Découverte des lagunes palavasiennes à vélo

MARDI 18 AOÛT 2020 DE 09 h 30 À 12 h 00

Découverte des lagunes palavasiennes à vélo
Palavas-les-flots
 
Organisé par LPO Hérault et LPO France
Billets
palavaslesflots.raccourci.fr
Sur le littoral de Palavas-les-flots (34), venez découvrir à vélo les oiseaux du site Natura 2000 des étangs palavasiens.
En partenariat avec l'Office de Tourisme de Palavas, le SYBLE et le réseau CPIE Bassin de Thau
Infos/résas : https://palavaslesflots.raccourci.fr/agenda/2820496-sortie-nature--letang-du-mejean-a-velo-&ma=day_2020_8_18
 

Le Refuge à Montpellier, une Fondation après 17 ans d'existence

Reconnue d’Utilité Publique,  Le Refuge a pour objet de prévenir l’isolement et le suicide des jeunes LGBT+, de 18 à 25 ans, victimes d’homophobie ou de transphobie et en situation de rupture familiale.

Après 17 ans d’existence, l’association Le Refuge créée en 2003 à Montpellier par Nicolas Noguier est devenu officiellement le 14 mars 2020 une Fondation Reconnue d’Utilité Publique.

Depuis 17 ans, Le Refuge héberge et accompagne ces jeunes majeurs vers leur reconstruction émotionnelle et matérielle.

La marraine du Refuge est l’humoriste et actrice Muriel Robin.

LE PROJET DE LA FONDATION EST D'ACCOMPAGNER ET HÉBERGER LES JEUNES GAYS, LESBIENNES ET PERSONNES TRANSIDENTITAIRES EN SITUATION D’ERRANCE

Parce qu’il n’est pas toujours facile de prendre les bonnes décisions quand on est en situation de rupture…

"En France, l’absence de réponse à ces appels de détresse est criant, surtout quand on sait que la majorité des tentatives de suicide surviennent au cours de l’adolescence alors que ces jeunes gens se trouvent isolés, sans groupe social d’appartenance et aux prises avec un rejet réel ou anticipé de la part du milieu familial."

Les bénéficiaires du projet

Ce sont les jeunes majeurs, âgés de 18 à 25 ans, majoritairement confrontés à des difficultés sociales et en situation de rupture familiale. Nombreux sont ceux qui manifestent un mal-être vis-à-vis de leur homosexualité/transidentité ou sont dans le déni le plus total.
Il est certain que les jeunes victimes de discrimination du fait de leur orientation sexuelle ou de leur identité de genre en questionnement ont besoin d’une prise en charge spécifique et d’une écoute rassurante et déculpabilisante… De plus, il ne faut pas oublier les préjugés et les discriminations dont ils sont victimes au sein même des populations marginalisées. Ils ne trouvent donc pas leur place naturellement au sein des structures d’hébergement de droit commun tels les CHRS, comme en témoigne Dimitri accueilli dans un centre de réadaptation psychosociale : « Ce milieu m’a plus détruit qu’autre chose. Je me demande si le personnel est homophobe, mal formé à cette problématique ou simplement incapable de l’entendre et de la comprendre. » (Le Monde, 15 septembre 2005)

Le Refuge précise : "Nous proposons un suivi pluridisciplinaire au cours duquel nos bénévoles accompagnent le jeune accueilli au quotidien en l’aidant à construire son projet de vie. C’est un mois de retrait, de pause, de réflexion sur le projet de vie que nous l’aidons à construire. Le jeune est à l’abri du besoin. Il est entouré par des gens qui se préoccupent de lui et qui ne le jugent pas. Il peut libérer son esprit et peut se dire : « J’en suis là. Qu’est-ce que je fais maintenant ? Qu’est-ce que je décide de faire ? » Si sa décision est de reprendre contact avec ses parents pour essayer de réintégrer le milieu familial, nous prenons contact avec la médiatrice familiale et avec la famille. Nous essayons de renouer les liens en tenant compte de la volonté de chacun. Rien n’est imposé. Si le jeune décide de faire une rupture totale avec sa famille et sa région d’origine, nous l’aidons à chercher un travail et un logement."
Le Refuge offre à ses bénéficiaires en souffrance un environnement sécurisant et l’attention d’équipes pluridisciplinaires pour les guider vers l’autonomie en les aidant à se reconstruire.
Accompagnement & hébergement
 Ligne d'urgence 24h/24
 Actions de sensibilisation
 

La team de Dys Mille Pas, toujours partante

Le 29 et 30 Août, ils seront engagés avec la team de Dys Mille Pas, aux 24h Saint Pierre à Palavas pour la bonne cause.

