Inscriptions scolaires pour les nouveaux Montpelliérains

Jusqu'au 9 février 2018,  est organisée la campagne d'inscriptions scolaires 2018/2019 dans les écoles de Montpellier. 

Qui est concerné ?

-  Les nouveaux arrivants à Montpellier,

-  Les enfants de 3 ans nés en 2015 entrant en maternelle,

- Les enfants de 2 ans nés entre le 1er janvier 2016 et le 31 août 2016 seront inscrits en Toute Petite Section, sur liste d’attente,

- Les enfants qui changent d’école à la prochaine rentrée scolaire,

- Les enfants entrant au CP qui n’ont pas encore été inscrits.

Les démarches à suivre

Les parents doivent se présenter à l’Hôtel de Ville - Service Prest’O - ou dans une mairie de proximité munis des ORIGINAUX des justificatifs ci-dessous :

- Justificatif de domicile de moins de 3 mois établi au nom d’au moins un responsable légal de l’enfant (taxe d’habitation, facture gaz ou électricité, assurance habitation, quittance de loyer hors quittance délivrée par un particulier, facture téléphone fixe, facture box, bail d’un organisme. Les attestations d’hébergement rédigées par un tiers ne sont pas recevables.

- Extrait d’acte de naissance avec filiation de l’enfant ou livret de famille

- Attestation Caf. Pour les personnes non allocataire, joindre un avis d’imposition 2017 (ressources 2016) des membres du foyer, une copie du livret de famille mis à jour mentionnant les enfants à charge.

- Une pièce d’identité avec photo (carte d’identité, passeport, permis de conduire...) pourra vous être demandée pour justifier l’identité du représentant légal. 

A l'issue du rendez-vous, un dossier Prest’O remis aux parents devra être complété par leurs soins. Pour finaliser l'inscription, un certificat sera délivré permettant la finalisation de l'inscription, sur rendez-vous, auprès du directeur de l'école.
Aucune admission ne pourra être enregistrée par les directeurs avant la date du 2 mai 2018.

Renouer avec le don du sang

Collecte mobile du 2 au 16 février 2018
Esplanade Charles-de-Gaulle- Montpellier
Tous les mercredis et vendredis de 14h à 18h30

Globules rouges, plasma, plaquettes sont des produits périssables. La transfusion sanguine est une thérapeutique indispensable dans le traitement de nombreuses maladies et affections aigües ou chroniques. Ces traitements dépendent de la générosité des donneurs de sang et de la régularité de leurs dons.

L'EFS a donc besoin d'une mobilisation constante de tous les donneurs. Site : https://dondesang.efs.sante.fr/

ou N° vert 0 800 972 100 (appel gratuit).

Inauguration du siège de la CMA Hérault

Mercredi 24 janvier 2018, Christian Poujol, président de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault, inaugurera le nouveau siège qui jouxte le site de Pierrevives à Montpellier.

Aux côtés des élus de la CMA 34, il présentera les missions phares de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Hérault à l'occasion de la présentation de ses vœux en ce début d'année 2018.

Pour rappel, Christian Poujol de son métier tailleur de pierre à Lunel fut élu en 2016 de la CMA héraultaise pour un mandat de cinq ans après 20 ans d'engagement au sein de la Chambre départementale des métiers et de l'artisanat. Les derniers chiffres font état de  29 153 artisans implantés dans l'Hérault et de 4 087 entreprises créées en 2017.

"Forte de son engagement, notre Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Hérault s’attache à mettre en avant l’Artisanat dans sa diversité. Chaque année, plusieurs manifestations sont organisées en collaboration avec nos partenaires : l’Etat, le Conseil Régional Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, le Conseil Départemental de l’Hérault, les villes de Montpellier, Béziers, Lunel, Clermont-l’Hérault dans lesquelles nous avons notre siège et nos antennes...", précise Christian Poujol.

Pour voir le Site de la Chambre de métiers et de l'artisanat de l'Hérault

Lancement du nouveau site Parcoursup

Lundi 22 janvier 2018, c'était le lancement officiel de la nouvelle plateforme ParcoursSup en présence d'Armande Le Pellec Muller, recteur de l'Académie de Montpellier.

