Les Halles Laissac d'aujourd'hui

Au cœur des halles Laissac, ce vendredi 29 août, s'est tenue la présentation du livre intitulé  "Halles Laissac, un lieu dans la ville" par Philippe Saurel Maire de Montpellier, et Président de Montpellier Méditerranée Métropole.

Cet ouvrage - édité à 1 000 exemplaires et totalement gratuit - présente toutes les étapes de la conception à la réalisation des nouvelles Halles Laissac inaugurées le 1er décembre 2018. « Ce livre ''Halles Laissac, un lieu dans la ville''  raconte l'histoire du projet sous la facette de son processus architectural et l'originalité de la démarche qui tient à la particularité que toutes les étapes du projet ont été concertées avec les Montpelliérains, les riverains et les commerçants. Une démarche qui souligne la qualité et la souplesse du travail réalisé par les services de la Ville de Montpellier », souligne Philippe Saurel.

Après une vingtaine de réunions de concertations et de séances ouvertes entre les services municipaux de Montpellier, les commerçants des Halles, et les Montpelliérains informés par voie postale ou par les panneaux de la Ville, les travaux ont débuté le 31 octobre 2017 et les nouvelles Halles Laissac ont été inaugurées le 1er décembre 2018.

l'architecte Madame Christine Bridon au côté de l'édile

Les halles Laissac sont également un véritable trait d'union entre le centre-ville et les faubourgs urbains, une « locomotive » qui vient relancer la dynamique du coeur de ville

Des plans ont été confiés à une architecte Madame Christine Bridon. s'ensuivirent les travaux conçus avec des méthodes traditionnelles, une structure selon les Halles de l'architecte Victor Baltard, des matériaux modernes, et des panneaux photovoltaïques répondant aux règles de l'urbanisme moderne. Ils assurent la dépense énergétique nécessaire au fonctionnement.

Avec des dalles de béton teinté désactivé et en son centre un puits de lumière, les Halles vous accueillent avec 24 commerçants au lieu de 18 précédemment.
Concernant les tout prochains ajustements, il a été prévu un aménagement extérieur comprenant des rails de vélos, des poubelles, et 8 micocouliers. Un sanitaire a été mis en place, mais par mesure de sécurité, il est accessible aux heures d'ouvertures des Halles de 8h30 à 18h.

Le coût de la construction et d'aménagement s'élève à 8,6 millions d'euros, financé par moitié par la ville.

"Les Halles Laissac ont donc été conçues par l'ensemble des Montpelliérains et les services publics de la Ville, et ce livre rend hommage à ce travail réalisé dans le cadre d'une démarche participative. Une mise en lumière du travail des services municipaux et de l'implication citoyenne autour de ce projet."

Les Halles Laissac un peu d'histoire

Elles ont été construites en 1880, et démolies en 1966 pour édifier à la place un "marché rond" avec un parking au-dessus.
Après 38 ans d'existence, elles ne répondaient plus aux exigences de l'urbanisme moderne.
Le parking du dessus apportait de l'insécurité, il était délabré et obsolète, avec des commerçants fermés, et pas de vie autour. Les Halles souffraient de mésusage et ce sont les riverains qui ont souhaité la démolition de ces Halles-parking.

Situées en face de la tour La Babote, c'est un lieu de proximité de la ville. Elles furent fermées en 2016, et bien que sa rénovation ne faisait pas partie du programme de campagne, le Maire de Montpellier Philippe Saurel et les services municipaux de la ville ont engagé des réunions de concertations avec les Montpelliérains.

Carole, le 29 août 2019

Grand marché gourmand sur l'esplanade de Montpellier

2ème Grand Marché festif et gourmand à Montpellier sur l'esplanade Charles-de-Gaulle en direct des producteurs Samedi 31 août

L’esplanade Charles de Gaulle de Montpellier est le lieu où les habitants ont l’habitude de partager des moments festifs. C’est pourquoi pour la 2ème année la Chambre d’agriculture de l’Hérault et la Métropole de Montpellier organisent samedi 31 août toute la journée de 10h à 23h un grand marché Gourmand animé par 35 producteurs sélectionnés pour leurs productions locales et de qualité.