24h de course à pieds pour soutenir l'institut et par la même les enfants malades et en situation d'handicap.
Aidez-les à faire de cette journée une pleine réussite.
"On sait que la période actuelle est difficile pour tous on vous sollicite encore et encore mais pour la bonne cause il faut pas oublier ''il y a pas de petits dons mais que des beaux dons"
Cliquez sur le lien pour accéder à la cagnotte en ligne partagez le et vos dons sont défiscalisables.
Ils comptent sur vous.
 

Un fonds départemental pour soutenir les associations sportives et solidaires

Suite aux difficultés rencontrées par les associations sportives à l’occasion de la crise sanitaire, Hérault Sport propose, à titre exceptionnel, un fonds départemental de soutien aux associations sportives et solidaires jusqu’à 1500 € par demandeur.

Aucune description de photo disponible.

[DEMANDE D'AIDE] Fonds départemental de soutien aux associations sportives et solidaires
Du mercredi 15 juillet au jeudi 15 octobre 2020
Comme suite aux difficultés rencontrées par les associations sportives à l’occasion de la pandémie de la COVID 19, Hérault Sport propose, à titre exceptionnel, un fonds départemental de soutien aux associations sportives et solidaires.
Ces aides, dédiées à l’acquisition de petit matériel pédagogique et articles de sport, sont plafonnées à 1.500 € par demandeur.
Pour mobiliser ce dispositif, les dossiers doivent être déposés entre le 15 juillet et le 15 octobre 2020 sur le site d’Hérault Sport – Demandes d’aides – partenaires.heraultsport.fr.
Pour tout renseignement complémentaire, s’adresser à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

L’Ocean Viking de SOS Méditerranée repart en mer pour sauver des vies

Alors que la situation en Méditerranée centrale ne cesse de se dégrader, SOS MEDITERRANEE reprend ses opérations de sauvetage en mer. L’Ocean Viking a quitté le port de Marseille ce 22 juin, avec une nouvelle équipe médicale à bord. 

sauvonCapture

Depuis la fin de son partenariat médical avec Médecins Sans Frontières, SOS MEDITERRANEE s’est réorganisée afin de poursuivre sa mission. Ces changements impliquent des coûts supplémentaires pour l’association, qui en appelle à la générosité de tous les citoyens européens.  

SOS MEDITERRANEE lance un appel à la générosité des citoyens

Suite à la fin de son partenariat médical avec Médecins Sans Frontières annoncée en avril 2020, SOS MEDITERRANEE s’est réorganisée : l’équipe à bord de l’Ocean Viking est composée de 22 membres comprenant des marins-sauveteurs et pour la première fois depuis le début de ses opérations, une équipe médicale internalisée. L’association a recruté quatre professionnels de santé : un médecin, deux infirmières et une sage-femme. En moyenne, 550 consultations médicales par mois ont été effectuées à bord de l’Ocean Viking durant les six premiers mois en mer. SOS MEDITERRANEE gèrera également l’approvisionnement des médicaments et des consommables pour la clinique située sur le pont arrière du navire. En outre, SOS MEDITERRANEE doit désormais prendre à sa charge l’intégralité des frais maritimes (affrètement du navire, fuel, etc), ainsi que l’ensemble des besoins essentiels des rescapés (nourriture, kits de première nécessité).

« Le retrait de Médecins Sans Frontières impacte l’équilibre financier de notre mission » explique Sophie Beau, directrice générale de SOS MEDITERRANEE. « SOS MEDITERRANEE en appelle à la générosité de tous les citoyens européens, des mécènes et des collectivités territoriales. Pour continuer de sauver des vies en mer, nous avons besoin de dons ! ». 

ARS - contrôles sanitaires de l’eau du robinet réalisés

Générations Futures

Générations Futures a publié le 17 juin 2020 une nouvelle enquête qui analyse les résultats des contrôles sanitaires de l’eau du robinet réalisés par les agences régionales de santé.
 
Son analyse des données démontre clairement que :
  • 56,8 % des quantifications de résidus de pesticides sont des perturbateurs endocriniens (PE).
  • 38,5 % des quantifications de résidus de pesticides sont des cancérigène, mutagène, reprotoxique (CMR).
  • 78,5 % des quantifications de résidus de pesticides retrouvés sont des PE et/ou CMR.
 
