Balade urbaine musicale

Pour mieux connaître le territoire de Montpellier, des cheminements sonores et mouvementés via votre smartphone sont mis en place dans les communes de la métropole. A Saint-Drézéry, depuis le mois de février, la balade en musique "Territoire en mouvements" révèle l'identité de la commune dans un parcours guidé et permanent.

Il s'agit du 11e parcours sonore à la rencontre des vestiges du village, un concept porté par l'association montpelliéraine Atteline qui accompagne les projets artistiques et créatifs dans l'espace public à l'échelle de la métropole de Montpellier.

Une œuvre artistique sensible

Une collaboration de Patrice Barthès, danseur, chorégraphe contemporain qui encadre toutes les créations des compositeurs et les parcours dans chacune des 31 communes qui seront réalisés jusqu'en 2019, et le photographe et vidéaste Régis Domergue qui a créé la partition sonore "à la découverte de Saint-Drézéry" d'une durée de 35 mn.

En se connectant sur le site Territoire en Mouvements, découvrez la flanerie nourrie de détails historiques et d'anecdotes locales fournies par les habitants eux-mêmes.

Site de territoire en Mouvements : ICI

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes