CONFINEMENT : LES SERVICES DU DEPARTEMENT SONT OUVERTS

Les services des Maisons départementales des Solidarités proches de votre domicile vous accueillent, vous orientent et vous accompagnent.

Services de proximité

Le Département présent pour toutes celles et ceux qui en ont besoin. Conseil, accompagnement, écoute, quelle que soit votre situation et votre âge, le Département reste solidaire

maisons de la solidarité implantées sur sur le territoire héraultais, vous accueillent ou vous aident par téléphone...

Des professionnels de l’action sociale évaluent avec vous votre situation et vous accompagnent dans vos démarches pour l’accès aux droits, l’accès au logement ou le maintien dans votre logement, l’insertion sociale et professionnelle, un soutien parental ou éducatif, la mise en place d’aides spécifiques pour les adultes vulnérables et victimes de violences intrafamiliales.

L’assistant(e) administratif vous accueille, vous informe et vous oriente vers le travailleur social ou le partenaire adéquat qui pourra traiter votre demande. Elle assure le traitement et le suivi administratif de votre dossier.

L’assistant(e) de service social accompagne toute personne qui en fait la demande dans une démarche d’accès aux droits, d’action sociale et d’insertion.

Elle effectue des évaluations socio-éducatives à la demande des familles et propose une aide adaptée selon les besoins.

L’éducateur/trice spécialisé(e) intervient auprès des enfants et des familles rencontrant des problèmes, en mettant en place avec eux un projet éducatif afin de préserver ou rétablir l’équilibre familial et/ou de garantir la protection de l’enfant.

Le/la conseiller(ère) en économie sociale et familiale accompagne les familles dans leur insertion par le logement, les informe, les conseille et les accompagne en matière budgétaire.

Des professionnels de santé et de la protection maternelle et infantile assurent des consultations pour les femmes enceintes, les vaccinations des nourrissons et enfants de moins de 6 ans, et vous conseillent ou vous orientent sur le développement, la santé et les modes de garde des enfants de moins de 6 ans.

La sage-femme suit, sur le plan médical, les femmes enceintes pendant leur grossesse et après l’accouchement, lors de consultations ou en visite à domicile. Elle travaille en réseau avec les maternités et les partenaires du champ de la santé et du domaine social.

La puéricultrice suit le développement de vos enfants dans ses toutes premières années en participant aux consultations de pédiatrie préventive, en effectuant des visites à domicile et des permanences. Elle réalise des bilans de dépistage en écoles maternelles, pour les enfants de moyenne section.

Le médecin assure les consultations de pédiatrie nourrissons et assure le suivi médical des enfants jusqu’à 6 ans. Il réalise les bilans de santé en école maternelle et pilote les actions de prévention et de dépistage.

L’infirmier(ère) réalise des bilans infirmiers de dépistage en école maternelle et participe à des évaluations médicosociales avec les assistants sociaux des SDS, auprès de familles ou de personnes isolées.

Au-delà des équipes pluridisciplinaires déployées sur l’ensemble du territoire, le Département, en lien avec des partenaires, participe au financement d’actions pour favoriser l’accès aux droits, la citoyenneté et la remobilisation des personnes.

Parmi ces actions, on peut citer :

  • l’alimentation solidaire : en lien avec la convention d’appui à la pauvreté, le Département accompagne la mise en place d’épiceries sociales et solidaires sur tout le territoire héraultais, des ateliers liés à l’alimentation, à la santé et à lutte contre le gaspillage sont proposés dans ce cadre,
  • le surendettement : sur orientation des travailleurs sociaux des services départementaux de la solidarité, il est proposé un accompagnement pour le traitement des situations d’endettement ainsi que des ateliers à l’éducation budgétaire,
  • l’inclusion numérique : des ateliers d’aide aux personnes pour effectuer des démarches administratives en ligne sont complétés par des séances de formation en vue d’apprendre à chacun l’utilisation des outils numériques de manière sécurisée.

Pour tous renseignements : s’adresser aux Maisons départementales des solidarités

Maison départementale des solidarités Cœur d’Hérault-Pic saint Loup

CHU de Montpellier, meilleur centre français en matière de fécondation in vitro

Avec le plus de 32%, le service d'aide a la procréation du CHU de Montpellier détient le meilleur taux de réussite en matière de fécondation in vitro en France. Classement édité par l'Agence de biomédecine. 

Créé en 1981, par le Pr HEDON et le Pr FLANDRE, le centre d’Assistance Médicale à la Procréation du CHU de Montpellier est l’un des premiers centres français à avoir développé la Fécondation in vitro (FIV). 
Le centre de procréation médicale assistée (PMA) fédère une équipe pluridisciplinaire spécialisée en infertilité.  Il se situe au rez de chaussée de l’hôpital Arnaud de Villeneuve. Voir le plan d'accès (Google Maps)

Un centre de la fertilité réunissant tous les praticiens de l’infertilité

Le centre réunit, en un lieu unique, l’ensemble des praticiens indispensables au diagnostic et à la prise en charge complète de votre infertilité :

  • Médecins de la reproduction : 
    • Gynécologues-obstétriciens
    • Chirurgien de la fertilité
    • Gynécologues médicaux
    • Endocrinologues
    • Biologistes de la reproduction
    • Urologues-andrologues
  • Sages-femmes spécialisées en médecine de la reproduction
  • Psychologues
  • Tabacologues

Ces spécialistes mettent en commun leurs connaissances et leur expérience pour vous aider tout au long de votre parcours de procréation médicalement assistée.   

Une aide spécifique, individualisée pour chaque couple 

Cette unité de lieu associée à un suivi individuel par un même gynécologue référent pour chaque couple, nous permet de répondre efficacement à votre demande d’aide à la procréation tout en restant à chaque instant, à votre écoute. Notre but est de vous apporter une réponse humaine, spécialisée et efficace à votre infertilité. 

 Tout savoir sur https://www.chu-montpellier.fr/fr/fiv

Le Mois Sans Tabac un dispositif particulier est déployé dès le 1er novembre en France

Dans le cadre du Mois Sans Tabac un dispositif particulier est déployé durant le mois de novembre, afin d’encourager et accompagner les fumeurs qui souhaitent arrêter le tabac ! Retrouvez toutes les aides et informations : 

Le Mois sans tabac commence le 1er novembre, en direct sur la page Facebook

Vous avez envie d’arrêter de fumer mais vous manquez de motivation. Savez-vous que le dispositif MoisSansTabac déployé durant le mois de novembre peut vous y aider gratuitement ? Kit d’aide à l’arrêt, encouragements, application personnalisée, groupes de soutien, consultations téléphoniques gratuites avec des tabacologues… Pendant un mois, Tabac Info Service vous accompagne pour que votre tentative d’abandon de la cigarette soit un succès.

Le ministère des Solidarités et de la Santé, en partenariat avec l’Assurance maladie et Santé publique France, poursuivent le challenge collectif national MoisSansTabac lancé en 2016 qui invite tous ceux qui le souhaitent à relever le défi d’arrêter la cigarette pendant un mois.
L’image contient peut-être : texte qui dit ’Mois sans tabac’

Comment ça marche ?

  • Vous commandez gratuitement dès maintenant votre nouveau Kit d’aide à l’arrêt en créant un compte sur Tabac Info service ou auprès d’une pharmacie. Il comprend notamment une brochure de préparation, un agenda de 30  jours avec des conseils pratiques, un disque permettant de calculer les économies réalisées… Ce kit vous propose un programme de 40 jours (10 jours fin octobre pour préparer l’arrêt et 30 jours en novembre pour le maintenir) qui vous accompagne au quotidien et entretient votre motivation.
  • Des tabacologues experts sont à votre écoute au 39 89 (service gratuit + coût de l’appel, du lundi au samedi de 8h à 20h) pour répondre à toutes vos interrogations pendant le sevrage.
  • Une application mobile est téléchargeable gratuitement. Elle propose : un programme d’e-coaching personnalisé, des conseils de tabacologues, des astuces et des mini-jeux, des vidéos de soutien, un suivi des bénéfices de l’arrêt au quotidien (économies et santé).
  • Vous pouvez rejoindre l’équipe MoisSansTabac de votre région pour bénéficier d’un soutien pour ne pas craquer.
  • Vous retrouvez chaque jour sur la page Facebook de MoisSansTabac les conseils, les astuces et les témoignages de la communauté des participants et des supporters.

  À savoir : Arrêter pendant 30 jours, c’est avoir 5 fois plus de chances d’arrêter de fumer pour de bon. À la fin du défi, vous avez moins envie de fumer, et même si vous recommencez, vous saurez que vous êtes capable de vivre sans cigarette et cela vous aidera pour vos tentatives futures.

Ligne Nouvelle Montpellier Perpignan, donnez votre avis à partir du 2 novembre

 
Dans la perspective de l’ouverture de l’enquête publique sur la première section de la nouvelle ligne entre Montpellier et Béziers, il est mis en place une nouvelle étape de concertation du 2 novembre au 4 décembre 2020.
Les modalités de concertation ont été adaptées au contexte sanitaire actuel pour permettre l’expression la plus large possible du public, en toute sécurité.
 
Une réunion publique aura lieu à distance le 5 novembre à 18h sur le site internet www.lalignenouvelle.com, vous pourrez regarder en direct la vidéo de la réunion, commenter dans le chat et poser vos questions par écrit ou en visioconférence.
Vous pouvez transmettre votre contribution écrite avant le 4 décembre 2020 sur des cahiers d’expression dans certaines mairies, ou via le formulaire d’expression sur le site internet https://www.ligne-montpellier-perpignan.com/…/exprimez… ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par courrier à : SNCF RÉSEAU, 101 allée de Délos 34000 Montpellier

Retrouvez le protocole sanitaire renforcé pour la rentrée de novembre 2020

Afin de garantir la protection des élèves et des personnels, la rentrée doit être assurée dans le respect des règles sanitaires dans les écoles et les établissements scolaires.

Ces règles permettent d'accueillir tous les élèves. Elles peuvent être adaptées en fonction de l'augmentation de la circulation du virus sur les territoires et des spécificités locales.

LES GRANDS PRINCIPES

  • Respect des gestes barrières
  • Port du masque pour les adultes et les élèves dès le CP
  • Hygiène des mains
  • Nettoyage et aération des locaux
  • Limitation du brassage

Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel. Ils s’engagent à ne pas mettre leurs enfants à l’école, au collège ou au lycée en cas de fièvre (38 °C ou plus) ou en cas d’apparition de symptômes évoquant la Covid-19 chez l’élève ou dans sa famille. Les personnels doivent s’appliquer les mêmes règles. Les accompagnateurs ainsi que les intervenants extérieurs peuvent entrer dans les bâtiments scolaires après nettoyage et désinfection des mains. Ils doivent porter un masque.

Le protocole renforcé traduit les prescriptions émises par les autorités sanitaires pour qu'elles soient applicables dans le cadre de l’École.

Consulter le protocole sanitaire renforcé - reprise 2 novembre 2020 (mise à jour 29 octobre)

Directeurs d'école, chefs d'établissement : des fiches détaillées précisent les procédures à suivre dans les cas de suspicion ou de confirmation de cas covid-19 dans une école, un collège ou un lycée.

Suspicion ou confirmation de cas Covid-19 : ce qu'il faut faire

Une FAQ répond aux principales questions de la communauté éducative.Des fiches repères thématiques précisent les modalités d'organisation et proposent des bonnes pratiques.

[Informations et documents en cours de mise à jour]

Consulter la FAQ sur les conditions générales de la rentrée scolaire (version au 4 octobre 2020)

Consulter les fiches repères thématiques

Quelle organisation pédagogique pour l'année scolaire 2020-2021 ?

TOUS LES ÉLÈVES SONT ACCUEILLIS À TOUS LES NIVEAUX ET SUR L'ENSEMBLE DU TEMPS SCOLAIRE. LES PROFESSEURS ASSURENT L'INTÉGRALITÉ DES COURS EN PRÉSENTIEL.

Dans l'hypothèse d'une circulation accrue du virus sur tout ou partie du territoire, cette organisation pédagogique pourrait être amenée à évoluer, sur demande des autorités sanitaires, afin de continuer à assurer l'éducation pour tous.

Hypothèse 1 - Restriction de l'accueil physique des élèves

  • Tous les élèves auront accès à des cours en présentiel sur une partie du temps scolaire chaque semaine
  • Organisation adaptée pour le reste du temps scolaire : enseignement numérique à distance (CNED, possibilité de suivre la classe à distance, cours Lumni sur France 4, etc.), accompagnement scolaire et éducatif (Devoirs faits, dispositif 2S2C)

Dans ces deux cas, les familles seront accompagnées selon leurs besoins : prêt de matériel, impression et envoi des devoirs à la maison, etc.

Hypothèse 2 -  Fermeture d'une classe ou d'une école ou d'un établissement

  • Organisation d'un enseignement à distance ou mobilisation de toutes les ressources (cours Lumni sur France 4, Ma classe à la maison ou Classe virtuelle du CNED, ressources pédagogiques numériques, etc.)

POUR ALLER PLUS LOIN

  • Un ensemble d'outils pour organiser la continuité pédagogique est mis à disposition des professeurs, directeurs d'école, chefs d'établissement et inspecteurs.
  • La circulaire de rentrée, document de référence, détaille les priorités pour l'année scolaire 2020-2021 ainsi que les moyens mis en place.
  • Des outils et ressources afin de conforter les apprentissages de l'année précédente des élèves et d'aborder les nouvelles notions ainsi que des outils de positionnement permettant d'observer les acquis des élèves dès les premiers jours de classe sont mis à disposition des professeurs.
  • Un document d'information aux familles : de l'école au lycée, une rentrée sereine dans le respect des recommandations sanitaires

Situation dans l'Hérault au vendredi 30 octobre 2020 : confinement en vigueur

Covid-19 : Mesures en vigueur

Le 28 octobre 2020, le président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire à leur plus strict minimum les contacts et déplacements sur l’ensemble du territoire du 30 octobre au 1er décembre minimum : Allocution du Président de la République

Les attestations de déplacements sont disponibles en téléchargement ici -->https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

 

CLIQUEZ ICI POUR RETROUVER TOUTES LES RUBRIQUES

 

Fonctionnement des services de l’État : les usagers peuvent toujours être accueillis sur rendez-vous en préfecture et sous-préfecture de Béziers.
Les services de la préfecture de l'Hérault à Montpellier, et des sous-préfectures de Béziers et Lodève, restent mobilisés.
Les usagers peuvent toujours  être accueillis sur convocation.

Retrouvez les informations sur le site des service de l’État dans l'Hérault : https://www.herault.gouv.fr/Demarches-administratives

Informations nationales sur le site du Gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Le couvre-feu instauré dans tout le département de l'Hérault

Face à une situation sanitaire qui continue de se dégrader, le Premier ministre vient d’annoncer que 38 départements français, dont celui de l’Hérault, ont été placés en alerte maximale.

Le couvre-feu sera étendu à ces 38 départements dont l’Hérault.

A partir de vendredi 23 octobre à minuit, il sera interdit de circuler à l’extérieur de 21h à 6h. Cette mesure doit être appliquée pendant 6 semaines.

Des dérogations au couvre-feu ont été prévues pour raisons de santé, raisons professionnelles, pour aider un proche en situation de dépendance, pour des raisons de transport et pour sortir son animal de compagnie.

Les attestations sont disponibles sur le site du Gouvernement :
media.interieur.gouv.fr/attestation-couvre-feu-covid-19/

 

Couvre feu

Tellines, palourdes et autres fruits de mer

L'étang de Thau est la plus vaste (7 500 ha) des lagunes languedociennes. Une mer intérieure qui communique avec la Méditerranée par des graus garantissant la bonne oxygénation de ses eaux. Ce qui explique la richesse exceptionnelle de sa faune et de sa flore.
Le lieu rêvé pour pratiquer l’ostréiculture, la conchyliculture, ou déguster des palourdes, des oursins, des bijus, au goût très iodé, ou encore des escargots de mer accompagnés d’un aïoli.

PALOURDES, CLOVISSES ET TELLINES

La lagune de Thau est le plus grand gisement naturel de France pour les palourdes et les clovisses. La pêche de ces coquillages est réservée aux seuls professionnels.

A Sète, la clovisse désigne une palourde de petite taille. La palourde, quant à elle, trône toujours au sommet d'un plateau de coquillage digne de ce nom. 

La telline est un petit bivalve d'environ 2 à 3 centimètres qui vit en bordure de mer, enfouie sous quelques centimètres de sable mouillé. Fort appréciée des connaisseurs en raison de sa finesse et de sa saveur la telline peut être dégustée crue, en persillade ou préparée à la crème avec des pâtes, de la même manière que les clovisses. 

LES OURSINS

Pêchés en mer jusqu'à 50m de profondeur, ils sont petits de circonférence mais dotés d'un corail très volumineux qui va du jaune d'or au rouge foncé. Ils se dégustent crus et à la petite cuillère, comme le caviar.

En saison, de septembre à fin avril, on les trouve notamment aux halles centrales de Sète et dans toutes les bonnes poissonneries de l'archipel de Thau. 

LE VIOLET OU "BIJU"

En Languedoc, on l'appelle biju ou patate de mer. En forme de grosse pomme de terre, de couleur brun noir, il est recouvert de petits organismes fixés, d'où son nom scientifique de Microcosmus, qui signifie "petit monde". 

LES ESCARGOTS DE MER

A Sète, on appelle escargots de mer deux espèces de gastéropodes distinctes : le murex épineux et le poivre. 

Le premier, de son nom savant Balinus brandaris, porte de redoutables piquants organisés en spirales autour de sa coquille, qui lui valent le surnom de "pointu". Il est pêché en mer et sécrète un précieux colorant : la pourpre. 
Le second, l'Hexaplex trunculus, appelé également "poivre" se rencontre plus particulièrement sur les fonds de l'étang. L'absence de piquants sur sa coquille, remplacés par de petites protubérances inoffensives, et une couleur plus foncée tirant sur le vert le différencie nettement du pointu. 
Les deux se consomment après cuisson au court-bouillon, accompagnés d'un aïoli. Leur chair ferme et goûteuse est un délice. 

Ateliers vacances pour enfants à Figuerolles

A Montpellier, du 26 au 31 octobre, cinq matinées d'ateliers pour s'initier au clown et au théâtre de mouvement. Fou rires et émotions garantis!
âge : 4 à 7 ans
tarif : 30€ + 2€ d'adhésion
Info/résa : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
07.66.07.57.46