A Montpellier, devant les élèves d'une classe de terminale S du lycée Jules Guesdes, ex lycée Mas de Tesse,  elle a rappelé les enjeux d'une orientation réussie lors des vœux pour une entrée dans l'enseignement supérieur.

Cette année, il convient de formuler 10 souhaits sans classement à faire.

Parcoursup remplace la plateforme Admission Post Bac. La procédure d'inscription débute lundi 22 janvier 2018.

CALENDRIER 2018

  •  A partir du 15 janvier
    Information sur le fonctionnement de Parcoursup
  •  Du 22 janvier au 13 mars 18h00 : 
    Inscription et saisie des vœux
  •  Jusqu’au 31 mars inclus : 
    Finalisation des dossiers et confirmation des vœux
  •  Du 22 mai au 21 septembre inclus : 
    Réception et acceptation des propositions
  •  Du 26 juin au 21 septembre inclus : 
    Phase complémentaire.

Nouveau plateau sportif au pied des Arceaux

Les habitants du quartier des Arceaux l'attendaient depuis son projet en 2007. Réclamée par les enfants, soutenus par les parents d'élèves du groupe scolaire Chaptal/Jeanne d'Arc et collège Camille Claudel, les  habitants et l'association de quartier  AVA - Arceaux Vie Active - l'installation du plateau sportif est inaugurée le 20 janvier 2018 au pied du Peyrou, place Max Rouquette.

Financé entièrement par la Ville de Montpellier à hauteur de 130 000 €, cet équipement sportif de 200 m² s’intègre dans la dynamique du quartier en offrant aux jeunes un lieu d’échanges et de détente au fond du parking des Arceaux, à gauche du jardin partagé La Rouquette des Arceaux. Une promesse tenue pour Philippe Saurel et son équipe municipale pour un projet de longue date qui vient enrichir les animations du marché des amateurs de produits bio et le Forum des collectionneurs les mardis et samedis sous les arches de l'aqueduc construit par l'ingénieur Henri Pitot au 17e siècle.

   
les jeunes du quartier des Arceaux, place Max Rouquette  inauguration en présence de Philippe Saurel

La start-up WalkMe apporte une aide à la marche

Implantée à Montpellier et soutenue par le Business & Innovation Centre (BIC) de Montpellier, pôle Réalis, la jeune entreprise montpelliéraine Resilient Innovation commercialise depuis peu un appareil électronique destiné à améliorer la marche des personnes âgées et pas seulement.

 

Philippe Saurel découvrant le boîtier Walkme pendant la Foire Internationale de Montpellier en octobre 2017.

 

Ce boîtier portatif doté d’un logiciel capable de détecter les troubles locomoteurs, déclenche si nécessaire une stimulation auditive, sur laquelle l’usager peut synchroniser son pas. Une première mondiale.

Le procédé, qui a reçu le Prix trophée Cap’Tronic, catégorie « santé bien être » en 2016, s’avère aussi très efficace pour corriger des troubles locomoteurs de personnes atteintes de la maladie de Parkinson. Ce stimuli auditif très simple, qui ne demande aucun effort de concentration, permet à la personne de mieux coordonner ses mouvements et de retrouver un pas plus stable.», précise Jordan Miron, ingénieur et professionnel de santé.  L’appareil vise à aider des personnes sujettes aux chutes à conserver des activités pour rester autonome.

Depuis peu, l’appareil est vendu en ligne, directement aux usagers. D’ici deux ans, Resilient Innovation espère le faire reconnaître comme produit médical pour aborder le marché des Ehpad.

  WalkMe pour plus d'autonomie : période d'essai

A Montpellier, les médiathèques ouvrent le dimanche

Depuis dix ans, quand la capitale héraultaise change de rythme et prend des allures de belle endormie, les médiathèques centrales Fellini et Zola prennent le relais et accueillent 3 000 visiteurs qui poussent les portes des établissements tous les dimanches. Ainsi, le dimanche a permis de conserver et de fidéliser le public du réseau  avec une fréquentation en nette hausse. L’habitude de fréquentation dominicale est maintenant prise par un grand nombre d’usagers.

