à une démonstration de taekwondo du club 3MTKD - Montpellier Méditerranée Métropole Taekwondo. Outre son implication dans le sport de haut niveau, le club développe un accompagnement éducatif des jeunes (soutien scolaire...) dans les quartiers politique de la ville.

130 agents de sécurité devant les commerces du centre-ville de Montpellier

La CCI Hérault annonce le déploiement de 130 agents de sécurité devant les commerces du centre-ville de Montpellier,
samedi 16 février, de 12h30 à 19h30

« Comme je l’ai évoqué lors de la réunion en Préfecture le 1er février dernier, il devient maintenant urgent d’apporter des réponses qui permettent dans un premier temps d’apaiser les commerçants dans l’exercice de leur profession.
Nous assistons à une lente asphyxie de l’activité économique et commerciale du centre-ville. Il faut réagir !
C’est pourquoi, il me semble maintenant urgent au regard de la poursuite du mouvement, de mettre en place ce dispositif que j’avais proposé dès le 26 janvier.
Il ne s’agit en aucune manière de compléter ou de suppléer les forces de l’ordre qui font un travail remarquable depuis le 17 novembre, mais d’apporter une réponse complémentaire à ce que vivent les commerçants et leur personnel samedi après samedi. »


Précise André Deljarry, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie.


"Le déploiement de 130 agents de sécurité, correspondant à 1 agent pour 4 à 5 commerces, a pour objectif, à l’image d’un centre commercial, de faciliter l’accès des clients aux commerces et d’apporter une présence sécurisante aux commerçants et aux salariés."

Laissac, bientôt un espace public refait à neuf

Vendredi 8 février 2019, Philippe SAUREL, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole a présenté aux commerçants et aux riverains les travaux de réaménagement de la place Laissac suite à l’inauguration des halles le 1er décembre 2018. Ces travaux débuteront dès la fin du mois et dureront jusqu’à l’été. Pendant toute la durée du chantier, l’ensemble des accès piétons et riverains, à la halle et aux commerces environnants seront maintenus.

Ces travaux d’un montant de 1,8 million d’euros sont entièrement financés par la Ville de Montpellier.

Crédit photo : C.Ruiz - Ville et Métropole de Montpellier.

Un véritable lieu de passage, de vie et de rencontres< au cœur du centre-ville, à quelques mètres de la gare Saint-Roch ou encore du MOCO – Montpellier Contemporain qui ouvrira ses portes le 29 juin prochain.

Les travaux se dérouleront en quatre phases

  1. La première phase des travaux, de fin février à avril, englobera la partie la plus importante de la place, aux abords de la croix.
  2. La phase 2, du mois d’avril au mois de mai, consistera à reprendre les trottoirs situés de part et d’autre de la rue Anatole France et à installer les bornes d’accès à l’aire piétonne. 
  3. La troisième phase, en juin, viendra uniformiser la place et le quai de la station de tramway « Observatoire » pour ainsi refaire le lien entre la place et ses alentours.
  4. En juillet, pendant les congés scolaires, la dernière phase des aménagements se concentrera sur les voies de bus du Boulevard de l’Observatoire et de la rue Anatole France.

La nocturne étudiante "François-Xavier n'est pas couché".

Le  jeudi 14 février, le musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole ouvrira gratuitement ses portes, de 20h à minuit, pour la nocturne étudiante « François-Xavier n'est pas couché ».


Cet évènement est un rendez-vous annuel initié par et pour les étudiants. Chaque année, la nocturne réunit près de 3000 étudiants. 

Le thème de cette année : Fabre in Black, en l’honneur du travail de l'artiste sétois Pierre Soulages qui fêtera ses cent ans en 2019. Ce jeudi 14 février, jour de la Saint Valentin, les étudiants de différentes filières évolueront certainement dans le temple du noir parmi les œuvres de la collection Soulages réparties dans deux salles et vous proposeront de vivre l’expérience du noir, à travers la diversité de leurs interprétations, danse, théâtre, murder party, escape game Enigm'art...

D'ores et déjà, on apprend de source sûre que les étudiants de la formation N.I.D Ballet Junior de l'école montpelliéraine EpseDanse sont impliqués et prennent leurs marques au musée Fabre depuis quelques jours pour le spectacle de "Papillons bleus", une chorégraphie de papillons de nuit à voir de 21h à 22h.

Depuis le mois d'octobre, le Musée Fabre collabore avec l'association d'étudiants passionnés qui réalisent des vidéos, du contenu multimédia, et proposent des événements autour du cinéma et proposent des dispositifs autour de la thématique du noir.

