Pourquoi le temps est-il aussi instable ?


Selon Météo France

Depuis le 12 mai, les journées pluvieuses n’en finissent pas ! L’ambiance est devenue perturbée et instable depuis le week-end de l’Ascension et cela ne s’est globalement pas arrêté.

 
Pourquoi le temps est-il instable ?
 
 
Orage, Océan, Éclair, Crépuscule

Dimanche 12 mai, suite à une période ensoleillée et même chaude, une perturbation a approché le pays par l’Atlantique. Elle a traversé le pays d’ouest en est laissant s’engouffrer dans son sillage de l’air froid en altitude. Cette goutte froide est venue s’installer non loin de la France et a bien dû mal à se déloger. 
Cet air froid d’altitude aide à fabriquer les nuages en soulevant l’air plus doux et plus léger qui se situe en basses couches. Les mouvements dans l’atmosphère sont alors principalement verticaux et favorisent la formation de cumulus ou de cumulonimbus, des nuages en forme de chou-fleur ou de tours provocateurs d’averses voire d’orages. C’est pourquoi dans ce genre de situation, le ciel est changeant et alterne entre éclaircies et passages pluvieux parfois bien intenses.

Pourquoi cela dure-t-il ?

Cela fait maintenant près de deux semaines que ce temps mitigé dure. L’air froid d’altitude est resté bloqué sur le proche atlantique et la France, coincé entre deux masses d’air anticycloniques très stables dans une situation dite de blocage en omega (Ω). L’air froid d’altitude (goutte froide) sur la France est ainsi contenu par une zone de hautes pressions à l’ouest qui s’étire des Açores à l’Irlande et un autre anticyclone situé sur l’Europe Centrale à l’est. Cette configuration est très résiliente et peut se maintenir pendant plusieurs semaines. Tout ceci conduit à un blocage efficace où la France est sous les averses tandis que les pays Scandinaves ont un temps estival !

Infographies : https://meteofrance.com/actualites-et-dossiers/actualites/pourquoi-le-temps-est-il-aussi-instable

Journée Mondiale des enfants disparus, ce sera le 25 mai


Créée pour renforcer la lutte contre la pédophilie et les réseaux pédo-criminels, cette journée mondiale est soutenue par différentes instances, notamment européennes.

 

Bébé, Ours En Peluche, Jouer, Jouet

En France, environ 40.000 enfants disparaissent chaque année mais fort heureusement, la très grande majorité est retrouvée dans les huit jours.

Lutter contre les réseaux pédophiles

Cependant, certains de ces enfants sont exploités dans des réseaux pédophiles, et ne sont parfois jamais retrouvés.

Pour cette raison, la commission européenne insiste sur la nécessité d'une coopération internationale pour éradiquer les crimes sur internet, la pédo-pornographie et l'exploitation des enfants.

Les ministres de la Justice et de l’Intérieur du G8 ont aussi indiqué vouloir intensifier la lutte contre la pédo-pornographie sur internet: "Nous dénonçons catégoriquement ceux qui exploitent sexuellement les enfants en produisant des images de leurs crimes sexuels et en distribuant ou en collectionnant de telles images".

Renforcer la responsabilité des acteurs de l'internet

Des discussions sont également en cours pour impliquer les fournisseurs d'accès internet dans cette lutte.

Soutenue par la commission européenne, une association internationale rassemble depuis 1996 des informations sur les enfants disparus... Child Focus est d'ailleurs en train de mettre en place un numéro de téléphone d'appel international, le 116000.

Joe Biden opposé à la "reconnaissance unilatérale" d'un Etat de Palestine

 

Le dirigeant américain est favorable à un processus impliquant des "négociations directes entre les parties", précise une porte-parole de la Maison Blanche. 

Selon France Info : Homme, Politicien, Président, Joe Biden

Partisan d'une solution à deux Etats d'après ses conseillers, Joe Biden s'oppose à une reconnaissance "unilatérale" de l'Etat de Palestine, précise l'une de ses porte-paroles. Le président "pense qu'un Etat palestinien doit voir le jour au travers de négociations directes entre les parties", a précisé Adrienne Watson, porte-parole du Conseil de sécurité nationale.Cette déclaration de la porte-parole de la Maison Blanche intervient en réaction à la décision de reconnaître l'Etat de Palestine prise par l'Espagne, l'Irlande et la Norvège, qui espèrent être rejoints par d'autres pays européens.

"C'est une position de principe que nous avons affirmée de manière constante", a ensuite commenté le conseiller à la Sécurité nationale Jake Sullivan. "Chaque pays est libre de prendre ses propres décisions" en la matière, a-t-il aussi dit. Les négociations directes entre Israéliens et Palestiniens sont au point mort depuis dix ans.

Les Etats-Unis inquiets d'une riposte financière d'Israël........... Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/monde/usa/joe-biden/joe-biden-oppose-a-la-reconnaissance-unilaterale-d-un-etat-de-palestine_6560291.html

À 16 ans, pensez au recensement citoyen !

 

Loupe, Gens, Diriger, Visages

 

Tous les citoyens français âgés de 16 à 25 ans doivent obligatoirement effectuer leur recensement citoyen, en ligne ou en mairie. Il doit être fait dans les 3 mois qui suivent le 16e anniversaire. Service-Public.fr vous explique.

Le recensement citoyen est obligatoire. Il permet d’obtenir une attestation de recensement, d’être convoqué à la Journée défense et citoyenneté (JDC) et d’être inscrit automatiquement à 18 ans sur les listes électorales.

L'attestation de recensement permet de s’inscrire à un examen (brevet d'études professionnelles, baccalauréat, etc.) ou un concours administratif en France avant l’âge de 18 ans.

Vous pouvez faire ce recensement à la mairie de votre commune ou en ligne. Il faudra dans les 2 cas fournir les documents suivants :

  • carte nationale d'identité ou passeport valide ;
  • livret de famille à jour ;
  • justificatif de domicile (dans le cas d’une inscription en mairie uniquement).

À noter

si vous êtes mineur, l'un de vos parents peut faire votre recensement à votre place et en votre absence.

Quand faut-il faire son recensement ?

Le recensement citoyen est obligatoire et dépend de votre situation :

  • un jeune né français doit se faire recenser dans les trois mois qui suivent son 16e anniversaire ;
  • un jeune devenu français entre 16 et 25 ans doit se faire recenser dans le mois qui suit l'obtention de la nationalité française.

Exemple :

Un jeune né français, dont l'anniversaire est le 12 janvier, doit faire son recensement entre le 12 janvier et le 30 avril.

Un jeune obtenant la nationalité française un 4 juillet doit faire son recensement entre le 4 juillet et le 4 août.

Passés ces délais, vous pourrez régulariser votre situation jusqu’à l’âge de 25 ans. La démarche est la même.

À noter

Jusqu’à vos 25 ans, vous devez déclarer tout changement de situation (déménagement, mariage, enfant, situation professionnelle...) à votre centre du service national et de la jeunesse (CSNJ), par mail, par internet ou par courrier.

Voir aussi

Marie-France Garaud, mentor de Jacques Chirac et ancienne conseillère de Georges Pompidou, est décédée à 90 ans


Selon Orange.fr

Marie-France Garaud, l’une des femmes les plus influentes de la Ve République, est décédée à son domicile dans les Deux-Sèvres, mercredi 22 mai, à 90 ans.

C’est une grande figure de l’ombre de la Ve République qui est partie. Mercredi 22 mai, Marie-France Garaud, mentor de Jacques Chirac et ancienne conseillère de Georges Pompidou, est décédée à 90 ans à son domicile dans les Deux-Sèvres, indique Le Figaro. C’est son fils Jean-Yves Garaud qui a annoncé son décès, jeudi 23 mai.

Figure de la droite conservatrice, née en 1934 à Poitiers, Marie-France Garaud formait un redoutable duo avec Pierre Juillet, conseiller politique de Georges Pompidou. Ensemble, ils ont poussé Jacques Chirac à se présenter à la mairie de Paris en 1977, puis à lancer l’appel de Cochin en 1978 dans lequel Chirac a dénoncé, entre autres, le fédéralisme européen. Jacques Chirac s’est éloigné de Marie-France Garaud lorsqu’elle s’est présentée contre lui lors de l’élection présidentielle de 1981, où elle a obtenu 1,33 % des votes, rappelle Le Figaro. Auparavant, elle avait conseillé Georges Pompidou de 1969 à 1974.

 

"Elle ne pouvait pas laisser indifférent"

Femme d’influence entrée dans la politique en 1961................... Poursuivre : https://actu.orange.fr/politique/marie-france-garaud-mentor-de-jacques-chirac-et-ancienne-conseillere-de-georges-pompidou-est-decedee-a-90-ans-magic-CNT000002dX6qI.html

Sébastien Cauet : l’animateur interrogé par la brigade des mineurs


Selon Orange.fr

Convoqué ce jeudi matin, Sébastien Cauet est en garde à vue, faisant suite aux interrogatoires des plaignantes, selon BFMTV. Au moins cinq plaintes visent l’animateur.

Sébastien Cauet de nouveau interrogé par les enquêteurs. Ce jeudi 23 mai, l’animateur a été convoqué par la brigade des mineurs, comme le révèle BFMTV. Si l’animateur se dit innocent depuis les premières révélations, cinq femmes ont déposé plainte à ce jour pour des faits de viols et d’agressions sexuelles. Sébastien Cauet avait déjà été entendu, en tant que plaignant, par la brigade de répression de la délinquance aux personnes, en décembre dernier............. Lire : https://actu.orange.fr/france/sebastien-cauet-l-animateur-interroge-par-la-brigade-des-mineurs-magic-CNT000002dX5hJ.html

Grève dans l'audiovisuel public : cinq questions sur le projet de fusion, bientôt examiné à l'Assemblée nationale

 

Selon France InfoNetflix, Peliculas, Youtube, Digital

Les députés s'apprêtent à examiner une réforme de l'audiovisuel public votée en juin 2023 par le Sénat et largement remaniée en commission. Les syndicats s'opposent à la fusion souhaitée par le gouvernement.

Un appel général à la grève. Les syndicats de l'audiovisuel public (France Télévisions, Radio France, France Médias Monde et l'INA) appellent à se mobiliser jeudi 23 et vendredi 24 mai contre la réforme de l'audiovisuel public, votée au Sénat en juin 2023 mais largement remaniée en commission à l'Assemblée mi-mai. Les députés doivent s'en saisir ces prochains jour dans l'hémicycle. Le sujet d'un rapprochement, voire d'une fusion des médias publics, récurrent depuis l'élection d'Emmanuel Macron en 2017, a pris corps rapidement depuis la prise de fonction de la nouvelle ministre de la Culture, Rachida Dati, en janvier.

1Qu'est-ce que l'audiovisuel public ?

Dans le vaste paysage de l'audiovisuel public, France Télévisions est le poids lourd. Il rassemble les chaînes France 2, France 3 (et ses antennes régionales), France 4 et France 5, la chaîne d'information franceinfo et le site franceinfo.fr (en collaboration avec Radio France), le réseau Outre-mer La 1ère et la plateforme numérique france.tv. A ses côtés, Radio France comprend les stations généralistes France Inter et franceinfo, les stations thématiques France Culture, France Musique, FIP et Mouv', le réseau local France Bleu (en plein rapprochement avec France 3), ainsi que des orchestres et chœurs.

France Médias Monde (FMM) est le groupe chargé de l'audiovisuel extérieur de la France. Il réunit la chaîne d'information France 24 (en français, en anglais, en arabe et en espagnol), la radio RFI (en français et 16 autres langues) et la radio en arabe Monte Carlo Doualiya (MCD).

Enfin, l'Institut national de l'audiovisuel (INA) est chargé d'archiver les images et sons de la télé et de la radio. Ces dernières années, il est aussi devenu un média à part entière, en exploitant ses archives. L'audiovisuel public comprend aussi les chaînes de télé TV5 Monde et Arte, mais elles ne sont pas concernées par la réforme actuelle, puisqu'elles ont un statut international.

2 Que prévoit le projet de réforme ?..............

Poursuivre : https://www.francetvinfo.fr/economie/medias/france-televisions/greve-dans-l-audiovisuel-public-cinq-questions-sur-le-projet-de-fusion-bientot-examine-a-l-assemblee-nationale_6557513.html

Une mère de famille avait été violemment agressée et violée en mai 2022, son agresseur jugé.


Une mère de famille avait été violemment agressée et violée en mai 2022, près du pont suspendu de Canet, non loin de Clermont-l’Hérault. L’affaire a été jugée jeudi 16 et vendredi 17 mai à la Cour criminelle de Montpellier. 

La peine pour son agresseur mézois : neuf ans de réclusion criminelle, assortis d’un suivi socio-judiciaire d’une durée de 5 ans et d’une peine supplémentaire de 3 ans de réclusion en cas de non-respect de cette mesure.

 

Palais, Justice, Bruxelles, Tribunal

Entreprises : quels impôts devez-vous payer en ligne ?

’utilisation des téléprocédures est obligatoire pour déclarer et payer la plupart des impôts professionnels. Cette obligation s’applique-t-elle à votre entreprise ? Quels sont les impôts que vous devez payer en ligne ? On fait le point.

Devez-vous payer vos impôts en ligne ?

Toutes les entreprises relevant d’un régime réel d’imposition, normal ou simplifié doivent obligatoirement avoir recours aux téléprocédures pour  souscrire leurs déclarations professionnelles et payer leurs différentes échéances.

Deux options s’offrent à vous : les services en ligne proposés sur impots.gouv.fr via votre espace professionnel et la procédure EDI (échanges des données informatisé).

Notez que si vous relevez du régime de la micro-entreprise, vous déclarez vos revenus différemment. Consultez notre article pour en savoir plus.

L'espace professionnel sur impots.gouv.fr

Afin de pouvoir utiliser les téléprocédures, il est nécessaire de disposer d'un espace professionnel sur impots.gouv.fr. Pour créer votre compte ou y accéder :

1. cliquez sur « votre espace professionnel » sur le site impots.gouv.fr,

2. connectez-vous à l'aide de vos identifiants ou créez votre espace en choisissant votre mode : 

  • le mode simplifié : pour les usagers souhaitant créer un espace pour le compte de leur propre entreprise et n’ayant pas besoin d’un partage de gestion entre plusieurs usagers,
  • le mode expert : pour les usagers ayant à gérer plusieurs entreprises, et notamment pour les experts-comptables ou les prestataires (« partenaires EDI »).

 

La procédure EDI

La procédure EDI, pour « échange des données informatisé », doit être utilisé si vous avez recours aux services d’un tiers pour votre comptabilité/gestion (expert-comptable, centre de gestion agréé, association de gestion agréée, etc.…). Ce dernier est habilité à dématérialiser vos déclarations, assorties, le cas échéant, d’un paiement. Il les transmet à l'administration fiscale par l’intermédiaire d’un prestataire technique, le partenaire EDI.

 

Quels sont les impôts concernés ?

Tableau récapitulatif des principaux impôts à déclarer et payer en ligne

Vos démarches en ligneLe recours à la téléprocédure est-il obligatoire ?Quels modes utiliser ?
Déclarations de résultats : bénéfices agricoles soumis au régime simplifié d’imposition (BA RSI), bénéfices industriels et commerciaux sous le régime simplifié d’imposition (BIC RSI), impôt sur les sociétés au régime simplifié d’imposition (IS RSI) et bénéfices non commerciaux (BNC) Obligatoire pour toutes les entreprises concernées

En ligne sur impots.gouv.fr ou par l'intermédiaire d’un partenaire EDI

Déclarations de résultats : bénéfices industriels et commerciaux soumis au régime normal (BIC RN), impôt sur les sociétés au régime normal (IS RN) et bénéfices agricoles soumis au régime normal (BA RN) Obligatoire pour toutes les entreprises concernées Par l'intermédiaire d’un partenaire EDI
Déclaration et paiement de la TVA Obligatoire pour toutes les entreprises En ligne sur impots.gouv.fr ou par l'intermédiaire d’un partenaire EDI
Demande de remboursement de crédit de la TVA Obligatoire pour toutes les entreprises

En ligne sur impots.gouv.fr ou par l'intermédiaire d’un partenaire EDI

Déclaration de la TVA sur les services électroniques due dans les autres États membres de l'Union européenne Obligatoire pour les entreprises concernées

En ligne sur impots.gouv.fr (mini-guichet TVA UE)

Paiement de l'impôt sur les sociétés (IS) Obligatoire pour toutes les entreprises soumises à l'IS Les acomptes d’IS sont versés par voie électronique
Paiement de la taxe sur les salaires (TS) Obligatoire pour toutes les entreprises redevables En ligne sur impots.gouv.fr ou par l’intermédiaire d’un prestataire EDI
Déclaration et paiement de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) Obligatoire pour toutes les entreprises redevables En ligne sur impots.gouv.fr ou par l'intermédiaire d’un partenaire EDI
Paiement de la cotisation foncière des entreprises (CFE) Obligatoire pour toutes les entreprises redevables En ligne sur impots.gouv.fr ou prélévement automatique (mensuel ou à l'échéance)
Paiement de l'imposition forfaitaire sur les entreprises de réseaux (Ifer)        Obligatoire pour toutes les entreprises redevables En ligne sur impots.gouv.fr ou prélèvement automatique (mensuel ou à l’échéance)
Paiement des taxes foncières :

taxe foncière sur le bâti et taxe foncière sur les propriétés non bâties

Obligatoire selon le montant à payer En ligne sur impots.gouv.fr ou prélévement automatique (mensuel ou à l’échéance selon le montant)

 

Quels sont les délais pour payer en ligne ?

Vous bénéficiez d'un délai supplémentaire de cinq jours après la date limite de paiement pour payer directement en ligne vos taxes foncières. La somme est prélevée sur votre compte bancaire au moins 10 jours après la date de limite de paiement (le lendemain pour la CFE et/ou l'Ifer).

Les entreprises soumises à l’impôt sur les sociétés qui télédéclarent disposent d'un délai supplémentaire de 15 jours pour souscrire leurs déclarations de résultats

Impôt sur le revenu : BIC, BNC, comment ça marche ?


Les bénéfices industriels et commerciaux (BIC) et les bénéfices non commerciaux (BNC) sont des revenus qui soumis à l’impôt sur le revenu. Qui est concerné ? Que faut-il déclarer ? Comment cela fonctionne ? On vous explique.

Qui est concerné par les BIC et par les BNC ?

Les bénéfices industriels et commerciaux (BIC)

Les bénéfices industriels et commerciaux (BIC) sont les bénéfices réalisés par les personnes physiques qui exercent une activité commerciale, industrielle ou artisanale.

Les BIC correspondent notamment aux bénéfices suivants :

  • bénéfices des professions commerciales, industrielles ou artisanales (vente de marchandises, d'objets, de fournitures, vente de denrées à emporter ou à consommer sur place, etc.),
  • bénéfices des activités commerciales par assimilation : opération de marchand de biens, location immobilière, laboratoire d'analyses médicales, etc.

Ils sont notamment définis par les articles 34 à 35-A du code général des impôts (CGI).

Les bénéfices non commerciaux (BNC)

Les bénéfices non commerciaux (BNC) désignent, quant à eux, une catégorie de revenus, applicable aux personnes qui exercent une activité professionnelle non commerciale, à titre individuel ou comme associé. 

L'imposition sur les BNC concerne principalement les revenus suivants :

  • bénéfices des professions libérales,
  • revenus des charges et offices : notaires, commissaires de justice, greffiers, etc.

Les BNC sont notamment définis par l’article 92 du code général des impôts (CGI).

La déclaration des BIC et BNC concerne notamment les entrepreneurs individuels. D'autres contribuables peuvent aussi devoir déclarer des BIC et BNC.

Type de bénéficesQuelles activités sont concernées ?Quels statuts sont concernés ?
Bénéfices industriels et commerciaux (BIC)
  • activités d'achat et de revente
  • activités de fourniture de logement ou de nourriture (hôtel, restaurants, location meublée…)
  • prestations de services commerciales comme les agents immobiliers, les agents de sécurité, etc.
  • prestations de services artisanales, comme les coiffeurs, les plombiers, les maçons, les boulangers, etc.
  • exploitant ou entreprise individuelle exerçant en nom propre
  • associé unique d'une EURL
  • associé d'une société de personnes pour la part du bénéfice correspondant à ses droits dans les résultats de la société. Il peut s’agir de société en nom collectif (SNC), de société en commandite simple (SCS), de groupement d’intérêt économique (GIE) ou de société à responsabilité limitée (SARL) ayant opté pour le régime fiscal des sociétés de personnes.
Bénéfices non commerciaux (BNC)
  • entrepreneur individuel exerçant une activité libérale
  • titulaires de charges et offices (notaires, huissiers, etc.)
  • particuliers percevant des droits d'auteur, etc.

Pour les sociétés libérales :

Quel régime d'imposition concerne les BIC et les BNC ?

Par défaut, les BIC et les BNC sont soumis aux régimes d'imposition suivants, s’agissant des revenus 2023 déclarés en 2024 :

 Régime microRégime réelRégime de la déclaration contrôlée
Régime réel simplifiéRégime réel normal
BIC : chiffre d'affaires annuel HT sur la vente de marchandises De 0 à 188 700 € De 188 700 €à 840 000 € Au-delà de 840 000 €  
BIC : chiffre d'affaires annuel HT sur les prestations de service De 0 à 77 700 € De 77 700 € à 254 000 € Au-delà de 254 000 €  
BIC : chiffre d'affaires annuel HT sur les meublés de tourisme non classés (à partir des revenus générés en 2023) De 0 à 15 000 € 15 000 € et 254 000 € Au-delà de 254 000 €  
BNC : chiffre d'affaires annuel HT sur des revenus non commerciaux De 0 à 77 700 €     Au-delà de 77 700 €

Vous êtes micro-entrepreneur ? Vous pouvez peut-être bénéficier du versement libératoire de l’impôt sur le revenu. Cette option, applicable sous certaines conditions, permet de régler cet impôt tout au long de l’année. Retrouvez plus d’informations sur le site des impôts.

Comment déterminer le bénéfice imposable ?

Type de bénéficesComment déterminer le bénéfice imposable ?
Bénéfices industriels et commerciaux (BIC)
  • Micro-BIC : vous devez inscrire le montant de votre chiffre d'affaires (CA). Ce montant sera ensuite réduit automatiquement lors du calcul de votre impôt d'un montant forfaitaire de :
    • 71 % du chiffre d'affaires pour les activités d'achat / revente,
    • 50 % du chiffre d'affaires, pour les activités de service,
    • 30 % du chiffre d'affaires, pour les meublés de tourisme non classés,

avec un abattement minimum de 305 €.

  • Régime réel : pour les autres entreprises, le bénéfice imposable est le bénéfice net. Vous déclarez le montant du chiffre d'affaires auquel vous avez retiré les charges déductibles.
Bénéfices non commerciaux (BNC)
  • Micro-BNC : vous devez inscrire le montant de vos recettes. Ce montant sera ensuite réduit automatiquement lors du calcul de votre impôt d'un montant forfaitaire de 34 % du chiffre d'affaires, avec un abattement minimum de 305 €.
  • Régime de la déclaration contrôlée : pour les autres entreprises, le bénéfice imposable est le bénéfice net réalisé au cours de l'année civile.

Vos revenus professionnels ainsi déterminés sont ensuite soumis au barème progressif par tranches de l'impôt sur le revenu avec les autres revenus de votre foyer fiscal.

Comment faire votre déclaration de revenus ?

BIC

Vous devez déclarer vos revenus imposables et les exonérations dont vous avez bénéficié à l'aide du formulaire n° 2042 C Pro. Cela est aussi valable pour le micro-entrepreneur qui a opté pour le versement libératoire. 

D’autres formulaires sont également à fournir si vous êtes au régime réel (simplifié ou normal) :

  • Régime réel simplifié : vous devez déclarer les résultats de votre entreprise avec le formulaire n° 2031 et la liasse des tableaux annexes n° 2033-A à 2033-G. Cette déclaration annuelle doit être faite au plus tard le deuxième jour ouvré suivant le 1er mai.
  • Régime réel normal : vous devez déclarer les résultats de votre entreprise avec le formulaire n° 2031 et la liasse des tableaux annexes n° 2050 et suivants. Cette déclaration doit être faite au plus tard le deuxième jour ouvré suivant le 1er mai.

Si vous êtes concerné par le régime micro-BIC, la déclaration se fait chaque mois ou chaque trimestre (sur option).

 

BNC

Si vous êtes entrepreneur individuel, dans le cas du micro BNC, vous devez effectuer votre déclaration à l’aide des formulaires suivants : N°2042 et N°2042 C pro dans la rubrique « régime spécial BNC ».

La déclaration doit être réalisée chaque année lors de la déclaration de l'impôt sur le revenu. Cette déclaration peut être faite tous les mois ou tous les trois mois si vous avez opté pour le versement libératoire de l'impôt sur le revenu.

Dans le cas de la déclaration contrôlée, vous devez effectuer sa déclaration à l'aide des formulaires suivants :

  • Déclaration complémentaire des revenus n° 2042 C pro dans la rubrique « régime de la déclaration contrôlée »
  • Déclaration de résultat des BNC n°2035 (à souscrire au service des impôts dont dépend le lieu d'activité)
  • Détermination du résultat fiscal au moyen de l'annexe n° 2035 A et l'annexe n° 2035 B

Les déclarations doivent être faites par voie dématérialisée le deuxième jour ouvré suivant le 1er mai.

L'Atalanta Bergame, portée par le triplé d'Ademola Lookman, a remporté la Ligue Europa en corrigeant le Bayer Leverkusen, qui n'est plus invincible (3-0)

 

Selon Orange SportsLe Football, International, Italie

Le résumé de Atalanta / Bayer Leverkusen - Europa League 2023-24 (Finale)par CANAL+ Sport

La folle série d'invincibilité du Bayer Leverkusen s'arrête à 51 matchs. Ce mercredi soir, à l'Aviva Stadium de Dublin, l'Atalanta Bergame n'avait sans doute pas à l'esprit cette donnée, mais a joué une finale avec une envie débordante. Le début de rencontre a vu les deux équipes s'engager dans des duels intenses mais, très vite, malgré une possession moins importante et très peu de passes pour se projeter, c'est la Dea qui a imposé son rythme. Agressive sur le porteur du ballon, elle a été rapide pour matérialiser son entame et, comme un symbole, c'est en étant plus vive qu'elle a marqué. Consécutivement à un centre rasant de Davide Zappacosta, Exequiel Palacios a mis trop de temps à prendre l'information dans son dos et Ademola Lookman a jailli devant lui pour propulser le ballon au fond des filets (1-0, 12ème).

Un sacre historique pour l'Atalanta............ Poursuivre : https://sports.orange.fr/football/ligue-europa/match/atalanta-bergame-bayer-leverkusen-apres-match-SPEF0g0eZk14f4.html