1er café métèque avec le spectacle des Z'artmateurs

Les cafés métèques à Montpellier sont des temps de paroles, de rencontres et d'ateliers créatifs à l'attention de tous. Le 1er café de la saison 2018 -2019 se tiendra lundi 27 août. 

Pour la rentrée, l'association ADEMASS vous propose un premier café-métèk ludique et théâtral à l'ex-bridgerie dans le quartier Clémenceau. Un croisement très intéressant avec divers intervenants  dont les représentants de SOS Méditerranée.

L'événement phare de la soirée est voué à la représentation théâtrale "Europaki, ou les illusions de la désespérance", écrit et mis en scène par Colette Arcaix à partir de témoignages de migrants. Le spectacle porté par la compagnie bretonne les Z'artmateurs tourne depuis plus d'un an et se trouve encore dans l'actualité plus que jamais.

"Europaki", du théâtre sur le drame des migrants
Colette Arcaix a sélectionné des témoignages de demandeurs d'asile, jetés sur les routes et les océans, et des coupures de presse témoignant de ce drame, des migrants qui ont choisi l'exil pour un ailleurs meilleur. Démunis face à ces exilés, on s'interroge tous. « Europak » est lancé comme un cri désespéré. Et si nous étions sur ce bateau, avec nos enfants et tous ceux qu'on aime ?, explique Colette Arcaix.

Participation au chapeau

En amont du spectacle, de 17h à 19h, venez découvrir l'escape-game expérimentale "Ouverture" animée par les Ateliers Ludosophiques, des temps d’animation pour faire découvrir le jeu et la philosophie.  Après le spectacle, la soirée se poursuivra avec un temps d'échanges pendant lequel le public est invité à rencontrer les représentants de SOS Méditerranée qui évoqueront l'actualité en Méditerranée.
"Le temps d'un apéro partagé, nous pourrons ensuite échanger sur le spectacle, parler de la grande parade métèque prévu comme l'an passé en mai prochain, et partager nos réflexions en cours sur la création d'un tiers-lieu culturel et citoyen dans les locaux de l'ancienne bridgerie". Ademass

Bridgerie, au 30 rue balard à Montpellier
Entrée à prix libre, bénéfices reversés à SOS Méditerranée

Réservation pour l'escape room : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou au 06 59 06 71 33

Conférence-visite : Picasso-Donner à Voir

Visites proposées par A portée d'Arts en septembre 2018

Au musée Fabre de Montpellier, pour la première fois à Montpellier et jusqu'au 23 septembre 2018, un panorama de l’œuvre de Pablo Picasso, s’articulant autour des années charnières au cours desquelles il remet en jeu son vocabulaire, invente de nouveaux procédés, codifie un style nouveau. L'exposition Donner à voir rassemble des tableaux originaux prêtés par les musées Picasso de Paris, de Barcelone, et en provenance du Metropolitan Museum of Art de New York.

La scénographie autour d'une centaine de tableaux du maître

De 1895 à 1972, ce sont 14 dates-clés qui sont retenues, des moments d’intense créativité que l’exposition livre comme une photographie de la métamorphose à l’œuvre. De sa formation à Barcelone à sa découverte de la modernité parisienne qui prélude à la naissance de la période bleue. Des expérimentations radicales nourries par la découverte de l’art primitif à la révolution cubiste.

L’exposition propose des confrontations surprenantes entre des œuvres exécutées sur un même laps de temps mais radicalement différentes par leur style, montrant la capacité de l’artiste à explorer plusieurs hypothèses formelles à la fois. Dans ces arrêts sur une période donnée, des archives, carnets de dessins et dessins préparatoires, ainsi que plusieurs dispositifs multimédia permettent d’éclairer ces moments de recherche intense et d’approcher au plus près le processus créatif. Le parti pris radical de la muséographie ouverte est favorable au rapprochement entre les différentes périodes. Les jeux de perspectives inédits souligneront les résurgences de certains thèmes ou de certains procédés tout au long de la carrière de l’artiste. Picasso – Donner à voir montre comment Picasso se nourrit en permanence de son propre travail.

Guide-conférencière : Isabelle Bellet dimanche 02 septembre à 11h30 - samedi 15 septembre à 10h30 - vendredi 21 septembre à 17h00

Tarif : 10 € (visite seule) + (droit d’entrée au musée 8 €). Rendez-vous 10 mn avant le début de la visite à l’accueil des groupes situé en entrant à gauche dans le musée Fabre au fond du couloir.

Sur inscription : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
06.15.31.21.09

Musée Fabre, du 15 juin au 23 septembre 2018, du mardi au dimanche, de 10h à 19h.

Dégustations et soirées à l'Auberge de Valmagne

Villeveyrac : Abbaye de Valmagne
"Atelier Dégustation "Arômes du vin"

=Vendredi 20 Juillet 2018   à 17 h


liva

Vendredi 20 Juillet 2018   
17h00
L'auberge de l’abbaye vous propose d'apprendre à reconnaître les arômes des fruits, des fleurs et tout particulièrement du vin. Éveiller l’odorat et le goût par une approche simple et ludique.
Réservations: par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.  ou par téléphone au 04.67.78.13.64
Tarif : 10€
 

livakhhCapture

Une planche « Vins & Saveurs » = 3 verres ‘ tasting’ de vin du domaine bio de l’Abbaye de Valmagne assortis de 3 bouchées aux arômes du jardin et des producteurs locaux. 
Réservations : par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. ou par télephone au  04.67.78.13.64
Tarif : 15€

Plancha "Vins et Saveurs"
Les Vendredis de 16h00 à 18h00

Le 14 juillet : des restaurants aident le Secours populaire

rehSi vous voyez cette affiche  chez un restaurateur c'est que celui-ci est un "Restaurateur Solidaire", c'est-à-dire qu'il fait un don de 1 € par repas pris dans son établissement.

En 2018, cela se passe le 14 juillet, dans tout l'Hérault. Cette année l'action est devenue départementale et concernera des établissements de Montpellier, Sète, Balaruc-les-Bains, Palavas-les-Flots, Carnon, La Grande Motte, Saint-André-de-Sangonis, Marseillan et Agde. 

Si des restaurateurs désirent encore participer : téléphoner à la Fédération de l’Hérault du Secours populaire (04 99 04 98 37 – Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.)

Merci à tous de participer à cette action.

Programme de formation ViGNES EN TRANSITION 2018-2019

Dans le cadre du programme « Vignes en transition », démarche de diversification fruitière et agro-environnementale des vignes méditerranéennes, voici le premier cycle de formation 2018-2019 en 4 modules.

GNI

Ce cycle de formations s’inscrit dans  une démarche plus globale nommée Vignes en Transition dont l’objectif consiste à réintroduire la polyculture dans le paysage viticole méditerranéen.  Cette dynamique est à l’initiative de Pierre-Yves PETIT (Cyclanthère.com) paysan-chercheur et formateur en agro-écologie et en permaculture.

  Ce cycle de 4 modules a pour but d'accompagner prioritairement les viticulteurs et viticultrices,  ainsi que les candidat-e-s à l'installation dans leur transition viticole. Il s’agira d’établir un état des lieux de la fertilité des exploitations/territoires, d’acquérir les compétences nécessaires à une amélioration de cette fertilité et d'apprendre à «piloter» cette fertilité naturelle grâce à la diversification des cultures et des pratiques et ainsi obtenir davantage d'autonomie décisionnelle et financière. Pour enrichir les échanges et les savoir-faire, les formations pourront également accueillir les agriculteurs-agricultrices, les  arboriculteurs/arboricultrices ainsi que les organisations disposant de foncier (collectivités, CEN, cdl, AFB, département, Région, etc.). 
 
Structure porteuse : Pierre Yves PETIT est entrepreneur salarié au sein de la coopérative d’économie sociale et solidaire ARIAC dans l’Hérault, référencée comme organisme de formation. 
 
Participation : inscriptions prioritaires mais non obligatoires aux 4 modules. Prise en charge Vivea ou autres OPCA (FAFSEA, FONGECIF…) possibles. 
 
 Déroulement : ce cycle de 4 modules de formation se déroulera au Camping à la ferme des Aresquiers, sur l'exploitation de Claire Cazalis et Henri Boissié en muscat petit grain (en AB depuis 2005)  et en cours de diversification fruitière (EARL le Bosquet). Adresse : 36 bis route des Aresquiers 34110 Vic la Gardiole (34). 
 
Coût pédagogique : prise en charge Vivea ou autre OPCA possible. Financements personnels : nous contacter. Hébergement possible dans les environs à la charge des stagiaires. Restauration : repas tiré du panier. 
 
Inscriptions : auprès d’Émilie Rousselle au 06 03 58 44 99 ou à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. Effectif : entre 12 et 15 personnes maximum.  

vignesentransition.org (site en cours )

 Pour toute demande d'information:  Émilie Rousselle  06 03 58 44 99 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 https://www.facebook.com/VignesEnTransition/

Domitys à l'heure du Tour de France pour Astrid

Récolter des fonds destinés à l'Association ASTRID MRCPI en faveur du service de cardiologie pédiatrique du CHU - Hôpital Arnaud De Villeneuve à Montpellier

Ce samedi 7 juillet à l'occasion du départ du Tour de France 2018, la résidence Seniors Le Ruban d'Azur avait organisé une journée particulière avec un challenge un peu sportif adapté aux résidents et aux visiteurs. une journée étape " destinée à tous les valeureux résidents, sétois, anonymes qui sont courageusement par ces températures caniculaires, venus pédaler en vue de récolter des fonds destinés à l'Association ASTRID MRCPI pour ensuite être reversés au Service Pédiatrie, Néphrologie, Cardiologie du CHU Arnaud de Villeneuve à Montpellier.

Il s'agissait de pratiquer du Vélo d'appartement dans le hall de la résidence durant la journée et pour tous les kilomètres virtuels réalisés, Le Ruban d'Azur allait reverser une somme proportionnelle à la distance parcourue,  à l'association Astrid.

https://www.facebook.com/olivier.oddi/videos/10216253225460686/

Tout le Monde s'y est mis, même les plus âgés dont l'âge dépassait les 90 ans.

L'association "Astrid - Maladies Rares Cardio-Pulmonaires Infantiles" a pour objet d'organiser des manifestations en vue de favoriser la recherche, le soutien aux familles des enfants malades et d'informer le public sur les maladies rares cardio-pulmonaires infantiles.

domitysP1080999

Les actions ont pour but de récolter des fonds et/ou des dons destinés à financer des projets en rapport avec les maladies rares cardio-pulmonaires infantiles. 

L'association a pour but d'intervenir dans les domaines de l'humanitaire et de lutter contre les maladies rares cardio-pulmonaires infantiles. 

Les moyens d'actions de l'association sont l'organisation de manifestations, la récolte de dons et de fonds. 
Elle organise notamment, sans but lucratif, la manifestation "Sète en baskets - un souffle d'espoir"

Plus de 206 kms au compteur en fin de journée. Félicitations.

Le symbole de cette journée était de pédaler pour redonner du souffle à ceux qui n'en ont pas. HTAP est une maladie rare cardio pulmonaire infantile qui touche bon nombre d'enfants dès leur naissance. 

Un résident de 95 ans a parcouru 5 kms et est revenu l'après-midi se remettre en selle, un Sétois que l'Association remercie vivement a pédalé 35 Kms. Sans compter les autres résidents qui sont venus partager avec les bénévoles de l'Association cette belle journée. 

Les kilomètres parcourus ont généré des fonds qui seront remis à l'Association par Ludovic de Barros et Olivier Oddi lors d'une prochaine rencontre.

Gala Espoir et entraide avec la Compagnie du Capitaine

Gala du 7 juillet 2018
aux Carrières Font d’Armand à Sussargues

Dans l'environnement magique des carrières aménagées en théâtre de verdure, l’association Espoir & Entraide organise son  Gala Caritatif le Samedi 7 juillet 2018 à 20h30  au profit du service pédiatrique du CHU Arnaud de Villeneuve de Montpellier.

La soirée s’organisera autour du théâtre d'improvisation avec les comédiens montpelliérains de la Compagnie du Capitaine bien connue depuis 2004 dans l'Hérault. Le principe reste le même : pas de texte mais une phrase tout au plus écrite par les spectateurs, un lieu, une situation, un personnage, puis  les comédiens s'emparent de ces bribes pour créer des scènes comiques en chansons ou en rimes.

Cette soirée permettra le financement d’appareils médicaux de confort et d’outils pédagogiques à destination des enfants hospitalisés. Venez nombreux pour passer une soirée festive et conviviale tout en faisant une bonne action !

Entrée 8 € pour les adultes et 3 € pour les enfants 8 à 15 ans.

Carrières Font d’Armand à Sussargues - route de Montpellier
Buvette et Food Truck sur place.
Toutes les informations sur la page Facebook :

 https://www.facebook.com/EspoiretEntraide

Renseignements au : 06 64 68 86 52 / 06 22 61 38 90 Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Bal des Bozarts à l'occasion des 30 ans

Samedi 30 juin, l'association de quartier des Beaux-arts et Pierre Rouge a le plaisir de vous convier à un grand bal populaire, une belle fête conviviale et familiale à la "sauce "Bozart !

Au programme de la soirée  à partager en famille ou entre amis :

- 18h30 : Apéritif offert, en fanfare, avec les Fanfar'Ov.

- 20h : Repas de quartier avec sa surprise ! et sa buvette…
Venez avec votre repas à partager et vos couverts, tables et chaises fournies.

- 21h : Grand bal avec The Calypsons !

Buvette sur place. 
Accès Tramway  / station Corum à Montpellier.

"Communiqué" des Libres Penseurs de l'Hérault

Le 16 juin 2018, 80 militants laïques, libres penseurs, syndicalistes de 16 départements se sont réunis à l’appel du groupe Victor Hugo des libres penseurs de l’Hérault.

L’assemblée était convoquée sur 3 thèmes principaux :
Le premier, inscrit sur la banderole de tribune disait : « Maternelle comme élémentaire, Fonds publics à la seule école publique, Abrogation de la loi Debré ! » avait trait au projet Macron d’extension du financement public aux écoles maternelles privées confessionnelles, le deuxième portait sur le retour des cléricaux au gouvernement, le troisième concernait le combat contre la guerre.

« La laïcité appartient à tout le monde ». Aucun fléchissement n’est possible, il doit se poursuivre. C’est la volonté unanimement partagée par tous les militants présents qui annoncent que, d’ores et déjà, plusieurs centaines de laïques ont contresigné  l’appel pour le retrait du projet Macron de financement des maternelles confessionnelles, qu’il a été repris par l’assemblée des DDEN de l’Hérault, qu’il a fait l’objet d’une motion dans un récent congrès laïque de Côte d’Or, qu’il concerne donc tous les groupements laïques et qu’il peut par conséquent permettre l’union la plus large  des laïques pour faire céder le gouvernement.

Il a été montré dans la deuxième partie que le gouvernement Macron revendique ouvertement la restauration d’un lien organique entre l’Eglise Catholique et l’Etat. Effrayé par les conséquences prévisibles de sa propre politique, appelée pudiquement  « décrue des solidarités », encore trop coûteuse cependant puisqu’ « on y met un pognon de dingue », Macron appelle l’Eglise à « être une composante majeure de cette partie de la Nation qui a décidé de s’occuper de l’autre partie. » Il s’agit ni plus ni moins que de « refonder » le pays dans l’équilibre harmonieux de la charité !   Avec Macron, le Versaillais, les cléricaux sont de retour. Ils  les appellent à la rescousse. Cela mérite bien quelques  « indulgences » ! Les travaux pratiques ont commencé. La doctrine sociale  de l’Eglise devrait régenter les conflits de classe. Ils appellent ça la « concertation » ! Cela appelle de la part des laïques, la plus grande vigilance et de mener l’enquête partout contre les incursions de l’Eglise dans le domaine public. Dans leur déclaration finale, laïques et libres penseurs ont donc pris l’engagement - rappelant les termes du serment de Vincennes de 1960 -  « de lutter sans trêve et sans défaillance pour obtenir que l’effort scolaire de la République soit uniquement réservé à l’Ecole publique ».

Le président Macron  aime la guerre et le prouve : augmentation des crédits militaires et renfort des opérations extérieures au Moyen Orient et en Afrique. Devant les menaces de guerre, la déclaration exige « l’arrêt immédiat de toutes les interventions à l’étranger de l’armée française et le retrait de toutes troupes des différents théâtres d’opérations extérieures, pour l’affectation des crédits militaires aux services publics, à l’école, l’Université, la Santé, la Culture ». Déclaration votée à l’unanimité des présents qui ont convenu d’un Bulletin laïque de discussion et d’échanges pour se tenir mutuellement informés des progrès de leur campagne et envisager la suite de leur combat commun.

Nouveau vide-greniers de Clérondegambe

Ce dimanche 10 juin, une belle surprise attendait les commerçants et les habitants du quartier Gambetta. Dès potron minet, le comité de quartier Clerondegambe organisait la distribution de 39 emplacements auprès des adhérents de l'association et aux particuliers hors secteur.

De quoi faire revivre la rue du Cheval Vert, derrière les halles Laissac provisoires. Un rendez-vous désormais pérenne, avec l'aval de la ville de Montpellier, qui remplace historiquement le vide-greniers de la place Rondelet devenu aujourd'hui un espace privatif. Moyennant 5€ - 10€ pour les non adhérents - les exposants ont rapidement trouvé leur place dès 7h à l'occasion de ce vide-greniers de printemps sous des auspices favorables, peu de vent et un soleil pale, ce qui n'a pas empêché les conversations de quartier d'aller bon train. Nul doute que cette édition 2018 aura du succès, on pourra chiner entre linge de maison, livres et objets insolites à Montpellier jusqu'à 19h.

Le procès de Talleyrand par jean Tulard à Montpellier

Le mercredi 30 mai 2018, au centre Rabelais à Montpellier, le professeur Jean Tulard, à l'invitation du "Souvenir napoléonien", a instruit le procès de Charles-Maurice de Talleyrand. C'est un des personnages les plus marquants et les plus énigmatiques de l'histoire de la France de la fin du XVIIIème au début du XIXème siècle. Avec une aisance souveraine, une érudition sans faille pimentée d'un certain humour, celui qui est sans doute "la compétence absolue" concernant le Consulat et l'Empire a éclairé les épisodes de la carrière du "diable boiteux". 

Né avec un pied difforme, la griffe du diable, Charles-Maurice, bien que fils aîné d'une illustre famille, dut renoncer à la carrière des armes et entra dans l'Eglise. L'influence de sa famille et ses qualités personnelles lui permirent de devenir évêque d'Autun et agent général du clergé, chargé de tous les aspects économiques et financiers de la vie de cet ordre. Il a 33 ans quand Louis XVI convoque les Etats Généraux en mai 1789 car le déficit public est de 2 milliards de livres. Il intrigue alors avec le duc d'Orléans, plus ouvert aux nouveautés que Louis XVI, sans résultat.

 

L'assistance de la salle Rabelais, boulevard
Sarrail à Montpellier avant l'arrivée de l'historien

 

Mais Charles-Maurice va porter un coup mortel à l'Ancien Régime en proposant la nationalisation des biens du clergé, comblant ainsi le déficit. Il trahit son "ordre" et ouvre la voie à la Constitution civile du clergé dont l'acceptation ou le refus déchireront la France. Première trahison du "prince des girouettes" ou vue d'avenir ? Il aura la chance d'être à l'étranger lors de la Terreur, à Londres puis aux Etats-Unis. Il rentre en France, s'abouche avec Barras et devient ministre des Relations extérieures du Directoire. 

Curieux ministre qui monnaye ses audiences et appuie le coup d'Etat de Bonaparte, le 18 Brumaire. Talleyrand sera ministre, puis Grand Chambellan d'un Napoléon fasciné par ce rejeton de l'aristocratie, son intelligence, son talent de diplomate. Talent fort gratifiant pour Charles-Maurice, décidé à faire "d'une immense fortune, une fortune immense" et qui a des vues très personnelles sur la conduite des Relations extérieures de l'Empire. Il freine autant qu'il peut l'appétit de conquête de l'Empereur, complotant contre lui et le trahissant au profit de l'Autriche lors de l'entrevue d'Erfurt (1809). Talleyrand n'était plus ministre depuis 1807, mais il devait convaincre le tsar de tenir l'Autriche qui s'armait, une revanche d'Austerlitz. Talleyrand n'en fit rien et l'Empereur dut rentrer d'Espagne, où la résistance nationale s'affirmait et entrer à nouveau en campagne en Allemagne. A la chute de l'Empire (1814), Charles-Maurice se rallia à Louis XVIII - octroyant il est vrai une "Charte constitutionnelle" - et joua les arbitres au congrès de Vienne où les grandes puissances jetaient les bases d'un nouvel ordre européen. 

A Vienne, bonne chère, argent et talent n'aboutiront, pour la France, qu'à l'installation de la Prusse sur la rive gauche du Rhin… Charles-Maurice fut un personnage que chacun pourra juger et on pourra dire de lui, qui connut six régimes, "il a vécu".

Pour en savoir plus : le cercle napoléonien de Montpellier

Prochaine conférence avec Thierry Choffat, le jeudi 18 octobre 2018 à la Salle Pétrarque à Montpellier, "le Brave des Braves, le Maréchal Ney".