Rentrée 2018 : quelle date limite pour inscrire votre enfant à l'école maternelle ?

Pour la rentrée de septembre 2018, les inscriptions à l'école maternelle débutent généralement en mars (attention, dans certaines communes, les inscriptions sont déjà closes au mois de mars). Renseignez-vous auprès de votre mairie le plus tôt possible. Si votre enfant est déjà scolarisé et ne change pas d'école, il n'est pas nécessaire de renouveler son inscription.

School supplies on blackboard background

S'il y a plusieurs écoles dans votre ville, les services de la mairie vous indiqueront celle qui correspond à votre secteur.

Si vous souhaitez inscrire votre enfant dans une autre école que celle de votre secteur, vous devez demander une dérogation au maire. Vérifiez auprès de la mairie comment faire cette démarche.

Si vous souhaitez inscrire votre enfant dans une école maternelle située dans une autre commune que celle où vous habitez, vous devez obtenir l'accord du maire de la ville d'accueil. L'inscription peut être refusée sauf s'il n'y a pas d'école dans votre ville et dans certaines situations particulières.

Une fois ce choix fait, demandez à la mairie la liste des documents nécessaires à cette inscription (ils peuvent être différents d'une ville à l'autre). En général, il vous sera demandé :

  • Le livret de famille ou une copie intégrale de l'acte de naissance de l'enfant ;
  • Le carnet de santé de l'enfant comportant les vaccinations obligatoires ou les certificats de vaccinations (ou un certificat de contre-indication) ;
  • Un justificatif récent de domicile (le dernier avis d'imposition ou de non-imposition sur le revenu ou le dernier avis d'imposition pour la taxe d'habitation et la redevance audiovisuelle, ou une facture de gaz, d'électricité de moins de trois mois ou l'échéancier en cours) ;
  • Une pièce établissant la qualité du responsable légal (la carte d'identité, le passeport) et, le cas échéant, les conditions d'exercice de l'autorité parentale (le jugement).

Vous devrez ensuite réaliser l'inscription définitive à l'école muni du certificat d'inscription précédemment délivré par la mairie.

  À noter :

L'école maternelle n'est pas obligatoire, toutefois, les parents peuvent y inscrire leur enfant dès l'âge de trois ans.

Au CHU de Montpellier, un nouveau bâtiment pour les MIT

Vous partez en voyage à l'étranger ? Les  vaccinations internationales vous concernent. En 2018, débutera un vaste programme d'investissements qui s'étalera jusqu'en 2022.

Avec 10 800 Consultations et 6 292 journées en Hospitalisation Complète en 2017, de nouveaux locaux fonctionnels permettront d’assurer un accueil sécurisé pour près de 7 000 journées d’hospitalisation et des conditions optimales de travail et de communication pour les équipes soignantes, de recherche clinique et universitaires. Ce nouveau bâtiment sera situé sur le site de La Colombière et ouvert aux patients début 2019.

©TLR Architecture et Associés - MIT Perspective entrée CHU Montpellier

Le 6 février 2018 a eu lieu la Pose de la 1ère Pierre du futur bâtiment des maladies infectieuses et tropicales - les MIT - en présence de M. Le Ludec, Directeur Général, Pr Taourel, Président de la Commission Médicale d’Etablissement, Pr Jacques Reynes, Coordonnateur du Département des Maladies Infectieuses et Tropicales et Mme Caroline NAVARRE, Adjointe au Maire déléguée à la Prévention Santé et au Droit des Femmes, qui représentait M. Saurel.

Le Département des MIT, actuellement partagé entre l’hôpital Saint Eloi et Gui de Chauliac, prend en charge les maladies infectieuses communautaires, ainsi que les infections complexes liées aux soins ou à un état d’immunodépression.

Il assure des consultations spécialisées : Médecine des Voyages et vaccinations internationales, Centre antirabique, Immunodépressions,  prophylaxie pré-exposition VIH  et infections sexuellement transmissibles, infections ostéo-articulaires complexes.

Il abrite une équipe de recherche clinique et  le COREVIH Occitanie (COordination REgionale de lutte contre le VIH et les IST).

L’investissement pour cette opération est de 10,6M € TDC pour les études et les travaux ; 244 000 € pour les équipements biomédicaux et 197 000 € pour les équipements mobiliers.

Don de jours de repos à un collègue : le dispositif est étendu aux aidants

Marche,old,man,woman

Les proches aidants de personnes en perte d'autonomie ou en situation de handicap peuvent désormais bénéficier d'un dispositif de don de jours de repos non pris par d'autres salariés de leur entreprise.

Ce nouveau dispositif, prévu par la loi n° 2018-84 du 13 février 2018 est calqué sur celui déjà ouvert au bénéfice des parents d'un enfant gravement malade. Il vient s'ajouter au dispositif existant de congé de proche aidant, non rémunéré celui-ci. Ainsi, un salarié peut, en accord avec son employeur, renoncer anonymement et sans contrepartie à toute ou partie de ses jours de repos non pris au bénéfice d'un collègue qui vient en aide à un proche atteint d'une perte d'autonomie d'une gravité particulière ou présentant un handicap. Cela concerne les employés du secteur privé comme les agents publics civils et militaires.

Le salarié bénéficiaire du don verra sa rémunération maintenue pendant sa période d'absence, qui sera assimilée à une période de travail effectif pour la détermination de ses droits, et il conservera le bénéfice de tous les avantages qu'il avait acquis avant son absence.

  À savoir :

Il s'agit de tous les types de jours de repos : jour de RTT, journées offertes par l'entreprise, jours de récupération, congés payés, etc. Cependant, s'agissant de congés payés annuels, le salarié ne pourra renoncer qu'aux jours au-delà du 24e jour ouvrable.

Textes de référence

Et aussi

Actualité : les déchets radioactifs

L’ensemble des déchets radioactifs produits en France est contrôlé et répertorié.

Danger radioactif 5

Volume, type, localisation, prévisions : les producteurs de déchets déclarent chaque année leur production respective. Toutes ces données sont recensées et mises à disposition de tous.

L'Andra est chargée par la loi du 28 juin 2006 de publier l'Inventaire national des matières et déchets radioactifs. Il permet le recensement et la localisation de l'ensemble des déchets radioactifs présents en France. L'inventaire est accessible à cette adresse :

 www.inventaire.andra.fr. Sur ce site, une carte interactive permet de connaître la localisation des déchets radioactifs présents en France.

Cliquer sur la carte pour accéder à l'application.

Mais la gestion des déchets radioactifs en France pose de nombreux problèmes qui sont évoqués par tpe radioactivité.

Pour se faire une idée : http://tpe-radioactivite-2010.e-monsite.com/pages/dossier/la-gestion-des-dechets-radioactifs-en-france-et-les-problemes-que-cela-pose.html/

Prostitution : faire évoluer la loi et les comportements

Après deux ans et demi de débats parlementaires heurtés, en 2016 la proposition de loi PS polémique sur la lutte contre la prostitutionavait été définitivement adoptée à l'Assemblée nationale. Aujourd'hui, on compterait entre 30.000 et 40.000 prostituées en France, selon les estimations officielles.

Silhouetted view of woman standing at red light district

La loi prévoyait :

  • renforcer les moyens d’enquête et de poursuite contre la traite des êtres humains et le proxénétisme. La disposition initiale qui voulait que des sites internet hébergés à l’étranger, contrevenant à la loi française contre le proxénétisme et la traite des êtres humains, pouvaient être bloqués par les fournisseurs d’accès n’a finalement pas été adoptée.
  • améliorer la prise en charge globale des personnes prostituées et la protection dont peuvent bénéficier les victimes de la traite des êtres humains et du proxénétisme (dispositions en matière de logement, de revenu de substitution, de protection et de réparation aux victimes de traite et du proxénétisme). Un parcours de sortie de la prostitution et d’insertion sociale et professionnelle est proposé à toute personne victime de la prostitution, du proxénétisme et de la traite des êtres humains aux fins d’exploitation sexuelle. En outre, afin de protéger les prostituées plutôt que de les interpeller, le délit de racolage est supprimé.
  • mettre en place une prévention plus importante des pratiques prostitutionnelles et du recours à la prostitution (mesures de sensibilisation et d’éducation),
  • responsabiliser les clients qui par leur action permettent la pérennité du système prostitutionnel. La proposition de loi instaure une interdiction d’achat d’acte sexuel. L’infraction de recours à la prostitution est punie d’une contravention de cinquième classe (amendede 1 500 euros). En cas de récidive, l’amende est portée à 3 750 euros. Une peine complémentaire de stage de sensibilisation à la lutte contre l’achat d’actes sexuels est également prévue.

Il faut savoir qu'environ 30 000 personnes sont prostituées en France. Bien que la prostitution soit un phénomène difficile à quantifier, il est possible d’estimer un ordre de grandeur du nombre de personnes prostituées en France. Selon les sources, on décompte ainsi entre 30 000 et 37 000 personnes prostituées , quel que soit leur sexe et la modalité de leur mise en contact avec la personne achetant un acte sexuel.

L'un des derniers rapports officiel précisait :

Selon les estimations, entre 85% et 96% des personnes prostituées sont des femmes Selon l’ Office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRTEH) 1 , parmi les personnes mises en cause pour racolage au cours de l’année 2014, 96% étaient des femmes .

Selon l’étude PROSCOST 2 , 85% des personnes prostituées en France sont des femmes, 10% sont des hommes et 5% sont des personnes transgenres . L a prostitution est donc un phénomène sexué et les femmes en sont les principales victimes.

 Les données recensées par l’Office central pour la répression de la traite des êtres humains (OCRTEH)  pointent que parmi les femmes mises en cause pour racolage au cours de l’année 2014 93 % étaient étrangères , dont 43% originaires d’Europe de l’ E st et des Balkans (Roumanie et Bulgarie) , 38,5% d’Afrique subsaharienne (Nigéria) et 9% de Chine.

Pour lire tout le rapport de l'Observatoire National des Violences faites aux femmes de 2015 : http://stop-violences-femmes.gouv.fr/IMG/pdf/Lettre_ONVF_no7_-_prostitution_-_oct_2015.pdf

Refonte de la politique d’intégration remis au Premier ministre, Édouard Philippe

Pour la remise du rapport sur la refonte de la politique d’intégration, Édouard Philippe s'est rendu à l'Office français d'immigration et de l'intégration (OFII), qui est un opérateur de l’Etat en charge de l’immigration légale, placé sous la tutelle du ministère de l'Intérieur.

Ce mardi 20 février 2018 le député Aurélien Taché a remis au Premier ministre un rapport contenant des propositions pour définir la politique  d’intégration des étrangers arrivant en France.

http://www.gouvernement.fr/argumentaire/integration-donner-a-ceux-qui-le-veulent-toutes-les-chances-de-s-inserer

Halte au phishing

[CYBERSECURITE]

Aucun texte alternatif disponible.

Cette technique est très utilisée sur Internet par des fraudeurs via des emails, des liens, des faux sites web et des pièces jointes... pour obtenir des informations personnelles : mots de passe, numéros de comptes bancaires, codes...

Signalez l’abus d’utilisation d’informations personnelles aux autorités compétentes.

Si vous pensez avoir été victime d’une escroquerie par phishing, signalez le immédiatement sur la plateforme « PHAROS » (plateforme d’harmonisation, d’analyse de recoupement et d’orientation des signalements) à l’adresse suivante :

COMMENT S'EN PRÉMUNIR ?

Pour se prémunir du phishing, adoptez les bons réflexes en détectant immédiatement la tentative d'escroquerie :

  • Les organismes bancaires ne vous demanderont JAMAIS vos coordonnées bancaires par internet.
  • Le Trésor Public, la CAF ou tout autre organisme d'État ne vous demandera JAMAIS d'informations personnelles ou vos coordonnées bancaires par internet.
  • Les sociétés de téléphonie ne vous demanderont JAMAIS de renouveler votre abonnement par internet.
  • La "Loterie nationale" qui vous annonce que vous avez gagné plusieurs milliers d'euros N'EXISTE PAS.

Le Ministère de l'Intérieur précise aussi : si vous recevez un mail vous demandant vos coordonnées bancaires, méfiez-vous ! Vous êtes victime d'une tentative de phishing qui a pour but de récupérer vos données personnelle.

La direction générale des Finances publiques (DGFiP) a été informée de la circulation de courriels frauduleux. Il s'agit de tentatives d'hameçonnage (phishing en anglais).

L'émetteur se fait passer pour la DGFiP et invite le destinataire à cliquer sur un lien pour accéder à son dossier personnel. La DGFiP vous recommande la plus grande prudence et vous rappelle quelques consignes de sécurité.  

Ces courriers sont des faux. L’administration fiscale n’est pas à l’origine de ces envois. Le numéro de carte bancaire ne vous est jamais demandé pour le paiement d’un impôt ou le remboursement d’un crédit d’impôt, ni pour compléter vos coordonnées personnelles.

Pour aller plus loin : https://www.impots.gouv.fr/portail/securite-informatique-soyez-vigilants

Fruits et légumes les plus contaminés par les pesticides

Selon un rapport publié mardi par l'ONG Générations Futures, près de trois-quarts des fruits et 41% des légumes non bio portent des traces de pesticides quantifiables.

Générations Futures a fait la synthèse des données de cinq ans d'enquête de la DGCCRF.

Générations Futures (ex MDRGF - Mouvement pour les Droits et le Respect des Générations Futures), association fondée en 1996 par un ingénieur agronome de l’INRA et un enseignant, se bat pour soutenir une agriculture saine, respectueuse de l’environnement et donc de la vie et dénoncer les conséquences négatives de l’agriculture intensive utilisant des pesticides et engrais de synthèse.

http://www.generations-futures.fr/

 

https://www.generations-futures.fr/actualites/residus-de-pesticides-fruits-legumes/

Et pour lire une synthèse : http://www.lemonde.fr/planete/

L'AIPALS ? La santé au travail

Feeling tired and stressed.

Les services de médecine du travail – aujourd’hui appelés services de santé au travail – ont été créés au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale par la loi du 11 octobre 1946. Leur mission est d’« éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur activité professionnelle ».

