Neige et verglas, comment circuler ?

"Le Département de l'Hérault construit, aménage et exploite près de 4 500 kilomètres de routes départementales pour répondre aux besoins de mobilité de la population héraultaise, améliorer la sécurité routière et assurer au quotidien les meilleurs conditions de circulation possible. Afin de permettre la circulation hivernale lors des épisodes neigeux, nous mobilisons des moyens spécifiques conséquents, répartis sur tout le territoire, pour traiter et dégager les chaussées et offrir toujours un bon niveau de service aux usagers."

Kléber Mesquida, Président du Conseil Départemental de l'Hérault

Les itinéraires principaux sont salé en priorité. Malgré l'importance des moyens, toutes les routes départementales ne peuvent pas être traitées et dégagées en même temps.
  • Si vous devez conduire, utilisez des équipements spéciaux et privilégiez les grands axes 

  • Soyez vigilants ! Le sel sur la route n'agit pas immédiatement et en dessous de -6°C, il n'a plus d'efficacité

  • Prudence : un seul véhicule en travers peut bloquer l'accès aux véhicules de salage et de déneigement

  • En cas de fortes chutes de neige ou verglas généralisé, limitez ou reportez vos déplacements

Suivez l'état des routes départementales sur Inforoute 34 
A lire pour aller plus loin: 

ARLES et MONTPELLIER au carrefour du chemin de Saint Jacques de Compostelle

A Arles dès le Moyen Age les pèlerins viennent se recueillir devant les reliques des saints dans les cryptes des églises Saint-Trophime et Saint-Honorat.

 POSTCapture

Peu de villes françaises peuvent se prévaloir d’avoir donné naissance à un saint. C’est à Montpellier que naquit saint Roch, au XIV ème siècle. Comptant parmi les étudiants de la faculté de médecine de la ville, celui-ci s’illustra par les guérisons apportées aux pestiférés, notamment lors de ses pèlerinage s. Montpellier aujourd’hui ville de « Tourisme et spiritualité ».

"Le chemin de St Jacques n'est pas seulement un itinéraire ; il est un très vaste complexe de chemins et de routes, sur terre et sur mer, qui convergent vers le point où, selon la tradition, fut enterré Saint Jacques le Majeur. Les retombées économiques, dont bénéficient les territoires traversés, sont indéniables car susceptibles de participer aux efforts de développement culturel et de mise en valeur du patrimoine local, avec des lieux étapes sur tous les parcours. A noter que la voie du sud le GR 78 se parcourait dans les deux sens : d'une part, les pèlerins de l'Europe du Sud (Espagne, Portugal) l'empruntaient pour se rendre à Rome ; d'autre part, les jacquets (d'Italie, de Provence et d'Allemagne) la prenaient pour aller sur le tombeau de Saint-Jacques à Compostelle, sans oublier le port d'Aigues mortes où ils embarquaient pour se rendre à Jérusalem. Ces chemins sont intégrés dans les Grands itinéraires culturels de l’Europe. Mettre en valeur ce patrimoine, spécialement dans sa dimension spirituelle. Chacun aura à cœur de défendre et maintenir l’essence de ces voies de pèlerinage depuis l’origine, dans une coopération avec toutes les entités publiques ou privées qui poursuivent des intérêts analogues et concordants, dans le respect des croyances de chacun."

 Avec les communes, les collectivités et les paroisses concernées, créer un sentiment de fierté des habitants des territoires traversés, susciter des initiatives spécifiques pour relier les sites (concours photos pour expo itinérante) pour faire du chemin un carrefour d’échanges (s’appuyer sur les écoles, conservatoires, beaux-arts, résidences d’artistes). Assurer une communication transversale, en plus des supports locaux, en lien avec les médias et en mobilisation des réseaux , en lien avec les associations Jacquaires.

