La loi sur l'école publiée au Journal officiel

Instruction obligatoire dès 3 ans, obligation de formation jusqu'à 18 ans, drapeaux français et européens dans toutes les salles de classe, cartes de France... La loi pour une école de la confiance a été publiée au Journal officiel du 30 juillet 2019

Cette loi prévoit en particulier que l'école devient obligatoire à partir de 3 ans dès la rentrée 2019. L'obligation d'assiduité est néanmoins souple en petite section et il est possible de déroger temporairement à l'obligation scolaire pour les 3-6 ans fréquentant les jardins d'enfants. En parallèle, à partir de la rentrée scolaire 2020, les enfants de 3 à 4 ans auront une visite médicale obligatoire.

Parmi les autres grandes nouveautés pour la rentrée 2020, cette loi affirme l'obligation de formation jusqu'à l'âge de 18 ans. Cette obligation peut prendre différentes formes (scolarité, apprentissage, formation professionnelle, service civique...).

Classes

Parmi les autres mesures contenues dans la loi, le drapeau français et européen, la devise « liberté, égalité, fraternité » et les paroles de l'hymne national doivent être affichés dans chacune des salles de classe.

Par ailleurs, lorsqu'une carte de France est affichée en salle de classe, elle doit représenter aussi les territoires français d'outre-mer.

Programmes

La loi précise également que l'éducation à l'environnement et au développement durable débute dès l'école primaire avec pour objectif de sensibiliser les enfants aux enjeux environnementaux et à la transition écologique.

Liberté de conscience

Ce nouveau texte précise que les pressions sur les croyances des élèves ou les tentatives d'endoctrinement de ceux-ci sont interdits dans les écoles, collèges et lycées publics, à leurs abords immédiats et pendant toute activité d'enseignement.

Organisation scolaire

Des établissements publics locaux d'enseignement international seront créés. Regroupant école, collège et lycée, ces établissements dispenseront tout au long de la scolarité des enseignements en langue française et en langue vivante étrangère. Ils délivreront des diplômes binationaux ou européens.

Familles

En permettent de choisir entre les termes père, mère ou représentant légal, cette loi reconnaît aussi l'homoparentalité dans les formulaires administratifs. En parallèle, elle renforce le contrôle de l'instruction donnée par les familles.

  À savoir :

Elle réaffirme enfin l'importance de la lutte contre le harcèlement scolaire et de l'inclusion des élèves handicapés au sein de l'école.

Montpellier : des robots pour les jeunes malades du CHU

Béatrice Gille, la rectrice de l'académie de Montpellier, a visité l’Unité d’enseignement du Centre Hospitalier Universitaire Lapeyronie de Montpellier

L’image contient peut-être : table

Cette visite a permis à la rectrice d’échanger avec la direction générale de l’hôpital, les enseignants de l’Unité d'Enseignement et un représentant de l’institut national de recherche dédié aux sciences du numérique (INRIA).

A cette occasion, la rectrice a remis une mallette de robots Thymio ainsi que 6 robots Bluebot pour illustrer les séquences numériques (apprentissage du codage) pour les élèves du 1er et du 2nd degré hospitalisés au CHU.

Dans l'Hérault, les actions de la Ligue contre le Cancer

En ce mois de forte chaleur, la ville de Montpellier a souhaité renforcer les grandes lignes de ses actions liées à la prévention de la population à travers la signature d'une convention de partenariat avec la Ligue contre le Cancer.

Ce jeudi 25 juillet 2019, Caroline Navarre, adjointe au Maire déléguée à la Prévention santé et aux Droits des femmes, a signé avec la Ligue contre le Cancer et son président, Jean-Bernard Dubois, une convention de partenariat autour des actions de prévention et de lutte contre les cancers.


L'importance de la prévention en été avec le soleil

" Nous condamnons la toast attitude, celle qui consiste à lézarder sur nos plages héraultaises et la Ligue contre le Cancer se doit de diffuser des informations sur le caractère néfaste des UV sur la peau en cette période d'extrême chaleur, déclare le professeur Jean-Bernard Dubois, président de la Ligue contre le Cancer dans l'Hérault et successeur de M. Henry Pujol. Par pitié, bougez, nagez, ne restez pas immobile, ne laissez pas vos enfants sans protection solaire car nous sommes dans ce cas à la limite de la maltraitance !". 


La santé, un pilier pour la métropole de Montpellier 

Ce jeudi, la signature officielle de ce partenariat a été engagé lors d'un précédent conseil municipal cet hiver. " Depuis plusieurs années, on a lancé de nombreuses actions de sensibilisation avec des projets comme "J'agis pour ma santé", une opération bien ancrée dans les écoles pour promouvoir l'activité physique et l'alimentation chez les jeunes, rappelle Caroline Navarre. Mais aussi le label "Vivez, bougez", le dépistage avec Octobre rose avec les parapluies rue de La Loge, le Moi(s) sans tabac en novembre, Mars bleu sur le dépistage du cancer colorectal ou encore la course La Montpellier Reine en mai."

En s'engageant avec la Ligue Contre Le Cancer, la Ville de Montpellier réaffirme sa volonté de poursuivre le travail accompli sur son territoire et s'inscrit pleinement dans les objectifs de santé publique de la stratégie nationale de santé 2018-2022 qui place la prévention et la promotion de la santé comme un axe majeur de la lutte contre les cancers. "Avec des événements communs, nous aurons à rendre vivante cette convention, la Ligue s'y engage', conclut M. Dubois, professeur honoraire de cancérologie-radiothérapie et Vice-Président de la Fédération nationale de la Ligue contre le Cancer.

 une nouvelle action à la piscine olympique d'Antigone par l'équipe de prévention qui informe sur le bon usage du soleil 

des jeux pour sensibiliser les jeunes enfants et leurs parents, des bracelets qui réagissent aux UV en devenant violet sont offerts par le Comité 34

Pour découvrir les différentes Actions de prévention solaire de La Ligue contre le Cancer avec le comité de l'Hérault https://www.facebook.com/laliguecontrelecancer34

Bientôt le bac !

Entrée en salle d'examen, sortie, pause, matériel autorisé... connaissez-vous les règles applicables pendant une épreuve écrite d'examen ou de concours ? 
Pour tout savoir avant le jour J, c'est sur Service-Public.fr 

http://bit.ly/2R9ZAY2

Aucune description de photo disponible.

Le ministère de l'Education Nationale pour une rentrée pleinement inclusive

Jean-Michel Blanquer et Sophie Cluzel ont présenté le service public de l’École inclusive, mardi 11 juin. Résultat de plusieurs mois de concertation ce nouveau projet pour les enfants en situation de handicap, leurs familles et pour l’École se met en place dès la rentrée 2019.

Ecole inclusive 680x280

 

L’École inclusive vise à assurer une scolarisation de qualité pour tous les élèves de la maternelle au lycée par la prise en compte de leurs singularités et de leurs besoins éducatifs particuliers.

Le nombre d’élèves en situation de handicap scolarisés dans les établissements scolaires a quasiment triplé, passant d’environ 118 000 en 2006 à plus de 340 000 élèves en 2018.   

Le nombre d’élèves  accompagnés par une aide humaine a été multiplié par 6, passant de 26 000 en 2006 à 166 000 en 2018. Au cours des deux dernières années, le budget dédié à la scolarisation des élèves en situation de handicap a augmenté de 25 %. Ce montant est aujourd’hui de 2,4 milliards d’euros.

Les parcours de scolarisation des élèves en situation de handicap

La commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), instance décisionnelle de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH), prend les décisions relatives aux prestations et à l’orientation des élèves handicapés sur la base de l’évaluation réalisée par l’équipe pluridisciplinaire.

L’analyse des besoins et l’évaluation des compétences de l’élève en situation de handicap sont déterminantes pour amorcer une scolarité dans les meilleures conditions. L’école, la famille et l’enseignant référent doivent agir en partenariat.

Un élève en situation de handicap peut être scolarisé :
  • individuellement dans une école, un collège ou un lycée, sans ou avec l’aide d’un accompagnant d’élève en situation de handicap (AESH).

  • dans une unité localisée d’inclusion scolaire (Ulis) située dans une école, un collège ou un lycée. Les élèves sont inscrits dans une classe de référence (en fonction de leur âge) dans laquelle ils suivent certains apprentissages. De plus, ils bénéficient de temps de regroupement dans la classe de l’Ulis (10 à 12 élèves maximum) où intervient un enseignant spécialisé en collaboration avec un AESH en dispositif collectif (AESH-co).

  • dans un établissement médico-social qui permet aux élèves de disposer d’un appui de professionnels du médico-social en plus de temps de scolarisation. Trois modalités sont possibles :
  1. dans une unité d’enseignement interne d’un établissement médico-social : des salles de classes sont situées dans l’établissement médico-social. La durée d’enseignement varie au regard des capacités de scolarisation de l’élève ;
  2. dans une unité d’enseignement externalisée : la salle de classe est située dans une école ou un établissement scolaire. Les élèves bénéficient de l’appui de professionnels du médico-social sur leur lieu de scolarisation ;
  3. en scolarisation partagée : les élèves rattachés à un établissement médico-social bénéficient d’un temps de scolarisation dans l’établissement médico-social et d’un temps en école ou établissement scolaire ordinaire (en Ulis par exemple).


UN GRAND SERVICE PUBLIC DE L'ÉCOLE INCLUSIVE DÈS LA RENTRÉE 2019

Permettre à l’École d’être pleinement inclusive est une ambition forte du président de la République qui a fait de la scolarisation des élèves en situation de handicap une priorité du quinquennat. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, et Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre en charge des Personnes handicapées, se sont donnés pour objectif de construire un grand service public de l’École inclusive dès la rentrée 2019. 

"Un livre pour les vacances" 2019 : les Fables de La Fontaine"

Illustrées par Voutch

Tous les écoliers de CM2 quittent l'école primaire avec un livre à lire durant leurs vacances d'été 2019. Cette année, il s'agit d'un recueil de Fables de La Fontaine, illustrées par Voutch. Avec "Un livre pour les vacances", l'objectif est de renforcer le goût et la pratique de la lecture chez ces élèves qui vont entrer au collège, en leur donnant l'occasion de découvrir durant leur temps de loisir une œuvre du patrimoine littéraire et de partager le plaisir de sa lecture avec leur famille, leurs camarades et leurs professeurs.

Remise livre vacances 2019

UNE OPÉRATION QUI S'INSCRIT DANS LE TEMPS

L'opération "Un livre pour les vacances" a lieu dans toutes les académies depuis 2018.

Chaque année, il sera demandé à un artiste contemporain de grand talent d'illustrer une sélection des Fables de La Fontaine. Cette année, Voutch a accepté de les illustrer, s'inscrivant dans le sillage d'illustrateurs de renom qui ont fait dialoguer ces fables avec des œuvres plastiques depuis le XVIIe siècle, et faisant ainsi de ce recueil un véritable livre d'art.

RENFORCER LE GOÛT ET LA PRATIQUE DE LA LECTURE

La maîtrise des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui) par tous les écoliers est une priorité. Parmi eux, la lecture occupe une place essentielle car elle est nécessaire à l'acquisition de tous les autres savoirs. L'acquisition et le développement du goût et de l'intérêt pour la lecture font partie des grandes missions de l'école, qui doit encourager les enfants à fréquenter le plus possible des œuvres littéraires de qualité, adaptées à leur âge et à leurs capacités.