L’AIPALS a été officiellement créée le 10 janvier 1959 à Montpellier, afin de mettre en œuvre les obligations des entreprises en matière de santé au travail.

 Le service inter-entreprise de santé au travail d'AIPALS accompagne chaque jour 3 600 entreprises sur l’agglomération de Montpellier et les communes avoisinantes, ce qui représente le suivi de 40 000 salariés.

L’AIPALS est constituée sous forme d’une association loi 1901, à but non lucratif. Son rôle est exclusivement préventif : elle a pour mission de préserver la santé des salariés des entreprises adhérentes

  • en observant leur état de santé,
  • en surveillant les conditions de travail
  • et en menant des actions de prévention des risques professionnels.

L’AIPALS fonctionne sous tutelle du Ministère du travail, représenté par la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi) qui lui accorde un agrément de fonctionnement pour une durée de 5 ans.

L’AIPALS assure tant le suivi médical individuel des salariés de ses entreprises adhérentes qu’un accompagnement collectif afin de pouvoir mettre en place des actions de prévention durable.

  Sa mission est orientée autour de 2 axes :

1. Préserver la santé des travailleurs et contribuer au maintien dans l’emploi

  • Conduire des actions de santé au travail dans le but de préserver la santé physique et mentale des travailleurs tout au long de leurs parcours professionnels ;
  • Assurer la surveillance de l’état de santé des salariés en fonction des risques auxquels ils sont exposés, de leur poste de travail, de leur âge et de leur état de santé ;
  • Accompagner les salariés, et les entreprises, dans la prévention de la désinsertion professionnelle, et le maintien en emploi des salariés en situation de handicap ;

2. Prévenir les risques professionnels

  • Conseiller les employeurs, les travailleurs et leurs représentants sur les dispositions et mesures nécessaires afin d’éviter ou de diminuer les risques professionnels et d’améliorer les conditions de travail (mal de dos, stress, pénibilité, désinsertion professionnelle, risques chimiques, bruit, consommation d’alcool ou de drogue, etc.) ;
    Sensibiliser collectivement aux risques professionnels, en transmettant une information qui permette à l’entreprise et aux salariés de se protéger des risques professionnels ;
    Participer au suivi et contribuer à la traçabilité des expositions professionnelles et à la veille sanitaire.
  • Pour ce faire, en 2018, l’AIPALS innove et met en place des ateliers de prévention pour les dirigeants d’entreprises et leurs salariés.

      Déjà 17 ateliers sur les différents risques rencontrés en entreprises qui vous sont proposés.
  • Pour les découvrir : https://www.aipals.com/fr/laipals-et-moi/ateliers-de-prevention/

L'Indemnité Compensatoire de handicaps Naturels en question

Selon la FNSEA, "l'agriculture française est riche de son relief divers. En contrepartie, certaines agricultures, comme celle de montagne, sont plus dures à pratiquer et de ce fait mieux accompagnées. Ces zones que l'on appelle « défavorisées » font l'objet depuis le début des années 70 de politiques spécifiques, du fait notamment des contraintes de climat et de pente, de la mauvaise productivité de la terre ou du milieu naturel,  ou encore du risque important d'abandon des terres agricoles pouvant mener à une diminution de la biodiversité, à la désertification, à des feux de forêt et à la perte d'espaces agricoles à haute valeur naturelle."

Feuilles de Taro

L'Indemnité Compensatoire de handicaps Naturels (ICHN) est la principale mesure de soutien à l'agriculture de ces zones. On distingue deux grands types de zone défavorisée : les zones de montagne et les zones défavorisées simples.

L'on vient d'apprendre que le nombre de communes qui vont ne plus profiter du statut leur permettant de percevoir l’indemnité compensatrice de handicap naturel (ICHN) hors montagne, avec la refonte de la carte des zones défavorisées, serait de l'ordre de 1400 communes.

Le périmètre des zones défavorisées simples est en cours de révision. Cette révision fait suite à l'initiative de la Cour des Comptes européenne qui critique, depuis de nombreuses années, les actuels critères socio-économiques définissant ces zones. Ce périmètre doit, à compter de 2014, reposer sur des critères exclusivement biophysiques. Pour ce faire, la Commission propose 8 critères que les Etats membres doivent tester : la faiblesse des températures, le stress thermique, le drainage des sols, la texture des sols, la profondeur d'enracinement, les propriétés chimiques des sols, le bilan hydrique des sols et la pente. Pour rester dans l'actualité :

http://www.fnsea.fr/toutes-les-thematiques/agriculture-et-territoires/montagne-et-zones-defavorisees/articles/les-zones-defavorisees-partie-integrante-de-l-agriculture-francaise-en-pleine-reforme/