Pour les Petits Frères des Pauvres, "LE REMÈDE, C’EST VOUS."

"NOUS SOMMES TOUS LE REMÈDE CONTRE L’ISOLEMENT DE NOS AÎNÉS!" Pour les petits Frères des Pauvres.

En France, 900 000 personnes âgées souffrent d’isolement. Parmi elles, 300 000 sont en état de mort sociale, privées de liens et des plaisirs simples et essentiels de la vie. Pourtant il existe un remède efficace. Ce n'est ni un sérum ni une pilule, ce remède c'est vous.

Pour combattre ce fléau et libérer la parole sur ce sujet, les Petits Frères des Pauvres déploient une campagne signée Ogilvy avec ce message fort et interpellant : chacun d'entre nous peut améliorer le quotidien de nos aînés et leur redonner goût à la vie.

LE REMÈDE, C’EST VOUS.

Des études scientifiques récentes démontrent que l’isolement a des conséquences aussi graves que le tabac ou l’obésité. Partant de ces constats, cette campagne utilise les codes pharmaceutiques pour nous amener sur la notion du remède.

Un remède pas comme les autres mais si évident : la relation humaine. Le film nous embarque en plan séquence dans un laboratoire pharmaceutique. 

www.petitsfreresdespauvres.fr 

A Montpellier : https://www.petitsfreresdespauvres.fr/nos-implantations/les-petits-freres-des-pauvres-de-montpellier

"Une voix off annonce que nous avons trouvé un remède aux maladies cardiovasculaires et à la dépression des personnes âgées, conséquences graves de leur isolement. C’est alors que la caméra brise le mur du laboratoire, traverse la rue pour interpeller un passant. Le remède, c’est lui. Cet homme qui pourrait être vous, a le pouvoir de redonner le sourire et le goût de vivre en échangeant simplement avec une personne âgée en situation de perte de lien social. Dès le 1er Février, le film sera diffusé en TV sur le réseau France Télévisions et sur deux chaînes du groupe TF1 (Histoire et Ushuaia TV). « Nous souhaitions que cette campagne puisse éveiller les consciences et que l’isolement des aînés soit désormais une préoccupation pour toutes les générations. Nous pouvons tous aider les personnes âgées et seules à sortir de leur isolement et à reprendre goût à la vie » explique Emmanuelle Soublin, Directrice de la Communication des Petits Frères des Pauvres."

L'agenda de la LPO pour le mois de février

- Samedi 2 :

 - « La galerie éphémère » , ateliers pédagogiques en parallèle d’expositions et performances d’artistes, sur le site naturel protégé de Villeneuve-lès-Maguelone

- « Des Loutres dans nos étangs ? » , conférence et sortie de terrain dans le cadre des Journées Mondiales des Zones Humides à la Maison de la Nature de Lattes

– Lundi 4 : « Quelles plantations pour les oiseaux ? » , échange dans le cadre des rencontres du « Groupe Local LPO Biterrois » à Béziers

- Mardi 5 : « Tout sur les chauves-souris » , conférence à la bibliothèque de Balaruc-les-bains

- Samedi 9 : « Rencontre des Refuges LPO » sur le thème, entre autres, des abris à chauves-souris, à Soubès

- Samedi 16 : « La Réserve Nationale du Bagnas » , sortie d’observation avec l’association ADENA à Agde

- Jeudi 21 : « Les oiseaux nocturnes de la haute vallée » , conférence dans le cadre des rencontres mensuelles du Groupe Local LPO « Haute Vallée de l’Orb » à Bédarieux

- Samedi 23 et Dimanche 24 : « Week-end de prospection dans l’Escandorgues » , réservé aux membres du « Groupe Jeunes Naturalistes LPO », à Ceilhes et Rocozels

- Dimanche 24 : « A l’affût du Cincle plongeur » , sortie de terrain organisée par les bénévoles du Groupe Local LPO Haute Vallée de l’Orb à Bédarieux.

Retrouvez le détail de ces actions et l’agenda complet sur:  herault.lpo.fr/agenda

Association Républicaine d'Anciens Combattants (ARAC)

L’A.R.A.C. fut fondée en Novembre 1917 durant la première Guerre mondiale dans le sang et la boue pour défendre les intérêts des soldats, et depuis plus d’un siècle elle continue à défendre les intérêts des anciens Combattants et victimes de guerre.

Henri Barbusse son premier Président et des proches lui fixèrent quatre objectifs:

  • obtenir, puis défendre et étendre les droits à réparation des anciens combattants.
  • Rassembler les hommes et les femmes dans l’action contre la guerre, pour la paix et la solidarité entre les peuples
  • Cultiver la mémoire de l’histoire dans un esprit de vérité.
  • Promouvoir les idéaux républicains de liberté, d’égalité et de fraternité et lutter contre le fascisme.

Guerre à la guerre, ce sont les mots que l’on pouvait lire sur le premier insigne de l’Association Républicaine des Anciens Combattants lors de sa fondation et depuis, ils constituent encore l’un de ses principaux mots d’ordre.

Sur le même thème en avril 2018 l’ ARAC lance des états généraux de la Paix, et recueille un énorme succès avec les marches pour la Paix, dans de nombreux départements.

Le Comité Départemental de l’Hérault, pour entretenir le souvenir et garder en mémoire le sacrifice de nos soldats, vous invitent à rejoindre l’A.R.A.C. 34 Comme Combattant pour la Paix, ainsi avec les anciens combattants de l’ARAC tous ensembles luttons contre les guerres

Notre Comité Départemental est à votre disposition pour répondre à vos problèmes.Vous êtes anciens combattants, ou combattants « OPEX opérations extérieures, ou combattants en Algérie entre 62 et 64 et vous avez des difficultés pour obtenir votre carte d’ancien combattant.
Vous êtes veuve d’ancien combattant et vous connaissez un problème de reconversion de votre pension, une seule adresse :

 

A.R.A.C Départementale
16 impasse Mathieu Alicotis
34450 Vias

 

Le secrétaire général ARAC 34 : Jean Gaillard
email: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

Le Président ARAC 34 : Joel Pichon

Appel du Secours populaire de l'Hérault

Le 19 janvier 2019, à Montpellier, la Fédération de l’Hérault du Secours populaire français a lancé un appel départemental au bénévolat : La solidarité c’est urgent.

Devenez bénévole ! Notre société évolue dans des sens contradictoires mais qui tous appellent à un renforcement de la solidarité : crise économique et sociale, discriminations, exclusion, pertes d’identités et de repères, besoins de justice, de reconnaissance et d’engagement, péril écologique, mises en cause du productivisme et du consumérisme, opportunités et risques multiples du progrès technologique et du monde numérique…

Dans la trentaine de points d’accueil du Secours populaire dans l’Hérault, jamais les inscriptions n’ont été si nombreuses et les demandes aussi variées, non seulement pour des aides matérielles, alimentaires, vestimentaires ou autres mais aussi pour un ensemble de besoins administratifs, sociaux, éducatifs, culturels, relationnels...

" Dans notre département, un millier de bénévoles du Secours populaire œuvrent déjà régulièrement ou ponctuellement pour répondre à ces attentes et faire vivre la solidarité à la Fédération comme dans ses comités et antennes.
Leur investissement et leur engagement ne suffisent plus. C’est pourquoi nous lançons cet appel : Peu importe votre âge, peu importe le temps que vous pouvez consacrer au bénévolat, peu importe votre niveau de formation et de compétences, peu importe si vous pouvez être bénévole régulièrement ou ponctuellement, peu importent bien-sûr vos statuts, vos origines, vos handicaps, vos opinions, vos croyances, votre situation sociale."

Si vous partagez les valeurs du Secours populaire : solidarité, tolérance, bienveillance, écoute, coopération, démocratie, éducation populaire, dialogue, égalité, responsabilité, convivialité, laïcité et si vous vous sentez capable de nous aider, contactez nous.

Le Secours populaire a besoin de vous

Il s’engage pour sa part à vous accueillir, vous accompagner, vous associer à son projet et, par delà les efforts indispensables pour accomplir les tâches nécessaires, à partager avec vous la joie et la richesse d’œuvrer collectivement, de coopérer et d’être utile. « Tout ce qui est humain est nôtre ! »

CONTACT : Secours populaire français, Fédération de l’Hérault, 371, avenue du Marché Gare 34075 Montpellier cedex 3.

Tél. 04 99 74 23 80.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Marche personnalisée pour le climat du 27 janvier à Montpellier, avec scénographie participative

Appel : Marche pour le climat du 27 janvier 2019 à Montpellier.

Participons-tous au montage de la scénographie ayant l’eau potable indissociable du climat pour thème, symbolisé par une chute d’eau virtuelle conçue par Christian Puech, de l’association « Témoins au bout du monde », co organisateur de la marche.

Conservation De La Nature

Mode d’emploi impécunieux et durable : prenez la couverture d’un vieux cahier ou une chemise cartonnée que vous alliez jeter, par exemple, et dessinez-y sur 6 à 8 centimètres les contours de votre animal sauvage préféré en voie d’institution : un ours, un haras, un éléphant, que sais-je ? Ou dessinez-y les contours d’un arbre précieux, magnifique, un baobab… où ceux d’une plante endémique, ou tout simplement celui d’un cœur ; puis découpez-en les contours.

Collez ensuite un morceau de papier doré ou argenté, que l’on trouve dans les plaquettes de chocolat ou paquets de biscuits, puis découpez le papier doré qui dépasse des contours.

Ecrivez au verso vos attentes en ce qui concerne le nouveau mode de vie, de développement, de consommation,que vous appelleriez de vos vœux, ou décrivez votre action quotidienne pour la planète en grand danger : ramasser et trier vos déchets, organiser des covoiturages, privilégier une alimentation moins carnée, créer un jardin partagé, il y a d’innombrables actions positives.

Arrimez le haut de votre « œuvre » au moyen d’un trombone par exemple, et venez à partir de 13 h 30 au Peyrou, dimanche 27 janvier, la suspendre à l’un des nombreux rubans de 3 mètres de hauteur qui sur 25 mètres seront à votre disposition. (Nous accrocherons ceux qui seront au-dessus de deux mètres).

Certes, cette chute d’eau virtuelle n’est pas celle du Zambèze ou celle d’Iguazu, mais imaginez les lumières enfantées par 5 000, peut-être 8 000 de vos messages porteurs de tant d’espérance et de fraternité, miroitants au soleil du jardin du Peyrou sous l’effet du Mistral ou la Tramontane. Et l’eau, quel symbole sur notre planète. Une eau à l’origine de la vie, toutes deux confrontés à un système déréglé qui souvent ne les respecte pas.

A la fin de la Marche,« Témoins au bout du monde », enroulera précieusement cette cascade de messages et vous tiendra informé par l’intermédiaire des médias des principaux vœux émis et points à résoudre selon vous dans notre société. Christian Puech. Explorateur, écologiste apartisan.

Agnes Buzyn remet les insignes d'officier dans l'ordre national de la Légion d'Honneur

Décoration de la Présidente fondatrice de l'Association  "Sos Rétinite" dans les salons de la Préfecture à Montpellier

Agnes Buzyn remet les insignes d'officier dans l'odre national de la Légion d'Honneur

Agnès Buzyn, ministre des solidarités et de la santé, a remis les insignes dans l'ordre national de la Légion d'Honneur à Madame Monique Roux, présidente de l'association "SOS Rétinite" depuis 33 ans.

Créée le 30 septembre 1986, SOS rétinite est une association de lutte contre la cécité, reconnue d'utilité publique depuis 2004.

Monique Roux, en blanc, aux côtés d'Agnès Buzyn, le 10 janvier 2019

Journée d'échanges avec TogoMilPartages

L'association TogoMilPartages aide les enfants défavorisés à Atakpamé et dans la région des Plateaux au niveau de l'alimentation, de l'éducation et de la santé.

Une journée d'échanges autour des derniers voyages effectués par ses bénévoles au Togo est organisée le dimanche 27 janvier. 

Cette rencontre, qui se veut conviviale, est ouverte à tous. 

Au programme : un repas dans les caves du Château à Pignan à 12h30 (Aligot Saucisses, Fromage) suivi du compte rendu des actions réalisées durant les séjours 2018, projections photos, vidéos, commentaires et discussions ... 

Prix du repas, sur réservation : 10 € (vin et café compris). 

Le nombre de places étant limité, merci de vous inscrire au plus vite (04 67 69 42 98 - 06 31 84 40 47).

togomCapture

Sauvons le joyau des Jasses à Ferrières-les-Verreries

Nous, habitants de Ferrières-les-Verreries dans l'Hérault et des environs, agriculteurs, naturalistes, promeneurs, amoureux de la nature, lançons un appel à la population, aux politiques locaux, aux administrations en charge de la protection des intérêts de notre territoire, pour sauver le domaine des Jasses de la spéculation financière.

  transformer_paysage_800.jpg

Des paysans, pas des financiers !

Non à la spéculation internationale sur le foncier agricole et à la destruction du patrimoine naturel !

Truffle Farms Europe Ltd, société d'investissement britannique, rachète le domaine des Jasses - 371 hectares - à Ferrières-les-Verreries pour y faire de la trufficulture intensive, au bénéfice exclusif d’investisseurs étrangers. 

Elle compte tirer parti d’une niche fiscale et potentiellement des aides agricoles, sans créer d’emploi localement, et alors que des agriculteurs locaux sont désespérément à la recherche de terres pour des projets plus à même d’assurer la sécurité alimentaire du territoire.

Sur le plan écologique, ce projet de plantation bouleverserait un paysage agricole traditionnel, modelé par le pastoralisme, et porterait atteinte à une biodiversité remarquable, typiquement méditerranéenne. Il participera également à l’épuisement de la ressource en eau, la totalité de la plantation (500 arbres/ha) devant être irriguée. Plusieurs forages profonds sont prévus.

Dans 15 ans, après s’en être mis plein les poches, les investisseurs s’en iraient, nous laissant réparer les dégâts…. Comme ils le disent: “Nous ne sommes rien si ce n'est ambitieux”, et leur objectif est de faire la plus grande truffière moderne au monde.

Prix pour investir sur un hectare : 150 000 euros

Bénéfice défiscalisé attendu au bout de 15 ans : 1 000 000 euros.

https://www.petitions24.net/sauvons_les_jasses?uv=12804705#sign

A la recherche de la loutre dans l’Hérault

Rejoignez le groupe Jeunes de la LPO Hérault.

Le 2 décembre s’est déroulée la dernière sortie de l’année du Groupe Jeunes de la LPO Hérault. Nous sommes partis sur les traces de la Loutre d’Europe.  Les prospections se sont effectuées sur les abords du fleuve Hérault sur 5 km en suivant aussi bien que possible les berges. L'Hérault était très haut et certaines parties des berges n’étaient pas praticables.

Nous avons commencé à prospecter au niveau du Pont de St-Étienne d’Issensac, au sud de Brissac, non loin de Saint-Bauzille-de-Putois. Nous sommes descendus au bord des berges, et c’est là où nous avons découvert nos premières empreintes de loutre, une belle trainée, nette et reconnaissable !
C’est en parcourant le fleuve que nous avons trouvé plusieurs indices de présence. Notamment avec les épreintes (excréments de la loutre) très reconnaissables également due à l’odeur qui s’en dégage, une odeur de miel et de poisson. Celle-ci était posée sur un caillou, bien visible.
En continuant à descendre l’Hérault nous avons trouvé multiples épreintes. Notamment celle de Vison d’Amérique, très semblable à celles de la Loutre.
Nous sommes descendus jusqu’à l’intersection d’un ruisseau, pour également le prospecter mais celui-ci était à sec. Les berges n’étant plus accessibles et le ruisseau à sec. Nous avons rebroussé chemin et c’est là que nous avons pu trouver un terrier de blaireau et la présence de Renard roux.

La présence de la loutre d’Europe sur l’Hérault est bien avérée. Grâce à ces indices trouvés, des données ont pu être enregistrées grâce à l’application mobile Naturalist et au site Faune-LR.
Nous avons également pu voir, un Héron cendré, des Grands cormorans, un Martin pêcheur d'Europe, des Bergeronnettes grises et un Merle noir. Nous avons pu entendre aussi un Pic épeiche, des Bergeronnettes des ruisseaux et finalement des Rouges-gorges familiers.

Si vous êtes adhérents LPO, entre 18 et 30 ans, rejoignez le groupe  Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Justine Lorain, Volontaire en Service Civique à la LPO Hérault 

Connaissez-vous l'hortithérapie ?

Préserver la santé des Seniors grâce au jardinage, voici ce que propose l'association montpelliéraine "Mosaïque - Des Hommes et des Jardins". L'association montpelliéraine organise des ateliers jardinage pour tous, adaptés à toutes sortes de fragilités. Une belle initiative financée par le Département, à travers la Conférence des financeurs de la prévention de la perte d’autonomie (CFPPA). 

Après la pause estivale, les Ateliers Jardin Adaptés (AJA) proposés par l’association "Mosaïque, des Hommes et des Jardins" ont redémarré le mois dernier. Ces ateliers gratuits de « soin par le jardinage » (hortithérapie) d'1h30, s’organisent tout au long de la semaine, dans les jardins de différents quartiers de Montpellier : Les Aubes, La Pompignane, Hôpitaux-Facultés, Lemasson, et Val de Croze.

L'objectif ? Découvrir ou redécouvrir les plaisirs du jardinage, dans le respect du corps, avec l’objectif de préserver son capital santé.

PRENDRE SOIN DE SOI EN JARDINANT

 Vidéo sur : http://www.herault.fr/actualite/connaissez-vous-lhortitherapie

Ateliers Jardin Adaptés

Réservés en priorité aux personnes de plus de 55 ans, ces ateliers sont également ouverts à des personnes de tous âges fragilisées par la maladie, le handicap ou la précarité, pour jardiner avec une approche socio-thérapeutique. 

Au cours de l'année, les Ateliers Jardin sont ponctués d'activités pluridisciplinaires, adaptées aux envies et capacités du groupe de jardiniers : construction de jardinières surélevées, création de buttes sandwich issue de la permaculture, ateliers nutrition et alimentation saine, gym en plein-air, ateliers intergénérationnels, visites d'autres jardins ou domaines agricoles…

L’HORTITHÉRAPIE, UNE DISCIPLINE NAISSANTE

A l’origine de Mosaïque : Sonia Trinquier, ingénieure agronome passionnée de jardinage, amenée à repenser sa façon de jardiner suite à des lombalgies invalidantes. « Grâce au jardinage, le rapport entre les couples "aidant-aidé" changent. Les binômes oublient les rapports de dépendance et de soins, et partagent tout simplement une activité plaisir, tout en douceur ». L’association pilote un Comité Scientifique, ensemble de médecins, chercheurs et sociologues, pour évaluer scientifiquement les bienfaits de cette discipline naissante qu’est l’hortithérapie.

INFOS PRATIQUES

Ateliers gratuits pour les adhérents de l'association Mosaïque (Adhésion : 15 euros).

Sur inscription. Séance d'essai possible.

Planning des Ateliers Jardin Adaptés :

Lundi 10h – 11h30 : Quartier Pompignane (Jardin de la MPT Mercouri)

Mardi 10h – 11h30 : Quartier Lemasson (Jardin partagé DeMain)

Jeudi 10h – 11h30 : Quartier Val de Croze (Jardin de la MPT Colucci)

Jeudi 14h30 – 16h : Quartier Hôpitaux-Facultés (Square des Brusses)

Vendredi 10h – 11h30 : Quartier des Aubes (Jardin partagé du Parc Rimbaud)

Information/réservation auprès de Mosaïque :

Sonia Trinquier : 06 10 30 85 47 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Anne Retailleau : 06 41 01 96 16 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Une semaine avec le Nouveau Monde à Montpellier

L'association montpelliéraine Le Nouveau Monde vous convie à l'événement " La Semaine État du Monde & Perspective " à Montpellier du 21 au 25 janvier 2019.

Le Nouveau Monde vise à promouvoir les alternatives concrètes et locales, mais aussi créer du lien social en dépassant les clivages traditionnels, et enfin favoriser la réappropriation de la parole politique et de l’espace public par les citoyens.

Cette semaine d’échanges sera consacrée à l’étude de notre civilisation, de ses limites et des différentes perspectives qui s’offrent à nous ! L’occasion de faire un point sur l’état du monde, d’identifier les effondrements à l’œuvre et surtout d’imaginer ensemble comment dépasser ce constat et faire advenir ce Nouveau Monde que chacun souhaite.

Les entrées seront à prix libre, et sur réservation pour la première soirée.

Edgar Morin, philosophe, sociologue, écrivain, directeur de recherche au CNRS


Lundi 21 janvier à 18h30, conférence/débat « vers un effondrement de notre civilisation ? » bâtiment 7, amphi Dumontet de la fac de sciences (Place Eugène Bataillon)

En présence d’Edgar Morin et Pablo Servigne, agronome, collapsologue : échanges autour du déclin de la civilisation industrielle et de l’interconnexion des crises actuelles/collapsologie. Réservation sur https://urlz.fr/8xZk

Mardi 22 janvier à 18h30, atelier « quelles attitudes face aux changements à venir ? » à La Carmagnole (10 Rue Haguenot) : étude avec le public des différentes approches possibles devant l'incertitude qui caractérise notre époque, en présence d'un psychologue social. Suivi d'un repas tiré du sac.

Mercredi 23 janvier à 18h30, rencontre « modes de vie alternatifs & alternatives locales » à The Island (19 Avenue de Toulouse) : Témoignages d'éco-lieux puis d'alternatives déjà existant(es) localement pour donner des pistes à suivre face aux futurs défis communs, avec un point sur les mouvements nationaux. Suivi de discussions autour d'un repas tiré du sac.

Jeudi 24 janvier à 18h30, présentation low-tech à La Ruche (10 Rue Marceau) : démonstration des principales Low Tech afin de démocratiser ces concepts de basse technologie permettant l'autonomie et la résilience. Suivi d'un repas tiré du sac.

Vendredi 25 janvier à 20h, concerts de clôture au bar La Pleine Lune - 28 Rue du Faubourg Figuerolles : musique amérindienne, puis garage reggae suivi d'une Jam Session ouverte à toutes et tous, amenez vos instruments.

La semaine sera suivie de nombreuses rencontres en 2019 autour de ces thématiques. N'hésitez pas à inviter vos amis et diffuser ces événements autour de vous !

"Bien plus que la fin d’un monde, participez à la naissance d’un nouveau."