  • Une performance et DJ set par l’Association MODAL, en partenariat avec Radio Campus ;
  • Une chorégraphie d'Alain Gruttadauria interprétée par le ballet junior EPSEDANSE ;
  • La gamme de parfums 2019 « Black chic » du master ICAP ;
  • Une création chorégraphique OUTREDANSE proposée par les élèves du Conservatoire ;
  • Des dispositifs de réalités virtuelles et augmentées par les étudiants d’E-artsup et de l’Université Paul Valéry ;
  • Des compositions musicales de l’Université Paul Valéry ;
  • Un magazine distribué librement par les étudiants de l’ESBAMA ;
  • Du théâtre proposé par l’association TAUST ;
  • Des teasers de courts métrages à venir sur les réseaux sociaux par l’association Shadow’s guild ;
  • Une Murder Party, écrite, scénarisée et jouée par les étudiants du master 1 Valorisation et médiation des patrimoines de l’Université Paul Valéry, se déroulera également à l’hôtel Cabrières Sabatier d’Espeyran. Trois départs seront prévus dans la soirée.

Pour suivre le compte Facebook consacré à la soirée

Une fontaine choisie par les riverains place Saint-Côme

Ce vendredi 1er février, lors de la quatrième réunion publique qui s'est tenue à la Maison de la Démocratie, commerçants et riverains ont tranché : ce sera une nouvelle fontaine

En présence de Philippe Saurel, il s'agissait ici de concerter les habitants et commerçants sur les éléments à apposer pour la réfection de la place se situant devant l'Hôtel St Côme ainsi que de présenter le calendrier des travaux de la partie dite "basse" de la Grand'Rue Jean Moulin, c'est-à-dire depuis l'Hôtel Saint-Côme, place de la CCI, jusqu'au croisement du boulevard du Jeu de Paume.

Par vote, les habitants et les commerçants ont opté pour la fontaine Renaissance Montier en Der de couleur gris métal, en accord avec la couleur du dallage.

4ème et dernière phase des travaux d’aménagement de la Grand-Rue Jean Moulin :

Afin de préserver au mieux la fluidité de circulation dans la Grand'Rue Jean Moulin, la dernière phase des travaux s'effectuera par tranches de 30 mètres de l'Hôtel St Côme jusqu'au boulevard du Jeu de Paume, pendant les dimanches et lundis.

Montpellier : des pains de rêve

Avec leur boulangerie artisanale, Christophe Prodel et Clément Avias ont été lauréats  du concours Vincoeurs et Saveurs, dans la catégorie Audace. De la culture de variétés de blés anciens à la fabrication 100 % nature et bio, ils maîtrisent toute la chaîne de production de leur pain. 

boulanger farine pain

Déjà, seulement avec son nom, Des Rêves et du Pain a de quoi mettre l’eau à la bouche. Dès l’arrivée, la file d’attente des clients s’étirant jusque dans la rue parle d’elle-même : nichée dans une ruelle discrète au cœur du centre ancien de Montpellier, la boulangerie de Christophe Prodel et Clément Avias enchante les amoureux du bon pain d’antan. Un pain à leur image, à la recherche de l’excellence.

Leur projet est né d’une rencontre dans le cadre de leur formation auprès des compagnons du devoir. C’est aussi une belle histoire d’amitié.

Au terme de sa formation, Christophe issu d’une génération de pâtissiers, et dans le métier dès l’âge de 15 ans, va pendant près de 10 ans, créer des boulangeries pâtisseries à Chypre, en Islande et en Norvège. A son retour, il retrouve Clément, qui, de son côté a approfondi son apprentissage et ses connaissances sur les différents blés anciens, les levains et les techniques de fermentation.

 « Nous faisons cultiver nos blés sur les terre de mon grand-père en Ardèche. On met nous-mêmes notre blé en sac et nous utilisons notre propre moulin. » explique Clément. Mais avec des locaux trop exigus, ils confient une partie de leur blé à un meunier de Roujan utilisant le même process qu’eux avec une meule de pierre.

Dans la même complicité, tous deux fourmillent d’idées. « C’est souvent autour d’une bière qu’on a pris des décisions essentielles pour l’avenir de notre métier» poursuit Clément. Leur nouveauté ? L’ouverture d’un atelier de travail plus spacieux pour fabriquer le pain qui est livré avec un triporteur aux restaurateurs de la ville. En parallèle, ils lancent des ateliers en direction du grand public pour que ceux qui le souhaitent puissent apprendre à faire le pain eux-mêmes. « C’est aussi un grand plaisir pour nous de transmettre et d’avoir le contact avec une clientèle passionnée » rappelle Clément « Nous aimons tellement notre métier que nous n’avons  jamais eu l’impression d’aller au travail ! ». Une belle passion et une solide amitié qui les ont portés tous deux sur les chemins de l’excellence ! 

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes