Ménages aux revenus modestes : les nouveaux montants du chèque énergie

Illustration 1

À partir du 1er janvier 2019, le chèque énergie est ouvert aux ménages dont le revenu fiscal de référence (RFR) par unité de consommation (une personne constitue 1 unité, la deuxième 0,5 et chaque personne supplémentaire 0,3) est inférieur à 10 700 € (contre 7 700 €auparavant). La valeur du chèque qui est calculée en fonction du RFR et de votre consommation variera désormais entre 48 € et 277 € par an. C'est ce que précise en effet un arrêté publié au Journal officiel du 28 décembre 2018.

Pour les foyers concernés, il n'y a aucune démarche particulière à effectuer pour le recevoir puisque le chèque énergie est envoyé automatiquement par voie postale.

Une fois obtenu, il sert à régler directement auprès des fournisseurs d'énergie toute sorte de dépenses d'énergie (gaz, électricité, fioul, bois...) y compris en ligne avec certains d'entre-eux.

Ce chèque peut également être utilisé pour financer des travaux d'efficacité énergétique (travaux répondant aux critères d'éligibilité du crédit d'impôt transition énergétique).

Particuliers, quels changements au 1er janvier 2019 ?

2019, c'est, bien sûr, l'année de la mise en place du prélèvement à la source ! Mais, le 1er janvier est l'occasion de nombreux autres changements concernant la fiscalité, les aides ou les droits des consommateurs. Découvrez les mesures phares de ce début d'année !

Mise en place du prélèvement à la source

L’entrée en vigueur du prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu est fixée au 1er janvier 2019. Le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu vise à adapter le recouvrement de l'impôt au titre d'une année à la situation réelle de l'usager (revenus, événements de vie) au titre de cette même année, sans en modifier les règles de calcul.

Tout savoir sur le prélèvement à la source

NOUVEAU BULLETIN DE PAIE

Au 1er janvier 2019, avec la mise en place du prélèvement à la source, la fiche de paie est modifiée.

Découvrez les changements de la fiche de paie

CRÉDITS D'IMPÔT ET PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE

Le bénéfice des réductions et crédits d'impôt acquis au titre de 2018 est maintenu.

Un acompte de 60 % sera versé dès le 15 janvier pour un certain nombre de réductions et crédits d'impôt.

En savoir plus sur le prélèvement à la source et les réductions et crédits d'impôt

Poursuite de la baisse de la taxe d'habitation

En 2018, une première baisse de 30 % de la taxe d'habitation avait concerné les foyers ne dépassant pas un seuil de revenu fiscal variable selon leur nombre de part. Cette baisse est portée à 65 % en 2019.

En savoir plus sur la taxe d'habitation

Augmentation du SMIC

Le SMIC connaît une augmentation de 1,5% au 1er janvier 2019.

En savoir plus sur les règles de rémunération des salariés

Population : l'étincelle humaine

L’humanité est à présent proche de la phase finale d’une longue évolution qui l’a fait passer du clan à la tribu, de la tribu au peuple, du peuple à l’état-nation, de l’état-nation à l’état continental, dernière étape avant le monde global. Riche de toute sa diversité génétique et culturelle acquise tout au long de son histoire, l’humanité s’apprête à constituer désormais un tout sur une planète finie.

La population et donc le nombre de cerveaux humains n’ont cessé de croître dans des proportions vertigineuses. Au cours de ce siècle, la masse de la matière grise des êtres humains va dépasser les 15 millions de tonnes, 1.000 fois plus qu’à l’époque de l’invention de l’écriture. Avec ce formidable potentiel d’intelligence, de plus en plus connecté, l’espèce humaine développe de fantastiques capacités technologiques. Elle acquiert de nouveaux pouvoirs et repousse de nombreuses limites. Elle est même en situation d’agir sur sa propre nature et d’étendre son emprise au-delà de la Terre.


Les êtres humains sont par contre devenus tellement nombreux qu’ils approchent du moment où la planète ne pourra plus les faire vivre en aussi grand nombre qu’actuellement.

Comme il est illusoire de penser qu’ils pourraient s’établir rapidement sur une autre planète, la population humaine va inexorablement diminuer comme n’importe quelle espèce vivante placée dans un espace limité. Sur ce plan, l’homme n’est pas différent des bactéries placées dans une boîte de Petri qui voient l'arrêt de leur prolifération quand s’épuise leur milieu de culture. Comme toute espèce animale qui se met à pulluler dans un environnement favorable, l’accroissement du nombre d’individus n’est pas infini. Après le pic de l’envolée des effectifs suit une baisse rapide et une stabilisation à faible niveau de la population.
L’exemple classique pour illustrer ce phénomène est celui des lapins qui ont ravagé l’Australie au 19ème siècle. En 1859, Thomas Austin, un britannique installé en Australie importe 12 couples de lapins. En quelques années, sans aucun prédateur pour réguler leur nombre, ils sont plusieurs centaines de millions et sont à l’origine d’une des pires catastrophes qu’a connue le pays. Ce n’est qu’après avoir épuisé la flore de l’immense île que les lapins ont pu être ramenés à un niveau gérable de population.

la population la chute annoncée

» Lire la suite

L'épidémie de bronchiolite a fait son retour en Occitanie.

