Dossier Social Etudiant

 Vous rencontrez des difficultés à payer vos frais de dossier ? Vous n’avez pas tout à fait complété votre DSE avant le 15 mai ? Vous voulez ajouter des documents à votre DSE / payer vos frais de dossier ?

 Le suivi de dossier (Suivi DSE) est accessible sur MesServices.etudiant.gouv et il permet de régler les frais et de déposer des documents (même après le 15 mai, et cela ne gênera pas le traitement de votre DSE). Le suivi permet aussi de trouver un récapitulatif de votre demande mais notez que celui-ci ne s’active que 72h après la saisie initiale de votre demande.

 Votre DSE est toujours en attente de traitement ?

 Les délais postaux et de numérisation des documents ont été nettement allongés en raison du confinement, le suivi de votre DSE se mettra à jour après l’étude de votre dossier par votre Crous.

 La plupart de vos réponses se trouvent sur le site etudiant.gouv.fr et le post épinglé sur notre page (vœux, notifications, etc.) https://www.facebook.com/etudiantgouv/videos/628319591238444/

Sinon, continuez de privilégier les messages privés ou l'assistance sur MesServices.etudiant.gouv et patientez pour obtenir une réponse.

Réouverture progressive des crèches, écoles et collèges

Quelles sont les conditions de réouverture des écoles et des crèches après le déconfinement ? Les enfants doivent-ils porter un masque à l'école ? Le plan de déconfinement progressif à partir du 11 mai 2020 présenté par le Premier ministre, Édouard Philippe, le 28 avril à l'Assemblée nationale et un décret publié au Journal officiel le 11 mai 2020 définissent les mesures concernant les crèches et les établissements scolaires.

 Aucune description de photo disponible.

 

Réouverture des crèches à partir du 11 mai 2020

Les crèches rouvrent à partir du 11 mai, avec un accueil de 10 enfants maximum.

L'accueil des enfants des familles monoparentales, des soignants, des professeurs et des parents dans l'impossibilité d'être en télétravail est privilégié.

Les personnels des crèches doivent porter des masques de protection.

Une réouverture des établissements scolaires différenciée à partir du 11 mai

La réouverture des écoles maternelles et élémentaires sera progressive à partir du 11 mai, partout en France, et sur la base du volontariat. Les familles qui ne souhaitent pas envoyer leur enfant à l'école ont le droit de le garder chez elles, mais l'instruction étant obligatoire, il y aura un suivi scolaire à distance assuré par l'éducation nationale.

À partir du 18 mai, uniquement dans les départements situés en zone verte, c'est-à-dire où la circulation du virus Covid-19 est faible, les collèges pourront accueillir les élèves de 6e et de 5e. Les collèges situés en zone rouge ne rouvriront pas à cette date.

Fin mai, il sera décidé si les collégiens de 4e et de 3e pourront rentrer et si les lycées pourront rouvrir début juin. Les lycées professionnels seront alors les premiers à rentrer.

Un nombre limité d'élèves par classe et port du masque

Les classes doivent accueillir 15 élèves au maximum, en commençant par la prise en charge des plus jeunes, ceux qui ne peuvent pas rester seuls et ne sont pas autonomes dans leur travail scolaire.

Tous les personnels des établissements scolaires doivent porter des masques qui leur seront fournis.

À la maternelle, le port du masque est à proscrire pour les enfants.

Dans les écoles élémentaires, le masque n'est pas recommandé pour les élèves, compte tenu des risques de mauvais usage. Toutefois, un enfant qui présente des symptômes liés au coronavirus doit porter un masque de protection jusqu'à sa prise en charge hors de l'école.

Dans les collèges, le port du masque est obligatoire pour les collégiens. Des masques seront fournis aux élèves qui n'auraient pas pu s'en procurer.

Le maintien de la distanciation physique fait également partie des impératifs à respecter. Une distance minimale d'un mètre entre chaque personne devra être respectée dans toutes les situations et tous les espaces (arrivée et abords de l'école, récréation, couloirs, préau, restauration scolaire, sanitaires, etc.). Les gestes barrières devront également être appliqués en permanence.

Textes de référence

 

Tout savoir sur la phase d’admission Parcoursup

Que faut-il savoir sur la phase d'admission ? La vidéo tuto Parcoursup vous donne les bons réflexes pour faire vos choix en toute confiance à partir du 19 mai !
C'est ici que ça se passe.

 Aucune description de photo disponible.

L'application Parcoursup est disponible !

Elle vous permet de suivre l'évolution de votre dossier chaque matin et d'être alerté dès que vous recevez une proposition d'admission.

 Téléchargez-la ici :

Académie de Montpellier : Rendez-vous parents

Quelles modalités d'accueil pour les enfants pendant les vacances scolaires d'été ? Comment va se dérouler l'harmonisation des notes de contrôle continu pour le Bac2020 ? Les réponses de Jean-Michel Blanquer : https://www.facebook.com/EducationFrance/videos/703433247135255/?t=62

Avec le déconfinement, les rendez Vous Parents reviendront à un rythme différent. Pour rester informés, suivez-nous sur nos comptes réseaux sociaux et consultez la FAQ covid19 mise à jour régulièrement : www.education.gouv.fr/info-coronavirus

La procédure Parcoursup se poursuit et s'adapte à la situation actuelle

La procédure Parcoursup se poursuit et s'adapte à la situation actuelle. 

Phase d'admission :

A l'approche du 19 mai 2020, assurez-vous de bien avoir en votre possession vos identifiants Parcoursup : numéro de dossier (à ne pas confondre avec votre INE) et votre mot de passe.https://dossierappel.parcoursup.fr/Candidat/authentification

Parcoursup 

- confirmation des vœux
- accompagnement des candidats
- modification des modalités des épreuves de sélection écrites ou orales

Cliquez pour accéder à l'ensemble des informations : https://www.parcoursup.fr/index.php

Réouverture des écoles et des établissements scolaires : conditions de poursuite des apprentissages

Communiqué du Ministère de l'Education Nationale

L'École de la République est le bien commun de la Nation et de tous ses enfants. Le confinement imposé par les circonstances sanitaires révèle plus que jamais l'importance du lien concret entre l'élève et le professeur. Grâce à l'engagement des professeurs et de tous les personnels, l'éducation nationale a montré sa capacité d'adaptation et sa détermination à assurer la continuité du service public. L'enseignement à distance a ainsi pu être assuré pour la très grande majorité de nos élèves et les dispositifs comme Ma classe à la maison ou Nation apprenante ont été très suivis. Cette réussite n'est pas sans faille. De manière plus générale, le risque d'aggravation des inégalités sociales est considérable dès lors que chaque enfant est renvoyé à son seul contexte familial.

C'est pourquoi le président de la République a décidé d'engager un processus progressif de déconfinement scolaire tenant compte des impératifs sanitaires mais aussi sociaux dans ce moment grave de l'histoire de notre pays. Le 28 avril 2020, le Premier ministre a précisé devant la représentation nationale le cadre de cette progressivité.

1. Le cadre sanitaire

L'objectif est d'abord de garantir des conditions de santé et de sécurité grâce à un protocole sanitaire strict, qui conditionne l'ouverture de chaque école et de chaque établissement. C'est dans ce cadre que se définit l'accueil progressif des élèves selon des principes nationaux mais avec une grande souplesse dans la mise en œuvre. Cela détermine une situation pédagogique inédite que la présente circulaire a vocation à préciser et qui est prolongée par des documents dédiés à la reprise pédagogique.

2. Le cadre d'accueil

La lutte contre les inégalités, au cœur des missions de l'École, commande de poursuivre et de renforcer la continuité pédagogique pour tous les élèves. Dans tous les cas de figure, après le 11 mai, les élèves sont dans quatre situations possibles, éventuellement cumulatives :

  •  en classe ;
  • en étude si les locaux et les moyens de surveillance le permettent ;
  • à la maison avec la poursuite de l'enseignement à distance ;
  • en activité grâce à un accueil organisé en lien ou par les communes dans le cadre du dispositif Sport - Santé - Culture - Civisme (2S2C).

L'obligation d'instruction s'impose à tous en classe ou à la maison. La réouverture des écoles et des établissements constitue, dès lors, l'une des modalités de cette continuité, en fonction des contraintes sanitaires, la priorité étant de protéger la santé des élèves comme des personnels.

Déconfinement Académie de Montpellier

L'ouverture progressive des écoles, collèges et lycées se fera dans le respect strict des prescriptions des autorités sanitaires

Consultez le guide relatif à la réouverture et au fonctionnement des écoles maternelles et élémentaires

Consultez le guide relatif à la réouverture et au fonctionnement des collèges et lycées

Circulaire relative à la réouverture des écoles et établissements et aux conditions de poursuite des apprentissages

Principes généraux

Dans le cadre de la stratégie de déconfinement, il a été décidé d’ouvrir les écoles et établissements scolaires, progressivement, à partir du 11 mai 2020 pour les écoles maternelles et élémentaires et du 18 mai 2020 pour les établissements du secondaire, dans le strict respect des prescriptions émises par les autorités sanitaires.

Des guides précisent les modalités pratiques de réouverture et de fonctionnement des écoles et des établissements scolaires après la période de confinement dans le respect desprescriptions émises par les autorités sanitaires. Ils sont destinés aux collectivités territoriales, aux services déconcentrés de l’Etat, aux directeurs d'école et aux personnels de direction ainsi qu’à l’ensemble des membres de la communauté éducative.

Ces guides reposent sur les prescriptions émises par le ministère des solidarités et de la santé à la date du 30 avril 2020.
La mise en oeuvre des prescriptions nécessite une collaboration très étroite entre les services de l’éducation nationale et les collectivités territoriales.