 

le 19 janvier 2018, Philippe Saurel, Président de Montpellier Méditerranée Métropole et Maire de Montpellier, et Gilles Gudin de Vallerin, Directeur des médiathèques et du livre de Montpellier Méditerranée Métropole présentent le bilan des dix ans.

 

« A Montpellier, nous sommes précurseurs de la politique encouragée au niveau national par le Gouvernement actuel. Depuis 10 ans, l’ouverture dominicale de nos médiathèques centrales est un véritable succès », déclare Philippe Saurel. « Au sein de la métropole de Montpellier, nous avons toujours mis un point d’honneur à la culture. Notre politique vise à rendre accessible de manière gratuite les lieux de culture, les contenus et les outils de l’information et des savoirs, dans une optique de solidarité sociale et territoriale.».

En effet, Emile Zola et Federico Fellini sont ouvertes le dimanche depuis janvier 2009, de 14h30 à 18h, du 1er octobre au 30 avril.

Fusion des médiathèques centrales d'ici 2020

La médiathèque centrale Emile Zola et la médiathèque Federico Fellini de Montpellier Méditerranée Métropole vont fusionner d'ici 2020, à l'issue des travaux de la médiathèque centrale prévus entre 2018 et 2019. Pour mémoire, la médiathèque Fellini, située actuellement au Polygone, est spécialisée dans le cinéma et possède également un fonds important de bandes dessinées. 
Ce projet a pour ambition de proposer au public un lieu permettant une meilleure visibilité de l'offre culturelle sur un même lieu. De la littérature, au cinéma, en passant par les jeux vidéos et la bande dessinée, la médiathèque Emile Zola suivra de près les évolutions des pratiques et deviendra un lieu de référence de la culture à Montpellier. La médiathèque fera particulièrement la part belle aux jeux vidéos et au cinéma dans son réaménagement.
Les médiathèques, une fois réunies, représentent 750 000 entrées par an. Le rapprochement entre les médiathèques est estimé à un coût de 5,2 millions d'euros.

Une journée particulière le dimanche 21 janvier

Dans le cadre de la deuxième édition de la Nuit de la Lecture, événement national proposé par le Ministère de la Culture et de la Communication, où les bibliothèques et les librairies sont invitées à ouvrir leurs portes au public et pour célébrer les 10 ans d’ouverture le dimanche des médiathèques centrales, la Métropole de Montpellier organise ce dimanche 21 janvier de 14h30 à 18h à la médiathèque Emile Zola, une journée particulière autour d’animations festives et ludiques.

Cette manifestation nationale de promotion de la lecture publique et des bibliothèques permettra à la Métropole de Montpellier de mettre en valeur sa médiathèque centrale et son engagement exemplaire pour l’ouverture les dimanches, à travers un événement singulier, particulier et convivial.

A cette occasion, le public aura accès à l’ensemble des services proposés habituellement le dimanche (inscriptions, prêt-retour, conseils, accès aux postes multimédia et à l’ensemble des services,…), ainsi qu’à un programme d’animations spécialement conçu pour ce dimanche d’ouverture très spécial.

Au programme à la médiathèque centrale Emile Zola

- 14h30-18h en continu : Des jeux de société en accès libre. Salle de jeux au 1er étage.

- 15h30 et 16h30 : Venez et suivez les guides de la compagnie BAO pour une visite décalée de la Médiathèque Émile Zola. C’est l’occasion d'une petite balade en famille pour découvrir avec humour les espaces étonnants et les services les plus fous de ce magnifique bâtiment. Parce qu'une médiathèque n'est pas un lieu triste et silencieux mais un lieu de vie où se rencontrent médias, arts et dérision. C’est par là…que ça commence !

- 16h30 : Exposition “ Histoires de livres “ et rencontre avec Sylvie Goussopoulos, Michel Descossy et Jean-Claude Carrière (sous réserve). Hall, rez-de-chaussée.