Organiser des évènements en fonction des âges tels des marches sur des tronçons des chemins, un concours de dessins ou de photographies dans les écoles, des jeux associant les familles, chasse au trésor, rallye sportif. Ateliers de découverte à l’attention des collèges - écoles en partenariat avec le Ministère de l’éducation nationale, concours scolaires « Sauvons le patrimoine mondial ».

Visite pédagogique sur des sites pour rencontrer les acteurs de la sauvegarde du patrimoine, etc. Faites connaître votre intention de vous engager dans une ou plusieurs de ces pistes.

POUR CELA MERCI DE BIEN VOULOIR CONTACTEZ JEAN-Pierre Martin : 06 88 94 74 75

Une qualité de vie en Occitanie contrastée selon les territoires en Occitanie

Source Insee

La qualité de vie dans les territoires d’Occitanie offre un tableau contrasté. Les métropoles, la périphérie du bassin toulousain et le littoral ont en commun un accès rapide aux différents services en lien avec leur forte urbanisation. Toutefois les enjeux y sont différenciés, au regard des difficultés sociales ou encore des déplacements domicile-travail. L’arrière-pays méditerranéen est confronté à d’importantes fragilités sociales. L’éloignement des services, en particulier de santé, pénalise les territoires les plus ruraux et montagneux. Les conditions de vie sont en revanche plutôt favorables dans et autour  des villes moyennes.

La qualité de vie, ou le bien-être, dépend à la fois d’éléments quantifiables et objectifs qui jouent favorablement ou non sur la vie des habitants, mais aussi des dimensions que chacun privilégie et de la perception qu’il a de sa vie. Dans cette étude, la première approche, dite « objective », est retenue à travers l’analyse des conditions de vie matérielles et sociales des habitants susceptibles d’influer sur leur qualité de vie.

La qualité de vie dans les « bassins de vie vécus » d’Occitanie est abordée ici à travers quatre dimensions : financière et matérielle, professionnelle, sanitaire, sociale et sociétale (méthodologie). Une typologie des bassins de vie vécus, réalisée à partir d’une palette d’indicateurs couvrant ces thématiques, permet de mettre en évidence six profils de territoires (figure 1) qui présentent différents atouts et handicaps au regard de la qualité de vie

Tout savoir sur https://www.insee.fr/fr/statistiques/3690864#titre-bloc-3

  1. Des indicateurs de qualité de vie contrastés dans les métropoles
  2. Des revenus élevés et un accès facile aux services dans le périurbain toulousain
  3. Des fragilités sociales sur le littoral mais un accès rapide aux services
  4. Une pauvreté plus prégnante dans l’arrière-pays méditerranéen et une moindre accessibilité aux services
  5. Des conditions de vie plutôt bonnes dans et autour des villes moyennes
  6. Difficultés d’accès aux services dans les territoires les plus ruraux
  1. L’Occitanie, une région plus ou moins avantagée selon les dimensions de la qualité de vie prises en compte
  2. Mesurer le bien-être des citoyens d’Occitanie

Port 2019 : et que ça continue !

On ne peut que le souhaiter pour le port de Sète. Incontestablement, après le discours du président de l'Etablissement Public Régional, M. J.C. Gayssot, et l'exposé très documenté du directeur de l'EPR M.O. Carmès. Les efforts consentis par la Région depuis 5 ans seront poursuivis et permettront un développement quantitatif durable et social de l'organisme portuaire.

 TORPI1180159

J.C. Gayssot, dans son discours qu'il voulait bref- et non interrompu par des applaudissements - a insisté sur les aspects du devenir de l'EPR. Non seulement le volume du fret doit continuer à croître après avoir augmenté de 25% en 5 ans, mais compte tenu des problèmes de notre époque, c'est à une "évolution-révolution" que l'on doit procéder. Tout d'abord, il faut réussir un développement durable. Gageure ? Pour le président, "à Sète, on va réussir" car "on a tout à gagner".