Le protocole sanitaire est composé d'un guide relatif aux collèges et aux lycées, d’un guide relatif aux écoles primaires (maternelles et élémentaires) ainsi que de dispositifs d’affichage et de communication qui sont mis à la disposition de l’ensemble des parties prenantes. Chaque guide est constitué d’une présentation des principes généraux du protocole et de fiches exposant les mesures et les modalités de contrôle pour chacune des thématiques suivantes :

  • Nettoyage/désinfection des locaux
  • Sanitaires
  • Accueil des élèves
  • Salles de classe
  • Gestion de la circulation des élèves et des adultes
  • Gestion de la demi-pension
  • Récréation
  • Activités sportives et culturelles
  • Enseignements spécifiques : éducation musicale, arts plastiques
  • Internat
  • Personnels
  • Cas suspect ou avéré

Il repose sur cinq fondamentaux :

  1. Le maintien de la distanciation physique
  2. L’application des gestes barrière
  3. La limitation du brassage des élèves
  4. Le nettoyage et la désinfection des locaux et matériels
  5. La formation, l’information et la communication

Les parents d’élèves jouent un rôle essentiel dans le retour de leurs enfants dans les établissements scolaires. Ils s’engagent, notamment, à ne pas mettre leurs enfants au collège ou au lycée en cas d’apparition de symptômes évoquant un Covid-19 chez l’élève ou dans sa famille. Les parents sont invités à prendre la température de leur enfant avant le départ pour l’établissement. En cas de symptôme ou de fièvre (37,8°C ou plus), l’enfant ne doit pas se rendre à l’établissement.

Les personnels procèdent de la même manière.
Les personnels présentant des facteurs de risque connus ne travaillent pas en présentiel. La liste de ces facteurs de risque est fixée par les autorités sanitaires.
Les médecins et les infirmiers de l’éducation nationale apportent expertise et conseils aux équipes concernant l’hygiène, les gestes recommandés et la survenue éventuelle de cas de Covid-19.

Coronavirus Covid-19 – Quelles dispositions pour les concours et examens ?

Les priorités sont de préserver la santé des étudiants et de garantir l’égalité de traitement de l’ensemble des candidats aussi les modalités d'organisation des concours et examens nationaux prévus au printemps 2020 doivent être adaptées au contexte actuel d'épidémie de Coronavirus Covid 19.

Communiqué du mercredi 15 avril 2020 [ Education.gouv.fr]

Quelles conséquences sur les concours de recrutement des professeurs de l'Éducation nationale ?

La crise sanitaire exceptionnelle que traverse le pays a nécessité l’interruption de l’organisation des concours internes et externes du ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. La perspective d’un déconfinement progressif à partir du 11 mai permet de reprogrammer les épreuves des concours sous réserve des évolutions de la situation sanitaire.

Il s’agit à la fois :

  • de ne léser aucun des 256 377 candidats de cette session ;
  • d’assurer en toutes circonstances la sécurité des candidats et des organisateurs en appliquant  les règles sanitaires strictes ;
  • de permettre la nomination des professeurs stagiaires le 1er septembre 2020.

Afin de tenir compte des contraintes nouvelles du calendrier, après une série d’échanges avec les partenaires sociaux et les autorités sanitaires, le ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a décidé d’apporter des modifications dans l’organisation des concours de recrutement de professeurs pour cette année 2020.

ORGANISATION DES CONCOURS EXTERNES ET 3ÈMES CONCOURS

  • Les concours externes de recrutement qui ont commencé iront à leur terme. A partir du mois de juin, les épreuves d’admission seront organisées dans le respect strict des règles sanitaires. Autant que de besoin et dans la mesure du possible, la visioconférence sera privilégiée.
  • Les concours externes qui n’ont pas commencé, ce qui concerne un peu moins de 180 000 candidats, sont réorganisés. Les épreuves d’admission, qui auront lieu au mois de juin et de juillet, seront constituées des seules épreuves écrites. Elles seront passées dans le cadre d’un protocole sanitaire très strict.

A la rentrée, ces fonctionnaires stagiaires bénéficieront d’un accompagnement renforcé et de la visite d’un inspecteur pour faire le point. Au printemps 2021, la procédure de titularisation comportera un oral dont les contours seront définis dans les prochaines semaines.

ORGANISATION DES CONCOURS INTERNES ET 3ÈMES CONCOURS

Toutes les épreuves des concours internes qui n’ont pas été passées sont reportées à la rentrée septembre 2020.

Chaque candidat reçoit en ce moment même un courrier l’informant personnellement des nouvelles modalités de concours. Dans les toutes prochaines semaines, un calendrier plus précis de passation des épreuves sera publié.

CONCOURS EXTERNES ET 3ÈMES CONCOURS POUR LESQUELS LES ÉPREUVES ÉCRITES N’ONT PAS ENCORE EU LIEU

Maintien des 2 écrits qui suite à la suppression des oraux deviendront des épreuves d’admission.