Canicule : horaires des piscines élargis à Montpellier

La ville de Montpellier et sa métropole annonce que les horaires des piscines vont être amplifiés le week-end du 4 et 5 août 2018 au regard des prévisions météorologiques, et du placement en alerte orange – canicule par Météo France du département de l’Hérault .

Avec une hausse des températures caniculaires attendues sur Montpellier - jusqu'à 40 degrés -  Philippe Saurel, Maire de la Ville de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole, a souhaité que les horaires du réseau des piscines de Montpellier Méditerranée Métropole, dans la mesure du possible et selon les règles de sécurité, soient adaptés ce samedi 4 août et dimanche 5 août.

Par ailleurs, la médiathèque Emile Zola à Montpellier sera exceptionnellement ouverte ce dimanche 5 août de 13h à 19h.

  • Piscine Marcel Spilliaert à Montpellier : samedi 14h-18h, dimanche 9h-13h et 14h-20h (au lieu 9h-13h)
  • Piscine Olympique d'Antigone à Montpellier : samedi  9h-19h15 et dimanche : 9-13h15 et 15h-19h15
  • Piscine Alfred Nakache à Montpellier : samedi 14h-18h, dimanche 9h-13h
  • Piscine Jean Vivès à Montpellier : samedi 14h-20h (au lieu de18h)dimanche 14h-19h (au lieu de 9h-13h)
  • Piscine Jean Taris à Montpellier : samedi 14h-18h, dimanche 9h-13h
  • Centre Nautique Neptune à Montpellier : samedi 14h-18h (au lieu 8h45-14h30) , dimanche 14h-18h (au lieu de 8h45-14h30)
  • Piscine Suzanne Berlioux à Montpellier : samedi 9h-13h, dimanche 9h-13h
  • Piscine Christine Caron à Castelnau-le-Lez : samedi 14h-18h, dimanche 14h-20h (au lieu de 18h)
  • Piscine Les Néreides à Lattes : samedi 9h-13h, dimanche 14h-20h (au lieu de 18h)
  • Piscine Alex Jany à Jacou : samedi 9h-13h, dimanche 13h-20h (au lieu de14h- 18h)
  • Piscine Poséidon à Cournonterral : samedi 9h-13h, dimanche 13h30-20h (au lieu de14h-18h)
  • Piscine Amphitrite à Saint Jean de Védas : samedi 14h-18h, dimanche 14h-19h (au lieu de 9h-13h)

Traquez le tueur de Palmier avec le Cirad

Les chercheurs du Cirad ont besoin de vous pour lutter contre le sphinx du palmier, redoutable papillon palmivore originaire d’Amérique du Sud. Vos palmiers sont infectés et vous envisagez un abattage ? Contactez le Cirad !

ppappCapture

Le sphinx du palmier - Paysandisia archon - est un papillon qui ne passe pas inaperçu : certain représentants de cette espèce peuvent atteindre 11 cm d’envergure. Ce n’est toutefois pas sa taille qui a valu sa célébrité à ce papillon d'origine sud-américaine, mais bien les ravages que ses chenilles causent aux palmiers.

Le papillon qui dévore le palmier

Identifié pour la première fois en France en 2001, dans le Var, ce papillon s’est rapidement répandu dans les départements voisins. Probablement introduit en Europe via le commerce de palmiers avec l’Amérique du Sud, au milieu des années 1990, ce terrible passager clandestin s’est bien implanté dans son nouvel environnement, et y a rapidement progressé. Paysandisia est aujourd’hui le plus important ravageur de palmiers du Languedoc-Roussillon : il provoque la régression de certaines espèces, voire les menace d'extinction.

Les scientifiques du Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement) étudient ce redoutable nuisible afin de mieux le comprendre et d'améliorer les moyens de lutte en protégeant les palmiers des pontes. Pour y parvenir, ils ont notamment besoin de cocons et de chenilles contenus dans les stipes de palmiers infestés.

La période de travail est relativement courte : l’activité du papillon peut commencer mi-juin, pour atteindre un pic durant les quinze premiers jours de juillet. La collecte des cocons doit donc s’effectuer en amont, soit en mai et juin.

Si vous abattez votre palmier, contactez le Cirad : ses chercheurs se déplaceront chez vous, selon vos disponibilités, pour collecter des échantillons. Vous participerez ainsi à la production des connaissances qui permettront peut-être un jour de sauver les palmiers méditerranéens.

CONTACTS le Cirad à Montpellier :
Laurence OLLIVIER : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Frédéric DEDIEU : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Tarifs à la pompe : comparer les prix des stations-service

 Sur www.prix-carburants.gouv.fr

Station de carburant

Gazole, SP98, SP95-E10, SP95, E85 ou encore GPLc. Vous voulez connaître les prix à la pompe des stations-service sur la route de vos vacances ? Avez-vous pensé à consulter le site internet www.prix-carburants.gouv.fr qui répertorie sur tout le territoire les différents points de vente pour acheter votre essence ? Et savez-vous que ce site propose, depuis le 4 juillet 2018, de nouvelles fonctionnalités (espace personnel, carte interactive, géolocalisation) ?

En effet, en plus de vous fournir les prix de vente actuellement pratiqués dans les stations-service (prix par litre, en euros, toutes taxes comprises), les prix de vente au détail des carburants par commune et/ou par département ou sur un itinéraire donné, le site www.prix-carburants.gouv.fr vous permet désormais de :

  • créer un espace personnel afin de retrouver plus facilement vos stations préférées et vos itinéraires favoris, les résultats pouvant être filtrés par type de carburant mais aussi en fonction de l'enseigne (major, grande et moyenne surface, indépendant) ou des services proposés par la station (aire de camping-car, automate CB, bornes électriques, boutiques, douches, espace bébé, restauration, toilettes publiques...) ;
  • accéder à une carte interactive de la France pour trouver plus facilement les prix des carburants dans les stations service de votre zone de recherche ;
  • consulter sur votre smartphone les prix des carburants des stations les plus proches de vous grâce à un système de géolocalisation.

  À noter :

Il peut arriver que certaines stations n'apparaissent pas sur ce site. C'est en fait du ressort du point de vente concerné de déclarer sa station sur le site dans la mesure où elle distribue au moins 500 m3 de carburants dans l'année. Vous pouvez néanmoins signaler en ligne un point de vente manquant , la DGCCRF vérifiant ensuite si ce détaillant entre bien dans les obligations de déclaration de l'arrêté ministériel du 12 décembre 2006.

Navettes maritimes : à votre service !

Afin de désengorger les cœurs de villes pendant la période estivale et d’autre part et l’aborder ainsi de manière plus atypique et agréable, Sète agglopôle méditerranée renforce son service de navettes maritimes pour ces deux prochains mois.

  • depuis le 9 juillet et jusqu’au 24 août 2018, le service des navettes maritimes sétoises - jusqu’ici opérationnel les mercredis matins,  jours de marché au centre-ville de Sète et les soirs de concert au théâtre de la mer - sera également fonctionnel tous les matins de 9h à 14h, du lundi au dimanche. Avec un départ quai Paul Riquet - Parking dit de la Péniche -  et une arrivée Quai Général Durand. 
  • parallèlement, les marseillanais pourront bénéficier pendant les mois de juillet et août d’un système de bateaux-navettes les mardis jours de marché à Marseillan entre Marseillan-ville (Port) et Marseillan-Plage - embarquement au bout du Port de 8h30 à 12h30. Ce transport est à la demande, il faut donc réserver quelques jours avant au 07 67 05 69 29.  

Avec Sète agglopôle méditerranée, déplacez-vous autrement !

La biosphère s’appauvrit

La biosphère - plantes, animaux, champignons, bactéries - n’est pas qu’une ressource au sens d’un stock végétal et animal, c’est un ensemble harmonieux dans les composantes, y compris, l’espèce humaine, sont en constante interaction avec la planète.

okapi

Le monde vivant respire et échange des gaz avec l’atmosphère, il puise dans la terre les minéraux indispensable à son existence.

La terre et la biosphère forme un tout dont les parties sont dépendantes les unes des autres. Ainsi que le rappelle le professeur Gilles Boeuf, professeur à la Sorbonne, « un corps humain, c'est au moins autant de bactéries, sur la peau et à l'intérieur du corps, que de cellules humaines ». 
La biodiversité est essentielle à notre propre survie. Elle est à l’origine de l’oxygène que nous respirons et c’est elle qui nous permet de trouver notre nourriture. C’est encore elle qui nous procure notre laine, notre cuir, notre bois, nos parfums, nos médicaments...

Lire la suite sur : http://futuroscopie.org/index.php/ressources-naturelles/115-la-biosphere-s-appauvrit

Routes à 80 km/h: deux fois plus de véhicules flashés en juillet

Limitation à 80km/h sur certaines routes départementales, souplesse en juillet, tolérance zéro en août 

AFP Lire l'article sur : https://www.afp.com/fr/infos/334/routes-80-km/h-deux-fois-plus-de-vehicules-flashes-en-juillet-doc-18195g2

Le nombre d'automobilistes flashés sur les routes où la vitesse a été abaissée à 80 km/h a doublé en un an, au risque de raviver les critiques contre cette mesure gouvernementale entrée en vigueur il y a tout juste un mois.

ne la vitesse 5

Au total, plus de 500.000 véhicules ont été flashés sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central (muret, glissière) concernées par cette réglementation entrée en vigueur le 1er juillet, soit 251.893 de plus par rapport à juillet 2017, a indiqué le délégué interministériel à la Sécurité routière Emmanuel Barbe à l'AFP, confirmant une information d'Europe 1.

"On peut sans beaucoup d'hésitation attribuer cette hausse au passage au 80 km/h" qui concerne 40% du réseau routier français, a-t-il poursuivi, précisant toutefois que seuls 62% des flashs avaient généré une contravention.

Partenariat CMA 34 et Pôle emploi

Dans les locaux de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault à Montpellier, a été signée une convention de partenariat dont l’objectif est de permettre d’améliorer les réponses aux entreprises et aux demandeurs d’emploi dans les domaines du recrutement, du retour à l’emploi, de la création et de la reprise d’entreprises.

 

A gauche, Christian Poujol, président de la CMA34 ; à droite, Joseph Sanfilippo, directeur territorial de Pôle Emploi Hérault.

 

Vendredi 06 juillet 2018, Joseph Sanfilippo, Directeur Territorial Pôle emploi Hérault et Christian Poujol, Président de la Chambre de Métiers et de l’Artisanat de l’Hérault ont signé la convention de partenariat entre Pôle emploi Hérault et la CMA de l'Hérault pour soutenir la création d'entreprise artisanale, la formation et l'emploi dans les entreprises artisanales. 

Pour les demandeurs d'emploi porteurs de projet, l'entrepreneuriat est encouragé par Pôle Emploi Hérault en mobilisant des financements, soit sous la forme d'un capital, soit par le maintien partiel des allocations.

Pôle emploi , un financeur de l'emploi qui accompagne la création d'entreprise française

« Nul doute que cette convention posera les conditions favorables pour développer l’apprentissage, favoriser l’entrepreneuriat et lutter contre les difficultés de recrutement dans le département ! », a souligné Joseph Sanfilippo. Dans l'Hérault, c'est 15 millions d'euros consacrés à la création d'entreprise par Pôle emploi.

Un renouvellement de signature

La signature de cette convention renforce et pérennise une collaboration déjà engagée entre les 2 organismes. « L'artisanat première entreprise de France est un employeur qui ne déroge pas à aucun de ses devoirs, commente  Christian Poujol.  Ce sont 2319 entreprises artisanales qui se sont créées sur le département de l'Hérault depuis le 1er janvier 2018, la majorité de ces créateurs étant passée par la structure Pôle emploi, acteur incontournable avec l'Artisanat. »

http://www.cma-herault.fr/CMA/ESPACE-CREATEUR-REPRENEUR/Votre-CMA-vous-accompagne_546_.html

Célébration de la fête religieuse musulmane de l’Aïd - el - kébir dans le département de l’Hérault

La fête de l’Aïd - el - kébir devrait débuter dans la semaine du lundi 20 août 2018.

La date, fixée par le conseil français du culte musulman, sera confirmée une dizaine de jours avant l’évènement. Cette fête, qui dure traditionnellement 3 jours, donne lieu à des abattages rituels d’animaux. Les services de l’État rappellent que les abattages clandestins, c'est - à - dire en dehors des abattoirs autorisés, sont passibles de peines allant jusqu’à 6 mois d’emprisonnement et 15000 euros d’amende (article L.237 - 2 du code rural et de la pêche maritime - CRPM) et qu’il est donc interdit aux particuliers de pratiquer eux - mêmes l’abattage de leur animal.

Ainsi les personnes qui souhaitent célébrer cette fête par le sacrifice d’un animal doivent impérativement prendre contact avec un des abattoirs autorisés.

En effet, les contrôles qui y sont réalisés sont les seuls à assurer la protection de la san té publique, le respect de la protection animale et de l’environnement, en écartant les animaux malades et les viandes impropres à la consommation, et sont également les seuls à assurer une saine gestion des déchets. Une marque officielle ou estampille (ov ale ou pentagonale), apposée sur les carcasses, en garantit la qualité sanitaire. Les particuliers peuvent également se fournir auprès des abattoirs de la région ouverts pendant la fête. Les fidèles peuvent aussi acheter les carcasses d’agneaux, abattus pendant l’Aïd, auprès de bouchers et de la grande distribution.

Il est également rappelé que le transport d’animaux, dans des conditions incompatibles avec le bien - être animal, est interdit et passible de 750 euros d’amende (article R. 215 - 8 du CRPM). En fin, pour répondre à la demande de la communauté musulmane en vue d’un bon déroulement de la fête, la DDPP de l’Hérault a réalisé une plaquette d’information en collaboration avec le CRCM Languedoc Roussillon.

Elle sera largement diffusée et elle est égal ement consultable en ligne en cliquant sur ce lien : http://herault.gouv.fr/Politiques - publiques/Alimentation - animaux - consommation - et - commerce/Votre - alimentation/

Pour tout renseignement complémentaire, vous pouvez contacter la DDPP, par courriel ( Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ), par téléphone au 04.99.74.31.50 ou dans ses locaux rue Serge Lifar à Montpellier.

Montpellier : des travaux de voirie plutôt la nuit

Cela n'aura échappé à personne, Montpellier connaît des températures avoisinant les 35° C. Depuis le 25 juillet 2018 avec l'Hérault, les départements du Gard et des Pyrénées-Orientales ont été placés en vigilance jaune canicule. Et pourtant, les ouvriers continuent à rénover la voirie pour la rendre plus sûre et à aménager les espaces publics pour les embellir et améliorer le cadre de vie !

A Montpellier, ville et métropole, la plupart des chantiers de rénovation ont été réalisés la nuit pour le confort des équipes jusqu'au 27 juillet. Les derniers travaux seront réalisés avant le 1er août. Ainsi, entre le 23 juillet et le 1er août, la rue Paul Rimbaud, l'avenue du Président Pierre Mendès France, le pont Jean Zuccarelli et le carrefour rue Pitot/avenue d'Assas seront en travaux la nuit. Ces chantiers de rénovation de chaussées entraîneront des modifications de circulation avec des déviations. 

1 • Parvis Georges Richard et avenue du Professeur Emile Jeanbrau : Mise en valeur du parvis par la réalisation d’un béton désactivé ; pose de nouveaux mâts d’éclairage et création d’un espace vert avec un espace de détente- Avenue du Professeur Jeanbrau : rénovation du réseau d’eau potable, pose d’un réseau pluvial, réfection complète des trottoirs, des places de stationnement et réfection de la chaussée. 1 150 000M€. De juillet 2018 à fin mars 2019.

2 • Avenue Marie de Montpellier dans sa partie comprise entre le rond-point Ernest Granier et le pont Zucarelli : ces travaux consistent à relier deux collecteurs d’eau pluviale dans le but d’améliorer les eaux de ruissellement notamment au niveau du rond-point Ernest Granier : 168 000€. Du 23 juillet au 24 août.

3 • Route de Lodève : travaux d’eaux usées suivis par la direction de l’eau et de l’assainissement dans le cadre du PAQ Celleneuve: mise aux normes des réseaux :330 000€. Du 16 juillet au 01 septembre.

PROGRAMME CHAUSSEE 2018 TOTAL = 1million 155 000€
4 • Boulevard de l’aéroport international : réfection de la chaussée entre la rue Léon Blum et la rue Poséidon : 82 000€.

5 • Carrefour rue Pitot- Avenue d’Assas : réfection de la chaussée réfection de la chaussée Reprise de la chaussée du carrefour de la rue Pitot, rue Hilaire Ricard, avenue d'Assas, rue Richer de Belleval et rue Paladilhe: : 45 000€. Du 24 au 27 juillet.

6 • Pont Zucarelli : 50 000€. Du 30 juillet au 01 Août.

7 • Avenue Pierre Mendès France : réfection de la chaussée dans sa partie comprise entre la rue Henri Pequet et le pont Raymond Chauliac inclus : 250 000€.  Du 24 au 27 juillet.

8 • Avenue Paul Rimbaud : Réfection de de la couche de roulement avec renforcement ponctuel des couches d’assise dans sa partie comprise entre la rue du Belvédère et l’allée Rubens : 220 000€. Du 24 au 27 juillet.

9 • Avenue de la Liberté : réfection de la chaussée entre la place Auguste Fages et le carrefour des Anciens d’Indochine : 380 000€ (promis dans le cadre du PAQ Figuerolles) : 380 000€. Du 23 au 27 juillet, la nuit.

10• Avenue du Lauragais : Réfection chaussée dans sa partie comprise entre l’avenue du Biterrois et la rue de Bologne : réfection chaussée : 60 000€. Du 23 au 27 juillet.

11 • Rue Louis Lépine dans sa partie comprise entre la rue Alfred Nobel et la rue Edmond Branly : 50 000€. Du 19 au 20 juillet.

12 • Chemin de Moulares : Réfection chaussée dans sa partie comprise entre la partie comprise entre la place Faulquier et le boulevard Consul des mers : 50 000€. Du 27 au 31 août.

Conjoncture touristique estivale été 2018

Le retour du beau temps fin juin a redonné le sourire aux professionnels du tourisme

Réalisée par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, le Comité Régional du Tourisme (CRT) et ses partenaires(*) auprès de 2 500 entreprises touristiques régionales, l'enquête de conjoncture touristique permet chaque mois de dresser un bilan de l'activité touristique en région.

La perspective d'une saison estivale prometteuse malgré un début de saison contrasté semble être partagée par l'ensemble des régions de France métropolitaine.

Ainsi, fin mai, 40% des prestataires déclaraient un bon niveau d'activité durant cette période qui a connu quatre week-ends prolongés, et ce, malgré une météo pluvieuse et une grève perlée des transports. Parmi les plus satisfaits figuraient les professionnels du littoral qui ont déclaré à 44% une activité en hausse, tandis que les professionnels des Pyrénées et du secteur urbain (hors métropole) ont jugé leur activité inférieure à celle de l'an dernier (43%).
 
La deuxième quinzaine du mois de juin a été marquée par une forte augmentation des courts séjours de dernière minute décidés en raison d'une météo particulièrement clémente, malgré la poursuite des grèves de transporteurs. 42% des prestataires interrogés s'estimaient satisfaits du niveau d'activité en juin. Ce pourcentage s'est élevé à 52% dans le secteur du tourisme culturel, à 56% dans les Offices de tourisme, à 57% dans les commerces et services et à 58% dans les résidences de tourisme.
 
A la fin du mois de juin, les prévisions pour le mois de juillet étaient jugées bonnes ou moyennes par 70% des professionnels (notamment dans le domaine culturel et celui du tourisme sportif et de loisirs) même si on constate tous les 4 ans un ralentissement de l'activité touristique due à l'organisation de la Coupe du Monde de Football. L'état des réservations était cependant considéré comme faible par les propriétaires de chambres d'hôtes, les loueurs de meublés et les agences immobilières.