L'utilisation des moteurs des navires est encadrée dans le port et on veille à la qualité de l'eau. Ensuite, il ne faut pas perdre de vue l'aspect social du développement. Sète est réputée pour ses conditions d'accueil dues au professionnalisme des acteurs du port. Ils ne seront pas oubliés. Deux tiers des salariés de l'EPR toucheront une prime exceptionnelle de 1 000 €.

Et puisque la sécurité est un problème majeur dans le domaine maritime, une prime d'intéressement est prévue pour mobiliser le personnel. Et les progrès réalisés depuis 5 ans, croissance du chiffre d'affaires de 41%, dont 8% en 2018, ont permis de l'embauche de 8 salariés. Le trafic du port a gagné 25% et atteint 4,1 Mt. Grâce aux efforts de tous.

TORPIP1180178

Parce que le port, "c'est l'affaire de tous".

Tous ? Le personnel de l'EPR bien sûr, mais aussi de ceux qui sont impliqués. L'agglo du Bassin de Thau, M. François Commeinhes était présent,  la Région représentée par A. Lubrano, par ailleurs nouveau récipiendaire dans l'ordre de la légion d'honneur. L'obsession pour tous de l'intérêt général fait circuler entre toutes les parties prenantes "une véritable complicité".

TORPIP1040878 (3)-2

Et nul doute que "tous et chacun" ont à cœur de préparer l'avenir. D'ailleurs, le futur prend corps. Les investissements seront poursuivis. L'objectif est d'atteindre 400 millions. Cela permettra de développer le ferroutage qui favorise un rayonnement national et international. Mais pas que…
Au carénage, un nouvel élévateur "traitera" tous les types de navires. Près de Frontignan, les travaux de la ZIFMAR avancent. Un premier casier est rempli ; il sera commercialisé en avril 2019, favorisant l'importation de véhicules neufs. Un "nouveau pôle nautique" remplacera la base Tabarly au môle. Et il est prévu pour 2022 une nouvelle gare maritime, avec restaurants et commerces. Car, les documents de l'EPR le rappellent, Sète est en Méditerranée. Or, les pays riverains de "la mer au milieu des terres" sont peuplés de 500 millions d'habitants. Et, au-delà, l'Afrique…

Sète peut devenir le port du Midi de la France, au contact de grands marchés rapprochés par la voie maritime. Louis XIV et son ministre avaient-ils vu juste ? Sète, emporium de la Méditerranée occidentale ?

 Hervé Le Blanche

Parcoursup : le calendrier 2019 des inscriptions

Illustration 1

La procédure Parcoursup d'inscription, notamment des lycéens de Terminale, dans l'enseignement supérieur présente un calendrier resserré pour 2019. Découvrez les dates des 3 étapes clés : informations et découverte des formations - plus nombreuses cette année -, saisie des vœux et finalisation du dossier, réponses des formations et prise de décision.

