Duo KW en concert exceptionnel

Samedi 10 mars 2018 -  Concert "Voyage en Inde"
Château des Evêques de Lavérune à 19h

Une soirée riche à divers titres, le concert des deux pianistes sera agrémenté d'anecdotes liées à leur tournée organisée de Calcutta à Peshawar au Pakistan durant laquelle un récital à deux pianos Steinway transportés par le Duo KW, était organisé dans chaque capitale. Les œuvres illustrant les étapes du voyage seront par ailleurs accompagnées de films et de photographies.

L'association Prélude est heureuse d’accueillir Clara Kastler et Hubert Woringer ce 10 mars à lavérune.

Ces dernières années, le duo KW a parcouru l’Amérique Centrale, l’Amérique du Sud, Le Canada, le Sud-Est Asiatique et l’Inde, en transportant par voie routière deux pianos Steinway logés dans une remorque spécialement aménagée.

Ainsi, dans les capitales comme dans les villages, il a permis aux populations les plus décentralisées d’avoir accès à cette culture musicale. Cette démarche unique dans le monde de la Musique classique est terriblement originale et volontariste : elle éclaire le caractère trempé de ce couple attachant par bien des aspects.

Le concert Voyage en Inde illustre la tournée pendant 5 mois dans le sous-continent indien de Calcutta à Peshawar au Pakistan, et organisée avec le soutien du ministère des Affaires Étrangères. Un récital à deux pianos était donné dans chaque capitale provinciale sur les deux Steinway du Duo KW transportés par voie maritime et routière. Durée du concert, environ 1h30.

Au programme :

  • Schubert : Fantaisie en fa mineur
  • Debussy : « Pour remercier la pluie au matin »
  • Ravel : Bolero
  • de Falla : Danse du Feu
  • Challulau : Raga
  • Ravel : La Valse

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. –  06 01 78 97 04

15 € – 11  € (tarif réduit et adhérents)
Traditionnel buffet partagé à la fin du concert autour des artistes, que vous nous aiderez à constituer en apportant du salé, du sucré ou quelques boissons.

Pour visiter le site de Clara Kastler et Hubert Woringer

Printemps des Poètes du 3 au 19 mars

20e édition du Printemps des Poètes - thème l'Ardeur.

Comme chaque année, des poèmes "géants" s'afficheront sur les bâtiments publics, d'autres bien plus petits vous seront offerts en petits rouleaux colorés chez les commerçants...

Des lectures seront faites samedi 10 mars lors du marché, au cœur du village, en parallèle d'une exposition "éphémère" de l'Atelier "Peinture Fraîche". N'hésitez pas à venir vous-même lire des textes ou poèmes que vous aimez !

Un concert dimanche 11 mars, "Je suis enchanté", de Michel Avallone, au château des Evêques de Lavérune, des compositions personnelles et celles de Léo Ferré. Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Des échanges poétiques "intergénérationnels" auront également lieu entre les enfants des écoles et le Club Lavérune Ambiance...

Agenda 2018 de la commune de Lavérune

Roger Caizergues, maire et diacre

Depuis dimanche dernier, le maire de Lavérune va cumuler deux fonctions bien distinctes, celles du domaine civil et du domaine religieux. Maire depuis 23 ans, Roger Caizergues peut marier, baptiser ou présider les obsèques.

 

Roger Caizergues dans sa fonction de maire et de conseiller de Montpellier Méditerranée Métropole

 

De plus, il y a quelques mois, il était devenu aumônier diocézain du Secours Catholique à la délégation de l'Hérault par décision de Mgr l’Archevêque de Montpellier Pierre-Marie Carré  depuis le 1er  septembre 2017.

La cérémonie du 4 février eut lieu à l'église Notre-Dame-de la Paix dans le quartier du Pas-de-Loup à Montpellier devant une centaine de proches et des fidèles de la paroisse.

Ce jour-là, l'ordinand Roger Caizergues fut consacré à la diacronie de l'Eglise par Mgr Claude Azéma, évêque auxiliaire de Montpellier.

Concert Génération Basses à Lavérune

Château des Evêques - Salon de musique
Vendredi 9 février 2018
20h30 : Concert "Génération basses", pour les 25 ans du Festival

Avec Magali Cazal, basson solo de l'Orchestre National de Montpellier,  Théotime Voisin contrebasse co-soliste de l'Orchestre Royal du Concertgebouw d'Amsterdam, Olivier Thiéry contrebassiste de l'Orchestre Royal du Concertgebouw d'Amsterdam, Matthieu Ané au piano.

Concert organisé par le Service Culturel de la Municipalité de Lavérune.

