Bientôt le bac !

Entrée en salle d'examen, sortie, pause, matériel autorisé... connaissez-vous les règles applicables pendant une épreuve écrite d'examen ou de concours ? 
Pour tout savoir avant le jour J, c'est sur Service-Public.fr 

http://bit.ly/2R9ZAY2

Aucune description de photo disponible.

Le ministère de l'Education Nationale pour une rentrée pleinement inclusive

Jean-Michel Blanquer et Sophie Cluzel ont présenté le service public de l’École inclusive, mardi 11 juin. Résultat de plusieurs mois de concertation ce nouveau projet pour les enfants en situation de handicap, leurs familles et pour l’École se met en place dès la rentrée 2019.

Ecole inclusive 680x280

 

L’École inclusive vise à assurer une scolarisation de qualité pour tous les élèves de la maternelle au lycée par la prise en compte de leurs singularités et de leurs besoins éducatifs particuliers.

Le nombre d’élèves en situation de handicap scolarisés dans les établissements scolaires a quasiment triplé, passant d’environ 118 000 en 2006 à plus de 340 000 élèves en 2018.   

Le nombre d’élèves  accompagnés par une aide humaine a été multiplié par 6, passant de 26 000 en 2006 à 166 000 en 2018. Au cours des deux dernières années, le budget dédié à la scolarisation des élèves en situation de handicap a augmenté de 25 %. Ce montant est aujourd’hui de 2,4 milliards d’euros.

Les parcours de scolarisation des élèves en situation de handicap

La commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), instance décisionnelle de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH), prend les décisions relatives aux prestations et à l’orientation des élèves handicapés sur la base de l’évaluation réalisée par l’équipe pluridisciplinaire.

L’analyse des besoins et l’évaluation des compétences de l’élève en situation de handicap sont déterminantes pour amorcer une scolarité dans les meilleures conditions. L’école, la famille et l’enseignant référent doivent agir en partenariat.

Un élève en situation de handicap peut être scolarisé :
  • individuellement dans une école, un collège ou un lycée, sans ou avec l’aide d’un accompagnant d’élève en situation de handicap (AESH).

  • dans une unité localisée d’inclusion scolaire (Ulis) située dans une école, un collège ou un lycée. Les élèves sont inscrits dans une classe de référence (en fonction de leur âge) dans laquelle ils suivent certains apprentissages. De plus, ils bénéficient de temps de regroupement dans la classe de l’Ulis (10 à 12 élèves maximum) où intervient un enseignant spécialisé en collaboration avec un AESH en dispositif collectif (AESH-co).

  • dans un établissement médico-social qui permet aux élèves de disposer d’un appui de professionnels du médico-social en plus de temps de scolarisation. Trois modalités sont possibles :
  1. dans une unité d’enseignement interne d’un établissement médico-social : des salles de classes sont situées dans l’établissement médico-social. La durée d’enseignement varie au regard des capacités de scolarisation de l’élève ;
  2. dans une unité d’enseignement externalisée : la salle de classe est située dans une école ou un établissement scolaire. Les élèves bénéficient de l’appui de professionnels du médico-social sur leur lieu de scolarisation ;
  3. en scolarisation partagée : les élèves rattachés à un établissement médico-social bénéficient d’un temps de scolarisation dans l’établissement médico-social et d’un temps en école ou établissement scolaire ordinaire (en Ulis par exemple).


UN GRAND SERVICE PUBLIC DE L'ÉCOLE INCLUSIVE DÈS LA RENTRÉE 2019

Permettre à l’École d’être pleinement inclusive est une ambition forte du président de la République qui a fait de la scolarisation des élèves en situation de handicap une priorité du quinquennat. Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Éducation nationale et de la Jeunesse, et Sophie Cluzel, secrétaire d’État auprès du Premier ministre en charge des Personnes handicapées, se sont donnés pour objectif de construire un grand service public de l’École inclusive dès la rentrée 2019. 