Le Calendrier

  • Jusqu'en janvier 2019
    • Depuis l'ouverture du site d'information de Parcoursup le 20 décembre 2018, les lycéens peuvent s'informer sur le déroulement de la procédure et consulter l'offre de formation disponible : les contenus, les attendus, les débouchés professionnels et les critères d'examen des dossiers.
  • 22 janvier - 3 avril 2019
    • Tout au long du 2e trimestre : les lycéens poursuivent leur réflexion avec leurs professeurs principaux en participant à la 2semaine de l'orientation et aux journées portes ouvertes dans les établissements de l'enseignement supérieur ;
    • Du 22 janvier au 14 mars 2019 : inscription sur Parcoursup , création du dossier candidat et saisie des vœux (jusqu'à 10 vœux avec la possibilité de sous-vœux selon les formations) sans avoir besoin de les classer. Aucun nouveau vœu ne peut être formulé après le 14 mars 2019 ;
    • Mars : 2e conseil de classe. Chaque vœu formulé par le lycéen fait l'objet d'une fiche « Avenir » comprenant les appréciations de ses professeurs et l'avis du chef d'établissement ;
    • 3 avril : dernier jour pour finaliser le dossier du candidat avec les éléments demandés par les formations et confirmer chaque vœu ;
    • Avril-mai : les établissements de formations examinent les vœux formulés par les candidats.
  • 15 mai - 19 juillet 2019
    • 15 mai : les candidats prennent connaissance des réponses des formations sur la plateforme. Ils reçoivent des propositions d'admission au fur et à mesure et ils doivent y répondre dans les délais indiqués alors par la plateforme (ils auront 5 jours du 15 au 19 mai, puis 3 jours à partir du 20 mai) ;
    • Du 17 au 24 juin 2019 : la procédure est suspendue pendant les épreuves écrites du baccalauréat ;
    • Du 25 juin au 14 septembre : ouverture de la phase complémentaire pour formuler de nouveaux vœux si besoin ;
    • 5 juillet : résultats du baccalauréat ;
    • Avant le 19 juillet : inscription dans les formations choisies par les candidats selon les modalités précisées sur leur dossier.
  • De mai à septembre 2019
    Les candidats qui n'ont pas reçu de proposition et qui souhaitent trouver une place dans une formation proposée par Parcoursup seront accompagnés. Ils pourront demander un conseil, un accompagnement individuel ou collectif, dans leur lycée ou au Centre d'Information et d'Orientation (CIO) pour envisager d'autres choix de formation, en particulier s'ils n'ont reçu que des réponses négatives de la part de formations sélectives (BTS, IUT, écoles etc.).
    Une phase complémentaire, du 25 juin au 14 septembre, permettra de formuler de nouveaux vœux et d'obtenir une proposition d'admission dans une formation disposant de places disponibles avec la possibilité de bénéficier de l'accompagnement individualisé de la commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) de l'académie.

Nuit de la lecture à Montpellier : le programme dans les médiathèques

A l’occasion de cet événement national, les médiathèques de Montpellier métropole ouvrent grand leurs portes. Des activités seront proposées dans la métropole montpelliéraine, du 17 au 20 janvier 2019, dans les médiathèques suivantes : MÉDIATHÈQUE FEDERICO FELLINI, MÉDIATHÈQUE ÉMILE ZOLA, MÉDIATHÈQUE AIMÉ CÉSAIRE à Castelnau-le-Lez.


Un événement national : https://nuitdelalecture.culture.gouv.fr/ 

sur Education. gouv.fr 

PROGRAMME DES ANIMATIONS DU 17 AU 20 JANVIER :

JEUDI 17 JANVIER

18h - Questions pour un cinéphile - Installez-vous confortablement et échauffez vos méninges.
À partir d'images, d'extraits ou de musique, préparez-vous à relever le défi de notre quiz littérature & cinéma ! Tout public.
Salle Jean Vigo - MÉDIATHÈQUE FEDERICO FELLINI

17h - Lectures sur le thème de la nuit avec Jacques Aupetit.
Les bibliothécaires s'associent au lecteur Jacques Aupetit pour vous proposer des lectures de textes sur le thème de la nuit. Tout public.
Auditorium Musique - MÉDIATHÈQUE ÉMILE ZOLA

17h30 et 19h30 - Escape room "Vous n'irez plus au bois" - C'est horrible ! La sorcière Baba Yaga s'est échappée de son histoire et commence à dévorer la magie des contes ! Partout dans le monde les histoires de l'enfance disparaissent des mémoires, laissant place à la tristesse et à la mélancolie. Titania, la reine des fées, a besoin de votre aide pour tout remettre en ordre. Elle va s'arranger pour que Baba Yaga s'absente de son antre pendant une heure. Durant ce laps de temps, vous devrez comprendre ce que l'infâme sorcière a défait... afin que les contes soient de retour. Faites vite pour ne pas vous faire attraper par la sorcière ! Tout public, à partir de 12 ans. (durée : 1 heure).
Sur inscription. 1er étage Sciences et Loisirs, 04 67 34 87 00
Atelier 2B Jeunesse - MÉDIATHÈQUE ÉMILE ZOLA