Le tout sera animé par plusieurs groupes musicaux - à 12h30 à 14h30 Martin’s Cherries, 21h à 22h45, Zompa Family…

Ce grand marché s’intègre dans la charte des Marchés des Producteurs de Pays du réseau Bienvenue à la Ferme, marque nationale des Chambres d’agriculture dont 300 marchés ont été organisés sur tout le département cet été sur 37 communes.

Le Président de la Chambre d’agriculture, Jérôme Despey et Philippe Saurel, Maire de Montpellier et Président de Montpellier Méditerranée Métropole vous convient à partager le moment d’inauguration et vous faire découvrir en avant-première un autre projet commun : une exposition photos de portraits « des Paysans dans la ville ».

Tous supporters à l’EuroVolley 2019

Avis à tous les amateurs de beau jeu : 15 matchs de l’EuroVolley masculin - dont ceux de l’équipe de France - se disputeront du 12 au 18 septembre à la Sud de France Arena, près de Montpellier. Une belle opportunité offerte à la Région pour afficher sa stratégie « Occitanie Olympique 2024 ».

L'équipe de France en stage au CREPS en vue de l'EuroVolley, Juillet 2019.L’équipe de France  était en stage au CREPS en vue de l’EuroVolley, Juillet 2019.

Services canons et smashs surpuissants en vue ! Montpellier sera l’une des villes hôtes en France, avec Paris et Nantes, du Championnat d’Europe de volley masculin. La Sud de France Arena (propriété de la Région) recevra les 15 matchs de la poule A - celle de l’équipe de France -, du 12 au 18 septembre. Championne d’Europe 2015, la France affrontera la Bulgarie, la Grèce, l’Italie, le Portugal et la Roumanie.

L’accueil de la compétition à 24 pays met en valeur le dynamisme du volley occitan, fort de 113 clubs dont 4 des 14 clubs de « Pro A » (Toulouse, Montpellier, Sète et Narbonne). En outre, les CREPS de Montpellier (avec le Centre National du Volley-Ball) et de Toulouse (avec l’Institut Féminin du Volley-Ball) sont les bases des « pôles France ». La réception de l’EuroVolley illustre aussi l’ambition du plan « Occitanie Olympique 2024 », lancée en février 2018, avec lequel la Région veut fédérer le mouvement sportif d’Occitanie en vue des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024.

« Avec Occitanie Olympique 2024, nous mettons toutes les chances de notre côté pour que la Région soit identifiée comme pilote pour l’accueil de stages d’entraînement et de grandes manifestations sportives nationales et internationales. Nous construisons cette dynamique au plus près des territoires, avec les clubs sportifs de tous niveaux » , affirme Carole Delga.

Durant une semaine à Montpellier, l’EuroVolley 2019 va démontrer la capacité de l’Occitanie à accueillir de grands événements, tandis que le CREPS de Montpellier recevra les entraînements des équipes en compétition. De quoi inciter les délégations présentes à revenir pour des stages préparatoires, ou à s’intéresser aux ressources uniques du CREPS à Font-Romeu, dans les Pyrénées-Orientales. Depuis 50 ans, le centre national d’entraînement en altitude est un contributeur majeur des performances olympiques et internationales.

POLITIQUE RÉGIONALE DU SPORT : PLUS 30 % EN UN AN

Partenaire majeur de l’EuroVolley 2019 avec une subvention de 300 000 €, la Région soutient les principales manifestations sportives en Occitanie. Ces dernières font rayonner la région, participent à son animation, favorisent l’accès aux pratiques sportives pour tous et développent la vie associative et la cohésion sociale (un quart des Occitans est licencié d’un club sportif). Elle aide les clubs, finance des équipements, favorise le handisport et le sport scolaire. La Région a augmenté son budget pour le sport de 31% en un an : il atteint 30,4 M€ en 2019.