L’amour du livre est une forme d’addiction encombrante et passionnante. Sylvie Goussopoulos, Michel Descossy et Sylvie Roumieux ont photographié et interviewé au hasard de leurs rencontres des personnes atteintes de ce syndrome : auteurs, lecteurs, bibliophiles, éditeurs, relieurs, illustrateurs, avec cette question posée à tous : « Pouvez-vous nous raconter une histoire de livre ? ». Exposition du 21 janvier au 11 février 2018. Entrée libre.

 - 16h30 : lectures pour enfants. Espace Littérature et arts jeunesse au 2e étage.

CHU de Montpellier : travaux de recherche valorisés

Le CHU de Montpellier et la SATT AxLR renouvellent leur accord de partenariat pour favoriser l’innovation en santé

Le CHU de Montpellier poursuit sa politique active en matière de partenariat, d’innovation et de valorisation de la recherche. Ces partenariats portent sur les collaborations de recherche, les transferts de technologies, le management de la propriété intellectuelle, la gestion de plateformes technologiques ou encore sur le management de projets européens.

 

Thomas le Ludec, directeur du CHU et Philippe Nérin, président d'AxLR, renouvellent l'accord entre l'hôpital et la SATT .

 

L’accord conclu le 15 janvier 2018 entre la SATT AxLR - Société d’Accélération du Transfert de Technologies - et le CHU de Montpellier vise à poursuivre l’exploitation des synergies existantes entre les actions menées dans ces domaines. En effet, la SATT AxLR a pour vocation de réaliser des opérations de maturation et de valorisation des résultats de recherche publique. 

Depuis 2014, plus d’une vingtaine de projets communs ont été sélectionnés et initiés entre le pôle Santé-Biotech de la SATT AxLR et des équipes du CHU de Montpellier.

Citons notamment :

- Le Projet COMET porté par le Professeur Anne-Dominique LAJOIX sur le diabète de type 2 avec la participation du Professeur David NOCCA : Ambitieux partenariat impliquant le CHU de Montpellier, l’Université de Montpellier, la SATT AxLR et le groupe pharmaceutique Servier et ayant pour but de faire progresser la recherche dans le diabète de type 2 notamment par le biais de la constitution et la qualification d’une collection de tissus métaboliques humains de large envergure.

- Le Projet AVIITAM porté par le Professeur Antoine AVIGNON et le Docteur Vincent ATTALIN sur le développement d’un Carnet de Santé Intelligent Aviitam qui accompagne les patients dans leur parcours de santé, et comprend la prévention. Après avoir attiré près de 1000 médecins par la formation médicale continue, Aviitam lancera en 2018 quatre nouveaux produits : un portail patient intelligent qui permettra entre autres de détecter des pathologies pour optimiser les soins et la facturation des séjours de soins, un module de télésurveillance totalement intégré au carnet de santé qui assurera notamment la transmission des données de suivi, en temps réel, un module de téléconsultations et un module d’éducation thérapeutique. Aviitam a la volonté d’être totalement intégré au DMP (Dossier Médical Personnel) de l’assurance maladie pour un parcours de santé optimisé.

- Le Projet FAST TB porté par le Docteur Edouard TUAILLON (département de BactérioVirologie du CHU de Montpellier), a pour but le développement de tests sanguins rapides de dépistage de la tuberculose. Fruit d’une collaboration avec des équipes INSERM et CNRS établies depuis plusieurs années, un brevet basé sur des antigènes spécifiques du bacille de la tuberculose a été déposé par le CHU de Montpellier. A partir de ces premiers travaux et grâce au soutien de la SATT AxLR, des épitopes immunodominants ont été identifiés par un screening systématique à large échelle des antigènes les plus intéressants. Une licence de brevet a été concédée à la start-up Omunis afin d’optimiser le test et d’en poursuivre le développement dans un objectif de commercialisation. 