18h - Rencontre avec Éric-Emmanuel Schmitt autour de son livre « Félix et la source invisible» (Albin Michel) en partenariat avec la librairie Sauramps.
Grand auditorium - MÉDIATHÈQUE ÉMILE ZOLA

19h - « La nuit on lit » : les bibliothécaires vous donnent rendez-vous pour une déambulation littéraire, poétique et propice aux rêves...
Tout public.
2ème étage, espace adulte (littérature et arts) - MÉDIATHÈQUE ÉMILE ZOLA

17h30 - « La Tête dans les étoiles » : bouquet de contes et d'histoires pour garder la tête dans les étoiles.
Dès 4 ans
MÉDIATHÈQUE AIMÉ CÉSAIRE – CASTELNAU-LE-LEZ

17h30 - « Autour de la nuit » : lectures de textes sur le thème de la nuit et des étoiles.
Tout public.
MÉDIATHÈQUE AIMÉ CÉSAIRE – CASTELNAU-LE-LEZ

VENDREDI 18 JANVIER

Kléber Mesquida, Président du Département, adresse ses voeux pour 2019

justeCapture

Mesdames, Messieurs, Chers amis d’Hérault,

"L’année 2018 s’est terminée dans la douleur et le drame, à STRASBOURG, pendant le marché de Noël. Ce fut une nouvelle épreuve pour notre pays. Je tiens à adresser toutes nos pensées aux victimes et aux familles.
Dans de telles circonstances, seule la CONCORDE NATIONALE doit nous unir pour faire face à la barbarie et à l'obscurantisme.
Je souhaite aussi saluer les forces de l'ordre, POLICIERS, GENDARMES, ET LES SERVICES DE SECOURS pour leur mobilisation et leur engagement dans ces moments de péril pour protéger la population.
C'est une fin d'année éprouvante que nous avons vécu.
Je n’oublie pas aussi les INONDATIONS meurtrières dans l’AUDE en octobre dernier. Je tiens à renouveler ma profonde compassion pour les familles des victimes et les sinistrés.
Nous ne souhaitons plus revivre de tels moments tragiques. Une société, qui année après année se crispe des angoisses successives, engendrées par ces catastrophes climatiques, c’est une société qui courbe l'échine face au changement du climat.
Nous devons en prendre conscience, et assumer notre part pour répondre à ce DEFI.
Il y a urgence à agir. EDGAR MORIN nous mettait en garde : « À force de sacrifier l'essentiel pour l'urgent, on finit par oublier l'urgence de l'essentiel ».
Nos actes d’hier et ceux de demain sont les gages d’une politique préparant l’avenir de notre société. C’est pourquoi j’ai souhaité présenter ces voeux sous l’angle de « VOIR LOIN ET AGIR JUSTE ».
En première ligne face au changement climatique, le LITTORAL, ce bien si précieux. Cette centaine de traits de côte qui font la fierté de notre département, exigent une attention toute particulière.
Depuis 10 ans, parce que la situation l'exigeait, le Département a investi 230 M€ pour la protection de ce littoral. Dans les 10 prochaines années, ce sont 350 M€ de cofinancement que nous réservons afin de préserver ce joyau environnemental.
C’est le sens donné par le Département quand il lance le plan HERAULT LITTORAL avec notamment la Maison du Littoral qui verra le jour afin de rassembler la population autour des enjeux de sensibilisation et d’information pour sa préservation."

« C’EST VOIR LOIN ET AGIR JUSTE »
**********************************************
Cela s’applique de la même manière dans le constat sans appel d’un MONDE AGRICOLE ET VITICOLE de plus en plus perturbé par les aléas climatiques, pertes de récoltes, dépérissement des vignes, sécheresse. Pour faire face à ce défi majeur, le Département se projette à horizon 2030.
Et pour y répondre, nous lançons un schéma ambitieux : HERAULT IRRIGATION qui, tout en préservant la ressource en eau, apportera le BESOIN HYDRIQUE nécessaire au vignoble. Sans cet engagement de plus de 310 MILLIONS D’EUROS, nous laisserions disparaître nos terres viticoles.
En parallèle, nous renforçons le potentiel économique de ces vignobles grâce à L’OENOTOUR DE L’HERAULT, ce projet dont le rayonnement n’est plus à démontrer, d’ailleurs, le guide du Routard en a voulu l’exclusivité de l’édition 2019.