"Un livre pour les vacances" 2019 : les Fables de La Fontaine"

Illustrées par Voutch

Tous les écoliers de CM2 quittent l'école primaire avec un livre à lire durant leurs vacances d'été 2019. Cette année, il s'agit d'un recueil de Fables de La Fontaine, illustrées par Voutch. Avec "Un livre pour les vacances", l'objectif est de renforcer le goût et la pratique de la lecture chez ces élèves qui vont entrer au collège, en leur donnant l'occasion de découvrir durant leur temps de loisir une œuvre du patrimoine littéraire et de partager le plaisir de sa lecture avec leur famille, leurs camarades et leurs professeurs.

Remise livre vacances 2019

UNE OPÉRATION QUI S'INSCRIT DANS LE TEMPS

L'opération "Un livre pour les vacances" a lieu dans toutes les académies depuis 2018.

Chaque année, il sera demandé à un artiste contemporain de grand talent d'illustrer une sélection des Fables de La Fontaine. Cette année, Voutch a accepté de les illustrer, s'inscrivant dans le sillage d'illustrateurs de renom qui ont fait dialoguer ces fables avec des œuvres plastiques depuis le XVIIe siècle, et faisant ainsi de ce recueil un véritable livre d'art.

RENFORCER LE GOÛT ET LA PRATIQUE DE LA LECTURE

La maîtrise des savoirs fondamentaux (lire, écrire, compter, respecter autrui) par tous les écoliers est une priorité. Parmi eux, la lecture occupe une place essentielle car elle est nécessaire à l'acquisition de tous les autres savoirs. L'acquisition et le développement du goût et de l'intérêt pour la lecture font partie des grandes missions de l'école, qui doit encourager les enfants à fréquenter le plus possible des œuvres littéraires de qualité, adaptées à leur âge et à leurs capacités.

UN LIVRE PRÉSENTÉ EN CLASSE

Les directeurs d'école et professeurs de CM2 présentent l'ouvrage aux élèves avant les vacances scolaires. Ils leur donnent les clés pour une bonne lecture afin de susciter leur curiosité. Les familles sont impliquées.

Les professeurs de français, d'histoire des arts et d'enseignements artistiques des classes de 6e, dans le cadre de la continuité école-collège, peuvent s'appuyer à la rentrée de septembre 2019 sur cette lecture estivale pour commencer leurs enseignements.

DES RESSOURCES POUR LES ENSEIGNANTS

Le ministère met à la disposition des professeurs des ressources pédagogiques sur Éduscol pour les aider à construire leurs séquences pédagogiques. Des enregistrements audio sont disponibles. 

L'opération "Un livre pour les vacances" 2019 sur Éduscol
 
Couverture un livre pour les vacances 2019
  • Encourager la lecture personnelle
  • Écouter le livre en audio
  • Enseignants : des ressources d'accompagnement sur Éduscol
  • Le module m@gistère : "Enseigner les Fables de La Fontaine"
  • Les ressources de Canopé
  • Les ressources de la bibliothèque nationale de France et Gallica, en partenariat avec éduthèque
  • Le musée Jean de La Fontaine de Château-Thierry
  • Ailleurs sur le Web

École à la maison

École maternelle obligatoire

Les Garçons, Enfants, Heureux, Séance

Les règles relatives à l'âge de l'instruction obligatoire sont susceptibles d'être modifiées (abaissement à 3 ans pour la rentrée 2019 ).

Les informations contenues dans cette page restent d'actualité dans l'attente d'un texte modificateur.

L'instruction est obligatoire pour tous les enfants, français et étrangers, à partir de 6 ans et jusqu'à l'âge de 16 ans révolus. Les parents peuvent choisir de scolariser leur enfant dans un établissement scolaire (public ou privé) ou bien d'assurer eux-mêmes cette instruction. L'instruction dans la famille, parfois appelée école à la maison, doit permettre à l'enfant d'acquérir des connaissances et des compétences déterminées. L'instruction donnée et les progrès de l'enfant sont contrôlés.

Choix de la famille

L'école à la maison peut être un choix des parents. L'éducation est alors réalisée par eux-mêmes ou par une personne de leur choix.

Aucun diplôme particulier n'est nécessaire pour assurer l'enseignement. La démarche et les méthodes pédagogiques choisies doivent être présentées à l'inspecteur chargé du contrôle.

Tout savoir sur https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F23429

Contre l'homophobie et la transphobie à l'École

Le ministère est engagé dans la lutte contre toutes les formes de discriminations et de violences, dont celles à caractère homophobe ou transphobe. Que vous soyez élèves ou personnels des établissements scolaires de l'Éducation nationale, retrouvez des services et ressources adaptés pour prévenir, comprendre, écouter et accompagner.

Les sites à consulter

[Témoignages] "Des mots peuvent bien plus heurter que des violences réellement physiques", au collège, au lycée : tous égaux, tous alliés.

Sohan, Estelle, Louis et Johann partagent leurs expériences en tant qu'élèves LGBT et donnent des pistes pour lutter contre l'homophobie et la transphobie et améliorer le climat scolaire pour toutes et tous.

DES SERVICES D'ÉCOUTE ET D'AIDE POUR LES VICTIMES ET TÉMOINS D'HOMOPHOBIE ET DE TRANSPHOBIE 7J/7 DE 8H À 23H

Vous êtes

ÉLÈVE

Contre l'homophobie - Image d'illustration collégiens

UN SERVICE D'ÉCOUTE ET D'AIDE POUR LES VICTIMES ET TÉMOINS D'HOMOPHOBIE ET DE TRANSPHOBIE

  • Par téléphone : 0 810 20 30 40 7j/7 de 8h à 23h ou 01 41 83 42 81 (gratuit selon le forfait)

  • Par livechat

  • Par email (réponse sous 48h)

Brevet et bac 2019 : des annales en ligne pour réviser

Les annales en ligne d'Éducsol, le portail national des professionnels de l'éducation, proposent gratuitement une aide à la préparation du diplôme national du brevet (DNB) et des baccalauréats général, technologique et professionnel.

Laptop, Woman, Education, Study, Young

Conçues pour aider les élèves, les annales ont également pour vocation d'accompagner les professeurs tout au long de l'année dans la préparation des élèves.

Pour le brevet

Éducsol propose les sujets de la session 2018 afin de permettre aux élèves de comprendre les connaissances et compétences attendues pour chacune des épreuves écrites (mathématiques, physique-chimie, sciences de la vie et de la Terre et technologie, français, histoire-géographie-enseignement moral et civique).

  Rappel :

Les épreuves écrites du diplôme national du brevet communes à tous les candidats ont lieu les jeudi 27 et vendredi 28 juin 2019.

Pour le bac

Prep'exam offre l'accès en ligne à des sujets des années passées pour les séries générales, technologiques et professionnelles.

  Rappel :

Pour les classes de terminale, les épreuves écrites du baccalauréat de cette année sont fixées aux lundi 17, mardi 18, mercredi 19, jeudi 20, vendredi 21 et lundi 24 juin 2019.

Collège : l'organisation des enseignements à la rentrée 2019

Architecture, University, Students, Wood

Quelle sera l'organisation des différentes matières dans les classes de collège pour la rentrée 2019 ? Deux arrêtés parus au Journal officiel du 18 avril 2019 précisent la future répartition des enseignements.

Les enseignements

26 heures hebdomadaires d'enseignements, dont 4 heures d'enseignements complémentaires, seront prodigués aux collégiens à compter de la rentrée scolaire 2019.

S'y ajoutent au moins 10 heures annuelles de vie de classe par niveau, ainsi que, selon les besoins des élèves et les modalités mises en place dans l'établissement, 12 heures annuelles d'accompagnement à l'orientation en classe de 4e et 36 heures annuelles en classe de 3e.

Financement par l'État de petits déjeuners dans les territoires prioritaires

Stratégie de prévention et de lutte contre la pauvreté : Jean-Michel Blanquer et Christelle Dubos annoncent le financement par l'État de petits déjeuners dans les territoires prioritaires

Par le Ministère de l'Education Nationale

Dès 2019, l'État consacrera 6 millions d'euros au financement de petits déjeuners dans les écoles volontaires de territoires prioritaires. Cette mesure se déploiera de manière progressive : depuis le mois d'avril, 8 académies préfiguratrices (Amiens, La Réunion, Lille, Montpellier, Nantes, Reims, Toulouse, Versailles) ont déjà commencé à promouvoir et mettre en place cette mesure qui sera généralisée au mois de septembre à l'ensemble du territoire français. Jusqu'à 100 000 enfants pourront alors prendre leur petit-déjeuner à leur arrivée à l'école.

dejeCapture

"Dans le cadre de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté, l'Etat finance des petits déjeuners pour les écoles situées dans les territoires prioritaires. Une dotation dédiée sera ainsi attribuée par l'Etat à ces territoires pour encourager et soutenir l'organisation de petits déjeuners à l'école. L'objectif est de permettre aux enfants de ne pas commencer la journée le ventre vide, de rester concentrés pendant toute la matinée et ainsi d'apprendre dans les meilleures conditions. Cette mesure participe à la réduction des inégalités, dès le plus jeune âge."

Le pilotage de la mesure est assuré par le ministère de l'Education Nationale et de la Jeunesse grâce aux directeurs académiques des services de l'Éducation nationale (DASEN). Elle est destinée aux écoles volontaires de tous les territoires dans lesquels un besoin social est identifié - qu'il s'agisse de zones REP et REP+, mais aussi, par exemple, de quartiers de la politique de la ville (lorsqu'ils ne sont pas intégrés à l'éducation prioritaire) et de certaines zones rurales.

Dis-moi l'histoire, une création intergénérationnelle

Vendredi 15 mars à 18h30 au théâtre Jean Vilar
Spectacle gratuit à Montpellier

« Dis-moi l'histoire », c'est une aventure théâtrale en milieu scolaire et en EHPAD.
Elle mêle deux générations et deux quartiers différents à Montpellier : les Hauts de Massane - EHPAD Mathilde Lartigue et  les résidents de l'EHPAD Montpellieret  avec les élèves du Collège Les Garrigues  et le Lycée Clémenceau en Centre-ville.

« Dis-moi l'histoire », c'est demander à un élève de raconter l'histoire d'une  personne âgée. Une aventure humaine qui a réuni 23 lycéens, 24 collégiens et 30 résidents d’Ehpad de ces deux quartiers. 

Ces rencontres constituées de binômes ou de trios de générations et les ateliers intergénérationnels ont eu lieu du 9 janvier au 22 février 2019, ont permis à chacun a "parler de soi, de se présenter et se raconter".

Avec « Dis-moi l'histoire », le Collectif Le Baril favorise la rencontre, le partage et permet de dépasser les idées reçues qui s'inscrit pleinement dans le projet plus global d'ouvrir les EHPAD du CCAS sur le territoire montpelliérain comme lieux de vie structurants de proximité. 

Cette création est soutenue par le CCAS, La Ville de Montpellier et le Théâtre Jean Vilar.

Théâtre Jean Vilar - 155  rue de Bologne à Montpellier

Des livres à soi pour renouer avec la lecture de l'écrit

Premier atelier le samedi 16 février 2019 de 10h à 12h à l'Espace RectoVerso à Montpellier

Six structures de Montpellier s'impliquent dans ce projet afin de faire découvrir l'univers des livres pour enfants aux parents éloignés de la lecture.

90 familles pourront bénéficier de 6 ateliers, 3 sorties en médiathèques, librairies, salons du livre... et une fête de clôture sera organisée en fin de projet.

Appropriation des livres jeunesse avec les parents.

Comment les raconter, les partager, prendre le chemin de la bibliothèque et de la librairie ?

Des livres à soi est porté par l’association organisatrice du Salon du livre et de la presse jeunesse en Seine-Saint-Denis et son École du livre de jeunesse.

Porté sur Montpellier par l’association Odette Louise et la Boutique d’écriture avec le soutien de la DRAC Occitanie, et en partenariat avec le réseau des médiathèques, de la maison pour tous Marie Curie et de la librairie Némo.

Sur inscription au 06 16 49 79 46 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L'Espace RectoVerso
14 rue Marcellin Albert à Montpellier permet à Odette Louise d'ancrer ses activités dans le quartier Celleneuve.