"Notre association considère ces données comme inquiétantes car elles attestent d’une exposition continue par l’eau de consommation, à de faibles doses de ces PE.
Générations Futures interpelle donc le gouvernement afin qu’une politique efficace de réduction et d’interdiction de l’usage des pesticides de synthèse soit enfin appliquée après les échecs des premiers plans Ecophyto."
 
En ce moment, vous pouvez:
  • vous faire entendre sur les chartes dites de "bon voisinage",
  • interpeller vos eurodéputés sur la future PAC;
  • participer à la consultation européenne sur les produits chimiques ! 
Rendez-vous sur  Shake ton politique.
 
PARTICIPEZ ET INTERPELLEZ
 
 
Participez aux consultations publiques et interpellez les décideurs pour faire entendre votre voix!
 
 
L'association a développé pour vous un outil simple et utile qui vous permet de participer aux consultations publiques importantes ainsi que d'interpeller vos décideurs. 

De nouvelles rencontres sur le thème de la biodiversité de proximité en Hérault

Après cette période de confinement, retrouvons-nous pour échanger, observer, protéger la biodiversité de proximité.
Comptage National des Oiseaux des Jardins

PENDANT CETTE PÉRIODE OÙ VOUS ÊTES RESTÉS À LA MAISON VOUS AVEZ ÉTÉ 289 À  TRANSMETTRE À LA LPO VOS OBSERVATIONS DANS L'HÉRAULT VIA LE SITE WWW.OISEAUXDESJARDINS.FR. 5058 DONNÉES D'OISEAUX DES JARDINS FRÉQUENTANT DES PARCS OU VOS JARDINS ONT PU ÊTRE TRANSMISES AUX ORNITHOLOGUES DE LA LPO ET DU MNHN.

Il est important de maintenir ce comptage "de printemps", même si la LPO a déjà collecté de nombreuses données en ce début d’année afin de ne pas créer de « trou » dans les années de collecte et pouvoir ainsi réaliser des suivis identiques chaque année. Alors nous comptons sur vous ! 
 
Rencontres Refuges LPO de printemps

LA LPO ANIME LE PREMIER RÉSEAU DE JARDINS ÉCOLOGIQUES DE LA RÉGION AVEC PLUS DE 2900 REFUGES LPO CRÉÉS, REPRÉSENTANTS ENVIRON 6800 HECTARES.

En cette période de déconfinement, participez à des rencontres Refuges LPO dans l'Hérault : Samedi 13/06 : Visite du Refuge de la Sylve à Vacquières à la frontière avec le département du Gard. Rendez-vous à 9h30 pour profiter de la fraîcheur matinale de ce coin de nature. N’hésitez-pas à faire un tour vers la Page Facebook du Refuge : https://www.facebook.com/Refuge-LPO-de-la-Sylve-34270-101195454586747/?ref=bookmarks Dimanche 14/06 : Visite d'un refuge au Causse-de-la-Selle. Rendez-vous à 10h pour profiter de ce moment où seront présentés les différents aménagements réalisés et seront prodigués des conseils pour ouvrir vous-même votre propre Refuge.
Pour plus d’informations quant à ces deux sorties, veuillez nous contacter à l’adresse suivante : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.. Les inscriptions seront aussi prises en compte via cette adresse mail. Nous vous rappelons qu'un respect des gestes barrières est attendu de la part des participants lors de ces activités et qu’en accord avec le protocole sanitaire demandé par l'état l’association ne prêtera pas de matériel d'observation. Pensez à vous munir de chapeau, eau, crème solaire en cas de forte chaleur et bien évidement d'un masque et du gel hydroalcoolique tout en conservant une distance de 2m avec les autres participants (9 maximum). Pour rappel l’édition 2020 de la Fête de la Nature a été déplacée aux dates du 7 au 11 octobre, vous pourrez proposer une visite de votre Refuge à cette occasion : https://refuges.lpo.fr/participer/fete-de-la-nature-2020
 
Les visites du jardin pédagogique du siège de la LPO Hérault reprendront à partir de mi-juin et tous les mercredis de l'été en juillet et août.

Profitons du déconfinement pour prendre soin de notre planète !

Une opération de nettoyage des Gorges de l'Hérault est organisée le Week-End du 27-28 juin par l' Association Demain la TerreTourisme Saint Guilhem Vallée de l'Hérault et Communauté de communes Vallée de l’Hérault.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur la page Facebook de  Let's GOrges CAP Océans

 Rendez-vous après réservation le samedi 27 juin sur la plage du Pont du Diable et le dimanche 28 juin à bord d'un canoë, avec Canoë Rapido

Samedi 27, de 9h à 12h : nettoyage sur la plage du pont du Diable
Dimanche 28, de 9h à 16h : nettoyage dans les gorges de l’Hérault en canoë.

  Plus d'infos : https://bit.ly/2zr0DOZ

L’image contient peut-être : 1 personne, arbre, plein air, nature et eau

Pour que vive la Nature ! Le guide pour agir de 14 ONG de protection de la Biodiversité

Le vendredi 22 mai 2020, journée mondiale de la biodiversité, 14 associations et fondations qui agissent dans ce domaine ont remis leur livre blanc « Pour que vive la nature » à la Ministre Elisabeth Borne.

Fox, Animal, Wildlife, Red, Macro

Ce Livre blanc pour la biodiversité est le fruit d’un travail engagé depuis plusieurs mois qui s’inscrit dans la perspective de la prochaine Stratégie nationale pour la Biodiversité 2021-2030, qui fera suite au Congrès Mondial de l’UICN et de la 15e COP pour la biodiversité.

Compte tenu de l’actualité, les 14 associations de connaissance, protection et éducation à la biodiversité ont intégré, dans leurs analyses et leurs propositions d’actions, la crise sanitaire en la replaçant dans une perspective plus globale et systémique et en soulignant les responsabilités humaines.

Elles proposent d’en tirer toutes les conséquences et tous les enseignements, et formulent des pistes de transformation et d’actions pour exposer une autre vision du monde, de nos sociétés et de l’économie afin que nature vive, humains compris, seule manière d’éviter qu’adviennent d’autres crises de même ampleur.

Ce document, de 62 pages, intitulé « Pour que vive la nature » comprend 3 volets  à découvrir sur https://www.aspas-nature.org/

Don du sang : continuez à donner pendant le déconfinement

Blood Bags, Red, Red Blood Cells

Depuis le déconfinement, les donneurs sont moins nombreux à venir donner leur sang. L’Établissement français du sang indique que les réserves sont désormais en dessous du seuil d'alerte et vous invite à donner votre sang afin de sauver des vies et contribuer à soigner de nombreux malades.

L'EFS vous invite donc à lui permettre de reconstituer un bon niveau de stock au cours de cette période très sensible.

Qui peut donner son sang ?

En règle générale, pour donner son sang, il faut :

  • être majeur et avoir entre 18 et 70 ans ;
  • être en bonne santé et peser au minimum 50 kg.

Après 60 ans, le don est nécessairement soumis à l'autorisation du médecin responsable du prélèvement.

Il existe néanmoins un certain nombre de contre-indications liées à la situation de la personne souhaitant donner son sang (état de santé, antécédents familiaux, pratiques personnelles, séjours à l'étranger, pratiques sexuelles...).

  Attention : Vous ne pouvez vous rendre en collecte si vous présentez des symptômes grippaux.

  À noter : Un arrêté publié au Journal officiel du 26 décembre 2019 prévoit de réduire la période d'abstinence que doivent respecter les homosexuels souhaitant donner leur sang. C'est à partir du 2 avril 2020 que cette période d'abstinence passera de 12 mois à 4 mois.

Comment se passe le don du sang ?

Avant le prélèvement : vous pouvez manger en évitant cependant l'absorption de graisses et de boissons alcoolisées.

Lors de l'examen médical, vous devez remplir un formulaire et répondre aux questions du médecin.

Une pièce d'identité vous sera demandée lors de votre inscription administrative.

C'est le médecin responsable du prélèvement qui peut apprécier la possibilité d'un don au regard des contre-indications du donneur, ainsi que de la durée prévue du don.

Pendant le prélèvement : entre 420 à 480 ml de sang sont prélevés, en fonction du poids du donneur. L'acte lui-même dure 8 à 10 minutes. Si l'on ajoute le temps de l'entretien pré-don, puis le temps de repos et de collation qui suit le prélèvement, le don de sang prend environ 45 minutes à 1 heure.

Après le prélèvement : il est utile d'observer un temps de repos, sous surveillance médicale. Une collation vous est ensuite proposée.

  À savoir : Il faut respecter un délai d'au moins 8 semaines entre 2 dons de sang. Une femme peut donner son sang au maximum 4 fois par an, un homme 6 fois par an.

Où donner son sang ?

L'EFS propose sur son site une cartographie des sites de collecte fixes et mobiles selon les types de don (sang, plasma, plaquettes) et la période qui vous intéresse, avec leurs coordonnées et horaires d'ouverture.