Convention CCI Hérault et Communauté de Communes Sud Hérault

Le Président de la CCI Hérault, André Deljarry, a signé ce 5 février 2018 avec Jean-Noël Badenas, Président de la Communauté de Communes Sud Hérault, une convention de partenariat afin d'augmenter l'attractivité économique et touristique du Territoire et en renforcer la compétitivité de ses entreprises.

L’amélioration thermique du bâti ancien

Le Département aide les propriétaires à rénover leur logement pour l’amélioration thermique du bâti ancien, le maintien à domicile des propriétaires âgés et/ou handicapés, la production de logements sociaux conventionnés et la lutte contre l’habitat indigne. Il attribue pour ce faire à la fois les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH) ainsi que des aides qui lui sont propres.

汉德瓦萨的房子

POUR QUI ?

  • Les propriétaires qui occupent leur logement
  • Les propriétaires bailleurs qui souhaitent réaliser des travaux dans leur bien en location ou vacant
  • Les copropriétés dégradées

QUELLES CONDITIONS ?

Le logement doit être construit depuis plus de 15 ans. 

Le logement doit être occupé à titre de résidence principale après travaux.

  • Pour les propriétaires occupants : 

Le propriétaire s’engage à occuper son logement pendant 6 ans.

Les aides sont soumises à des conditions de ressources (Pour vérifier votre éligibilité, cliquez ici)

  • Pour les propriétaires bailleurs : 

Le propriétaire s’engage à louer son logement durant 9 ans à un loyer modéré.

Le bailleur s’engage à louer le logement à des ménages dont les plafonds de revenus sont fixés au niveau national, en fonction de la composition familiale.

QUELS TRAVAUX ?

  • Les travaux d’économie d’énergie : changement des menuiseries, isolation des murs, isolation de la toiture, installation d’un système de chauffage performant,…
  • Les travaux d’adaptation du logement au handicap ou à la perte d’autonomie : adaptation de la salle de bain, installation d’un monte-escalier,…
  • Les travaux de réhabilitation d’un logement, restructuration complète d’un immeuble ou d’un logement

QUELLES AIDES ?

Le Département, par délégation de l’Anah et sur fonds propres, attribue des aides pouvant aller de 30% à 80% du montant de vos travaux, selon votre situation et la nature du projet. Ces aides sont complétées par certaines collectivités locales et autres organismes tels que les caisses de retraite et la Fondation Abbé Pierre. 

EXEMPLES DE DOSSIERS :

PROPRIETAIRE OCCUPANT : Mr et Mme Dupont souhaitent changer leurs menuiseries, isoler leurs combles et placer une VMC (Ventilation Mécanique Contrôlée)

  • Coût total de l’opération : 16 000 €
  • Total des aides mobilisables : 10 100 €

Soit 63% des travaux pris en charge

PROPRIETAIRE BAILLEUR : Mr Martin, propriétaire d’une maison de village très dégradée de 80m² souhaite rénover et remettre son bien en location

  • Coût total de l’opération : 80 000 €
  • Total des aides mobilisables : 37 600 €

Soit 47% des travaux pris en charge

QUI CONTACTER ?

Chaque territoire est couvert par un opérateur qui vous aide à constituer votre dossier. 

Pour identifier votre interlocuteur :  liste des communes avec le n° de tél à contacter. 

Télécharger la liste des communes concernées  

Découvrez les dates des examens 2018

Les dates officielles des examens sont publiées :

Ministère de l'éducation nationale, de l'enseignement supèrieur et de la recherche

Le diplôme national du brevet

Le diplôme national du brevet évalue les connaissances et les compétences acquises à la fin du collège.

Le certificat d'aptitude professionnelle
Le CAP donne une qualification d'ouvrier ou d'employé qualifié dans un métier déterminé. 
Il existe environ 200 spécialités de CAP dans les secteurs industriels, commerciaux et des services.

Le brevet d'études professionnelles
Le BEP est une étape dans le cursus du baccalauréat professionnel en trois ans.

Le baccalauréat général 
Le baccalauréat général est organisé en séries économique et sociale (ES), littéraire (L)  et scientifique (S). Il se prépare en deux ou en trois ans dans un lycée après une classe de seconde générale.

Le baccalauréat technologique 
Le baccalauréat technologique associe culture générale et technologique. Il se prépare en deux ou en trois ans dans un lycée après une classe de seconde générale et technologique.

Le baccalauréat professionnel
Le baccalauréat professionnel se prépare en trois ans après la troisième. Il existe près de 80 spécialités et se prépare dans un établissement d'enseignement professionnel.

Les candidats aux examens reçoivent leur convocation environ trois semaines avant le début des épreuves. Le centre d'examens et le matériel autorisé y sont précisés. Lors de l'examen, le candidat présente sa convocation et une pièce d'identité en cours de validité avec sa photographie.

Une session de remplacement est organisée et réservée aux candidats inscrits qui n'ont pu se présenter à la session normale pour des raisons dûment justifiées. 

Les calendriers des épreuves du baccalauréat général et technologique pour les académies de la Guadeloupe, Guyane, Martinique, Réunion et Mayotte, seront publiés ultérieurement au Bulletin officiel.

Hausse des tarifs de péages d'autoroute

Hausse des tarifs de péages d'autoroute qui devrait varier entre 1,03 % et 2,04 % en fonction des réseaux, ce 1er février 2018.

Les explications par Vinci Autoroutes : Les tarifs de péage.traffic-jam on highway

Vinci vous propose des infographies pédagogiques afin que le péage ne soit plus jamais un mystère.

https://www.vinci-autoroutes.com/fr/tarifs-peage-reseaux-vinci-autoroutes

Palmarès 2018 des villes où les Français aimeraient travailler

Le 17 janvier 2018 : l’Institut Great Place To Work® publie pour la 4ème année son Palmarès des villes où les Français aimeraient travailler*. Bordeaux occupe de nouveau la première place du podium. La capitale de la Nouvelle-Aquitaine reste aux yeux des Français la ville française la plus attractive pour travailler.

Bordeaux occupe la 1ère place, suivie de Toulouse et Montpellier .

• Paris fait une remontée spectaculaire et se situe à présent à une place du podium .

• La qualité de vie, premier critère aux yeux des Français, largement devant les opportunités économiques . 

« Bordeaux jouit d’une image médiatique très positive, et les aménagements entrepris ces dernières années ont un impact très positif sur la perception des Français qui, s’ils devaient quitter leur ville actuelle, se verraient tout à fait travailler dans la métropole girondine », analyse Patrick Dumoulin, Directeur Général de Great Place To Work ® France.

Pont de pierre in Bordeaux - Aquitaine, France

Il poursuit : « la Nouvelle Aquitaine , outre sa situation géographique privilégiée, présente une réelle attractivité pour les salariés, puisque de nombreuses entreprises de la région ont déjà misé sur le bien - être des collaborateurs comme vecteur d’attractivité et de rétention des talents » . L’enseigne Cultura, dont le siège est installé à Bordeaux, et qui a fait son entrée au sein du Palmarès des entreprises où il fait bon travailler en 2017, en est un parfait exemple. De même, Vermilion Energy (située à Parentis - en - Born dans les Landes) est elle aussi lauréate du palmarès depuis de nombreuses années.

D’autres villes de la moitié sud sont plébiscitées, puisque Toulouse arrive en deuxième position et Montpellier en troisième. Les deux villes gagnent une place par rapport au dernier classement, au détriment de Nantes, qui rétrograde à la septième place (au lieu de 2ème en 2015). Enfin, Paris se hisse aux portes du podium (4ème ) devant Lyon et Aix - en - Provence (respectivement à la 5 ème et 6 ème place) .

Trois villes du sud ferment le top 10, respectivement Nice, Perpignan et enfin Marseille, qui y accède pour la première fois ( avec une ascension fulgurante de 9 places) . Les Français se projettent davantage selon la dimension « bien - vivre », plutôt que la dimension économique  cette place prépondérante des villes situées dans le sud de la France s’illustre dans les critères de choix : en effet , l e critère de la qualité de vie arrive en tête parmi les Français (75%). Le dynamisme économique et les opportunités d’emploi (32%) arrivent en deuxième position, suivis du fait d’avoir des connaissances, amis, origines familiales dans la ville concernée (31%) et la qualité et le coût de l’immobilier (25%). Patrick Dumoulin précise ainsi : « lorsque l’on interroge les Français sur leur perception, les villes perçues comme agréables à vivre et bénéficiant d’un climat clément sont plébiscitées.

La dimension économique de ces villes arrive seulement dans un second temps : la qualité de vie est perçue comme primordiale , car elle recouvre le climat bien sûr , mais aussi la vie culturelle , l ’ environnement et le rythme de vie » . En dépit de son attractivité économique et d es possibilités d’emplois qu’elle offre , Paris n’arrive que 4ème , car les contraintes qu’elle présente (temps de transport, coût de l’immobilier, grisaille , pollution ...) sont perçues comme des obstacles à une éventuelle installation.

« Bien que les opportunités professionnelles proposées par Lille (14ème au classement) soient supérieures à celles d ’ autres villes de la taille de Perpignan par exemple (qui conserve sa 9ème place), les Français se projettent plus aisément dans une ville qu’ils estiment plus agréable à vivre », poursuit Patrick Dumoulin. Une approche qui mériterait bien entendu d’ être nuancée, au regard du nombre croissant d’entreprises où il fait bon travailler , et ce, partout en France. *

Pour voir la carte : http://www.greatplacetowork.fr/publications-a-evenements/blogs-et-actualite/

Étude menée par l’Institut Great Place to Work® auprès de 1 328 salariés représentatifs de la population active française, issus d’entreprises et d’administrations de toutes tailles et tous secteurs, dont un sur échantillon de 524 jeunes salariés, selon la méthode des quotas (genre, âge, profession, statut, secteur, taille et région). Interviews sous système CAWI en ligne du 1er au 16 mars 2017.

CFA de Montpellier : les métiers du bâtiment

Journée portes ouvertes du CFA BTP

Le samedi 10 février 2018.

Venez découvrir les métiers du bâtiment, samedi 10 février de 09h à 13h au CFA BTP de Montpellier. Vous pourrez visiter le CFA et l’ensemble des ateliers ou les apprentis feront des démonstrations de leurs métiers.

L’apprentissage, une voie d’excellence qui permet :

- d'obtenir un diplôme tout en étant rémunéré.

- d’acquérir une expérience professionnelle reconnue et une connaissance approfondi d’un métier.

Venez découvrir les nombreux métiers du bâtiment. Du CAP au BREVET DE MAITRISE : en route pour votre avenir...

Informations au 04 67 84 51 61

CFA BTP 35 rue Émile Picard - quartier Parc Malbosc après le Stade de la Mosson  - 34080 Montpellier

Fondation Abbé Pierre : 23e rapport sur l'état du mal-logement en France

Si le marché de l’immobilier affiche une bonne santé générale, 4 millions de personnes restent mal logées ou privées de domicile, tandis que 12 millions voient leur situation fragilisée par la crise du logement.

城市生活 2La 23e édition du rapport annuel sur L’État du mal-logement de la Fondation Abbé Pierre livre une nouvelle description de la crise du logement.

Cliquez ici

pour accéder directement au téléchargement du 23e rapport 2018.

Au total, près de 15 millions de personnes sont touchées, à un titre ou à un autre, par la crise du logement.

Yes you Canne avec la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France

Pour la huitième année consécutive, la Fédération des Aveugles et Amblyopes de France fête l’année nouvelle en proposant son calendrier volontairement provocateur.

Cette année, 12 images d’hommes et femmes de Pouvoir, ont été détournées.

Douze mois,  douze hommes et femmes en marche, avec pour ambitions de transformer notre société sont illustrés lunettes noires et canne à la main. A travers ce calendrier « Yes You Canne », la Fédération des Aveugles de France met volontairement ces décideurs face à leur pouvoir de changer les choses et mettre fin aux discriminations. Parmi ces personnalités influentes : Emmanuel Macron, Jean-Michel Blanquer ou Michel-Edouard Leclerc.

Depuis 1917, la Fédération des Aveugles de France n’a qu’un seul combat : permettre à chacune et chacun de surmonter le handicap qui les freine dans leur quotidien, soit devenir des citoyens à part entière.

Comment participer au mouvement "Yes You Canne" ?

Dans l'actualité : la gestion des déchets radioactifs

L'Agence nationale pour la gestion des déchets radioactifs est chargée de la gestion à long terme des déchets radioactifs produits en France. Dans le cadre de cette mission, l'Andra met son expertise et son savoir-faire au service de l'État pour : trouver, mettre en œuvre et garantir des solutions de gestion sûres pour l'ensemble des déchets radioactifs français afin de protéger les générations présentes et futures du risque que présentent ces déchets.

Paysages,traditions et vieilles pierres du Bugey

Au titre de sa mission d’intérêt général, l’Andra est chargée de recenser périodiquement l’ensemble des matières et déchets radioactifs présents sur le territoire français. Elle s’efforce de donner une vision aussi complète et exhaustive que possible de leur nature, de leur quantité et de leur localisation. La loi du 28 juin 2006 prévoit ainsi que l’Andra publie régulièrement ces informations provenant des données déclarées par les producteurs (EDF, Areva, CEA...).

Pour simplifier l’accès à ces données et dans un souci de transparence, l’Andra publie chaque année le fichier source de l’Inventaire national des déchets radioactifs, téléchargeable sur cette page et sur le site www.inventaire.andra.fr

Déchets déclarés :

https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/r/1efb43b6-2f53-435a-9e44-56a766a6c33d

Dans l'actiualité : qu'en est-il du démantèlement et de la gestion des déchets radioactifs :

Pour l'Etat : "La politique française concernant les matières et des déchets radioactifs vise à assurer leur gestion durable, dans le respect de la protection de la santé des personnes, de la sûreté et de l’environnement. Cette politique repose sur l’établissement d’un plan national de gestion des matières et des déchets radioactifs (PNGMDR), sur des mesures de transparence, d'information des populations et de démocratie et sur la sécurisation du financement du démantèlement des installations nucléaires et de la gestion des déchets radioactifs."

Pour tout savoir : https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/demantelement-et-gestion-des-dechets-radioactifs

Déclaration de micro-entrepreneur

Le régime du micro-entrepreneur (auto-entrepreneur) est la dénomination commune du régime micro-social. Il ne constitue pas une forme juridique (qui reste le statut de l'entreprise individuelle), mais seulement un régime simplifié de déclaration et de versement des cotisations et contributions sociales par un prélèvement proportionnel au chiffre d'affaires, selon le principe « pas de chiffre d'affaires, pas de cotisations ».

Ce dispositif s'adresse aux personnes physiques souhaitant exercer (ou exerçant) en entreprise individuelle, sous le régime fiscal de la micro-entreprise, et ne concerne pas les autres statuts d'entrepreneurs (gérant de société, par exemple).

人们在工作 2

Cependant, il est toujours possible de changer de statut et d'exercer une activité sous forme de société.

Une activité de micro-entrepreneur peut être exercée parallèlement à d'autres statuts ou activités :

  • salarié en CDI ou CDD;
  • demandeur d'emploi, avec maintien partiel des allocations chômage, dans le cadre du dispositif de reprise d'activité réduite ;
  • retraité, qui perçoit une pension de retraite ;
  • invalide de 1e catégorie, sous certaines conditions ;
  • étudiant et personne en formation initiale ;
  • fonctionnaire, sous réserve de l'autorisation expresse de son administration ;
  • exploitant agricole non salarié.

Le conjoint collaborateur d'un micro-entrepreneur peut aussi bénéficier de ces modalités simplifiées de paiement des cotisations, et peut en outre créer sa propre activité sous le régime du micro-entrepreneur, s'il s'agit d'une activité différente de celle exercée en tant que conjoint collaborateur.

Le régime de la micro-entreprise est ouvert aux entrepreneurs individuels dont l'activité commerciale, artisanale ou de prestations de service relève de la sécurité sociale des indépendants ou de la CIPAV (Caisse interprofessionnelle de prévoyance et d'assurance vieillesse) pour ceux d'entre eux exerçant une profession libérale non réglementée (comme en matière de conseil ou de formation).

Il n'est pas ouvert, en revanche, aux activités libérales réglementées qui ne sont pas affiliées à la CIPAV, comme les avocats ou les médecins.

  À savoir :

si le micro-entrepreneur est par ailleurs salarié, il peut exercer la même activité auprès des clients de son employeur uniquement avec son accord.

Pour tout savoir :

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23264

https://www.service-public.fr/professionnels-entreprises/vosdroits/F23961

https://www.impots.gouv.fr/portail/questions/theme/micro-entrepreneur-auto-entrepreneur/128

Le prélèvement à la source reporté au 1er janvier 2019

Impôts : Le prélèvement à la source est reporté au 1er janvier 2019. Afin de répondre aux interrogations des usagers, un questions-réponses a été mis en ligne sur le site www.prelevementalasource.gouv.fr.

La Direction générale des Finances publiques a lancé une phase test pour s’assurer que le dispositif est efficace techniquement sans complexité pour les acteurs concernés (entreprises, collectivités territoriales, caisses de retraites, éditeurs de logiciels de paie).

"Cette phase permet de tester un large périmètre des échanges de données : dépôt des déclarations par le collecteur et retour de la DGFiP vers celui-ci, incluant notamment les taux de prélèvement à appliquer (qui sont bien sûr fictifs à ce stade)."

 la phase de test se poursuit en 2017 et 2018 : pour tester dès à présent votre logiciel de paie et vous préparer sereinement à la future mise en place du prélèvement à la source. 


"Le gouvernement vient de confirmer la mise en œuvre du prélèvement à la source à compter du 1 er janvier 2019, au moyen d’un dispositif aménagé conformément aux enseignements de la phase d’audit et des premières expérimentations menées durant l'été 2017. Il a souhaité que l’entrée en vigueur de cette réforme d’ampleur continue d’être préparée tout au long des 14 mois restant avant janvier 2019. Plus de 600 collecteurs ont participé à la première phase de test lancée cet été, qui a concerné à ce jour trois millions de contribuables Afin de préparer et d’accompagner au mieux les collecteurs publics et privés dans cette transition, une phase de test a été lancée cet été avec succès auprès de 600 d'entre eux avec un suivi dédié pour les participants."

"Ces tests ont déjà été appliqués à la situation de 3 million s de contribuables partout en France et ont permis de vérifier que les échanges de données entre les collecteurs publics et privés, les éditeurs de logiciels de paie et l'administration fonctionnent correctement. La phase de test se poursuit en 2017 et en 2018 Cette première phase se prolonge jusqu’à la fin 2017 et les tests se poursuivront en 2018 afin que tous les collecteurs (publics ou privés) et les éditeurs de logiciels puissent être prêts le 1er janvier 2019."

De nouveaux participants sont invités à s'inscrire. Cette action se fait très simplement via le lien > www.prelevementalasource-phasetest.fr . Dans ce cadre, la signature d'une charte sera bientôt proposée aux éditeurs de logiciel de paie et aux collecteurs ne recourant pas à un logiciel de marché.

Cette participation sera valorisée notamment par une publication des signataires sur le site https://www.impots.gouv.fr/