Les collèges dans l'Hérault

C’est le Département qui construit, équipe et entretient les collèges. Pour offrir de bonnes conditions de vie aux élèves et à leurs enseignants, il réalise des établissements à taille humaine, de 600 à 800 places. Neufs ou rénovés, tous répondent aux normes de l’éco construction. Dans chaque établissement, votre enfant trouvera des matériels et des équipements, notamment numériques, de qualité et adaptés à ses besoins. À la rentrée 2018, plus de 50 000 élèves sont scolarisés dans les 80 collèges publics et les 23 établissements privés sous contrat de l’Hérault.

« En entrant au collège, votre enfant fait ses premiers pas vers l’autonomie. En ligne de mire : le brevet des collèges. Il grandit dans un nouveau cadre, avec des professeurs, des heures d’études, et le bus pour beaucoup d’élèves… Cette nouvelle vie, votre enfant l’aborde dans un cadre confortable et sécurisé. Le Département a construit et entretient 80 collèges. Que vous résidiez à la ville ou à la campagne, nous avons fait le choix d’une éducation de proximité et nous veillons à assurer des conditions d’accueil optimales pour les jeunes et les équipes éducatives. »
Renaud Calvat, vice-président délégué à l’éducation et à la culture


carte_p36_37

TROUVEZ VOTRE COLLÈGE

Le Département a en charge la sectorisation des collèges (le périmètre rattaché à chaque établissement) mais c’est l’éducation nationale qui gère les inscriptions et s’occupe d’affecter les élèves dans les collèges.

Trouvez votre collège de secteur sur le site www.herault.fr et http:SectorisationHerault24
Pour les inscriptions, suivez le lien www.education.gouv.fr/cid79/inscription.html

CHIFFRES-CLÉS

ACCÈS INTERNET POUR LES COURS

Le Département fournit un serveur qui permet un accès internet dans tous les collèges. De façon expérimentale, il déploie le réseau wifi dans 3 établissements.

« Depuis la rentrée 2017 (et jusqu’en 2021), le Département prend progressivement en charge la maintenance informatique des 80 collèges publics de l’Hérault. Il s’agit d’offrir aux professeurs et aux collégiens les mêmes conditions de réussite où qu’ils soient sur le territoire. »

Pierre Bouldoire, 1er vice-président, délégué général, délégué aux solidarités territoriales.

La Rentrée scolaire 2019

Programmes scolaires, calendrier des vacances, fournitures, organisation des enseignements au collège, bac 2021, téléphone portable, allocation de rentrée et bourses, assurance, santé, cantine… Tout ce qu’il faut savoir sur la rentrée avec Service-public.fr.

Programmes

Quels sont les programmes ? De la maternelle à l’école élémentaire en passant par le collège, le lycée général, technologique ou professionnel, retrouvez tout ce qu’il faut savoir grâce aux fiches pratiques de Service-public.fr.

Bureau, Instruments D'Écriture

Programme scolaire à l’école maternelle

Programme scolaire à l’école primaire (élémentaire)

Programmes au collège

Programmes au lycée général et technologique

Programmes au lycée professionnel

Lycée général et technologique : les nouveaux programmes

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse a publié dans son Bulletin officiel (BO) spécial du 22 janvier 2019 les programmes d’enseignement général et technologique du lycée pour la rentrée de septembre 2019.

Lycée général et technologique : les nouveaux programmes

Calendrier des vacances

Les dates des vacances scolaires dépendent de la zone où se situe l’établissement scolaire. La France métropolitaine est divisée en 3 zones académiques auxquelles il faut ajouter l’académie de Corse.

Vacances scolaires : quel est le calendrier pour 2019-2020 ?

Fournitures scolaires

Retrouvez en ligne la liste des fournitures scolaires recommandées pour la rentrée 2019.

Rentrée scolaire 2019 : la liste des fournitures scolaires recommandées

Collège : l’organisation des enseignements à la rentrée 2019

Quelle sera l’organisation des différentes matières dans les classes de collège pour la rentrée 2019 ? Deux arrêtés parus au Journal officiel du 18 avril 2019 précisent la nouvelle répartition des enseignements.

Collège : l’organisation des enseignements à la rentrée 2019

Bac 2021

Quelle sera la durée de l’épreuve de mathématiques ? Celle de philosophie sera-t-elle écrite ou orale ?… Un arrêté paru au Journal officieldu 6 août 2019 précise les modalités des épreuves du baccalauréat général et du baccalauréat technologique pour chaque matière à compter de 2021.

Bac 2021 : durée des épreuves écrites et orales

Téléphone portable au primaire, collège et lycée

L’utilisation par les élèves du téléphone portable est interdite dans l’établissement pendant les cours et en dehors des cours (par exemple pendant les récréations).

Peut-on utiliser un téléphone portable à l’école maternelle et élémentaire?

Peut-on utiliser son téléphone portable au collège ou au lycée ?

Allocation de rentrée scolaire (ARS)

Pour la rentrée 2019, l’allocation de rentrée scolaire (ARS) a été accordée aux familles ayant à charge un ou plusieurs enfants écoliers, étudiants ou apprentis nés entre le 16 septembre 2001 et le 31 décembre 2013 (inclus). Le versement a débuté le 20 août 2019.

Allocation de rentrée scolaire (ARS)

Allocation de rentrée scolaire 2019 (ARS) : pour qui, quand et combien ?

Bourse des collèges

La demande de bourse de collège doit être effectuée en ligne entre le 2 septembre et le 17 octobre 2019 pour les élèves fréquentant un collège public (ou le 31 octobre si votre enfant est inscrit au Cned).

Bourse des collèges

Bourse des lycées

La bourse des lycées est accordée, sous condition de ressources, au(x) responsable(s) d’un lycéen.

Les demandes doivent être déposées au secrétariat de l’établissement scolaire avant le 17 octobre 2019.

La bourse de lycée peut s’accompagner d’une bourse au mérite pour les élèves ayant obtenu une mention « bien » ou « très bien » au diplôme national du brevet et qui s’engagent à poursuivre assidûment leur scolarité.

Bourse de lycée

Bourse au mérite (au lycée)

Droits et obligations des collégiens et lycéens

Règlement intérieur, cigarette, harcèlement … Service-public.fr détaille les droits et obligations du collégien et du lycéen…

Quels sont les droits et obligations du collégien ?

Quels sont les droits et obligations du lycéen ?

Punitions et sanctions au collège ou au lycée

Quelles sont les punitions ou sanctions applicables au collège ou au lycée ? Service-public.fr fait le point …

Quelles sont les punitions ou sanctions applicables au collège ou au lycée ?

Information des parents sur la scolarité de leur enfant

Chaque parent d’élève a le droit d’être informé de la scolarité de son enfant mineur, qu’il exerce ou non l’autorité parentale. Cette information se fait par la transmission de certains documents (éventuellement électronique ou via internet) mais aussi lors de rencontres entre parents et professeurs.

Information des parents à l’école primaire (élémentaire et maternelle)

Collège et lycée : information des parents sur la scolarité de leur enfant

Représentants des parents d’élèves

Les représentants des parents d’élèves à l’école primaire (école maternelle et élémentaire), au collège et au lycée sont des élus qui participent à la vie de l’établissement, notamment en facilitant les relations entre parents d’élèves et enseignants.

Représentants de parents d’élèves à l’école primaire (maternelle et élémentaire)

Représentants des parents d’élèves – Collège et lycée

Assurance scolaire

L’assurance scolaire garantit les dommages qu’un écolier, un collégien ou un lycéen, pourrait occasionner à un camarade ou un tiers, mais aussi ceux qu’il pourrait subir. C’est une assurance facultative, mais elle peut être obligatoire dans certaines circonstances.

À quoi sert l’assurance scolaire ?

Santé de l’élève

Pour être scolarisé, un enfant doit obligatoirement être vacciné. Pendant sa scolarité, il bénéficie de bilans de santé et participe à des actions de prévention et d’éducation à la santé. Si l’enfant est malade pendant sa scolarité, la famille doit prévenir l’établissement, particulièrement s’il a une maladie contagieuse ou une maladie chronique qui nécessite des soins particuliers.

Santé à l’école primaire (maternelle ou élémentaire)

Cantine

Variété des plats servis, portions adaptées, règles spécifiques pour le service de l’eau, du pain, du sel et des sauces… Pour les écoles primaires, la responsabilité de la restauration relève de la commune ou de l’établissement public de coopération intercommunale (EPCI) alors que, pour les collèges et les lycées, cette responsabilité revient respectivement au département ou à la région.

La restauration scolaire 

Pour en savoir plus

Au collège, bien conduire son deux roues

La Fédération française des motards en colère (FFMC) intervient dans les collèges pour sensibiliser les élèves au bon usage de leur deux-roues. Des règles simples et souvent méconnues des jeunes, pour éviter les accidents.

Informer, prévenir, expliquer, amener à réfléchir sans culpabiliser, voilà la mission que se sont fixée les intervenants de la FFMC. Tous bénévoles, ils viennent rencontrer les élèves tout au long de l’année dans les collèges qui le souhaitent. « Nous voulons faire prendre conscience aux jeunes de leur vulnérabilité », explique Jean-Michel Sénéchal, coordinateur de la FFMC. Sous forme d’exercices simples, de petits jeux, de débat, de questions réponses, de vidéos et de témoignages, ils amènent ces usagers du deux roues, cyclistes ou motorisés, à être plus attentifs. « A cet âge ils croient tout savoir et imaginent que l'accident n'arrive qu'aux autres. Mais ils n’ont pas d’expérience et fonctionnent souvent sur des clichés et des idées reçues », poursuit Jean-Michel. Etre bien équipé, rouler avec un engin correctement entretenu, avoir conscience de ses limites physiques et comprendre combien on peut être parfois trompé par ses propres sensations. Tous ces messages venus de motards aguerris, donnent aux plus jeunes les clés d’une conduite sûre, respectueuse et limite sensiblement les risques d’accident. 

collège

Au collège de Lansargues, des exercices simples présentés par les bénévoles de la FFMC à des élèves de 4e.

Parcoursup : une phase complémentaire jusqu'au 14 septembre 2019

Vous venez d'obtenir votre bac et vous n'avez pas reçu de propositions de Parcoursup ? La phase complémentaire vous permet de formuler de nouveaux vœux et d'obtenir une proposition d'admission dans une formation disposant de places disponibles que vous pourrez accepter jusqu'au 14 septembre 2019 à 23h59.

Illustration 1

>

La phase complémentaire concerne maintenant :

  • en priorité les candidats qui n'ont pas reçu de proposition d'admission en phase principale (les candidats qui n'ont reçu que des réponses négatives à leurs vœux au 15 mai 2019 et les candidats qui sont « en attente » pour tous leurs vœux) ;
  • les candidats inscrits sur Parcoursup qui n'ont pas confirmé de vœux au 3 avril 2019 ;
  • les candidats qui ne se sont jamais inscrits sur Parcoursup (ils doivent préalablement procéder à leur inscription avant le 11 septembre 2019 inclus) ;
  • les candidats qui ont déjà accepté une proposition d'admission en phase principale peuvent faire de nouveaux vœux dans des formations qui les intéressent davantage et qui ont encore des places disponibles.

Vous pourrez formuler des vœux jusqu'au 11 septembre 2019 à 23h59. Des propositions d'admission seront envoyées jusqu'au 13 septembre 2019 et devront être acceptées avant le 14 septembre 2019 à minuit.

Comment connaître les formations inscrites en phase complémentaire ?

  • La carte des formations vous permet de consulter les formations qui ont des places disponibles dans votre académie ou ailleurs en France en fonction du baccalauréat que vous avez obtenu. Cette carte interactive propose également des formations similaires pour chaque formation sélectionnée.
  • Le moteur de recherche des formations permet de consulter les formations inscrites en phase complémentaire en effectuant des recherches par critères (type de filière, type de bac, nom de la formation, département, académie...) et d'accéder aux fiches de présentation détaillées de chaque formation (ses attendus, ses critères généraux d'examen des vœux, les frais de scolarité...). Lorsque vous êtes connecté à votre dossier, le moteur de recherche n'affichera que les formations qui ont des places disponibles pour votre type de bac.

Vous avez des questions ?

Pour vous aider à trouver une formation ou envisager d'autres choix, vous pouvez demander un conseil ou un accompagnement auprès de votre lycée ou au Centre d'information et d'orientation (CIO), en particulier si vous n'avez reçu que des réponses négatives de la part de formations sélectives (BTS, IUT, écoles etc...). Vous pouvez également bénéficier de l'accompagnement individualisé de la Commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) de votre académie.

Une vidéo « Parcoursup : la phase complémentaire » détaille chaque étape de la procédure.

Vous pouvez consulter la rubrique « Phase complémentaire » de la FAQ Parcoursup.

Vous pouvez également solliciter les conseillers Parcoursup à tout moment via :

  • la rubrique « contact » depuis votre dossier Parcoursup ;
  • le numéro vert 0 800 400 070, ouvert du lundi au vendredi de 10h à 16h.

  À savoir :

Une formation est inscrite en phase complémentaire uniquement lorsqu'elle a des places disponibles. De nouvelles formations peuvent être inscrites au fur et à mesure en phase complémentaire, il est donc recommandé de consulter régulièrement la carte interactive des formations ou le moteur de recherche.

Parcoursup : une phase complémentaire jusqu'au 14 septembre 2019

Vous venez d'obtenir votre bac et vous n'avez pas reçu de propositions de Parcoursup ? La phase complémentaire vous permet de formuler de nouveaux vœux et d'obtenir une proposition d'admission dans une formation disposant de places disponibles que vous pourrez accepter jusqu'au 14 septembre 2019 à 23h59.

Illustration 1

>

La phase complémentaire concerne maintenant :

  • en priorité les candidats qui n'ont pas reçu de proposition d'admission en phase principale (les candidats qui n'ont reçu que des réponses négatives à leurs vœux au 15 mai 2019 et les candidats qui sont « en attente » pour tous leurs vœux) ;
  • les candidats inscrits sur Parcoursup qui n'ont pas confirmé de vœux au 3 avril 2019 ;
  • les candidats qui ne se sont jamais inscrits sur Parcoursup (ils doivent préalablement procéder à leur inscription avant le 11 septembre 2019 inclus) ;
  • les candidats qui ont déjà accepté une proposition d'admission en phase principale peuvent faire de nouveaux vœux dans des formations qui les intéressent davantage et qui ont encore des places disponibles.

Vous pourrez formuler des vœux jusqu'au 11 septembre 2019 à 23h59. Des propositions d'admission seront envoyées jusqu'au 13 septembre 2019 et devront être acceptées avant le 14 septembre 2019 à minuit.

Comment connaître les formations inscrites en phase complémentaire ?

  • La carte des formations vous permet de consulter les formations qui ont des places disponibles dans votre académie ou ailleurs en France en fonction du baccalauréat que vous avez obtenu. Cette carte interactive propose également des formations similaires pour chaque formation sélectionnée.
  • Le moteur de recherche des formations permet de consulter les formations inscrites en phase complémentaire en effectuant des recherches par critères (type de filière, type de bac, nom de la formation, département, académie...) et d'accéder aux fiches de présentation détaillées de chaque formation (ses attendus, ses critères généraux d'examen des vœux, les frais de scolarité...). Lorsque vous êtes connecté à votre dossier, le moteur de recherche n'affichera que les formations qui ont des places disponibles pour votre type de bac.

Vous avez des questions ?

Pour vous aider à trouver une formation ou envisager d'autres choix, vous pouvez demander un conseil ou un accompagnement auprès de votre lycée ou au Centre d'information et d'orientation (CIO), en particulier si vous n'avez reçu que des réponses négatives de la part de formations sélectives (BTS, IUT, écoles etc...). Vous pouvez également bénéficier de l'accompagnement individualisé de la Commission d'accès à l'enseignement supérieur (CAES) de votre académie.

Une vidéo « Parcoursup : la phase complémentaire » détaille chaque étape de la procédure.

Vous pouvez consulter la rubrique « Phase complémentaire » de la FAQ Parcoursup.

Vous pouvez également solliciter les conseillers Parcoursup à tout moment via :

  • la rubrique « contact » depuis votre dossier Parcoursup ;
  • le numéro vert 0 800 400 070, ouvert du lundi au vendredi de 10h à 16h.

  À savoir :

Une formation est inscrite en phase complémentaire uniquement lorsqu'elle a des places disponibles. De nouvelles formations peuvent être inscrites au fur et à mesure en phase complémentaire, il est donc recommandé de consulter régulièrement la carte interactive des formations ou le moteur de recherche.

Instruction obligatoire : quoi de neuf pour la rentrée 2019 ?

Illustration 1

Abaissement de l'âge obligatoire de l'instruction, école à la maison, contrôle des connaissances... 5 décrets parus au Journal officiel du 4 août 2019 précisent les mesures concernant l'instruction obligatoire prévues par la loi du 26 juillet 2019 pour une école de la confiance.

Ces mesures entrent en vigueur à la rentrée scolaire 2019. Elles concernent notamment :

L'abaissement de l'instruction obligatoire de 6 à 3 ans.

Le contrôle de l'obligation, de la fréquentation et de l'assiduité des enfants soumis à l'instruction obligatoire et scolarisés, à titre dérogatoire, dans des établissements d'accueil collectif dits « jardins d'enfants » :

Ces structures sont assimilées à des établissements d'enseignement privés hors contrat pour ce qui est du contrôle du contenu des connaissances requis des élèves. Les responsables de ces établissements doivent rendre compte au directeur académique des services de l'Éducation nationale et au maire des résultats des contrôles. Des sanctions sont prévues en cas de manquement à ces obligations.

Les modalités du contrôle de l'acquisition des connaissances et des compétences requises des enfants instruits dans la famille ou dans les établissements d'enseignement privés hors contrat :

Les connaissances, les compétences et la culture acquises par les enfants doivent pouvoir les amener à la maîtrise de l'ensemble des exigences du socle commun.

Un des arrêtés précise notamment les obligations des personnes responsables des enfants instruits dans la famille : elles doivent se soumettre aux contrôles prévus (qui peuvent être inopinés) et elles sont susceptibles de faire l'objet d'une mise en demeure d'inscrire leurs enfants dans un établissement d'enseignement scolaire public ou privé en cas de second refus à ces contrôles (puis de sanctions pénales) ou en cas de résultats insuffisants. Elles peuvent demander que leurs enfants participent aux évaluations organisées au niveau national par le ministère chargé de l'Éducation nationale.

L'aménagement de l'obligation d'assiduité en petite section d'école maternelle à la demande des personnes responsables des enfants :

Ces aménagements ne peuvent porter que sur les heures de classe prévues l'après-midi.

La demande d'aménagement, écrite et signée, est adressée par les personnes responsables des enfants au directeur de l'école qui la transmet, accompagnée de son avis, au directeur académique des services de l'Éducation nationale. L'absence de réponse de sa part dans un délai de quinze jours à compter de la transmission de la demande vaut décision d'acceptation.

Textes de référence

Montpellier : bienvenue au festival Ecole de la Vie - 5e édition

Du 20 au 22 septembre 2019, l'éducation à l'honneur dans un festival original à Montpellier au château de Flaugergues

Dans la capitale héraultaise depuis quatre ans - la 1ère édition s'était déroulée dans le Larzac -, ce sont trois jours consacrés aux questions d'éducation alternative dans le parc d'une des « folies » architecturales classée monument historique.

« Un festival qui fait du bien » Julien Péron, créateur et organisateur du festival Ecole de la Vie et réalisateur du film documentaire "C'est quoi le bonheur pour vous" ? un voyage de 4 ans, fruit de 1 500 entretiens et 25 pays traversés, sorti en octobre 2017.

https://www.festival-ecole-de-la-vie.fr

L'école de demain : s'adapter aux enfants d'aujourd'hui pour les parents en quête d'innovations pédagogiques

Un festival pour découvrir les outils, techniques et activités qui existent autour de l’éducation pour le bien-être de nos enfants.

Différents thèmes seront abordés comme les neurosciences et l’éducation, la psychologie positive dans l’éducation, l’intériorité citoyenne, l’empreinte de naissance, notre enfant intérieur, cultiver l’altruisme dès l’enfance, découvrir les techniques de communication bienveillante, comment transmettre à un enfant les principes qui vont permettre de l’autonomiser et de développer son discernement, méthode d’éducation à la non violence. 


Des conférences exceptionnelles tenues par 35 professionnels de l'éducation sur des thématiques différentes : 

Isabelle Peloux, André Stern, Arno Stern, Catherine Dumonteil Kremer, Sophie Rabhi , Marie-Françoise Neveu, David Laroche, Jacques de Coulon, Pascale Haag, Jean-Pierre Lepri, Candice Marro, Juliette Siozac, Leslie Coutterand, Aurelien Duarte, Caroline Sost, Alexandre Jost, Elise Mareuil, Clotilde Noël, Sandra Meunier, Anne-Marie Gaignard, Nathalie Casso-Vicarini, Marine Tadié...

Des ateliers thématiques pour enfants et adultes, des tables rondes autour de l’éducation, deux concerts exceptionnels le vendredi et samedi soir, une restauration bio avec 14 Food Truck…et plusieurs surprises, pour un rendez-vous à ne manquer sous aucun prétexte.

Tout autour de la bambouseraie du château de Flaugergues, 320 exposants - ils étaient 180 l'an passé - dont une dizaine d’écoles alternatives sont présents pour repenser tous ensemble l’éducation de nos enfants et plus largement notre société.

Toute la programmation : https://www.festival-ecole-de-la-vie.fr

Tarif : 10€ par jour
Pass 3 jours - tarif spécial internet (jusqu'au 19/09/19) : 20€

Plus d'infos : https://www.festival-ecole-de-la-vie.fr/acces

La loi sur l'école publiée au Journal officiel

Instruction obligatoire dès 3 ans, obligation de formation jusqu'à 18 ans, drapeaux français et européens dans toutes les salles de classe, cartes de France... La loi pour une école de la confiance a été publiée au Journal officiel du 30 juillet 2019

Cette loi prévoit en particulier que l'école devient obligatoire à partir de 3 ans dès la rentrée 2019. L'obligation d'assiduité est néanmoins souple en petite section et il est possible de déroger temporairement à l'obligation scolaire pour les 3-6 ans fréquentant les jardins d'enfants. En parallèle, à partir de la rentrée scolaire 2020, les enfants de 3 à 4 ans auront une visite médicale obligatoire.

Parmi les autres grandes nouveautés pour la rentrée 2020, cette loi affirme l'obligation de formation jusqu'à l'âge de 18 ans. Cette obligation peut prendre différentes formes (scolarité, apprentissage, formation professionnelle, service civique...).

Classes

Parmi les autres mesures contenues dans la loi, le drapeau français et européen, la devise « liberté, égalité, fraternité » et les paroles de l'hymne national doivent être affichés dans chacune des salles de classe.

Par ailleurs, lorsqu'une carte de France est affichée en salle de classe, elle doit représenter aussi les territoires français d'outre-mer.

Programmes

La loi précise également que l'éducation à l'environnement et au développement durable débute dès l'école primaire avec pour objectif de sensibiliser les enfants aux enjeux environnementaux et à la transition écologique.

Liberté de conscience

Ce nouveau texte précise que les pressions sur les croyances des élèves ou les tentatives d'endoctrinement de ceux-ci sont interdits dans les écoles, collèges et lycées publics, à leurs abords immédiats et pendant toute activité d'enseignement.

Organisation scolaire

Des établissements publics locaux d'enseignement international seront créés. Regroupant école, collège et lycée, ces établissements dispenseront tout au long de la scolarité des enseignements en langue française et en langue vivante étrangère. Ils délivreront des diplômes binationaux ou européens.

Familles

En permettent de choisir entre les termes père, mère ou représentant légal, cette loi reconnaît aussi l'homoparentalité dans les formulaires administratifs. En parallèle, elle renforce le contrôle de l'instruction donnée par les familles.

  À savoir :

Elle réaffirme enfin l'importance de la lutte contre le harcèlement scolaire et de l'inclusion des élèves handicapés au sein de l'école.

Montpellier : des robots pour les jeunes malades du CHU

Béatrice Gille, la rectrice de l'académie de Montpellier, a visité l’Unité d’enseignement du Centre Hospitalier Universitaire Lapeyronie de Montpellier

L’image contient peut-être : table

Cette visite a permis à la rectrice d’échanger avec la direction générale de l’hôpital, les enseignants de l’Unité d'Enseignement et un représentant de l’institut national de recherche dédié aux sciences du numérique (INRIA).

A cette occasion, la rectrice a remis une mallette de robots Thymio ainsi que 6 robots Bluebot pour illustrer les séquences numériques (apprentissage du codage) pour les élèves du 1er et du 2nd degré hospitalisés au CHU.