Élections européennes 2019 : toutes les informations pratiques à connaître

Inscription sur les listes électorales, vote par procuration, carte d'électeur, déroulement des élections, Français à l'étranger, citoyens de l'Union européenne (UE) en France... Retrouvez tout ce qu'il faut savoir sur les élections européennes qui se déroulent en France le dimanche 26 mai 2019 afin d'élire pour 5 ans les 79 représentants de la France au Parlement européen.

Inscription sur les listes électorales

Pour pouvoir voter en 2019, il faut être inscrit sur les listes électorales. Cette démarche est désormais possible :

  • jusqu'au 31 mars 2019 ;
  • en ligne quelle que soit votre commune de résidence.

Inscriptions sur les listes électorales : vous pouvez désormais vous inscrire après le 31 décembre !

Votre inscription en ligne sur les listes électorales : possible pour toutes les communes

Peut-on s'inscrire sur les listes électorales en 2019 et voter aux européennes ?

Vote par procuration

Vacances, obligations professionnelles, formation, problème de santé... Vous êtes absent de votre domicile le jour des élections ? Vous pouvez toujours voter par procuration !

Vote par procuration

Carte d'électeur

La carte d'électeur est présentée au bureau de vote le jour du scrutin. Néanmoins, il est possible de voter en présentant uniquement une pièce d'identité.

Carte électorale

Pièces d'identité à présenter pour voter

Dans les communes de 1 000 habitants ou plus, il est nécessaire de présenter une pièce d'identité.

Élections : papiers d'identité à présenter pour voter

Les curiosités du carnaval de Poussan

Parmi toutes les festivités qui marquent chaque année le carnaval de Poussan, certaines sont synonymes de traditions ou de cérémonies. Les plus curieuses sont celles qui se placent le Mardi Gras, avec particulièrement le fameux Branle de la chemise.

Certains anciens ont pu le voir avant la guerre de 40/45. Il survit encore. Tel un livre d’histoire que l’on ouvre chaque année pour vérifier que ce n’est pas un rêve, entre 80 et 200 Poussannais participent ce jour-là à cette curieuse procession qui déroule ses arabesques à travers le village.

Vers 21 h, le Mardi Gras, l’on voit devant les Halles de Poussan, se former une étrange théorie composée d’hommes portant des chemises de nuit et des bonnets de femme, tandis que pour les dames, c’est l’inverse. Chacun porte à la main une bougie protégée maintenant par du papier aluminium.

A la lueur des flambeaux et des lanternes, pendant que les hautbois et les tambours font retentir une trépidante musique, les danseurs sauteurs vont en une curieuse procession traverser le village ancien pour se rendre au Foyer des Campagnes.

Pour certains cette tradition viendrait du Moyen Age, pour d’autres ce serait une survivance unique en France de farces tusculanes, où s’exprimaient la joie des colons du Latium et des vétérans de la 7ème Légion.

Un colimaçon géant va  se former alors pour s’enrouler et s’enrouler encore jusqu’à ce qu’une farandole délirante emporte ses participants dans un tourbillon sympathique, jusqu’à l’épuisement.

Tandis que les musiciens vont reprendre des airs  de chants occitans, les derniers danseurs, main dans la main tourneront encore avant de libérer la piste.

Si vous voulez participer, rendez-vous en tenue (chemise de nuit et bonnet de nuit, les 2 blancs) avec une bougie, le soir du Mardi-Gras, vers 20 h 45, devant les Halles de Poussan.

Si quelquefois, l’on a pu voir la danse de  l’échelle pratiqué par des volontaires, la tête entre les barreaux, c’est celle du chevalet sur laquelle vont  se concentrer tous les regards.

Celle-ci se pratique dans de nombreuses localités. Traditionnellement appelé le « cheval-jupon », cette coutume serait d’abord née en Provence ou en Espagne, vers la fin du Moyen-âge et aux débuts de la Renaissance.

A Montpellier, on la retrouve dans la danse du Chivalet qui fait partie de celle des Treilles.
On pensait jadis qu’il s’agissait d’une parodie des tournois. Aujourd’hui, Les avis sont partagés car certains y voit la volonté de domestication du cheval par l’homme tandis que d’autres y voit une allusion au Centaure ou à un vieux mythe où un homme revêtu d’une peau de cheval, coiffé d’une tête, symboliserait une union rituelle.

Pourtant, la danse, réglée comme un ballet, est composée de figures qui se suivent selon un ordre fixe et la coutume est restée tellement ancrée que l’on fabriquait, il y a peu de temps encore, de nouveaux chevaux quand on en avait besoin.

Dans certaines communes Ils portent des clochettes et alternativement s’éloignent de leur donneur d’avoine ou le poursuivent ; un serviteur les accompagne avec un chasse-mouche fait d’une queue de cheval.

A Poussan, un autre danseur tient la brosse et l’étrille, et enfin le 5ème, à l’arrière, tient une tenaille et un marteau. Il représente le maréchal ferrant chargé de ferrer le cheval.

A Poussan aussi, pour faire honneur au cheval de trait, il est nécessaire que le chevalet soit exécuté correctement. Il faut 5 bons danseurs vêtus avec un pantalon blanc, une chemise et des tennis blancs, un gilet, une cravate et une taillole rouge ainsi qu’un chapeau de paille, le canotier.


Alors rendez-vous au foyer des campagnes vers 21 h 30, le jour du Mardi-Gras pour ce ballet dansé dans les règles de l’art.
 

À l’approche des festivités poussannaises, entre le 2 et le 6 mars,  quelques liens peuvent vous intéresser :

Poussan : cavalcades 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnakOWkdMIqixgZKFe7S4P7

Poussan : branles de la chemise 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrm32lA1TNfbBc_1POIOREfS

Poussan : jugement de Paillasse 2015 et 2016

https://www.youtube.com/playlist?list=PLpEACJ_B6vrnZ2uYeuQDwNgyq9Fh7TfsB

Victoires de la musique: Jeanne Added et Bigflo & Oli dans la lumière

Bashung dans l'histoire

 AFP

Public, Bande, Concert, Foule, Festival

Jeanne Added et Bigflo & Oli, avec deux trophées chacun dont les plus prestigieux d'artistes féminin et masculin, ont créé la surprise vendredi aux Victoires de la musique, où Alain Bashung est entré un peu plus dans la légende, dix ans après sa mort.

Beaucoup attendaient Eddy De Pretto et Christine & the Queens, respectivement nommés dans trois et deux catégories. Finalement, ils sont les grands perdants et ce sont leurs outsiders qui ont eu les faveurs du collège des 600 votants (artistes, producteurs de disque et de spectacles, critiques...).

Jeanne Added, avec son rock électro en anglais chanté d'une voix dense, aura donc soufflé le trophée à la reine Christine et l'habituée Vanessa Paradis.

"Ce n'est pas tellement réel tout ça et ça continue (...) Faire de la musique c'est hyper important, et recevoir ce prix, ça veut dire être entendue", a réagi, émue, celle qui succède à Charlotte Gainsbourg au palmarès.

Jeanne Added, qui voit son talent pleinement reconnu à 38 ans, a également remporté la catégorie "album rock" pour son superbe deuxième opus, l'éthéré "Radiate", qui aurait d'ailleurs plutôt dû concourir pour "l'album de musiques électronique". Sauf que sa maison de disques Believe avait choisi d'y placer le duo "The Blaze". Pari gagnant puisque "Dancehall" a offert aux deux cousins leur première Victoire.

En savoir plus sur : https://www.afp.com/fr/infos/334/

Résultats des élections 2019 des Chambres d'agriculture

Une Chambre d’agriculture départementale est composée de 33 membres élus au suffrage direct pour une durée de 6 ans et répartis dans 10 collèges. A cela s’ajoutent le ou les conseillers du CRPF (Centre régional de la propriété forestière), élus par le collège des propriétaires forestiers (élection décalée).

5 collèges individuels

  • chefs d’exploitation et assimilés
  • propriétaires fonciers et usufruitiers
  • salariés de la production agricole
  • salariés des groupements professionnels agricoles
  • anciens exploitants

Représentants des 5 collèges des groupements agricoles

Après « Moov », Vortex lance sa seconde application : « Vortex Autopartage »

Après avoir lancé son application de co voyage en Van Premium « Moov » en août dernier, Vortex dévoile aujourd’hui sa nouvelle application de location de véhicules en Autopartage.
Depuis 20 ans, Vortex innove pour rendre la mobilité accessible à tous. Cet esprit pionnier qui guide aujourd’hui encore l’entreprise, l’a conduit à transformer son organisation pour créer « Vortex Autopartage », une application qui vient révolutionner l’expérience des services de location qu’elle proposait jusqu’alors.

Les utilisateurs de l’application « Vortex Autopartage » auront désormais la possibilité de réserver, payer et utiliser la flotte de véhicules de manière totalement dématérialisée. Un service plus simple, fiable et optimisé selon les besoins des locataires modernes. Une solution idéale pour les familles nombreuses, les groupes, clubs de sport et Collectivités.


vortCaptureVoici les deux principaux avantages de Vortex Autopartage :

  •  Des véhicules en libre-service 24h/24, 7 jours sur 7

L'application "Vortex Autopartage" permet de supprimer toutes les contraintes habituelles liées à la location : les problèmes d’horaires
pour la récupération et la remise du véhicule, les contraintes administratives, etc. En effet, les véhicules disponibles à la location sont tous équipés d’un boitier permettant l’ouverture et la fermeture des portes via l’application.

  • Des véhicules répartis sur tout le territoire national

A ce jour, Vortex Autopartage dispose d’une flotte de 40 minibus - 9 places équipés principalement sur le bassin de thau, qui a été choisi comme « zone test ».

Début mars 2019, ce sont, au total, 300 véhicules qui seront disponibles sur tout le territoire national.

A Montpellierhttps://www.google.com/maps/d/viewer

Leurs emplacements exacts sont visibles sur l’application et sur le site : https://www.vortexautopartage.fr/

A propos de Vortex

VORTEX est une société spécialisée dans le transport de personnes depuis 20 ans. Dotée d'un parc de plus de 2000 véhicules sur tout le territoire français, ses véhicules sont disponibles à la location en dehors de leur plage d’utilisation, tous les week-ends et toutes les vacances scolaires.

La nocturne étudiante "François-Xavier n'est pas couché".

Le  jeudi 14 février, le musée Fabre de Montpellier Méditerranée Métropole ouvrira gratuitement ses portes, de 20h à minuit, pour la nocturne étudiante « François-Xavier n'est pas couché ».


Cet évènement est un rendez-vous annuel initié par et pour les étudiants. Chaque année, la nocturne réunit près de 3000 étudiants. 

Le thème de cette année : Fabre in Black, en l’honneur du travail de l'artiste sétois Pierre Soulages qui fêtera ses cent ans en 2019. Ce jeudi 14 février, jour de la Saint Valentin, les étudiants de différentes filières évolueront certainement dans le temple du noir parmi les œuvres de la collection Soulages réparties dans deux salles et vous proposeront de vivre l’expérience du noir, à travers la diversité de leurs interprétations, danse, théâtre, murder party, escape game Enigm'art...

D'ores et déjà, on apprend de source sûre que les étudiants de la formation N.I.D Ballet Junior de l'école montpelliéraine EpseDanse sont impliqués et prennent leurs marques au musée Fabre depuis quelques jours pour le spectacle de "Papillons bleus", une chorégraphie de papillons de nuit à voir de 21h à 22h.

Depuis le mois d'octobre, le Musée Fabre collabore avec l'association d'étudiants passionnés qui réalisent des vidéos, du contenu multimédia, et proposent des événements autour du cinéma et proposent des dispositifs autour de la thématique du noir.

Pour suivre le compte Facebook consacré à la soirée

En février, c'est la rentrée aux Thermes de Balaruc-les-Bains

Thermes de Balaruc-les-Bains

Ouverture depuis lundi 4 février 2019 - Lundi, mardi, mercredi, jeudi, vendredi, samedi à partir de 08h30 et jusqu'à 18 h.00. Le service des réservations est ouvert du lundi au samedi de 8h30 à 18 h.

 

La première station thermale de France a reçu ce matin ses premiers curistes de 2019. Un début de saison également marqué par le lancement d'une nouvelle gamme de cosmétiques. 

Après moins de deux mois de fermeture, les thermes de Balaruc-les-Bains accueillent donc ce lundi les premiers curistes de la saison 2019.

Pour cette première semaine, ils seront un peu plus d’un millier à venir se soigner grâce aux vertus reconnues de l’eau thermale balarucoise et profiter des nombreux secteurs de soins, ils vont découvrir, en rhumatologie, le lit d’application de boue thermale unique en France, et, en phlébologie, le couloir de marche et ses différents ateliers.

 

 « Les nouveaux Thermes de Balaruc-les-Bains », ont ouvert leurs portes en mars 2015. Une révolution qui s'inscrivait dans les perspectives de la médecine thermale du 21ème siècle liée à l'évolution en matière de soins. Les nouveaux Thermes regroupent sur 16 000 m², cinq bassins de soins collectifs en rhumatologie et phlébologie, des secteurs de soins d'hydrothérapie indépendants dont 4 dédiés à l'application de boue thermale, soin réputé de la station thermale.

Le bâtiment est également doté d'un espace santé dédié à l'éducation thérapeutique et à la promotion de la santé. L'évolution de l'offre de soins permet également de diversifier la prise en charge autour de la lombalgie chronique, l'insuffisance veineuse chronique et les pathologies veineuses, ainsi que les soins à destination des sportifs de haut niveau et les cures libres.

  

Les thermes accueillent les curistes dans un environnement exceptionnel, innovant, évolutif, et adapté aux nouvelles exigences et aux nouveaux défis de la santé.

Reconnue scientifiquement pour la qualité de son eau thermale depuis le XVIème siècle et sa double orientation thérapeutique en rhumatologie et phlébologie, la station thermale et climatique de Balaruc-les-Bains, première station thermale de France et du bassin méditerranéen, accueille plus de 50 000 curistes médicalisés par an ; ils étaient 53 433 en 2018 !

>Les Thermes de Balaruc-les-Bains sont implantés sur un site exceptionnel de la presqu’île de Balaruc face à l’étang de Thau et au Mont Saint-Clair de Sète. Le plateau de soins comprend un espace lumineux de cinq bassins de soins collectifs en rhumatologie et phlébologie, et 7 secteurs de soins d’hydrothérapie en cabines individuelles.

Tout savoir sur les thermes : http://www.balaruc-les-bains.com/les-thermes-de-balaruc-les-bains.html#.XFVjedKNyM8

Annick Pratlong

Pass Culture, vous avez été sélectionné(e) pour l'expérimentation ?

Le pass Culture, c'est : 

Un accès à toutes les activités culturelles près de chez vous

Des offres spécifiques pour tous les goûts : pratiques artistiques, concerts, expositions, spectacles, cinéma, livres...
500 € offerts l’année de vos 18 ans pour en profiter pleinement

Une appli conçue avec l’ensemble des acteurs culturels et construite avec ses futurs usagers

Pour ne rien manquer des actualités, https://pass.culture.fr/

#

Maladie de Charcot : pour tout connaître des actualités de la recherche, l'ARSLA

En 32 ans l'ARSLA est devenue un acteur incontournable de santé publique grâce à son soutien à la recherche et aux patients. 

Ce sont plus de 6 millions d'euros qui ont été versés à la recherche sur la maladie de Charcot : soit plus de 170 projets de recherche clinique, ou fondamentale, qui ont tous contribué à une meilleure connaissance de la SLA. Ce sont également 26 000 patients et leurs proches qui ont bénéficié du soutien de l'association.

A Montpellier : Centre SLA Clinique du Motoneurone

C.H.U Gui de Chauliac - Service Explorations Neurologiques - 80 avenue Augustin Fliche
34295 Montpellier cedex 05

04 67 33 02 81 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Association pour la recherche sur la Sclérose Latérale Amyotrophique

28 mars 1985 : Création de l'association

Le Pr. Vincent Meininger, neurologue, et Guy Serra, malade atteint de la SLA décident de créer l'association alors appelée "ARS". L'association se donne pour buts de soutenir la recherche sur la maladie, d'aider les malades pour permettre une meilleure prise en charge, de sensibiliser les professionnels, les pouvoirs publics et le grand public.

L’association est née d’une démarche conjointe entre un jeune patient et son neurologue face à une situation d’urgence : une urgence d’information, une urgence de traitements, une urgence de meilleurs diagnostics, une urgence de meilleure prise en charge et une urgence de recherche de financements. Il y avait ce désespoir de la part de patients atteints d’une maladie contre laquelle on ne pouvait rien. Nous devions être soudés pour trouver au plus vite des solutions. 30 ans plus tard, cela est encore une réalité, une nécessité.

L’ARSLA est une association nationale pour les patients et leurs proches

Montpellier : des pains de rêve

Avec leur boulangerie artisanale, Christophe Prodel et Clément Avias ont été lauréats  du concours Vincoeurs et Saveurs, dans la catégorie Audace. De la culture de variétés de blés anciens à la fabrication 100 % nature et bio, ils maîtrisent toute la chaîne de production de leur pain. 

boulanger farine pain

Déjà, seulement avec son nom, Des Rêves et du Pain a de quoi mettre l’eau à la bouche. Dès l’arrivée, la file d’attente des clients s’étirant jusque dans la rue parle d’elle-même : nichée dans une ruelle discrète au cœur du centre ancien de Montpellier, la boulangerie de Christophe Prodel et Clément Avias enchante les amoureux du bon pain d’antan. Un pain à leur image, à la recherche de l’excellence.

Leur projet est né d’une rencontre dans le cadre de leur formation auprès des compagnons du devoir. C’est aussi une belle histoire d’amitié.

Au terme de sa formation, Christophe issu d’une génération de pâtissiers, et dans le métier dès l’âge de 15 ans, va pendant près de 10 ans, créer des boulangeries pâtisseries à Chypre, en Islande et en Norvège. A son retour, il retrouve Clément, qui, de son côté a approfondi son apprentissage et ses connaissances sur les différents blés anciens, les levains et les techniques de fermentation.

 « Nous faisons cultiver nos blés sur les terre de mon grand-père en Ardèche. On met nous-mêmes notre blé en sac et nous utilisons notre propre moulin. » explique Clément. Mais avec des locaux trop exigus, ils confient une partie de leur blé à un meunier de Roujan utilisant le même process qu’eux avec une meule de pierre.

Dans la même complicité, tous deux fourmillent d’idées. « C’est souvent autour d’une bière qu’on a pris des décisions essentielles pour l’avenir de notre métier» poursuit Clément. Leur nouveauté ? L’ouverture d’un atelier de travail plus spacieux pour fabriquer le pain qui est livré avec un triporteur aux restaurateurs de la ville. En parallèle, ils lancent des ateliers en direction du grand public pour que ceux qui le souhaitent puissent apprendre à faire le pain eux-mêmes. « C’est aussi un grand plaisir pour nous de transmettre et d’avoir le contact avec une clientèle passionnée » rappelle Clément « Nous aimons tellement notre métier que nous n’avons  jamais eu l’impression d’aller au travail ! ». Une belle passion et une solide amitié qui les ont portés tous deux sur les chemins de l’excellence ! 

Consommation : des hausses de prix à partir de vendredi

En soutien aux producteurs

Légumes, Jardin, Champignons, Paprika

Les prix de centaines de produits alimentaires de grande marque vont augmenter vendredi dans les supermarchés, mais ceux des marques de distributeurs devraient baisser: un pari pour défendre l'agriculture, sur fond de grogne des "gilets jaunes" pour le pouvoir d'achat.

Le ministre de l'Agriculture, Didier Guillaume, l'a admis mercredi matin: le 1er février, des hausses de tarifs vont intervenir sur 4% des produits alimentaires de grande consommation, avec des marques aussi connues que le Nutella, le Ricard ou le Coca Cola.

La raison? Le relèvement à 10% du "seuil de revente à perte", imposé par la récente loi Alimentation.

Le gouvernement compte ainsi obliger les distributeurs à vendre même leurs produits d'appel à des prix supérieurs d'au moins 10% à ceux auxquels ils les ont achetés, et à cesser les ventes à perte.

En savoir plus : https://www.afp.com/fr/infos/334/