UN LIVRE PRÉSENTÉ EN CLASSE

Les directeurs d'école et professeurs de CM2 présentent l'ouvrage aux élèves avant les vacances scolaires. Ils leur donnent les clés pour une bonne lecture afin de susciter leur curiosité. Les familles sont impliquées.

Les professeurs de français, d'histoire des arts et d'enseignements artistiques des classes de 6e, dans le cadre de la continuité école-collège, peuvent s'appuyer à la rentrée de septembre 2019 sur cette lecture estivale pour commencer leurs enseignements.

DES RESSOURCES POUR LES ENSEIGNANTS

Le ministère met à la disposition des professeurs des ressources pédagogiques sur Éduscol pour les aider à construire leurs séquences pédagogiques. Des enregistrements audio sont disponibles. 

L'opération "Un livre pour les vacances" 2019 sur Éduscol
 
Couverture un livre pour les vacances 2019
  • Encourager la lecture personnelle
  • Écouter le livre en audio
  • Enseignants : des ressources d'accompagnement sur Éduscol
  • Le module m@gistère : "Enseigner les Fables de La Fontaine"
  • Les ressources de Canopé
  • Les ressources de la bibliothèque nationale de France et Gallica, en partenariat avec éduthèque
  • Le musée Jean de La Fontaine de Château-Thierry
  • Ailleurs sur le Web

Education : les nouveaux lycées bâtissent l’avenir des jeunes

JPEG - 1.6 Mo

À l’image de l’Occitanie, la vallée de l’Hérault gagne toujours plus d’habitants et d’élèves. L’ouverture à la rentrée 2020 du lycée de Gignac - sa première pierre a été posée ce jeudi 13 juin - soulagera les établissements saturés de Lodève et Clermont-l’Hérault tout en réduisant les trajets des lycéens. Avec ses structures en bois et terre cuite, ses panneaux photovoltaïques et ses toits végétalisés, un réseau de géothermie et des espaces verts à foison, le futur lycée sera un bâtiment à énergie positive, comme tous les lycées construits par la Région Occitanie. Grâce à cet investissement de 45 M€, 1 130 élèves pourront à terme suivre des filières générale, technologique ou professionnelle dans le tertiaire et l’électronique.

Au sud de Toulouse à Cazères, un autre établissement de 1 200 élèves facilitera aussi dès la rentrée 2020 la vie des lycéens scolarisés actuellement entre Saint-Gaudens et Muret. Le lycée polyvalent Martin Malvy, dont la première pierre sera posée lundi 17 juin, mettra l’accent sur le tourisme et l’artisanat d’art. Autre particularité : son service de restauration favorisera les filières courtes, le tri et le recyclage.

Pose de la 1ère pierre du lycée Simone Veil à Gignac (34)

 Pose de la 1ère pierre du lycée Simone Veil à Gignac (34)

"Le soutien à l’éducation et la jeunesse est une clé des défis de demain. Avec ces nouveaux établissements, les lycéens vont bénéficier d’établissements innovants, exemplaires sur le plan environnemental, dotés de formations reliées à l’économie locale, souligne Carole Delga. En développant son Plan Pluriannuel d’Investissement des lycées, la Région se veut utile à tous et proche de chacun".

Pour bâtir l’avenir de la jeunesse d’Occitanie, la Région programme 1 milliard d’euros pour la construction et la rénovation des lycées, centres de formation d’apprentis, instituts de formations sanitaires et sociales…
Déjà, cinq lycées neufs ont vu le jour depuis 2016. Après Gignac et Cazères en 2020, deux ouvriront leurs portes à la rentrée 2021 à Sommières dans le Gard et Gragnague en Haute-Garonne. Le programme sera finalisé avec le lycée de Cournonterral, près de Montpellier.

Toutes ces constructions, dont la Région assure la maîtrise d’ouvrage, remplissent aussi les carnets de commandes des acteurs du BTP d’Occitanie, d’autant que les marchés régionaux intègrent des clauses d’insertion et privilégient le recours à des entreprises locales : c’est le cas de la quasi-totalité des 21 sociétés opérant sur le chantier du lycée gignacois.
En savoir plus

École à la maison

École maternelle obligatoire

Les Garçons, Enfants, Heureux, Séance

Les règles relatives à l'âge de l'instruction obligatoire sont susceptibles d'être modifiées (abaissement à 3 ans pour la rentrée 2019 ).