Pour cette innovation oeno-touristique le Département vient de recevoir, à PARIS, le Prix « ITER WITIS AWARD », récompensant les initiatives les plus marquantes. C’est une belle distinction nationale qui renforcera la notoriété et l’attractivité de l’HERAULT.
En AGRICULTURE RAISONNEE, nous mettons aussi tout en oeuvre pour créer les conditions de prospérité économique des acteurs de l'alimentation de qualité. Aujourd’hui, l’Hérault est passé à la 4EME PLACE au niveau national avec 893 exploitations notifiées à l’agence BIO, ce qui représente 26 400 ha en production biologique. Aujourd’hui, ce sont plus de 26% de produits sains, bio, labellisés dans les cantines de nos collèges.
Oui, le développement économique peut se faire tout en s'acheminant vers un modèle de TRANSITION ECOLOGIQUE.
Les politiques que nous menons, parfois les moins connues, apportent leur lot de réponses afin d'améliorer LA QUALITE DE VIE DE TOUS LES HERAULTAIS.

juste22Capture

Avant d'y venir, il est une chose essentielle à mes yeux. Il faut être fondamentalement RESOLU, nécessairement LUCIDE pour poser des bases et nous, les pouvoirs publics, nous devons nous montrer PRECURSEURS ET EXEMPLAIRES.
Avec HERAULT ENVIRONNEMENT dans le domaine des ENERGIES RENOUVELABLES, sur les sites d'Alco et de PierresVives, des travaux de rénovation combinant géothermie et solaire conduisent à une économie d’énergie de 26% tout en réduisant nos émissions de gaz à effet de serre de 48%.

Festa St Vincent à Gigean

A trente minutes au sud de Montpellier, bientôt la Festa St Vincent à Gigean dimanche 20 janvier 2019

Le Corum affichait complet pour les voeux 2019 de la Métropole

Après les vœux 2019 adressés à la presse à l'Hôtel de Ville de Montpellier la veille, Philippe Saurel, face aux 120 maires des communes dont les 31 maires de la métropole, aux Montpelliérains et entouré des vices-présidents de la  Métropole de Montpellier sur scène, a présenté ses vœux mercredi 9 janvier devant un parterre comble au Corum.

C'était les derniers vœux de l’exécutif de la Métropole de Montpellier pour ce mandat en raison des prochaines échéances électorales. « Nous serons rentrés, l’an prochain, dans la période de réserve électorale. Ce sera juste "Bonne année, bonne santé !".»

Retour sur les réalisations produites en 2018

Le président rappelle : Nous avons passé deux contrats de réciprocité avec les territoires mis en place, le premier concernant le territoire de la communauté des communes du Pic Saint-Loup et celle des Monts de Lacaune à cheval sur le Tarn et sur l'Hérault  pour tout ce qui concerne la filière bois, bois énergie et bois construction, de telle sorte qu'il y ait un dialogue permanent entre l'urbain, le périurbain et l'hyper rural. Un troisième contrat de réciprocité sera signé avec Millau le 31 janvier prochain.

En 2018, nous avons terminé la déviation de castries, construit totalement la médiathèque Aimé Césaire à énergie positive de Castelnau-le-Lez, la gare Montpellier Sud de France - dernière partie de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan - a été mise en service avec 70% du  trafic de fret supprimé, une bonne chose pour les gens du centre-ville de la gare centrale Saint-Roch. réalisé la piscine Héraclès à Saint-Brès, le passage à niveau de Baillargues  réhabilité la médiathèque Rousseau à La Paillade, la route 123 E entre Grabels-Montferrier et une piste cyclable sécurisée, installé les studios de France Télévision à Vendargues créant ainsi  80 emplois délocalisés de Paris à Montpellier. et les halles Laissac inaugurées le 1er décembre dernier... 