La bronchiolite est une infection des voix respiratoires des nourrissons de moins de 3 ans. C'est un virus très fréquent qui affecte un enfant sur 3. Ce virus revient tous les ans avec l'hiver. Cette année, l'épidémie est précoce et a débuté en novembre. En ce moment, on est en plein pic de l'épidémie.


Cette maladie est plus grave et plus inquiétante auprès des jeunes nourrissons de moins de 6 semaines car ils sont plus fragiles. Les symptômes sont : des difficultés respiratoires et des problèmes pour alimenter l'enfant. Les urgences de la région sont débordées. Ici, au service des urgences pédiatriques du CHU Lapeyronie à Montpellier, 24 enfants sont hospitalisés tous les jours à cause de cette maladie. Les salles d'attente sont pleines à craquer.

L'Hérault, premier département touristique de la région

Le budget consacré au tourisme par le Département de l'Hérault est de 6,34 millions d'€ dont 3,6 millions d'€ à Hérault Tourisme, organisme associé. Aujourd'hui, l’Hérault est le 1er département touristique d’Occitanie et le 4ème département touristique de l'Hexagone : 1,7 milliard d'€ de chiffre d’affaires et 41.000 emplois directs ou indirects.

L’AMBITION DU NOUVEAU SCHÉMA POUR LE DÉPARTEMENT EST CONSTRUITE AUTOUR DE TROIS ENJEUX MAJEURS :

  • Poursuivre l’attractivité touristique de l’Hérault, 1er département touristique de la Région, pour plus de retombées économiques : gagner 1 rang en terme de fréquentation et augmenter les dépenses de consommation qui y sont liées,
  • Anticiper les mutations numériques et créer les conditions favorables à l’investissement touristique,
  • Favoriser l’équilibre entre littoral et espace rural / Solidarité Territoriale / Tourisme durable.

A partir de thématiques comme celles de l’oenotourisme, de la culture, des loisirs de nature, des grands sites et du patrimoine, un certain nombre de constats et de priorités ont été retenues.

Joutes de Noël à Sète

Résultats de la Coupe de Noël dans le cadre royal du canal de Sète.

Organisé par la Lance Amicale sétois ce samedi 22 décembre 2018, le défilé des jouteurs avec le Père Noël est parti du Cristal à 11 h, suivi d'un apéro et repas pour les jouteurs et rameurs. Le début du tournoi a eu lieu à 14 heures.

L’image contient peut-être : une personne ou plus et plein airp

Huit ans après sa dernière édition, la Coupe de Noël reprenait ses quartiers dans le Cadre Royal.
En voici les résultats !

Revanchards :
1 Sony Ragioneri LAS
2 Stéphane Gras PO
3 Hugo Noguet JLS
4 Pavois d'Or PO
5 Flavien D'Isernia JLS
6 Adrian Lisanti LAS
7 Clément Ramirez APSM
8 Sandro Minarro LAS

Quatrième Prix : Pavois d'Or PO
Troisième Prix : Sony Ragioneri LAS
Deuxième Prix : Sandro Minarro LAS
Premier Prix : Adrian Lisanti LAS

Le « Pacte Alimentaire Régional »

L’alimentation est un sujet de la vie quotidienne pour nos concitoyens. Ils attendent de la puissance publique des actions en matière de santé publique, de qualité des produits, mais ils se questionnent également en termes d’impacts sociétaux, économiques, agricoles, environnementaux, de lien social, d’éthique, et de sauvegarde de notre territoire.

PNG - 212 koCrédits : Ader Jean-Jacques - Région Occitanie

La Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée avait donc décidé de faire de l’alimentation la grande cause régionale de l’année 2018 et proposera prochainement un grand plan régional destiné à accompagner tous les acteurs du secteur alimentaire, en fonction de vos retours lors de la phase de consultation.

Du 15 octobre au 15 novembre, la Région a demandé aux citoyens d’Occitanie de classer leurs priorités - via une plateforme Internet ou un bulletin-réponse - dans 4 champs :

une agriculture durable pour l’environnement et la santé,

favoriser la consommation des produits d’Occitanie,

l’éducation à l’alimentation et l’innovation du champ à l’assiette.

Chaque thème est illustré par 4 actions, à classer par priorité.

Exemples : le soutien aux pratiques agricoles durables, l’augmentation des produits locaux et bio dans les cantines, un appel à projet citoyen pour lutter contre le gaspillage alimentaire… 
Sur ces bases, la Région, qui souhaite construire un modèle alimentaire bénéficiant à tous, va adopter  son Pacte régional pour une alimentation durable en Occitanie.

Sète-Paris : casting ados 16/20 ans pour la série TF1 "Demain nous appartient"

#Sète #Paris #casting #ados 16/20 ans pour la série TF1

Pour les besoins de la série TF1 « DEMAIN NOUS APPARTIENT », avec Ingrid Chauvin, Alexandre Brasseur, Lorie Pester… la directrice de casting recherche plusieurs adolescents pour des rôles importants et/ou récurrents. 

ADOS 16/20 ans 

- Des filles et des garçons âgés de 16 à 20 ans, de toutes origines, habitant sur Paris/Région Parisienne ou dans le département de l’Hérault. 

  • => Tournage sur Sète
  • Le casting est prévu sur Paris courant janvier.
  • Rémunération au tarif syndicaL
  • Si vous correspondez et que vous souhaitez postuler, merci d’envoyer vos photos, avec coordonnées complètes (âge, date de naissance, taille, adresse postale, téléphone des parents)
  • Pas d'autres candidatures adultes, merci.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Brevet, baccalauréat, CAP et BEP : le calendrier des examens 2019

Découvrez les dates des examens du diplôme national du brevet, du baccalauréat, du CAP et du BEP 2019. Elles ont été publiées au Bulletin officiel de l'Éducation nationale du 13 décembre 2018.

Math, Symboles, Tableau Noir

Diplôme national du brevet

Les épreuves écrites communes se dérouleront les jeudi  27 et vendredi 28 juin 2019 et la session de remplacement les lundi 16 et mardi 17 septembre 2019.

Certificat d'aptitude professionnelle

Les épreuves écrites d'enseignement général du CAP auront lieu les jeudi 6 et vendredi 7 juin 2019 et la session de remplacement le mercredi 11 septembre 2019.

Brevet d'études professionnelles

Les épreuves écrites d'enseignement général du BEP se tiendront le lundi 3 juin 2019 et la session de remplacement le mercredi 11 septembre 2019.

Baccalauréat (en métropole)

Les épreuves écrites anticipées pour les élèves de première auront lieu le lundi 17 juin 2019 après-midi pour le français (séries ES, S) et français et littérature (série L) et le mercredi 19 juin 2019 matin pour les sciences (séries L, ES).

La montée de l’économie collaborative

L’internet a favorisé l’émergence d’une économie collaborative entre personnes qui s’organisent entre elles pour mener un projet en commun, comme par exemple la création d’un logiciel libre, ou gérer une activité sur une base coopérative.

Ainsi, dans le sud de la France, des journalistes indépendants se sont organisés pour lancer le réseau Oc-infos, un concept très original et innovant qui renouvelle sur l’internet la presse quotidienne régionale en Occitanie. Sur les communes d’une collectivité territoriale, des correspondants collectent l’information hyper locale et nourrissent eux-mêmes, en continu, 24h/24, l’édition numérique du journal du territoire. Des rubriques sur le patrimoine, la culture, l’environnement… sont partagées par toutes les éditions et contribuent à donner la cohérence à l’ensemble.

C’est l’addition des informations locales qui fait sens et nourrit la ligne éditoriale. Le succès d’audience est tel que le réseau, parti de Sète la ville de Brassens et de Paul Valéry, maille peu à peu une zone de plus en plus vaste : Montpellier, Béziers, Agde, etc.
Cette économie collaborative se fonde sur des valeurs communes, entre égaux qui définissent leurs propres règles d’organisation et de partage. Le numérique redonne ainsi un nouvel élan à l’esprit des coopératives, comme les jardins partagés ont récemment redonné un coup de jeunesse aux prés communaux dont l’origine remonte au néolithique.

Par contre, d’autres modèles d’économie collaborative ne fonctionnent pas du tout dans une logique coopérative mais organisent au contraire l’exploitation des personnes qui contribuent à l’activité commune. C’est le cas des plateformes, comme Uber (taxi) et Deliveroo (coursiers à vélo) qui dictent leurs conditions et leurs tarifs. Ces opérateurs captent ainsi à leur profit une bonne part de la valeur ajoutée créée par l’ensemble des indépendants qui créent l’offre commune. Cette économie collaborative n’est pas marginale : elle génère déjà 15% du PIB des Etats-Unis et ne cesse de se développer.

Les réseaux sociaux constituent une autre forme particulière d’économie collaborative qui ne profite qu’aux créateurs. Ainsi la valeur de Facebook résulte du contenu que les utilisateurs mettent en ligne. C’est ce contenu et l’interaction des « amis » qui génère l’audience du réseau et donc la valeur ajoutée qu’en retire Facebook.

» lire aussi l'économie du partage : nouvelles perspectives