FISE Montpellier 2020 : RDV pour une 24e édition du festival 100% digitale

Le Festival International des Sports Extrêmes de Montpellier - 24e  édition - qui devait se dérouler du 20 au 24 mai  puis avait été reporté au mois d'août aura bien lieu sous la forme d'un programme virtuel le 20 mai 2020.

Depuis quelque temps vous êtes nombreux à vous inquiéter de la situation actuelle et de son impact sur le FISE. Ils ont travaillé et réfléchi à toutes les éventualités et ont pris la décision de vous proposer une édition entièrement digitale du World FISE Montpellier 2020.

Voilà bientôt plus de 20 ans que le FISE célèbre les sports urbains, en réunissant plus de 600 000 spectateurs pour soutenir les 2000 riders,

"nous n'imaginons pas le fait de ne pas garder le contact avec vous !"

Cette année, le FISE prendra une autre forme pour profiter d’une édition inédite, planétaire et toujours multidisciplinaire du FISE Montpellier. Les vainqueur(e)s seront récompensé(e)s par des prize money d’un montant identique par discipline à ceux de l’édition 2019.

Rendez-vous le 20 mai sur les réseaux sociaux pour vous dévoiler le concept et les modalités. 

En attendant, prenez soin de vous et respectez les consignes sanitaires !

Point de situation au dimanche 3 mai 2020

L’image contient peut-être : texte
24 895 décès liés au COVID19
25 815 personnes hospitalisées
3 819 patients graves en réanimation
50 784 personnes sont rentrées à domicile

 Visualiser la carte des indicateurs de l’activité épidémique : https://dashboard.covid19.data.gouv.fr/

Revoir les points de situation : https://solidarites-sante.gouv.fr/…/points-de-situation-cor…
En savoir plus : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus/

 Open-data : télécharger les données sur le statut de chaque département (vert/orange/rouge) : https://www.data.gouv.fr/…/indicateurs-dactivite-epidemiqu…/

En France, SOS médecins a réalisé 431 interventions pour suspicion de COVID (soit 5% de l’activité totale). Les services d’urgences ont noté 744 passages, soit 3% de l’activité. Ces données nous permettent d’évaluer la circulation active du virus sur le territoire et de faire évoluer la première carte. On constate une diminution de la circulation du virus dans 3 départements (Gers, Loire Atlantique et Mayenne) avec une proportion de passage aux urgences pour suspicion de COVID-19 < à 6%, ce qui permet donc le passage du « orange » au « vert » sur la carte.

25 815 personnes sont hospitalisées pour une infection COVID-19 et 345 nouvelles admissions ont été enregistrées en 24 heures. 6 816 patients sont hospitalisés en réanimation (135% de taux d’occupation par rapport à la capacité initiale de 5 065 lits), dont 3 819 atteints d’infection COVID-19. 80 nouveaux cas graves ont été admis, le solde reste négatif en réanimation grâce aux sorties avec 8 patients atteints de COVID-19 en moins. 4 régions (Île-de-France, Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes, Hauts de France) regroupent 72% des cas hospitalisés.

En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), on relève 81 hospitalisations, dont 22 en réanimation. Ces indicateurs de tension hospitalière en réanimation permettent de construire la deuxième carte.

Depuis le début de l’épidémie, 92 799 personnes ont été hospitalisées, 50 784 personnes sont rentrées à domicile, sans compter les dizaines de milliers de personnes guéries en ville. Depuis le 1er mars, nous déplorons 24 895 décès liés au COVID-19, 15 583 décès dans les hôpitaux et 9 312 décès dans les établissements sociaux et médicosociaux.

Sur la carte de synthèse des indicateurs, on constate une amélioration avec le passage du « orange » au « vert » du Gers, de la Loire-Atlantique et de la Mayenne, grâce à une diminution de la circulation active du virus.

Il ne faut pas relâcher les efforts collectifs qui portent leurs fruits et freinent efficacement l’épidémie. Pour réussir la levée progressive du confinement, il faut plus que jamais appliquer scrupuleusement tous les gestes barrières, respecter la distanciation physique minimale d’un mètre et réduire le nombre de nos contacts. Tous ensemble, nous avons lutté contre la propagation de l’épidémie, tous ensemble, nous devons lutter pour éviter la diffusion du virus, tous ensemble, nous lutterons contre le risque de reprise épidémique.

Numéro d’information national offrant un service de soutien psychologique gratuit : 0 800 130 000
Contact presse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. – 01 40 56 84 00


Point de situation Coronavirus - 3 mai 2020

Contraventions et amendes : des délais plus longs pour contester

En raison des mesures de confinement liées à la crise du Covid-19, les délais de contestation des avis de contravention et d'amende forfaitaire à la suite d'un délit sont doublés. Cela concerne les avis envoyés par l'Agence nationale de traitement automatisé des infractions (ANTAI) entre le 12 mars et le 24 juin 2020, c'est-à-dire un mois après la fin de l'état d'urgence sanitaire.

Les nouveaux délais de contestation

  • Les avis de contravention et les avis d'amende forfaitaire délictuelle (liée au non-respect du confinement notamment) : 90 jours à compter de la date figurant sur l'avis (au lieu de 45 jours habituellement).
  • Les avis d'amende forfaitaire majorée : 60 jours à compter de la date figurant sur l'avis (au lieu de 30 jours).
  • Les avis d'amende forfaitaire majorée concernant une contravention au code de la route envoyés en recommandé : 6 mois à compter de la date figurant sur l'avis (au lieu de 3 mois).
  • La désignation du conducteur d'un véhicule immatriculé au nom d'une personne morale (pour les professionnels) : 90 jours à compter de la date figurant sur l'avis (au lieu de 45 jours).

Comment contester ?

Vous avez le choix entre deux modalités :

  • en ligne sur le site de l'ANTAI  ;
  • par courrier. Il faut compléter et renvoyer le formulaire de requête en exonération reçu avec l'avis de contravention. S'il s'agit d'une contestation de majoration, il faut alors renvoyer le formulaire de réclamation joint à l'amende forfaitaire majorée que vous avez reçue, si possible par lettre recommandée avec accusé de réception.

L'officier du ministère public chargé de votre dossier pourra donner une suite positive à votre demande et classer le dossier sans suite : la contravention sera alors annulée.

Dans le cas contraire, elle sera envoyée au tribunal de police. Le juge vous convoquera ou prendra sa décision après consultation de votre dossier. Sa décision vous sera transmise par courrier. En cas de condamnation, l'amende pourra être majorée à 375 €.

  Attention : vous ne pouvez pas contester une amende forfaitaire majorée (procédure de réclamation) si vous avez demandé un délai de paiement ou une remise gracieuse.

Initiatives solidaires en Occitanie

Nous sommes tous confinés, l’épidémie de Coronavirus se poursuit. Pendant ce temps, les gestes de solidarité se multiplient en Occitanie, notamment dans le secteur du tourisme qui fait preuve d’une belle combativité alors qu’il est très impacté par cette crise. Retrouvez dans cette page les prestataires qui, en temps normal, vous accueillent, vous distraient ou élaborent des produits d’excellence : leur imagination, leur générosité et leur ingéniosité font chaud au cœur !

ILS OFFRENT DES SÉJOURS AUX SOIGNANTS

Les Gîtes de France du Lot
Offrir aux soignants, après le confinement, des nuits en chambres d’hôtes, des semaines et week-end en gîtes : une idée généreuse et originale des Gîtes de France du Lot. Des dizaines de propriétaires se sont mobilisés et ainsi, une soixantaine de séjours sont d’ores et déjà réservés à partir de juillet et jusqu’en novembre. Cette initiative aura un double effet : soutenir la consommation locale (alimentation, restaurant, loisirs…) et faire connaître notre région à une nouvelle clientèle susceptible de revenir. Les séjours lotois seront destinés en priorité aux personnels soignants du Grand Est et de l’Ile-de-France, particulièrement éprouvés. L’initiative lotoise pourrait prendre de l’ampleur et être déclinée dans d’autres départements.  

Jeans Tuffery

ILS FABRIQUENT DES MASQUES

Jeans Tuffery – Lozère
Tuffery est le plus ancien fabricant de jeans français, un emblème de l’excellence en Occitanie. Caché au fond de la Lozère, Tuffery confectionne aujourd’hui à tour de bras des masques de protection. Composé de deux rectangles de toile de jean et de fond de poche en polyester munis d’un lacet, l’objet n’est pas normé « médical » mais il est lavable, et aide à la protection.

Chapellerie Crambes - Tarn-et-Garonne
Fleuron du savoir-faire chapelier de Caussade, la maison Crambes s'est lancée dans la fabrication de masques réalisés selon des normes strictes, à partir de tissus utilisés pour les chapeaux. Ces masques sont réutilisables et offrent une filtration quasi-parfaite à 99,5% ! Les soignants en ont été les premiers bénéficiaires mais la maison Crambes commence à répondre aux besoins d'entreprises d'autres secteurs.

 LE GÉANT DE L'AÉRONAUTIQUE OFFRE DES MILLIONS DE MASQUES

Airbus, dont les usines d’assemblage se situent à Toulouse-Blagnac, a offert 2 millions de masques à la France et à l’Espagne. Un Airbus A330 s’est posé à Toulouse avec ces masques provenant de Chine. D’autres convoyages similaires auront lieu, à destination prioritaire des soignants.    

LES COUTURIÈRES DE L'AVEYRON RELÈVENT LE GANT !

De la plus grande entreprise aux plus petites ... Anne, couturière aveyronnaise, a lancé un mouvement d'entraide pour confectionner des masques en tissu. Avec 250 bénévoles confinés, recrutés via son groupe Facebook, elle fournit des sages-femmes, des caissières, des aides à domicile, des chauffeurs de bus, des pharmaciens... Egalement en Aveyron, l'atelier de Julien (maroquinerie) participe à la production de masques. 

La Carde

ILS FABRIQUENT EUX AUSSI DES MASQUES !

La Carde - Hautes-Pyrénées
Près de Luz-St-Sauveur, La Carde fabrique des couvertures et des lainages 100% Pyrénées. Cette entreprise familiale s'est unie avec le fabricant de parapentes Nervures et des ateliers d'insertion locaux pour produire 25 000 masques commandés par le département des Hautes-Pyrénées !

Les Tissages Cathares - Ariège
A Villeneuve-d'Olmes en Ariège, les Tissages Cathares sont spécialisés en linge de maison haut de gamme. Pour participer à la lutte contre le Covid-19, ils se sont lancés dans la fabrication de masques de protection lavables à 60°C, commercialisés sur leur site Internet. La vente est destinée au public, entreprises, associations, ...

Missègle - Tarn
Missègle, Regain, Jersy Création : des industriels du textile sud-tarnais se sont reconvertis à la fabrication de masques. Les couturières de l’atelier Missègle, par exemple, fabriquent 500 masques par jour inspirés du modèle validé par le CHU de Grenoble. Ces masques sont fabriqués à prix coûtant et la totalité des recettes ira à la recherche médicale de l’Institut St-Jacques à Toulouse.

ILS FABRIQUENT DES VISIÈRES DE PROTECTION

Atelier La Pompe - Lozère

En février dernier, Mary et Marc inauguraient leur café associatif / co-working à Florac : l'atelier La Pompe. Un peu plus tard, le coronavirus les obligeait à fermer leurs portes. Loin de se décourager, Mary et Marc ont répondu à l'appel des "Makers contre le Covid", et de mettre à profit leurs imprimantes 3D pour fabriquer des visières de protection. Ces visières sont distribuées gratuitement aux aides à domicile, ambulanciers et autres professionnels.

LES PRODUCTEURS LOCAUX MOBILISÉS

Dans toute l’Occitanie
Choisissez les circuits courts, au lieu des supermarchés et des drives ultra-sollicités ! Les petits producteurs et les commerçants d’Occitanie se sont organisés et sont prêts à vous livrer en produits de qualité, dans le respect des gestes barrière. Pour leur donner un coup de pouce, la région Occitanie a lancé une plate-forme gratuite : Solidarité Alimentation Occitanie. Plus de 800 producteurs et commerçants d’Occitanie attendent vos commandes !

Dans le lot
Tout en local ! Légumes, viandes, épicerie salée, boissons, textile, etc : passez commande sur la plateforme lotoise d'approvisionnement Tout en Local. Elle était déjà en place avant l’épidémie, mais elle prend de l’ampleur en agrandissant son rayon d'action autour de Cahors, Caussade et Montauban.

Dans le Gers
Un pour tous, tous pour un ! Les producteurs du Gers maintiennent leur activité et assurent les expéditions comme, par exemple, la Maison Tête à Valence-sur-Baïse et Esprit Foie Gras à Montégut-Savès (foies gras, conserves) ou encore la Ferme du Hitton à Biran (savons au lait d’ânesse bio).

Dans le Tarn-et-Garonne
Sur le site Internet du Tourisme en Tarn-et-Garonne, l’espace "Se régaler pendant le confinement" soutient les producteurs locaux en mettant en avant ceux qui livrent leurs produits chez les particuliers, les drives fermiers, sans oublier des recettes maison avec les produits de saison.

Dans l’Aude
Les produits marqués Pays Cathare se regroupent sur le drive fermier audois accessible à Carcassonne, Pennautier et Payra sur l’Hers.

LE GEL HYDRO-ALCOOLIQUE MADE IN OCCITANIE

Maison Noilly – Hérault
Noilly Prat, fabriquant de Vermouth à Marseillan, fait partie du groupe Bacardi qui a intensifié son engagement à travers ses marques de spiritueux pour aider à produire plus de 1,1 million de litres de gel hydroalcoolique. Ainsi, Noilly Prat a déjà livré 150 litres d’alcool à deux pharmacies locales afin de les aider à produire du désinfectant pour les mains.

Vinovalie - Tarn
A Saint-Sulpice-la Pointe, dans le vignoble de Gaillac, l'union des caves coopératives Vinovalie partage son savoir-faire avec la société toulousaine Gâches Chimie. Celle-ci élabore du gel hydro-alcoolique qui est désormais embouteillé dans les bag-in-box de Vinovalie : des "sacs en boîte" permettant de conditionner 5 litres de vin.

Domaine Riberach – Pyrénées-Orientales
Nouvelle cuvée à Riberach ! Ce domaine viticole réputé pour ses vins produit des solutions hydro-alcooliques avec l’alcool et les produits issus de sa cave. La distribution est gratuite pour les habitants du village, Bélesta.

GEL HYDRO-ALCOOLIQUE : LES DOMAINES VITICOLES MAIS AUSSI LES LABORATOIRES

Maison Delord – Gers
La maison Delord, producteur d’Armagnac à Lannepax, a livré l’alcool nécessaire au laboratoire Phytogers, qui fabrique des produits à base de plantes, pour fabriquer une grande quantité gel hydro-alcoolique. 80 000 flacons ont déjà été livrés gratuitement aux soignants du département du Gers (hôpital d’Auch, EPHAD, soignants à domicile, médecins, …).

Ibbeo Cosmétiques – Tarn-et-Garonne
A Montauban, Ibbeo cosmétiques conçoit et fabrique des cosmétiques naturels bio. Depuis le 11 mars, le laboratoire et ses petits ateliers ont réorienté toute leur production sur du gel hydro-alcoolique, à destination prioritaire des soignants. Il est élaboré à partir d’alcool de blé bio et de glycérine végétale bio. L’eau utilisée est de l’eau de source pyrénéenne de Montcalm.

Nutergia

Nutergia - Aveyron
Nutergia est un laboratoire éco-industriel, implanté en milieu rural à Capdenac en Aveyron. Fabricant de compléments alimentaires à base de produits naturels, Nutergia s'est lancé dans la fabrication en grande quantitié de gel hydro-alcoolique. Au départ, les précieux flacons étaient destinés aux h^pitaux et aux professions médicales. Désormais, Nutergia est en mesure approvisionner les mairies de petits villages pour « aider à faire ré-ouvrir les marchés de villages, essentiels pour défendre nos producteurs locaux ». 

Laboratoire Pierre Fabre – Tarn
Le groupe pharmaceutique tarnais Pierre Fabre a reconfiguré une ligne de production de son usine de Soual près de Castres, habituellement réservée au shampoing, pour lancer la production et le conditionnement de gel hydro-alcoolique à destination des pharmacies d'officin

Coronavirus : dernier point de situation en Occitanie

L’Agence régionale de santé recense ce jeudi 30 avril au soir un total de 6 814 tests positifs Covid-19 dans notre région, 636 hospitalisations en cours, (dont 139 en réanimation). A ce jour 401 personnes sont décédées dans un établissement de santé et 2 156 personnes ont pu regagner leur domicile.

Bulletin d'information COVID-19 en Occitanie : jeudi 30/04/2020 à 17h

AlloCovid : un nouvel assistant vocal pour diagnostiquer le Covid-19

<p" style="text-align: center;">Illustration 1

Lancé le 27 avril par des chercheurs de l'Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm) et de l'Université de Paris, le numéro de téléphone 0 806 800 540 permet de dialoguer avec un robot doté d'intelligence artificielle et de savoir, en fonction des symptômes décrits, si l'on est susceptible d'être porteur du virus Covid-19. Une orientation médicale adaptée est alors proposée. La plateforme téléphonique permet également d'identifier les foyers de propagation de l'épidémie en se basant sur le code postal de l'appelant.

Comment ça marche ?

Vous composez le 0 806 800 540 (prix d'un appel local), c'est un robot qui vous répond et vous pose des questions comme « Avez-vous de la fièvre ? »« Avez-vous des difficultés à manger ou à boire ? »« Avez-vous une toux persistante ? »« Avez-vous des problèmes respiratoires ? » auxquelles vous répondez par « oui » ou par « non ».

En fonction de la réponse, le robot peut demander des relevés de température ou des compléments d'information.

En analysant les réponses données, le robot doté d'intelligence artificielle va vous orienter, en trois minutes en moyenne, vers la solution médicale appropriée aux symptômes décrits : appeler le 15 sans tarder, contacter votre médecin traitant ou rester confiné chez vous en protégeant vos proches.

Des appels anonymes mais localisés

Les appels sont anonymes et les numéros de téléphone ne sont pas stockés. Seul le code postal de l'interlocuteur doit être renseigné. La localisation de l'appel permet à la plateforme téléphonique d'identifier les communes de France où les cas augmentent visiblement et de pouvoir cartographier les foyers de propagation de l'épidémie du Coronavirus.

Pour l'instant, mille robots peuvent répondre à mille appels simultanés. Si c'est nécessaire, l'Inserm pourrait doubler ou tripler le nombre de robots en capacité de répondre à plus d'appels.

L'évolution de l'épidémie dans chaque département va être présentée

A partir de jeudi 30 avril, le point quotidien de la direction générale de la Santé sur le coronavirus en France dévoilera la situation dans chaque département. A partir du 7 mai, la différenciation entre départements "rouges" (mortalité excessive) et "verts" sera dévoilée.


DECONFINEMENT - Le gouvernement a placé 35 départements en "rouge" - dont l'ensemble de l'Ile-de-France et le quart nord-est du pays - selon une carte provisoire correspondant ce jeudi à la circulation du coronavirus et aux tensions sur les capacités en réanimation, avant le déconfinement prévu à partir du 11 mai. Cette carte a été dévoilée par le ministre de la Santé Olivier Véran lors du point quotidien sur l'épidémie.

Les départements métropolitains doivent être départagés le 7 mai entre "rouges" et "verts". Dans ces derniers, une moindre présence du virus permettra d'organiser un déconfinement plus large.

BILAN FRANCE - 24.376 personnes sont mortes du Covid-19 depuis le début de l'épidémie, 289 en plus lors des dernières 24 heures, annonce le directeur général de la Santé Jérôme Salomon.

Le nombre de patient hospitalisés (26.283) est de nouveau en baisse (- 551), de même que celui des patients en réanimation (- 188 à 7.166).

MUGUET - Les ventes de muguet chez les fleuristes ne seront possibles demain que "sur livraison et en retrait de commande", indique le gouvernement, soulignant que les règles "qui ont conduit à l'interdiction d'activité de la plupart des commerces" ne "sont pas levées, y compris pour le 1er mai". 

La Fédération française des artisans fleuristes avait initialement indiqué dans l'après-midi avoir obtenu auprès du Premier ministre l'autorisation de vendre le traditionnel brin porte-bonheur devant les boutiques de fleurs, fermées au public depuis le 17 mars comme la plupart des autres commerces.Les Etats-Unis et la Chine bloquent au Conseil de sécurité de l'ONU un projet de résolution réclamant une "coordination renforcée" face à la pandémie. "C'est un blocage majeur, personne ne bouge", résume un diplomate sous couvert d'anonymat. "On fait du sur-place", confirme un autre. En discussion depuis des semaines, le texte franco-tunisien prévoit de soutenir un appel datant du 23 mars du secrétaire général de l'ONU Antonio Guterres à un cessez-le-feu dans le monde pour faciliter la lutte contre la pandémie.

"Le plus dur est devant nous", déclare le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, soulignant que la contraction de 5,8% du produit intérieur brut au premier trimestre constitue "une véritable alerte" sur "la violence du choc économique" que connaît la France et sur "la nécessité de reprendre l'activité". Il avertit à l'Assemblée qu'à partir du déconfinement le 11 mai, une période s'ouvrira de "faillites" et de "destructions d'emplois".

CAF - De Nouveaux formulaires disponibles en ligne

Aucune description de photo disponible.

Dans la situation de confinement liée au Covid-19, vous pouvez vous retrouver bloqué dans la réalisation de certaines démarches avec la Caf.
En effet, la distribution du courrier est également fortement impactée (tant côté Poste que côté Caf), ce qui ne facilite pas la réception des documents et pièces justificatives par les Caf.

POUR VOUS FACILITER LA VIE, la Caf s’adapte et vous propose ses formulaires à compléter en ligne. Il s’agit de formulaires qui, jusqu’à présent n’étaient disponibles qu’à l’impression pour transmission par voie postale.
Accédez aux formulaires : http://www.caf.fr/…/nouveaux-formulaires-disponibles-en-ligne

L’EID Méditerranée garantit sa mission de service public

L’EID Méditerranée est un service public dont la mission de contrôle de la nuisance des moustiques issus des zones humides littorales et rétro-littorales est liée à la salubrité publique. Elle relève de celles devant être maintenues, dans cette période de crise sanitaire exceptionnelle, selon les recommandations du ministre des Collectivités territoriales.

Insects, Mosquito, Culex, Pipiens, Macro

Il lui importe donc, dans ce contexte, de mettre en œuvre des dispositions visant à protéger ses agents et à circonscrire les risques de transmission du virus Covid-19, tout en assurant a minima sa mission de service public. Ainsi :

- pour ses agences opérationnelles, situées dans 5 départements (Pyrénées-Orientales, Aude, Hérault, Gard, Bouches-du-Rhône), un roulement des équipes, qui ont été divisées par deux, a été mis en place, permettant de limiter et de gérer en sécurité la présence simultanée d’agents dans les locaux. Les prospections peuvent être maintenues un jour sur deux, en priorisant les zones les plus proches des agglomérations et les plus productrices en moustiques. Les traitements aériens sont privilégiés, mais les agents de terrain restent mobilisables pour réaliser des traitements par voie terrestre.

Ceci permet d’assurer un service légèrement dégradé, mais permettant de limiter les nuisances. 800 hectares ont été traités depuis le début de la période de confinement, il y a un peu plus de deux semaines, pour toute la zone d’action de l’EID Méditerranée, dont 665 en aérien.

- pour ses agents du siège, à Montpellier : 28 postes ont été déployés en télétravail depuis lundi 16 mars. D’autres agents travaillent chez eux avec leur ordinateur personnel et l’accès à la messagerie professionnelle.

Une permanence quotidienne est assurée au siège, avec la présence d’une équipe d’une douzaine d’agents en charge du pilotage (directeur général et membres de la direction), des RH, de la comptabilité, de la logistique, de l’informatique, etc.

Le conseil d’administration de l’EID reste également à la manœuvre, qui se réunira ce jeudi 2 avril, exceptionnellement en visioconférence.

 ➔ S’agissant du moustique-tigre (Aedes albopictus), moustique urbain, qui pond dans tout récipient ou objet pouvant recueillir de l’eau, le plus souvent de petite taille,  il va commencer à sortir progressivement de sa diapause (hibernation), qui se fait au niveau de ses œufs. Il redeviendra réellement perceptible à partir du mois de mai. 

La période présente, avec la contrainte exceptionnelle du confinement, peut être mise à profit pour, chez soi, faire le tour des jardins et balcons et commencer d’ores et déjà  à prévenir les situations favorables à la prolifération de l’insecte : vider, couvrir, ranger... Et en plus, comme on a du temps, curer ou racler tous les récipients, chéneaux et autres bondes ou rigoles, afin d'éliminer un maximum d'œufs de moustiques-tigres. Moins d'œufs = moins d'éclosions possibles = moins de moustiques-tigres  à la reprise de la saison (www.moustiquetigre.org).

 ➔ Enfin, les moustiques ne transmettent pas le Covid-19 : http://www.eid-med.org/actualites/coronavirus-le-moustique-ne-le-transmet-pas

Coronavirus : les mesures prises à la Carsat

Face à l’épidémie de coronavirus, la Carsat Languedoc-Roussillon continue d’assurer ses missions de service public.

Faîtes toutes vos démarches de chez vous

En créant votre espace personnel sur www.lassuranceretraite.fr, vous pouvez : estimer l’âge et le montant de votre retraite, consulter votre relevé de carrière, demander votre retraite, modifier vos coordonnées postales, demander un relevé de vos paiements, nous poser une question.

Créer son compte sur le site de lassuranceretraite.fr

Dossiers en cours

Nos équipes mettent tout en œuvre pour traiter votre dossier dans les délais. Il est inutile de nous contacter pour connaître l’avancement de votre dossier. Pour ce faire, nous vous remercions de différer vos appels et mails. Les appels téléphoniques sont réservés aux seules situations urgentes. Nous vous contacterons si nécessaire.

https://www.carsat-lr.fr/home/salaries/actualites-salarie

Paiement des retraites

Notre mission de service public se poursuit pour garantir le paiement des retraites. Le paiement des retraites sera effectué à la date habituelle. A titre d'exemple :

Avril 2020 07/05/2020

En savoir plus sur les dates de paiement de la retraite.

Demande de retraite

Pour une meilleure gestion des dossiers, nous remercions les assurés d’utiliser la demande de retraite en ligne pour effectuer une demande de retraite personnelle dès lors que celle-ci est possible. De plus, il est impératif de ne pas effectuer de doublon en procédant au dépôt de la même demande par courrier.
6 mois avant la date de départ choisie, vous demandez faire votre retraite en ligne !
Les pièces justificatives peuvent être transmises via l’espace personnel depuis son domicile. Ce canal reste le meilleur lien avec un conseiller retraite.

Demandez votre retraite en ligne

Retraités : vos aides sont maintenues