Les informations contenues dans cette page restent d'actualité dans l'attente d'un texte modificateur.

L'instruction est obligatoire pour tous les enfants, français et étrangers, à partir de 6 ans et jusqu'à l'âge de 16 ans révolus. Les parents peuvent choisir de scolariser leur enfant dans un établissement scolaire (public ou privé) ou bien d'assurer eux-mêmes cette instruction. L'instruction dans la famille, parfois appelée école à la maison, doit permettre à l'enfant d'acquérir des connaissances et des compétences déterminées. L'instruction donnée et les progrès de l'enfant sont contrôlés.

Choix de la famille

L'école à la maison peut être un choix des parents. L'éducation est alors réalisée par eux-mêmes ou par une personne de leur choix.

Aucun diplôme particulier n'est nécessaire pour assurer l'enseignement. La démarche et les méthodes pédagogiques choisies doivent être présentées à l'inspecteur chargé du contrôle.

Tout savoir sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F23429

Contre l'homophobie et la transphobie à l'École

Le ministère est engagé dans la lutte contre toutes les formes de discriminations et de violences, dont celles à caractère homophobe ou transphobe. Que vous soyez élèves ou personnels des établissements scolaires de l'Éducation nationale, retrouvez des services et ressources adaptés pour prévenir, comprendre, écouter et accompagner.

Les sites à consulter

[Témoignages] "Des mots peuvent bien plus heurter que des violences réellement physiques", au collège, au lycée : tous égaux, tous alliés.

Sohan, Estelle, Louis et Johann partagent leurs expériences en tant qu'élèves LGBT et donnent des pistes pour lutter contre l'homophobie et la transphobie et améliorer le climat scolaire pour toutes et tous.

DES SERVICES D'ÉCOUTE ET D'AIDE POUR LES VICTIMES ET TÉMOINS D'HOMOPHOBIE ET DE TRANSPHOBIE 7J/7 DE 8H À 23H

Vous êtes

ÉLÈVE

Contre l'homophobie - Image d'illustration collégiens

UN SERVICE D'ÉCOUTE ET D'AIDE POUR LES VICTIMES ET TÉMOINS D'HOMOPHOBIE ET DE TRANSPHOBIE

  • Par téléphone : 0 810 20 30 40 7j/7 de 8h à 23h ou 01 41 83 42 81 (gratuit selon le forfait)

  • Par livechat

  • Par email (réponse sous 48h)

Brevet et bac 2019 : des annales en ligne pour réviser

Les annales en ligne d'Éducsol, le portail national des professionnels de l'éducation, proposent gratuitement une aide à la préparation du diplôme national du brevet (DNB) et des baccalauréats général, technologique et professionnel.

Laptop, Woman, Education, Study, Young

Conçues pour aider les élèves, les annales ont également pour vocation d'accompagner les professeurs tout au long de l'année dans la préparation des élèves.

Pour le brevet

Éducsol propose les sujets de la session 2018 afin de permettre aux élèves de comprendre les connaissances et compétences attendues pour chacune des épreuves écrites (mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie, français, histoire-géographie-enseignement moral et civique).

  Rappel :

Les épreuves écrites du diplôme national du brevet communes à tous les candidats ont lieu les jeudi 27 et vendredi 28 juin 2019.

Pour le bac

Prep'exam offre l'accès en ligne à des sujets des années passées pour les séries générales, technologiques et professionnelles.

  Rappel :

Pour les classes de terminale, les épreuves écrites du baccalauréat de cette année sont fixées aux lundi 17, mardi 18, mercredi 19, jeudi 20, vendredi 21 et lundi 24 juin 2019.