Renseignements : 04 99 51 20 05

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

réunion publique : stop à l'urbanisation

Stop à l’urbanisation dévoreuse des sols et espaces ouverts :

Unissons nos forces pour créer un Parc Agricole et Naturel entre Montpellier, Saint Jean de Védas et Lavérune

INVITATION, réunion publique, le VENDREDI 19 JANVIER à 18H30

Salle de la Vieille Porte, près du Château des Evêques, LAVERUNE

Venez-vous informer et débattre sur ce projet de création d’un grand Parc Agricole et Naturel

Présenté par un collectif d’associations d’initiative citoyenne

Agissons pour que notre environnement proche reste un cadre de vie agréable


Le bureau de l'association  St Jean Environnement

Concert du nouvel an : du jazz à gogo

Gérard Saurel incarne Sydney Bechet avec sa formation Bechet For R'êveur
Eglise Saint-Pierre aux Liens à Lavérune
Entrée gratuite

Lundi 1er janvier 2018 à 17h, il faudra jouer des coudes pour écouter le « caméléon du jazz » et sa formation La Compagnie du Jazz tant il est à l'aise dans tous les styles de jazz, du New-Orléans au Bebop.

Gérard SAUREL possède des qualités artistiques inhabituelles qui en font à la fois un fin accompagnateur comme un redoutable improvisateur, jamais à court d'idées. En outre, il possède ce petit plus qui dès qu'il improvise, il "met le feu". Avec une longue expérience dans la pratique du jazz New-Orléans, s'il a remplacé Guy Labory dans sa formation, le Labory Jazz Orchestra Denim comme le Labory's Créole Jazz Band, ce n'est pas pour rien, l'improvisation collective comme les arrangements n'ont plus de secret pour lui.
Sa prestation aux côtés du pupitre des saxophones a d'ailleurs impressionné les cuivres du Big Bang de l'Olympia en août 2006, eux-mêmes parmi les meilleurs français dans leur discipline.
Dany Doriz, grand ordonnateur du caveau de la Huchette, dit de lui qu'il aurait fait une grande carrière s'il était monté à Paris. Il le trouve exceptionnel tant dans le son que dans le phrasé.

Gérard SAUREL : saxophones — Jean-Jacques MESLEM : piano, chant — François MINTRONE : trombone — Éric GADET : contrebasse — François ESTASSY : batterie 

Entrée libre (dans la limite des places disponibles)
Une collecte en faveur d'une action humanitaire sera organisée à l'issue du concert.

Hommage à Michel Legrand

L Jazz Quintet au château des Evêques de Lavérune
Dimanche 3 décembre 2017 de 17h à 19h

Entrée libre

Les magnifiques mélodies de Michel Legrand ont trouvé leur place depuis plusieurs décennies dans l'inconscient collectif des amateurs de cinéma et de jazz dans le monde entier.

Si les américains ont su le placer au même rang que Georges Gershwin en tant que compositeur de comédies musicales et musiques de film (les demoiselles de Rochefortun été 42les parapluies de CherbourgYentl..., c'est que les chansons de Michel Legrand traversent les époques et les générations avec fraîcheur et poésie. 

L jazz lui rend hommage en mettant à l'honneur ses plus grandes chansons comme entre autres "les moulins de mon cœur", "you must believe in spring", "un été 42", "quand on s'aime", sur des arrangements inspirés de Thierry Gautier et servies par un quintet dont l'unique préoccupation est de restituer au mieux les émotions que véhiculent ces incontournables standards.

Chant : Pascale Gautier
Saxophone : Gérard Couderc
Piano : Thierry Gautier
Contrebasse : Frédéric Léger
Batterie : Valentin Jam

Des Héraultais au Musée Hofer-Bury

Jusqu'au 3 décembre 2017, le château des Evêques de Lavérune accueille trois artistes plasticiens du Pouget, des Matelles et de Sète. Leur art se complète et permet de tisser des correspondances.

Brigitte Théophiile Combes, professeur  de techniques de gravure aux Ateliers des Beaux-Arts de Paris nous propose de petites gravures qui s'appuient sur la technique de l'eau-forte à laquelle s'ajoute le procédé expressif de l'aquateinte.

Résultat, un travail finement tracé aux variations de tons très subtiles. Parmi les nombreuses gravures qui occupaient trois salles du Musée' Hofer-Bury, "Platane", "Persienne" , "ruelle" et "Plein Sud"  ont attiré beaucoup de visiteurs le soir du vernissage.

Au total, 43 miniatures de 12X12 cm qui font oublier l'exercice de virtuosité et les morsures de l'acide et dont la majorité porte un regard sur nos plages comme "L'Espiguette" ou Marseillan", et "Maguelone".

 

Posées délicatement sous les gravures de Théophile, les sculptures de bronze d'Anne Deltour touchent par la simplicité et le dépouillement des formes tout en rondeur et la simplification de la ligne.

" De tendance mi-figurative, mi-abstraite, je refuse le snobisme des effets de mode... Pour moi, la sculpture est d'abord un voyage intérieur. Un réalisme mêlé d'imaginaire et de méditation, mes sculptures sont une alliance de sensibilité et de rigueur", confie l'artiste.

Et en effet, la puissance du matériau et la quête de l'artiste vers des lignes épurées et des formes simplifiées émanent des 32 bronzes exposés.

Les thèmes abordés, la forêt, la vie, la femme... ne laissent personne indifférent.

Le troisième artiste présent ce soir-là nous donne à voir des acryliques sur toiles libres en lin pur, des toiles très colorées au noir lumineux qui reste souvent discret dans de petits, moyens et grands formats.

Philippe Routier, né à Sète en 1959, veut partager son goût pour l'expressionnisme et le figuratif et cultive ses liens étroits avec l'école sétoise qu'il fréquenta dans sa jeunesse Robert Combas, Hervé Di Rosa, André Cervera, Jean-Jacques François entre autres.

 De 1987 à aujourd'hui, Philippe Routier a exposé ses peintures à Paris, Montpellier, Sète... Aujourd'hui, les larmes sur le visage, les mains aux nodosités prononcées, les narrations à  se raconter, soit 20 toiles qui parlent d'émotions sous des cieux toujours bleus.

"Dernier jour de printemps" de Philippe Routier  

Expo « Emotions » au musée Hofer-Bury

Anne Deltour - Philippe Routier - Théophile
Sculpture - Peinture - Gravure


Vernissage Vendredi 17 Novembre, dès 18h30
ouverture du Jeudi au Dimanche, de 15h à 18h
Entrée Libre du 18 novembre au 3 décembre 2017

 

Soirée musicale Hélène de Montgeroult

Conférence et concert au Salon de musique
Vendredi 24 novembre 2017 à 20h30

Une soirée consacrée à la redécouverte de cette femme extraordinaire, pianiste, compositrice et pédagogue, présentée par Jérôme Dorival et accompagné au pianoforte par Marcia Hadjimarkos.

Amie de Madame de Staël, Hélène de Montgeroult pianiste, compositrice et grande pédagogue, fut la première femme à enseigner dans une classe d'hommes du Conservatoire de Paris dès sa fondation en 1795.

Élève de Dussek et de Clementi, partenaire du violoniste Viotti, elle eut notamment comme élève Alexandre Boëly. Dans sa classe, nombreux furent les pianistes du Conservatoire à découvrir les œuvres de Jean-Sébastien Bach, Mozart et Haydn. Excellente improvisatrice, elle joue dans les salons avant et après la Révolution, ses contemporains français l'élevant au rang de « meilleure pianiste de son temps ». Elle compose de nombreuses pièces pour piano dont le Cours complet pour l'enseignement du pianoforte reste son œuvre la plus monumentale (972 exercices et 114 études progressives).

Si sa biographie et son parcours artistique sont aujourd'hui connus en grande partie grâce aux travaux et publications de Jérôme Dorival , il reste encore à découvrir sa musique, à l'interpréter, à explorer et à questionner ses compositions et son style, ainsi que les différents aspects de l'impact produit par son œuvre sur ses contemporains.

Réservations :

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. –  06 01 78 97 04
15 € – 11  € (tarif réduit et adhérents)

Hommage à Guy Béart par les Quidams

Dimanche 12 novembre 2017 à 17h
Château des Evêques de Lavérune
Entrée libre

Les Quidams, duettistes complices de la première heure, reprennent le répertoire du troubadour de la chanson française disparu en 2015, dans un concert intitulé "Les Couleurs du Temps", un florilège de chansons qui restent gravées dans nos têtes depuis notre enfance comme des ritournelles qui jaillissent de notre mémoire. Ses textes font partie intégrante de notre patrimoine artistique français. Magnifique mélodiste, il a mis en musique des poètes classiques, contemporains - Ronsard, Villon, Baudelaire, Queneau, parmi tant d'autres. Voilà deux ans que le poète a disparu en ce 16 septembre 2015 à l'âge de 85 ans. Depuis L'eau vive en 1957, s'ensuivit un succès populaire intergénérationnel. Souvenez-vous Il n'y a plus d'après, Le grand Chambardement, La Vérité , Les Couleurs du Temps...

 Ce 12 novembre, le salon de musique du château des Evêques offrira un magnifique cadre dans lequel Daniel Debilliers et Alain Kretz, tous deux guitaristes, auteurs-compositeurs-interprètes, habitués de la scène régionale, nous plongeront dans l'univers et le charme des textes de Guy Béart.