Mise en œuvre de la compétence GEMAPI

À partir du 1er janvier 2018, conformément à la loi MAPTAM et à la loi NOTRe, Montpellier Méditerranée Métropole exercera la compétence GEMAPI, la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations. Les missions couvertes sont l’aménagement de bassins hydrographiques, l’entretien des cours d’eau, la défense contre les eaux et la submersion marine et la restauration des écosystèmes et zones humides.

La GEMAPI vient ainsi compléter et renforcer le périmètre d’actions de la Métropole qui exerce déjà des compétences dans ces domaines, notamment en matière de lutte contre les inondations.

 La loi de modernisation de l’action publique territoriale et l’affirmation des métropoles (MAPTAM) du 27 janvier 2014 attribue au bloc communal  une compétence exclusive et obligatoire relative à la gestion des milieux aquatiques et la prévention des inondations (GEMAPI).

La création et l’attribution de la compétence GEMAPI aux communes clarifient les responsabilités que les maires assument déjà partiellement en la matière et fournissent les outils juridiques et financiers nécessaires pour leur exercice. Cette réforme concentre, à l’échelle communale et intercommunale, des compétences aujourd’hui morcelées. La compétence GEMAPI répond à un besoin de replacer la gestion des cours d’eau au sein des réflexions sur l’aménagement du territoire. Le bloc communal pourra ainsi aborder de manière conjointe la prévention des inondations et la gestion des milieux aquatiques (gérer les ouvrages de protection contre les inondations, faciliter l’écoulement des eaux notamment par la gestion des sédiments, gérer des zones d’expansion des crues, gérer la végétation dans les cours d'eau  et l’urbanisme (mieux intégrer le risque d’inondation et le bon état des milieux naturels dans l’aménagement de son territoire et dans les documents d’urbanisme).

La réforme conforte également la solidarité territoriale : le risque d’inondation ou les atteintes à la qualité des milieux ne connaissant pas les frontières administratives, la réforme encourage le regroupement des communes ou des établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre au sein de structures dédiées ayant les capacités techniques et financières suffisantes pour exercer ces compétences à la bonne échelle hydrographique, lorsque le bloc communal ne peut pas les assumer seul à l’échelle de son territoire.

Les dispositions créant la compétence de gestion des milieux aquatiques et de prévention des inondations, et l’attribuant au bloc communal entrent en vigueur le 1 er janvier 2018. Les collectivités qui le souhaitent peuvent choisir de prendre dès maintenant cette compétence par anticipation.

Pour tout savoir : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/sites/default/files/20170227_La%20GEMAPI_vdif.pdf

Les vœux de Kléber Mesquida aux Héraultais

Le 12 janvier 2018, Kleber Mesquida, Président du Département et Député de l'Hérault a adressé ses voeux aux Héraultais sur le site d'Aco depuis l'Hôtel du Département à Montpellier.

En présence  Carole Delga,  présidente de Région Occitanie et de Pierre Pouessel, préfet de l'Hérault, c’est sur le thème « tissons les liens de demain » que le président du conseil départemental a abordé les domaines de compétences et d’interventions du département dans les solidarités aux personnes, mais aussi les solidarités territoriales définies par la loi NOTRe.

C’était aussi l’occasion d’évoquer les grands projets départementaux tels que : le très haut débit qui desservira tous les Héraultais, ... le projet Hérault irrigation pour faire Face au dérèglement climatique..., le Schéma « Oenotour » qui reliera les 24 routes des vins labellisées « vignobles et découvertes » et qui sera présenté au Salon de l’agriculture à Paris au mois de février prochain..., le développement culturel avec le projet structurant de Bayssan, Domaine départemental situé à la sortie ouest de l’autoroute A9...
Avant de rejoindre un buffet cent pour cent "produits du terroir", le président a remercié les 5 000 agents du Conseil départemental qui mettent en œuvre les politiques départementales et assurent leur mission de service public avec conscience. D’autre part, le département souhaite à toutes les Héraultaises et Héraultais, de tisser de nombreux liens pour cultiver le vivre ensemble dans les 343 communes qui illuminent et font briller le département de l’Hérault.