Philippe Saurel se satisfait : avec zéro augmentation d'impôts pour la sixième année consécutive, depuis le début du mandat et jusqu'à son terme, dans la métropole et la ville de Montpellier et une poussée démographique exceptionnelle en 2018, la métropole est devenue la plus attractive du pays car elle réunit beaucoup d'atouts. Et en rappelant les chiffres, le chômage a baissé de deux points et la métropole de Montpellier gagne 8 000 habitants chaque année.

Les grandes réalisations prévues en 2019

Avec le MoCo qui réunit trois instances la Panacée, l'école supérieure des Beaux-Arts de Montpellier et l'Hôtel Montcalm, le nouveau centre d'art contemporain de Montpellier parie sur la culture. Il sera inauguré en juin dirigé par Nicolas Bourriaud.

Nous poursuivrons les travaux du nouveau Conservatoire qui ouvrira en 2020, les travaux au centre nautique Neptune déjà bien entamés, nous poserons la première pierre du stade Louis Nicollin dans le nouveau quartier Cambacérès, le début des travaux de la ligne 5 et l’extension de la Ligne 1, la poursuite de la création d’aire de gens du voyage dans les communes, nous livrerons les déchèteries dans plusieurs communes et des travaux dans d’autres, la réfection complète de la place de La Comédie avec le triangle et l'esplanade, nous inaugurerons la Grand-rue Jean Moulin et la place Laissac...Nous allons pouvoir compter sur plusieurs installations d'entreprises dont Google qui formera gratuitement les citoyens devant l'information et l'utilisation du réseau.

Pour une véritable réforme territoriale

En revenant aux revendications des gilets jaunes, Philippe Saurel souhaite "plus de force aux départements, là où il n'y a pas de métropole, il faut tout modifier, nos règles, nos fonctionnements, nos collectivités, notre République, c'est un énorme chantier. Nous avons les outils de la fraternité, un chantier qui passerait par le dialogue citoyen, il faut réformer les collectivités et la constitution en inversant le calendrier électoral du président et des députés qui sont actuellement nommés après ce dernier avec la même couleur et ça ne reflète absolument pas les territoires."

Quatre orientations importantes de la Métropole de Montpellier Méditerranée

Philippe Saurel donne sa vision " Notre métropole forte de ses sept piliers doit être productive sur les plans agricole, viticole, l'emploi, la connaissance, et le bien-être quotidien, éco responsable en assurant la transition écologique, solidaire avec les citoyens et les territoires et connectée".

Montpellier, l'Urban Trail du 19 janvier reporté au lendemain

Nouveau report de l'Urban Trail au dimanche 20 janvier 2019 par décision préfectorale !

Compte tenu des nouveaux rassemblements des gilets jaunes, cela risquerait une nouvelle fois de ne pas pouvoir garantir une sécurité totale sur l’événement.

"En raison d’une nouvelle interdiction de la préfecture liée à l’actualité, nous sommes au regret d’annuler le samedi 19 janvier et de repousser l’Urban Trail de Montpellier au dimanche 20 janvier 2019 à 17h45 (courses enfants à 16h)", précisent les organisateurs.

http://urbantrail.montpelliertriathlon.com/

Le rendez-vous est fixé au dimanche 20 janvier 2019 sur le parvis de l'hôtel de ville.

L'Urban Trail de Montpellier 2019, c'est :
- Le trail urbain pour tous
- Un événement sportif solidaire
- Un parcours unique

Ambiance musicale garantie : un DJ Fun Radio sera là durant toute l’épreuve pour vous booster.