Les Brescoudos se mettent sur leur 31 à Sète

Dimanche 1er septembre, rassemblement de plus de 1500 Harley Davidson, Custom, Goldwing, Trike dans les rues de Sète
Entrée par la promenade Maréchal Leclerc, vieux port, quai Général Durand jusqu'à la place place Aristide Briand.

Aucune description de photo disponible.

Un aménagement urbain très attendu dans le quartier Lemasson

Réunion publique d’information sur l’aménagement de la place Pédralbès mardi 27 Août 2019 À 18h - Maison pour tous Albert Camus - Salle Rosecchi

A Montpellier, une réunion publique s'est tenue dans le quartier  Lemasson au sud du centre-ville entre le Mas Drevon et la Croix d'Argent en présence des adjoints au maire, Luc Albernhe, délégué au Cadre de Vie, Gérard Castre, délégué au quartier Croix d’Argent, Mylène Chardès, déléguée aux Déplacements et à la Circulation, Henri de Verbizier, délégué aux Espaces Verts.

Mr Luc Albernhe présente trois projets d’aménagement de la place Pédralbès à la place de l’ancien commissariat.

Les participants choisissent majoritairement le 3e projet d’un montant de 140.000€ qui offrira 12 places de stationnement ainsi qu’une végétalisation d’au moins deux arbres.

Cela limitera le stationnement anarchique comme le souhaitent les habitants des immeubles mitoyens.

Ce projet sera proposé dans le cadre du budget 2020 de la Métropole. Un aménagement provisoire sera fait pour un montant de 5000€. 

Les participants à la réunion posent quelques questions :

- Demande d’une étude sur un double-sens ou d’un sens alterné sur le boulevard Pedro de Luna au niveau du centre commercial : déjà fait à l’époque des travaux de la ligne 2 et très compliqué à réaliser maintenant.

Le coût estimé est de 300.000€ et les démarches très longues. Luc Albernhe précise que ça pourrait accroître la circulation routière et donc entraîner des nuisances inutiles.

- Certains habitants du quartier font remarquer les incivilités qui augmentent et ressentent un sentiment d’abandon du quartier, en particulier par le manque d’entretien de la végétation et de la propreté générale.

Sylvie Gsell

Rentrée scolaire et universitaire : tout ce que vous devez savoir !

Fille, Jeune Homme, Étudiant, Assis

 La rentrée scolaire et universitaire est une période au cours de laquelle de nombreuses démarches sont à effectuer, surtout pour les parents : achat des fournitures, souscription à une assurance scolaire, aide à la recherche d'un logement étudiant etc. C'est aussi souvent une période d'entrée dans la vie professionnelle pour les jeunes actifs. Le point sur tout ce qu'il est utile de savoir.

Rentrée scolaire : ce qu'il faut savoir sur la scolarisation des enfants

Rentrée universitaire : les choses utiles à connaître pour les étudiants

Entrée dans la vie professionnelle : ce que les jeunes actifs doivent savoir

Montpellier a signé la charte « Ville aidante Alzheimer »

 Montpellier a signé la charte « Ville aidante Alzheimer » ce lundi 26 août 2019, une première en France


de gauche à droite Claudette Cadène, Gérard Despesse, Philippe Saurel, Caroline Navarre 

Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, Président du conseil de surveillance du CHU de Montpellier et Gérard Despesse, Président de France Alzheimer et maladies apparentées, en présence de Caroline Navarre, Adjointe au Maire Déléguée à la Prévention Santé et aux Droits des femmes et Claudette Cadène, Présidente d'honneur de France Alzheimer 34, ont signé la charte « Ville aidante Alzheimer ». 

Les chiffres

Environ 20 000 personnes de moins de 65 ans en France sont atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une maladie apparentée. Tout âge confondu, ce sont 900 000 personnes qui sont atteintes et près de trois millions de personnes sont touchées, directement ou indirectement. « La maladie d’Alzheimer reste un véritable enjeu de société », relève ainsi Philippe Saurel.

Montpellier, la première en France à signer la charte « Ville aidante Alzheimer » 

A travers l’adhésion à la charte « Ville aidante Alzheimer » avec France Alzheimer et maladies apparentées, la Ville de Montpellier, montre sa volonté de favoriser la participation des personnes malades et de leurs proches aidants au sein des activités proposées à leurs administrés ou à mettre en place des actions tournées vers les citoyennes et citoyens concernés directement par la maladie. En signant le 26 août 2019 la charte « Ville aidante Alzheimer », la Ville de Montpellier réaffirme sa volonté de poursuivre le travail accompli sur son territoire et s’inscrit pleinement dans les objectifs de santé publique de la stratégie nationale de santé 2018-2022 qui place la prévention et la promotion de la santé au cœur des politiques publiques. 

Ce qu'il faut retenir 

En signant cet après-midi une convention avec l’association France Alzheimer et maladies apparentées, Montpellier devient la première “Ville aidante Alzheimer”.
Avec cette charte, la ville s’engage à :
 Favoriser l’inclusion des personnes atteintes de cette maladie 
 Sensibiliser, informer & orienter les proches et les aidants. 

Participez à la 23e Nuit Internationale de la Chauve-souris

Elles vous font peur ? Et pourtant cet insecticide naturel nous rend service 
Participez à la 23e Nuit Internationale de la Chauve-souris ce samedi 24 et dimanche 25 août.

 Au programme :
Ateliers, projections, conférences et sorties nocturnes … pour découvrir et observer ce mammifère méconnu en Occitanie

et le mercredi 28 août à Villeneuve-lès-Maguelone

Responsable de l'animation: Marine COURONNE

Email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Téléphone: 04 67 13 88 57

Toutes les infos en ligne  www.nuitdelachauvesouris.com/

Qu'a-t-on le droit de rapporter de la plage?

Si les autorités tolèrent en général le prélèvement de ces "souvenirs de vacances" en petite quantité, le ramassage de ces richesses naturelles peut parfois conduire à des amendes importantes.

Deux Français ont été arrêtés en Sardaigne la semaine dernière alors qu'ils tentaient de quitter l'île italienne avec 40 kilos de sable dans le coffre de leur voiture. Un délit pour lequel ce couple encourt jusqu'à six ans de prison.

Si la législation est moins sévère en France, la collecte de galets, coquillages et autres richesses naturelles que l'on peut trouver sur les plages est également réglementée et peut coûter très cher. Le ramassage de ces souvenirs de vacances est encadré par l'article L321-8 du Code de l'Environnement.

Ce dernier stipule que "les extractions de matériaux (...) sont limitées ou interdites lorsqu'elles risquent de compromettre, directement ou indirectement, l'intégrité des plages, dunes littorales, falaises, marais, vasières, zones d'herbiers, frayères, gisements naturels de coquillages vivants et exploitations de cultures marines".

Sable, coquillages, galets : 1 500 euros d'amende

Ainsi, ramener du sable, des coquillages ou des galets de la plage est interdit et les contrevenants s'exposent à une amende allant jusqu'à 1500 euros. Si cette loi, qui a pour but d'empêcher la fragilisation du littoral, s'applique rarement aux touristes prélevant ces "souvenirs" en petite quantité, elle vise principalement les personnes qui les ramassent en doses importantes dans le but de les revendre sur Internet.

Pas question, donc, de ramener des seaux de sable, de coquillages ou de galets pour décorer son jardin ou agrémenter son intérieur. Il vaut mieux opter pour du verre poli, dont la collecte est tout à fait légale. Il est également autorisé de prélever du "sable éolien", c'est à dire celui qui a été transporté par le vent hors d'une plage, sur la chaussée.

Tout savoir en détail : https://www.bfmtv.com/police-justice/

Mer, Sable, Côte, Plage, Coquillages

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie