Le 11 septembre ce sera la Journée des Grands Parents

 

Bien qu'elle ne se nomme pas elle-même "journée mondiale des grands parents', cette journée mérite d'être citée dans le site des journées mondiales de par sa dimension internationale.

Made in USA

C'est Marian Mc Quade, une femme au foyer de Virginie Occidentale (USA) qui a lancé une campagne d'opinion afin qu’on consacre une journée spéciale aux grands-parents dans le but de reconnaître leurs droits auprès de leur progéniture.

National Grandparents Day

Cette initiative aurait pu rester isolée mais le mouvement a au contraire pris de l'ampleur et le gouverneur de Virgine Occidentale, Arch Moore, a proclamé officiellement la première "Journée des grands-parents" en 1973. C'est en 1978 que le Congrès des États-Unis a adopté le décret proclamant le premier dimanche après la Fête du travail (Labour’s Day) "Journée nationale des grands-parents". Cette initiative a été reprise également au Québec dans les années 90.

Sachant qu'aux USA le Labour’s Day est fêté le 1er lundi du mois de septembre, nous devrions célébrer la journée des grands parents le lundi 7 septembre pour l'année 2020. Mais la suite va nous prouver qu'il n'en est rien.

Une difficile traversée de l'atlantique 

L'europe semblait jusqu'à présent rester à l'écart du mouvement si ce n'est l'initiative d'une marque de café qui avait souhaité instaurer une fête des grands mères...

La journée des grands-parents suscite décidément la convoitise des entreprises et, en 2018, une nouvelle initiative se fait jour, parrainée par de nombreuses marques commerciales qui (elles le disent elles-même) veulent "mettre la famille et l’intergénérationnel au centre de leur mission" ! 

Acceptons-en l'augure et souhaitant bon vent à cette nouvelle venue dans le calendrier français.

Pour son premier discours de roi, Charles III promet de servir les Britanniques toute sa vie

 

Selon Orange.fr :

Après avoir été ovationné devant Buckingham palace par des milliers de personnes à son retour à Londres, Charles III a promis vendredi dans son premier discours en tant que souverain de servir les Britanniques toute sa vie, comme sa mère Elizabeth II l'avait fait à son 21ème anniversaire. 

Charles, 73 ans, sera officiellement proclamé roi samedi, après la mort jeudi de sa mère Elizabeth II qui a ouvert une période de deuil national et une nouvelle époque pour la monarchie britannique.

D'un ton sobre et confiant pour sa première allocation télévisée comme souverain, Charles III , vêtu d'un costume noir, s'est engagé à défendre "les principes constitutionnels", après avoir promis de servir les Britanniques toute sa vie...

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/monde/pour-son-premier-discours-de-roi-charles-iii-promet-de-servir-les-britanniques-toute-sa-vie-CNT000001Sedzb/photos/des-portraits-de-la-reine-elizabeth-ii-dans-un-centre-commercial-d-edimbourg-au-lendemain-de-son-deces-le-9-septembre-2022-en-ecosse-

Les 50 projets qui vont rythmer la candidature "Capitale européenne de la culture" jusqu'en décembre

 

Les dossiers retenus après l’appel à projets lancé dans le cadre de “Montpellier-Sète, capitale de la culture 2028”, ont été présentés ce jeudi 8 septembre, à Agde, dans les jardins du Château Laurens. Michael Delafosse, maire de Montpellier, Gilles D’Ettore, 1er magistrat de la ville d’Agde, accompagnés de Jeanne Corporon, adjointe au maire de Sète François Commeinhes, et Claire Fita, vice-présidente de la région déléguée à la culture, se sont retrouvés pour cette date très symbolique.

Porté par Montpellier Méditerranée Métropole, la Ville de Sète et Sète Agglopôle Méditerranée, ce premier appel à projets reflète en effet toute l’ambition de la candidature de Montpellier-Sète au titre de capitale européenne de la culture 2028. Quelque 142 communes partenaires sont rassemblées et avancent main dans la main pour encourager et soutenir les actions artistiques, culturelles et patrimoniales pour tous les publics.

Retrouvez toute la programmation ici

De randonnées culturelles en milieu naturel à la numérisation d’œuvres urbaines, de performances en déambulations, d’expositions en résidences, de parcours en conférences, chaque projet célèbre les grands axes de la candidature de Sète-Montpellier 2028, faisant naturellement écho à sa dimension européenne. Certains illustrent le rapport au temps, à l’histoire et au patrimoine quand d’autres projettent dans l’avenir, faisant toute sa place à la jeunesse, comme ce fut le cas à Sète, lors de la grande déambulation de la jeunesse, dans l’ensemble du centre-ville, le 5 août dernier.

Cet appel à projets, doté d’un budget de 700 000 euros, participe à la démarche de co-construction de la candidature engagée sur le territoire. Le 12 juillet dernier, 50 projets ont ainsi été retenus. Parmi eux, “la parade de la jeunesse européenne” à Sète qui représentait le premier d’une longue série, jusqu’à décembre 2022, date de remise du dossier de pré-candidature à partir duquel quatre villes « finalistes » seront alors sélectionnées pour le “tour” suivant.

La relation que notre territoire entretient à l’eau qui nous relie, au paysage, ou encore à l’impératif écologique, est aussi au cœur de nombreuses propositions. La question de la manière de faire société, d’être ensemble est, elle aussi, particulièrement présente dans cette programmation. Enfin, le « grand dehors », la manière d’habiter l’espace public et la transformation de la ville par la culture sont également des thématiques clefs de Sète-Montpellier 2028, qui prendront corps lors de ces différentes manifestations.

Ces projets, qui se déroulent en 2022, portés par les actrices et les acteurs du territoire, participeront à la vie artistique et culturelle en dialogue avec les nombreuses initiatives déjà existantes. Ils permettront au plus grand nombre d’y assister, d’y participer… et de faire ainsi vivre Montpellier 2028 !

Elizabeth II : dans sa première allocution, le roi Charles III s'engage à défendre "les principes constitutionnels" toute sa vie

 

Selon France Info :

Le nouveau roi Charles III s'est adressé pour la première fois au peuple britannique dans une allocution enregistrée et diffusée à la télévision vendredi. 

La première allocution du nouveau roi. Charles III s'est adressé aux Britanniques pour la première fois depuis la mort de la reine Elizabeth II, vendredi 9 septembre, rendant dans un premier temps hommage à sa mère défunte. "Ma mère adorée était une inspiration, un exemple pour moi et toute ma famille, a-t-il déclaré depuis Buckingham Palace, à Londres. 

"Nous partageons avec vous, au Royaume-Uni, dans tous les pays du Commonwealth et à travers le monde, un grand sentiment de gratitude pour ses 70 ans de règne où elle a servi tant de gens", a-t-il ajouté. Le roi Charles III a ensuite promis de servir les Britanniques toute sa vie, reprenant l'engagement qu'avait pris Elizabeth II à son 21e anniversaire. "Je renouvelle devant vous cet engagement de service tout au long de la vie, a-t-il déclaré. Ma vie va bien sûr changer avec ces nouvelles responsabilités. Il ne sera plus possible pour moi de donner autant de temps pour mes œuvres de charité."....................

En savoir plus et voir sur : https://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/mort-delizabeth-ii/video-elizabeth-ii-dans-sa-premiere-allocution-le-roi-charles-iii-s-engage-a-defendre-les-principes-constitutionnels-toute-sa-vie_5352229.html

Pour naviguer en toute sécurité

 

Cet été,l’unité littorale des affaires maritimes DDTM34 a veillé sur votre sécurité en mer ...
 Pour naviguer en toute sécurité:
Vérifiez vos équipements
consultez la météo
Prévenez un proche de votre départ en mer
En cas de danger 196

Voile, La Navigation De Plaisance, L'Eau

L'hommage d'Elton John et des stars à Elizabeth II, "source d'inspiration" pour le rock et Hollywood

 

Elton John sur scène à Toronto, mais aussi Daniel Craig, Paul McCartney, J. K. Rowling, Mick Jagger... Les artistes rendent hommage à la reine Elizabeth II, disparue jeudi 8 septembre à l'âge de 96 ans.

 Buckingham, Palais, Reine, Roi, Londres

Selon France Info :

Acteurs et musiciens de renommée internationale ont rendu un hommage appuyé à celle qui était sans doute plus célèbre que n'importe quelle star, la reine Elizabeth II, morte jeudi à l'âge de 96 ans, après 70 années de règne.

Les célébrités britanniques ont mené la danse. L'actrice Helen Mirren, qui a incarné la souveraine dans le film The Queen (2006), a déclaré être "fière d'être une élisabéthaine". "Nous pleurons une femme qui, avec ou sans couronne, était l'incarnation de la noblesse."

"Source d'inspiration"

Elton John a rendu hommage à la reine Elizabeth II lors de son dernier concert à Toronto, jeudi soir, disant qu'elle l'avait inspiré et qu'elle était triste de son départ. "Elle a dirigé le pays à travers certains de nos moments les plus grands et les plus sombres avec grâce et décence et une véritable bienveillance", a déclaré John......

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/culture/musique/rock/l-hommage-d-elton-john-et-des-stars-a-elizabeth-ii-source-d-inspiration-pour-le-rock-et-hollywood_5351353.html

Rachat de jours de RTT par l'entreprise : c'est possible jusqu'à fin 2025 !

 

Vous disposez de jours de réduction du temps du travail (RTT) que vous ne souhaitez pas prendre ? Vous voulez pouvoir les monétiser ? La loi de finances rectificative pour 2022 permet aux entreprises qui le souhaitent de racheter les jours de RTT non pris par les salariés. Ce rachat est libre de cotisations sociales et d'impôts sur le revenu dans la limite de 7 500 €.

L'article 5 de la loi de finances rectificative pour 2022 prévoit une nouvelle modalité de rachat des jours de réduction du temps du travail (RTT) par votre employeur, s'il en est d'accord. Vous pouvez demander à votre employeur de racheter tout ou partie des jours de RTT acquis du 1er janvier 2022 au 31 décembre 2025.

Cette possibilité, dérogatoire aux dispositions légales, est ouverte dans toutes les entreprises, quel que soit leur effectif, pour une période de trois ans, qui démarre avec effet rétroactif au 1er janvier 2022, et s'achève le 31 décembre 2025.

Les journées ou demi-journées de RTT travaillées sont payées au tarif de la première heure supplémentaire défini dans l'entreprise, soit votre salaire horaire majoré de 10 % au minimum. Toutefois, les jours de RTT rachetés ne s'imputent pas sur votre contingent d'heures supplémentaires.

Exonération de cotisations sociales et d'impôt sur le revenu

Les rémunérations versées au salarié bénéficient du régime social et fiscal des heures supplémentaires. Ce revenu est exonéré des cotisations sociales et de l'impôt sur le revenu, dans la limite de 7 500 €. Il est toutefois soumis à la CSG et à la CRDS et il est inclus dans le montant du revenu fiscal de référence.

Vos éventuelles heures supplémentaires ou complémentaires sont aussi comptées dans ce plafond de 7 500 €, aux mêmes conditions.

Cette disposition s'ajoute aux autres possibilités de paiement de jours de RTT finalement travaillés, toujours en accord avec l'employeur, qui étaient jusqu'à maintenant réservées aux salariés :

  • soumis au forfait jours ;
  • ou travaillant dans une entreprise ayant mis en place un compte-épargne temps (CET), ou ouvert un plan d'épargne retraite (PER) ;
  • ou ayant été empêchés de prendre leurs jours de RTT par leur employeur.

Le plafond d'exonération de cotisations sociales et fiscales est identique pour les salariés en forfait jours. Avec les CET ou PER, il est fixé à dix jours par an.

 

Crise des urgences médicales : un malaise persistant

 

Opération, Hôpital, Docteur, Se Soucier

 

Avec plus de 20 millions de passages par an ces dernières années, les services des urgences dans les hôpitaux sont confrontés à de graves problèmes d'engorgement. Les difficultés rencontrées par ces services sont le symptôme d'une crise plus large du système de soins et de l'hôpital.

Difficultés d'hospitalisation en aval des urgences, augmentation des temps d'attente, mécontentement des patients et des personnels... Les urgences hospitalières sont en crise et les causes du malaise sont nombreuses.

Un risque de rupture de soins ?

En mars 2020, la pandémie de Covid-19 a provoqué une vague importante de recours aux soins qui a mis le secteur hospitalier sous tension. Les hôpitaux ont dû s'adapter pour gérer l'afflux de patients, notamment dans les services d'urgences : transferts vers d'autres établissements, recherche de lits supplémentaires, mobilisation de la réserve sanitaire...

Après plus de deux ans de crise sanitaire, un rapport de la commission d'enquête du Sénat sur la situation de l'hôpital en France s'inquiète de l'aggravation du malaise hospitalier. Épuisement physique et psychologique des professionnels de santé, accentuation des départs en cours de carrière, difficultés de recrutement... Malgré une revalorisation des salaires pour les personnels soignants suite aux accords du Ségur de la santé, signés en juillet 2020, la dégradation des conditions de travail a généré « une désaffection préoccupante à l'égard de l'hôpital » (Lire la suite de l'article ).

Contrôle parental obligatoire sur les appareils connectés à internet

Afin de mieux protéger les enfants contre les contenus violents ou pornographiques sur internet, la loi visant à renforcer le contrôle parental sur les moyens d'accès à internet prévoit plusieurs mesures destinées à faciliter l'usage des dispositifs de contrôle par les parents. La loi qui impose aux fabricants d'installer ce dispositif sur les appareils connectés à internet est en vigueur depuis le 5 septembre 2022. Aujourd'hui, seuls 46 % des parents déclarent avoir mis en place des solutions de suivi de l'activité numérique de leur enfant.

Intelligence Artificielle, Cerveau

Le décret n° 2022-1212 du 2 septembre 2022 fixe la date d'entrée en vigueur de la loi n° 2022-300 du 2 mars 2022 visant à renforcer le contrôle parental sur les moyens d'accès à internet, en application de l'article 4.

Système de contrôle parental obligatoire sur les appareils connectés

Afin de favoriser le recours au contrôle parental par le plus grand nombre de parents, la loi prévoit de rendre obligatoire l'installation d'un système de contrôle parental, facilement accessible et compréhensible, sur les appareils connectés à internet vendus en France. L'activation de ce dispositif devra être proposée gratuitement à l'utilisateur lors de la première mise en service de l'équipement. L'utilisation et, le cas échéant, la désinstallation de ce dispositif de contrôle parental doivent également être proposées gratuitement.

Les appareils concernés sont : les ordinateurs, les smartphones, les tablettes, les consoles de jeu vidéo, les objets connectés comme les télévisions, les montres ou les enceintes.

Les données personnelles des mineurs collectées ou générées lors de l'activation de ce dispositif ne doivent pas, y compris après la majorité des jeunes gens, être utilisées à des fins commerciales, telles que le marketing direct, le profilage et la publicité ciblée sur le comportement.

Les fabricants devront s'assurer que les systèmes d'exploitation installés sur leurs appareils incluent bien ce logiciel de contrôle. Les importateurs, les distributeurs et les commerçants vendant des appareils d'occasion doivent vérifier que les produits sont certifiés par les fabricants.

Ces nouvelles obligations imposées aux fabricants et aux distributeurs seront contrôlées par l'Agence nationale des fréquences, qui pourra prononcer des sanctions. Les équipements non conformes ou présentant un risque pourront être interdits de mise sur le marché ou retirés par un arrêté ministériel.

Afin d'assurer un standard minimum commun à tous les fabricants, un décret pris après avis de la Commission nationale de l'informatique et des libertés (Cnil) précisera ce dispositif : conditions de certification du dispositif de contrôle parental, sensibilisation aux risques liés à une exposition précoce aux écrans, filtrage des contenus, établissement de listes noires et blanches de sites internet ou d'applications, profils par âge, filtrage des données personnelles pouvant être envoyées par l'enfant à un tiers.

  À savoir : L'entrée en vigueur de cette loi publiée au Journal officiel du 3 mars 2022 est le 5 septembre 2022, elle a été fixée par un décret publié au Journal officiel du 4 septembre 2022, soit trois mois après la réception par le gouvernement de la réponse de la Commission européenne permettant de considérer le dispositif législatif lui ayant été notifié comme conforme au droit de l'Union européenne.

 

Mort de la reine Elizabeth II : sacre de Charles, veillée funéraire, jours de deuil… Que va-t-il se passer maintenant ?

 

Selon France Info :

Angleterre, Londres, Rue, Vue, Tourisme

Après le décès de la reine d'Angleterre, jeudi, l'opération "London Bridge" est mise en place pour assurer le bon déroulement de ce deuil exceptionnel. 

Elizabeth II est morte jeudi 8 septembre, à l'âge de 96 ans. Plongé dans un deuil par nature extraordinaire, le Royaume-Uni n'avait pas pleuré de monarque depuis le décès du père de la reine, George VI, emporté par une thrombose coronaire en février 1952, après quinze ans de règne. Le monde a changé depuis les années 1950, tout comme le protocole funéraire. Cependant, le programme des jours à venir a déjà été répété, minuté et organisé comme un ballet funèbre.

>> Mort de la reine Elizabeth II : suivez en direct les dernières informations et les réactions après le décès de la souveraine

De la formulation exacte de l'annonce de la mort de la reine, communiquée simultanément aux agences de presse du monde entier, jusqu'à son enterrement dans une sépulture de la chapelle Saint-George, au château de Windsor, rien n'a été laissé au hasard et à l'improvisation. L'opération "London Bridge", le nom de code donné par les autorités britanniques au protocole suivant le décès de la reine d'Angleterre, a régulièrement été éprouvée et mise à jour depuis les années 1960, expliquait en 2017 The Guardian (en anglais). Mais aujourd'hui, fini les répétitions. 

 

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/monde/royaume-uni/mort-delizabeth-ii/mort-de-la-reine-elizabeth-ii-sacre-de-charles-veillee-funeraire-jours-de-deuil-que-va-t-il-se-passer-maintenant