Au programme, des montées, des descentes (marches, escaliers, rues etc…) dans des passages atypiques qui laisseront quelques traces dans la tête mais aussi dans les jambes avec une alliance de modernité et d’histoire qui fait le charme de la ville.

13H30 : Ouverture du village, stands et animations
16H00 Courses Enfants Urban Kids
17H45 : Départ du 12Km (relais / solo / duo) Nouveau : 1 boucle
20H45 : Remise des prix

Urban Trail de Montpellier, une histoire....
L’événement running qui sort des courses classiques. L’Urban Trail Noctune de Montpellier fut le 1er trail urbain en France en 2014 à la découverte de la ville la nuit. Vous allez être surpris par la splendeur et l’originalité de la ville de Montpellier. Une course où le plaisir n’est pas que de courir mais aussi découvrir, s’amuser et faire des rencontres. La ville dédiée aux coureurs : pas de voitures et un parcours avec des points de vue exceptionnels illuminés.

Inscriptions Urban Trail

Brocante - les conseils d'un pro

Brocante - les conseils d'un pro

LA PASSION DE LA DÉCOUVERTE

Pourquoi ce titre : la passion de la découverte ? Parce que la découverte est une passion tout comme la chine, tout comme la collection. Parce que chiner c'est conjuguer le passé au présent, ressusciter un objet endormi, répondre à la question du poète : objets inanimés vous avez bien une âme. Parce que chiner, c'est agir de manière écologique.

LES CHINEURS : UNE GRANDE FAMILLE

Amateurs ou professionnels, chineurs ou collectionneurs, tous ont un point commun, la passion. Chaque semaine vous irez avec eux chiner dans les foires et les marchés aux puces, dans les brocantes et les salons, les braderies et les vide-greniers, dans toute la France et même au-delà. Et bientôt, sans vous connaître, vous vous reconnaîtrez comme faisant partie de la même famille.

LA CHINE : UNE ÉCOLE DE PATIENCE

Chiner ce n'est pas aller en famille dans un magasin, pour y acheter un secrétaire de 1,12 m de large, afin qu'il trouve exactement sa place entre la cheminée et la fenêtre du salon.
Ce n'est pas aller chercher dans le vide-greniers qui se tiendra le samedi suivant, au coin de la rue, la série complète des boîtes Banania pour égayer une étagère de la cuisine ; même si vous avez lu la veille, dans un magazine de décoration, gue les objets publicitaires sont à la mode.
Dans les deux cas, vous risqueriez de vous exposer à une désagréable déconvenue car chiner, ce n'est pas trouver, à coup sûr, un meuble ou un objet des siècles passés, comme on achète un article vu dans un catalogue ou sur une publicité. Au contraire, la chine est une preuve, et non pas une épreuve, de patience et de pugnacité, comparable à celle d'un chercheur ou d'un explorateur. Et plus l'objet sera ancien, fragile, délicat, plus il sera rare mais plus la trouvaille prendra pour son découvreur une valeur inestimable. 
» Amazon

Rencontres pour l'emploi 2019 à Montpellier

Retrouvez les entreprises qui recrutent sur le territoire aux "Rencontres pour l'Emploi", le 13 juin 2019 à Montpellier, pour une mise en relation directe entre candidats et recruteurs de tous secteurs d'activité.
Montpellier Méditerranée Métropole organise une nouvelle édition des "Rencontres pour l'Emploi" à la salle des Rencontres de l'Hôtel de Ville de 9h à 17h.
Tout au long de la journée, les entreprises pourront rencontrer des candidats de tous niveaux de qualification et d’expériences professionnelles, informés et mobilisés selon les offres.
Cette année, l'accent sera mis sur l’emploi en alternance  avec un espace dédié. Une mini conférence sur la réforme de l’alternance sera également animée par la Mission Locale des jeunes et ses partenaires de l’alternance.
Cette nouvelle édition des Rencontres pour l'Emploi se tient en partenariat avec la Ville de Montpellier, Pôle emploi...

» Echos/Montpellier

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes