La Cagette et le supermarché collaboratif

L'Association Les Amis de la Cagette de Montpellier, lancée en 2015, ne cesse de faire des petits. Après Paris, Bordeaux, Toulouse, les coopératives françaises qui s'essaiment dans l'hexagone s’inspirent du modèle de Park Slope Food Coop à Brooklyn.

Dans l'Hérault, au centre-ville de Montpellier, l'épicerie réservée aux adhérents fait office de centrale d'achats et ne désemplit pas. La preuve, tout le monde participe à la bonne marche de l'épicerie coopérative, retraités, chomeurs, salariés et étudiants mettent la main à l'ouvrage, tour à tour à la caisse enregistreuse, dans les rayons, et donnent trois heures de leur temps chaque mois. Ce supermarché collaboratif au financement participatif a pour objectif de rendre accessible au plus grand nombre des produits de meilleure qualité. Ainsi, les produits locaux sont souvent mis à l'honneur tels que les œufs du Pic Saint-Loup ou les fromages des Cévennes.

Aujourd'hui, la dynamique portée par La Cagette de Montpellier compte dans ses rangs 1 100 coopérateurs, des consommateurs préoccupés par la qualité de leur nourriture et de son prix, ce qui représente un gage de réussite depuis son lancement deux ans avant.

Chaque semaine, deux réunions d'informations sont organisées au local associatif la Bridgerie rue Balard à Montpellier. Depuis quelques mois, la coopérative à but non lucratif La Cagette de Montpellier a ouvert son supermarché au 19 boulevard Clémenceau du mercredi au samedi de 8h à 21h.

Prochaines réunions : jeudi 18, samedi 20, jeudi 25, samedi 27 janvier 2018 au 30 rue Balard, quartier Clémenceau à Montpellier.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Vœux du Député Nicolas Démoulin

Nicolas DÉMOULIN, député de la huitième circonscription de l’Hérault, a l’honneur de vous informer de la tenue des vœux vendredi 26 janvier 2018 au bistrot du théâtre Jean-Claude Carrière au 178, Rue de la Carrièrasse à MONTPELLIER.

assemblée nationale


"6 mois de mandat qui ont changé notre façon de percevoir le monde politique. 6 mois d’actions pour innover dans l’exercice du mandat parlementaire. 6 mois d’écoute, de terrain pour rester fidèle à nos valeurs. 6 mois durant lesquels, nous avons dépassé les clivages pour répondre aux nouveaux défis. " précise Nicolas Démoulin qui rendra compte de ses activités parlementaires et de la transformation que vivent nos territoires et notre pays. 

Avec l'APAVH, Zag, un chiot, est à l'adoption

Montpellier-Infos.fr en partenariat avec l'association APAVH vous propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi :

L’association APAVH se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.

"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence : soins, abandon, maltraitance, négligence…Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver une famille d'adoption définitive. Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser. Ils sont ensuite proposés à l'adoption."

Toutes ces actions coûtent cher, et l'association ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.

"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions."

Retrouvez nous sur notre site www.apavh.com ou bien sur facebook et mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette semaine voici Zag, un chiot, qui est à l'adoption et qui espère faire chavirer votre cœur.

Voilà un chiot sympa, espiègle, joueur et toujours en attente de caresses qui adore les câlins. Zag est un petit chien sociable avec ses congénères, il vit avec les chiens de Carole sa maman d’accueil, qui lui apprennent les bonnes manières. Il est aussi amical avec les chats qu’il connait bien. Comme tous les chiots Zag est aussi une boîte à bêtises… Et c'est normal ! Pour ce petit bout il vous faudra être patient, lui apprendre la propreté, et bien entendu l'éduquer avec douceur. Hé oui, adopter un chiot c'est facile, mais l'éduquer et le garder pendant 15 ans c'est bien plus difficile ! C'est une grande responsabilité d'adopter un chiot, plus grande encore que d'adopter un chien adulte. Zag deviendra le chien que vous allez en faire.

Attention c'est un bébé mais pas un accessoire de mode. Zag est un chien, ce qui implique de l'éducation, avec un professionnel de préférence pour vous aider (ce n'est pas aussi simple et c'est un budget à prévoir), de la dépense d'énergie, pas juste le tour du pâté de maison mais de belles balades et surtout du jeu..."

Le chien est un animal social et sociable, on ne le dira jamais assez. Si vous avez conscience de tout cela, Zag, comme tous les chiens, va changer votre vie pour le meilleur, inversement si vous n'êtes pas de bons maîtres alors ce sera pour le pire ! On peut déménager (avec son chien), partir en vacances (avec son chien), attendre un enfant (avec son chien), se séparer (un des deux gardera le chien), perdre son boulot (garder son chien), ...

"Bref ce sont les choses de la vie, alors pensez-y avant de prendre un chien, parce que tout cela n'a rien d'exceptionnel et pourtant ce sont les "raisons" données par ceux qui abandonnent leur chien. Petit Zag va grandir et même vivre une quinzaine d'année alors pensez-y… parce que lui ne vous laissera jamais tomber !"

Type Border, mâle sera stérilisé à 5 mois, environ 3 mois

Retrouvez-le sur leur site  http://www.apavh.com/zag-2018

www.apavh.com

Les dunes du Petit Travers avec ASSER

Le 27 janvier 2018, de  14h à 18h, l'association ASSER - Association de Sensibilisation aux Sciences de l'Environnement et à ses Richesses -  participe cette année à la Journée mondiale des zones humides. Rendez-vous au Petit Travers de Carnon-Palavas-les-Flots.

Chaque année, autour du  2 février, la Journée Mondiale des Zones humides commémore la signature de la Convention sur les zones humides, le 2 février 1971, dans la ville iranienne de Ramsar, au bord de la mer Caspienne.

Des organismes gouvernementaux, des organisations non gouvernementales et des groupes de citoyens à tous les niveaux de la société profitent de l’occasion pour lancer des actions de sensibilisation du public aux valeurs et aux avantages des zones humides en général, et de la Convention de Ramsar en particulier.

Dans l'Hérault, ASSER, créée en janvier 2015 par l'initiative d'un groupe d'étudiants en BTSA Gestion et Protection de la Nature à Montpellier, propose dans ce cadre une balade : Les dunes du Petit travers.

Résumé de l'animation
Le lido du Petit Travers en bordure de l´étang de l´Or est célèbre pour son paysage qui se veut unique, riche mais également fragile. Entre mer, dunes et étang, vit tout un monde insoupçonné que l'homme se doit de protéger. Une invitation à le découvrir le temps d´une balade ...

Sortie : Gratuite
Réservation obligatoire avant le 26/01/2018
Téléphone : 06 11 31 52 01
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Avec l'APAVH, Mango est à l'adoption

Montpellier-Infos.fr en partenariat avec l'association APAVH vous propose régulièrement un chien ou un chat pour une adoption qui doit toutefois être un engagement réfléchi :

L’association APAVH se bat au quotidien afin d’aider les animaux en détresse, pour leur trouver de bons maîtres et leur offrir une seconde chance.

"Tous les jours, nous sommes appelés pour des situations d' urgence : soins, abandon, maltraitance, négligence…Nous sauvons les animaux grâce à des familles d'accueil qui s'occupent bénévolement de nos petits protégés, le temps de leur trouver une famille d'adoption définitive. Tous nos animaux sont vus par un vétérinaire, nous les faisons identifier, vacciner et stériliser. Ils sont ensuite proposés à l'adoption."

Toutes ces actions coûtent cher, et l'association ne reçoit aucune subvention et fonctionne uniquement grâce aux dons et à la solidarité.

"Ceci n’est possible que grâce à vous, c’est pourquoi nous faisons appel à votre générosité pour des dons financiers ou matériels (croquettes, litière, colliers/laisses, jouets, médicaments…), et humain pour du bénévolat ! Grâce à votre soutien nous pouvons continuer nos actions."

Retrouvez nous sur notre site www.apavh.com ou bien sur facebook et mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Cette semaine voici Mango qui est à l'adoption et qui espère faire chavirer votre cœur.

Mango a longtemps erré avec ses 2 frères en pleine garrigue autour d’un mas, ils étaient maigres et très apeurés… Patience, douceur et nourriture ont permis aux habitants de rendre de la confiance aux chiens, qui du coup se sont installés, ne s’éloignant jamais des humains! Avec déjà des animaux à la maison, il n’était pas envisageable pour eux de garder ces trois chiens, sauf qu’un beau matin l’un d’entre eux avait disparu : Mango justement.  Consciente que dans la nature ils étaient à la merci de tout et n’importe qui, la dame s’est alors adressée à un refuge pour y amener les deux frères de Mango, imaginant qu’ils y seraient en sécurité.

Finalement quelques jours plus tard c’est une autre dame qui a trouvé Mango, alors bien sûr elle a tout de suite appelé le refuge pour les informer que le troisième larron de la fratrie était retrouvé et leur amener.  Elle ne s’attendait pas à ce que l’accueil soit glacial avec une fin de non recevoir qui la laissa désabusée.

Sans solution, elle a gardé Mango chez elle prenant soin de le sociabiliser dans  un environnement chaleureux. Mango commençait à prendre ses marques, à ne plus se cacher au moindre bruit, à aimer les câlins. Seulement avec déjà deux chiens, cette famille ne pouvait pas le garder alors elle nous a contactées pour lui trouver une famille d’accueil.  C’est Pascaline avec Pepsi et les minettes, qui a accepté de le prendre en charge! Elle savait que ce ne serait pas simple pour lui de se familiariser avec un nouvel environnement, de nouvelles personnes,  une autre manière de vivre et puis aussi els chats… Mais Mango a fait beaucoup d’efforts, aidé, il est vrai, par son « frère de cœur » Pepsi, le chien de la famille, toujours prêt  à l’entraîner dans  une partie de jeux interminable!

De son croisement Bruno/berger, Mango a gardé la démarche légère  et les oreilles du Bruno du Jura, on devine rapidement quand il est à l’aise en balade lorsque l’on voit sa queue  se dresser « à la Snoopy » !

Pour ce qui est de son aboiement avec une tendance à garder son  domicile on a affaire à son côté Berger. Son caractère ? Un seul mot vient à l’esprit : ce chien est un « bonbon sur pattes », venant se coller à vous pour rechercher des caresses, vous faisant ses yeux de chien malheureux pour avoir un biscuit… Ah oui Mango est un gourmand… de friandises, mais tout autant de câlins…

Ce loulou est surtout un gros BB qui dans son malheur a eu la chance de trouver la paix et la sécurité.  Il fait d’énormes progrès, aujourd’hui Il est propre, sait rester seul et marcher en laisse (c’était loin d’être acquis), il comprend les ordres de base et il a tellement envie de vous faire plaisir qu’il peut apprendre beaucoup d’autres choses…

Encore faut-il qu’il puisse enfin « poser  ses valises » dans sa famille, celle qui  l’emmènera à la mer, à la montagne, qui prendra le temps de lui faire faire de grandes balades en nature, de partager un biscuit à l’heure du goûter… Un copain ou une copine poilu seront un vrai plus. Mango connaît les enfants, si ils sont doux et gentils avec lui, il sera leur grand frère de câlins et de jeux sans fin…

Type Berger, mâle stérilisé, environ 3 ans

retrouvez les sur notre site : www.apavh.com

Mozaïk Danses récompensée

La Fondation Banque Populaire du Sud vient d’attribuer 4 000 euros à l’association montpelliéraine Mozaïk Danses pour l’aider à pérenniser ses actions " Danse et handicap".


Mozaïk Danses fait partie des 30 lauréats de la dernière session 2017 de la Fondation Banque Populaire du Sud, récompensée dans la catégorie Handicap. Elle crée des spectacles de danse mixtes - Hip Hop, danse contemporaine - impliquant des personnes en situation de handicap moteur, qu’elle valorise, et des personnes valides, dont elle contribue à changer le regard sur le handicap. Mozaïk Danses souhaite proposer régulièrement des ateliers et des stages en structures médico-sociales publiques - ESAT, IME, MAS... pour sortir les personnes fragilisées de l’enfermement et de l’exclusion dont elles peuvent parfois souffrir. Elle interviendra en 2018 à Montpellier, Saint-Mathieu de Tréviers et Béziers. L’association programme aussi, en milieu « ordinaire », dans une salle à Montpellier, des cours de danse ouvert à tous et mixtes (handicapés moteur et valides, déficients visuels et voyants, sourds et entendants).

Mozaïk Danses compte parmi les 30 associations auxquelles la Fondation d’entreprise Banque Populaire du Sud a octroyé au total 79 700 euros. Les projets sont répartis dans trois domaines d’activité :  Sport, Culture & Handicap -  Environnement -   Patrimoine Local Immatériel.

La Banque Populaire du Sud a lancé sa fondation d’entreprise en 2013 pour soutenir les associations et les jeunes dans sa région. Pour mener sa mission, la fondation bénéficie d’un budget de 180 000 euros par an.

Grand loto solidaire avec le SPF

Un loto solidaire est organisé par le Secours Populaire français le dimanche 7 janvier 2018, salle Pagézy, anicenne mairie de Montpellier.

Dès 14h, les bénévoles procèderont à la vente de cartons - 3 euros le carton, 10 euros les 5 cartons - avant le lancement du loto à 15h. Venez nombreux.

Les Amis du vieux Montpellier

Le programme du 1er trimestre 2018 est divulgué, un programme soutenu de visites, de conférences, d’expositions, ainsi que des interventions en faveur de sites historiques menacés, renforcent l'action sur le terrain de l'association Les Amis du vieux Montpellier fondée en 1975.

En janvier 2018

Dimanche 7 janvier, 10h : au Musée Fabre, puis à la cathédrale : peintres montpelliérains des XVIIe et XVIIIe siècles - Sébastien Bourdon, Antoine et Jean Ranc, Jean Raoux. Prix : 8€ non-adhérents, 6€ adhérents. 

En février

Dimanche 4 février, 10h : au Musée Fabre, peintres montpelliérains. Alfred Bruyas, Alexandre Cabanel, Frédéric Bazille  et un clin d’œil à Gustave Courbet, peintre de passage à Montpellier. Prix : 8€ non-adhérents, 6€ adhérents.

Samedi 10, 15h : A.G. statutaire, (réservé aux adhérents) précédée de l’AG extraordinaire et suivie du verre de l’amitié. Convocation définitive et précise fin dernière semaine de janvier.

Samedi 17, 9h  : en covoiturage : les anciens moulins de Montpellier. Rendez-vous devant la Médiathèque centrale Emile-Zola.10€ non-adhérents, 7€ adhérents. 4 moulins sur le Lez :  moulin de l’Evêque, moulin de Semalen, moulin de Salicate, moulin de Sauret. Remise d’une notice détaillée aux participants.

En mars

Mercredi 7 mars, 15h : Celleneuve et son patrimoine historique. Un authentique village languedocien plus ancien que Montpellier ! Village natal de Léo Malet, « père » de Nestor Burma. Accessible par le tram. Rendez-vous sur la place centrale de Celleneuve, au bord de la voie principale. Rendez-vous sur la place centrale de Celleneuve, au bord de la voie principale. 6€ non-adhérents, 3€ adhérents.

Dimanche 11 mars : Quelques églises romanes autour de Montpellier. Montaubérou, Montels, chapelle ruinée de Montferrier, église de Castelnau. 10€ non-adhérents, 8€ adhérents.

Adhésion : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

12€, par chèque à l'ordre de l'Association à AVM, chez Mme Redon 1 rue du Jeu de Boules - 34700 - POUJOLS

Les Bouffons de la cuisine offrent un repas aux plus démunis

Ils étaient un peu plus de 80 chefs ce mercredi 27 décembre 2017 à servir un repas de fête aux personnes dans le besoin dans toute la France - une vingtaine de départements - à l'appel du chef doublement étoilé de Puymirol, Michel Trama.

les chefs au grand complet avec le maire de Saint Georges d'Orques Jean François Audrin

A Clapiers le soir, et à Saint Georges d'Orques à midi, deux communes de l'Hérault,  les 8 chefs étoilés de la cuisine montpelliéraine s'étaient réunis autour de Guy Prouhèze. Tous engagés auprès de l'association Les Bouffons de la cuisine créée dernièrement en septembre 2017, ils ont retroussé leurs manches et mitonné un repas gastronomique et solidaire auprès de 200 personnes invitées.

Une mission réussie pour la première édition !

Une année bien accomplie pour ARBRE

Alors que l'année 2017 s'achève, l'heure est au bilan pour l'association ARBRE née en 2011. Ce fut une année bien remplie pour les bénévoles de Beaulieu et de Restinclières, les initiatives ont été nombreuses et les projets pour l'année 2018 se profilent déjà.

Ceux qui œuvrent à la préservation de l'environnement se sont retrouvés autour de multiples interventions :

"

Auprès des bénévoles, le maire Arnaud Moynier
à l'occasion de l'opération Zero déchet

"Nous avons également été sollicités pour organiser la visite des carrières à l’occasion des Journées du Patrimoine.

Enfin nous avons travaillé aux côtés des enseignants de 4 classes de primaire pour la préparation d’un programme d’éducation à l’environnement qui est actuellement en cours", précise son président Jean-Pierre Fels quii annonce une excellente nouvelle.

"Durant l’année 2017, nous avons obtenu la reconnaissance officielle de notre statut d’association d’intérêt général en raison de la nature de nos actions pour la protection de l’environnement (articles 200-1-b et 238 bis-1-a du code général des impôts)."

L’année 2018 verra quelques nouveautés et la continuation d’actions qui n’ont pas encore abouti :

  • L’association a signé une convention avec l’université de Montpellier et nous accueillerons une première stagiaire durant 3 mois en début d’année. Ce sera pour nous l’occasion d’aider à la formation d’animatrices et d’animateurs nature et d’explorer les potentialités du numérique pour faire découvrir la botanique à un plus large public.
  • Nous travaillons depuis plusieurs années à la conception d’un sentier découverte de la nature dans les carrières de Beaulieu. En partenariat avec le projet national Floris’Tic et avec le soutien de la commune de Beaulieu, ce projet va se concrétiser avec la réalisation d’une première tranche de 5 pupitres principalement dédiés aux relations insectes/végétaux. Des supports pédagogiques seront également édités pour les enseignants.
  • Depuis octobre 2015 au sein d’un collectif d’associations du village et avec le soutien des communes, nous avons sollicité la Métropole de Montpellier pour la réalisation d’un cheminement doux permettant de relier Restinclières à Beaulieu par une voie verte réservée aux piétons et aux cyclistes. Avec l’accroissement de la population dans les deux communes, il est plus que jamais nécessaire de  continuer à se mobiliser pour la réalisation de ce projet.

Pour s'engager à leurs côtés : ARBRE adhésion

Pour contribuer au succès de l'association, la prochaine assemblée générale aura lieu le vendredi 26 janvier à 20h30 salle du foyer municipal de Beaulieu.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Une belle histoire pour Noël : Adam a pu retourner, guérie, au Mali

Adam Samake est une fillette malienne qui, ayant ingéré accidentellement de l’acide chlorhydrique à l’âge de 2 ans, avait besoin pour survivre de lourds traitements. Sa famille, n’ayant pas les moyens d’en assumer les frais, a fait appel à l’association « Ensemble nous pouvons », afin de sauver la petite fille.

 L’association a d’abord mis en place un dispositif pour que la fillette puisse recevoir au Mali une alimentation adaptée à son état, avant de trouver en France une famille d’accueil, celle de Lucie Bénédicto, Bessanaise et membre de l’association héraultaise.

A son arrivée en France, en juin 2016, Adam avait 8 ans et ne pesait que 16 kg. Elle a été entourée, choyée, soignée, scolarisée à l’école du village de Bessan, suivie par un médecin local, et a repris des forces et du poids, afin de pouvoir subir une indispensable intervention chirurgicale, d’abord prévue au CHU de Montpellier.

Il s’est avéré que cette opération, une greffe colon-œsophage, devrait être réalisée à Paris par l'équipe du professeur Chardot, à l'hôpital Necker. Ce qui, malgré les difficultés, a pu être fait tout juste un an après son arrivée.

A présent, après 18 mois, ayant grandi de 20 cm, métamorphosée, Adam a pu repartir à Bamako, juste avant Noël. Difficile pour elle de quitter sa « deuxième famille » avec laquelle elle a vécu si longtemps et partagé des moments qu’elle n’oubliera jamais, mais quel plaisir aussi de retrouver les siens au Mali et de reprendre une vie normale ! 

 

Ce sauvetage a été possible grâce à la mobilisation de deux associations héraultaises, « Ensemble nous pouvons » et « Espoir pour un enfant ». Une jolie histoire que vivent chaque année des dizaines d'enfants grâce à la solidarité de bénévoles et de donateurs, lorsque dans leur pays les soins sont impossibles.

À Montpellier, les cliniques privées Saint-Roch et Saint-Jean accueillent ces enfants. Pour Adam, l’équipe du professeur Chardot était bénévole, mais pas les journées d’hospitalisation qui coûtent cher, entre 1 500 et 3 000 €.

D’autres enfants, comme Adam, ont besoin de la générosité de tous.

Pour faire un don, matériel ou pécuniaire, contacter Lucie Bénédicto pour Ensemble nous pouvons au 06 84 36 30 69. Pour Espoir pour un enfant, cliquer ici  ou tél au 07 89 88 57 52.