Covid 19 : point de situation du jeudi 21 mai 2020

28 215 décès liés au COVID19
 63 858 personnes sont rentrées à domicile
 17 583 personnes hospitalisées (vs 20 463 il y a une semaine)
 1 745 patients graves en réanimation (vs 2 299 il y a une semaine).

 Point de situation
L’épidémie de Covid-19 reste active et le virus circule toujours en France. En ce long week-end, nous devons redoubler de vigilance et respecter l’ensemble des mesures barrières, notamment le port du masque grand public, lorsque la distance physique minimale d’un mètre ne peut être respectée.
Les personnes à risque de développer une forme sévère de la maladie, ayant plus de 65 ans ou atteintes d’une pathologie chronique (maladie cardiovasculaire, diabète, obésité, atteinte respiratoire, atteinte rénale, hémopathie, cancer évolutif sous traitement, immunodépression…) ou les femmes enceintes, au cours du troisième trimestre de grossesse, doivent être encore plus prudentes, se protéger et éviter tout contact non nécessaire. Il leur est notamment recommandé de limiter les sorties, d’éviter les endroits de forte promiscuité et de porter un masque.

Vaccine, Chemist, Syringe, Ampoule

Les signes les plus classiques de la maladie sont la fièvre, associée à une toux. Mais il est également possible, lorsque l’on est contaminé par le virus, de développer une diarrhée, un mal de tête, la perte de goût ou d’odorat, des courbatures inhabituelles et des engelures au niveau des doigts. Aucune de ces situations ne doit être négligée. Si vous ressentez l’un de ces symptômes, même bénin, consultez immédiatement un médecin pour vous faire prescrire un test virologique PCR et portez un masque dès que vous vous demandez si vous êtes malade.

Pour identifier rapidement le centre de prélèvement le plus proche, rendez-vous sur le site Santé.fr. Une carte y indique tous les lieux de prélèvement proposés sur le territoire, ainsi que les horaires et les coordonnées du laboratoire. Le test doit être pratiqué dans les 24 heures après prescription et le résultat rendu sous 24 heures.

"C’est notre capacité à respecter tous les bons comportements qui conditionne la vitesse épidémique : protégeons-nous, protégeons nos proches, aidons les équipes sanitaires à briser la chaîne de contamination en facilitant la stratégie de test, de recherche des personnes contacts et d’isolement."

Dans me monde
 188 pays sont touchés par la pandémie de COVID-19.
5 millions de personnes ont été atteintes,
329 186 personnes en sont décédées, mais 1,91 million de personnes en ont guéri.
 L’Europe reste fortement impactée avec 1,75 million de cas et 165 578 décès.

En France,
hier, SOS médecins a réalisé 352 interventions pour suspicion de COVID-19, soit 6% de l’activité totale. Les services d’urgence ont noté 817 passages pour ce même motif, soit 3% de l’activité totale.
 17 583 personnes sont hospitalisées pour une infection COVID-19 (vs 20 463 il y a une semaine le 14/05) et 271 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures (vs 542 il y a une semaine).
 1 745 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 sont hospitalisés en réanimation (vs 2 299 il y a une semaine). 28 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation (vs 52 il y a une semaine). Le solde reste négatif en réanimation, avec 49 malades de COVID-19 en moins par rapport à hier. 4 régions (Ile de France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 72% des patients hospitalisés en réanimation. En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 102 hospitalisations, dont 17 en réanimation.

 Depuis le début de l’épidémie, 99 822 personnes ont été hospitalisées, dont 17 635 en réanimation. 63 858 personnes sont rentrées à domicile. Depuis le 1er mars, nous déplorons 28 215 décès liés au COVID-19 : 17 870 décès dans les hôpitaux et 10 345 décès dans les établissements sociaux et médicosociaux.

https://solidarites-sante.gouv.fr/…/communique

Coronavirus . Point de situation du mercredi 20 mai 2020

Virus, Coronavirus, Sars-Cov-2, Flash

28 132 décès liés au COVID19
63 354 personnes sont rentrées à domicile
17 941 personnes hospitalisées 19 (vs 21 071 il y a une semaine)
1 794 patients graves en réanimation (vs 2 428 il y a une semaine).

 Point de situation
L’épidémie de Covid-19 reste active et le virus circule toujours en France. Nous devons donc rester prudents et respecter toutes les mesures barrière, dont le port du masque grand public, lorsque la distance physique minimale d’un mètre ne peut être respectée. Les personnes à risque de développer une forme sévère de la maladie, ayant plus de 65 ans ou atteintes d’une pathologie chronique (notamment maladie cardiovasculaire, diabète, obésité, pathologie respiratoire chronique, cancer évolutif sous traitement), présentant une immunodépression ou les femmes enceintes, au cours du troisième trimestre de grossesse, doivent être encore plus prudentes, se protéger et éviter tout contact non nécessaire. Il leur est recommandé le port du masque.

 Réagissez vite
Dès les premiers signes évocateurs de la maladie COVID-19, même bénins, consultez le plus rapidement possible un médecin. Si un test virologique RT-PCR vous est prescrit, faites-le sans délai. Ce sont nos comportements qui font la vitesse épidémique : au moindre symptôme, il faut éviter de contaminer les autres et aider les équipes sanitaires à briser la chaîne de contamination en facilitant la stratégie de test, de recherche des contacts et d’isolement.

Dans le monde
188 pays sont touchés par la pandémie de COVID-19. 4,9 millions de personnes ont été atteintes, 324 063 personnes en sont décédées, mais 1,8 million de personnes en ont guéri. L’Europe reste fortement impactée avec 1,74 million de cas et 164 349 décès.

En France,
hier, SOS médecins a réalisé 295 interventions pour suspicion de COVID-19, soit 5% de l’activité totale.
Les services d’urgence ont noté 705 passages pour ce même motif, soit 3% de l’activité totale.
 17 941 personnes sont hospitalisées pour une infection COVID-19 (vs 21 071 il y a une semaine le 13/05) et 432 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures (vs 543 il y a une semaine).
 1 794 malades atteints d’une forme sévère de COVID-19 sont hospitalisés en réanimation (vs 2 428 il y a une semaine). 43 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation (vs 69 il y a une semaine). Le solde reste négatif en réanimation, avec 100 malades de COVID-19 en moins par rapport à hier. 4 régions (Ile de France, Grand-Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts-de-France) regroupent 72% des patients hospitalisés en réanimation. En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 107 hospitalisations (-4 // hier), dont 19 en réanimation.

Depuis le début de l’épidémie, 99 616 personnes ont été hospitalisées, dont 17 607 en réanimation. 63 354 personnes sont rentrées à domicile. Depuis le 1er mars, nous déplorons 28 132 décès liés au COVID-19 : 17 812 décès dans les hôpitaux et 10 320 décès dans les établissements sociaux et médicosociaux.

 https://solidarites-sante.gouv.fr/…/communique-

Le 22 mai ce sera la Journée Mondiale de la biodiversité

Alors que plus personne aujourd'hui ne songe à remettre en cause l'importance de la diversité biologique pour le présent et pour les générations futures, certaines activités humaines continuent pourtant à réduire le nombre  d’espèces vivantes : agriculture intensive et épandages massifs de produits phytosanitaires, pêche intensive et élevage industriel, chasse d'espèces protégées, déforestation...

Journée Mondiale de la biodiversité

S'engager pour défendre la biodiversité

Entrée en vigueur en 1993, la Convention sur la diversité biologique (CBD) a été ratifiée jusqu’à présent par 196 états. Cette convention internationale vise à défendre la diversité biologique, l’utilisation durable des ressources naturelles et la protection des ressources génétiques. Nous serions incomplets si nous omettions l'absolue nécessité d'un partage juste et équitable des avantages permis par le maintien de la biodiversité.

Étant donné l’importance de l’éducation du public et de la sensibilisation à la mise en œuvre de la Convention à tous les niveaux, l'Assemblée générale des Nations Unies a choisi la date du 22 mai, anniversaire de l’adoption de la convention, comme Journée internationale de la diversité biologique. [résolution 55/201 du 20 décembre 2000].

27 ans d'engagement autour de la diversité biologique

L’année 2020 marque le 27ème anniversaire de l'entrée en vigueur de la Convention sur la diversité biologique. Appliquée par un certain nombre d'états signataires, elle a également été mise à mal par nombre d'autres semblent-ils peu préoccupés par toutes ces questions ou soucieux d'abord de leur développement économique unilatéral.

Autant dire que la mobilisation de tous est plus que jamais nécessaire...

La plateforme «masques-pme.laposte.fr » s'ouvre aux entreprises de 50 à 249 salariés !

Afin de permettre aux entreprises » de gérer au mieux le retour de leurs salariés dans le cadre du déconfinement, le secrétariat d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances a confié la gestion de la diffusion de masques « grand public » aux entreprises, au groupe La Poste. La commercialisation et la distribution de 10 millions de masques lavables est ouverte à 9,4 millions de structures : entreprises, associations, micro-entreprises, professions libérales et agricoles...

©studiopure / Stock.Adobe.com

La plateforme « masques-pme.laposte.fr »

Afin de favoriser le redémarrage de l'activité économique, le secrétariat d’État auprès du ministre de l’Économie et des Finances a décidé de s'appuyer sur l'expertise de La Poste pour mettre en place un dispositif permettant aux entreprises de commander des masques « grand public » lavables et réutilisables pour leurs salariés.

La plateforme « masques-pme.laposte.fr » est ouverte à 9,4 millions de structures

La plateforme masques-pme.laposte.fr est disponible depuis le 2 mai. Initialement ouverte à son lancement aux entreprises de moins de 50 salariés ressortissantes des réseaux des chambres de commerce et d'industrie (CCI) et des chambres de métiers et de l'artisanat (CMA), puis étendu le 11 mai, aux associations, micro-entreprises, professions libérales et agricoles, la plateforme masques-pme.laposte.fr est désormais accessible aux entreprises de 50 à 249 salariés depuis le 18 mai.

La plateforme a déjà permis à plus de 40 000 entreprises de commander 1,5 million de masques représentant un équivalent de 30 millions d’usage.

Commander des masques sur la plateforme « masques-pme.laposte.fr »

Le Préfet se rend sur les plages

Jacques Witkowski, préfet de l'Hérault, s'est rendu sur les plages de la Grande-Motte pour une présentation du principe de la plage organisée et partagée dans le respect des mesures de précautions sanitaires et dans le cadre des plages dynamiques.

Ce mercredi 20 mai, accompagné de son directeur de Cabinet, Richard Smith, il a ensuite rencontré les commerçants des boutiques de la galerie du Couchant.

La plage sur réservation pour 2,4 ou 6 personnes sur 250 emplacements uniquement

C'est à partir de ce jeudi 21 mai pour le pont de l'Ascension et jusqu'au 2 juin que démarre l'expérience de la plage partagée à La Grande Motte, un linéaire de plage qui s'étale sur 4,5 kilomètres entre le Grand Travers à l'Ouest et la plage du Levant à l'Est.  Un dispositif unique en France !

Pour réserver un emplacement gratuit 48 heures à l'avance :  https://www.lagrandemotte.com

La plage nature sera délimitée entre les accès 60 et 42, au niveau du Grand Travers. Elle sera consacrée principalement à la balade, la marche aquatique, la course à pied, le yoga et la nage.

La plage famille sera délimitée entre sera délimitée entre les accès 1 et 13, au niveau du levant et entre les accès 25 et 41 au niveau du couchant. Elle permet aux familles de se balader, de nager, et aux enfants de jouer et faire des châteaux de sable.

La plage sportive se situera entre les accès 14 et 24 au couchant. Elle sera consacrée aux sports nautiques notamment (kite, surf, paddle, planche à voile), à la course à pied, la nage, le pédalo, la marche.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout et plein air

le maire Stéphan Rossignol présente cette nouvelle organisation au préfet

Contrôle technique : il va falloir se mettre en règle d'ici le 23 juin

Le groupe SGS, numéro 1 du contrôle technique automobile en France avec les réseaux Sécuritest et Auto Sécurité, demande un report des délais à fin juillet.

Pendant la période de confinement, le gouvernement avait permis de reporter les délais de validité du contrôle technique et des contre-visites. Ainsi, les automobilistes qui devaient effectuer leur contrôle technique ou contre-visite à compter du 12 mars dernier ont bénéficié de 3 mois supplémentaire mais une ordonnance a désormais fixé au 23 juin l'échéance butoir pour tous les sursis annoncés. Le report des délais n'est donc plus corrélé à l'état d'urgence sanitaire qui a été prolongé jusqu'au 10 juillet.

Engorgement des rendez-vous

Le groupe SGS, numéro 1 du contrôle technique automobile en France avec les réseaux Sécuritest et Auto Sécurité (près de 2.000 centres de contrôle), estime que cette échéance va être trop dure à respecter et constate déjà un engorgement des rendez-vous avec 15 jours d'attente en moyenne, contre 2 habituellement.

Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie

Le Bulletin évolue pour suivre l'activité hospitalière mais ainsi les actions de dépistage en Occitanie.
L’Agence régionale de santé recense ce mardi 19 mai 310 hospitalisations en cours dont 73 en réanimation.
Depuis fin février, on dénombre 7896 tests positifs Covid-19 et 474 décès en établissements de santé.

Ce Bulletin est dorénavant diffusé les mardis et vendredis.

Bulletin d'information COVID-19 en Occitanie : mardi 19/O5/2020 à 20h

Bulletin d'information COVID-19 en Occitanie : vendredi 15/O5/2020 à 19h

Bulletin d'information COVID-19 en Occitanie : mardi 12/O5/2020 à 20h

Tout savoir sur la phase d’admission Parcoursup

Que faut-il savoir sur la phase d'admission ? La vidéo tuto Parcoursup vous donne les bons réflexes pour faire vos choix en toute confiance à partir du 19 mai !
C'est ici que ça se passe.

 Aucune description de photo disponible.

L'application Parcoursup est disponible !

Elle vous permet de suivre l'évolution de votre dossier chaque matin et d'être alerté dès que vous recevez une proposition d'admission.

 Téléchargez-la ici :

EN CE MOMENT DANS NOS MUSÉES

AUJOURD'HUI Réouverture partielle des musées à partir du 11 mai 2020

A partir du 11 mai 2020, certains musées rouvrent leurs portes au public avec des conditions de visites adaptées afin de respecter les impératifs sanitaires. Prenez directement contact avec les musées afin de connaitre leur calendrier de réouverture et ses modalités.

EN CE MOMENT DANS NOS MUSÉES: https://musees-occitanie.fr/

+ Accéder au détail de la programmation

Visite guidée

Le musée Ingres Bourdelle rouvre ses portes au public dès le 11 mai

Musée Ingres Bourdelle [Montauban, 82]

INFO...

On garde le contact !

Centre national et musée Jean Jaurès [Castres, 81]

Du 16 au 31 mai 2020

*Le musée Ingres Bourdelle rouvre ses portes au public dès ce week-end* de 10h à 19h tous les samedis et dimanches jusqu’au 1er juin ainsi que le jeudi 21 mai et le vendredi 22 juin

+ Lire la suite

du 17 mars au 31 mai 2020

En raison de la situation sanitaire actuelle liée au Covid-19, le Centre national et musée Jean-Jaurès est fermé jusqu’à nouvel ordre...

+ Lire la suite