Le prix de la TPE est lancé, inscrivez-vous !

Mise à l’honneur des Très Petites Entreprises en Occitanie

Le Prix de la TPE poursuit un seul et même objectif : offrir plus de visibilité aux TPE et ainsi valoriser le tissu économique de nos territoires. Ouvert aux entreprises quel que soit leur domaine d’activité, ce concours met en lumière la richesse entrepreneuriale du territoire. Il récompense ainsi des femmes et des hommes gérants ou dirigeants de TPE exemplaires, tant en termes de parcours, que de savoir-faire ou de management.

Seules, les entreprises dont le siège social est basé dans l’Hérault, le Gard, l’Aude et la Haute-Garonne (qui ont moins de 10 salariés, plus d’un an d’existence et qui sont inscrites au registre du commerce et des sociétés – RCS, Registre des Métiers, Professions Libérales et Agricoles) sont éligibles.

tpeCapture

Une occasion unique pour les chefs d’entreprises de mettre en avant leur parcours original, leur savoir-faire ou l’exemplarité de leur management et tenter de remporter l’un des 3 trophées en jeu :

  • ÊTRE, récompense le chef d’entreprise pour son parcours, son initiative
  • FAIRE, concerne le produit, le savoir-faire et le service
  • PILOTER, illustre la gestion et l’organisation du chef d’entreprise

Les entrepreneurs ont jusqu’au 30 juin 2019 pour déposer leurs candidatures sur http://www.prix-tpe.fr/comment-participer/concourir/ ou sur https://fr-fr.facebook.com/PrixdelaTPE/

Une grande finale

A l’issue de cette étape, les 24 nominés retenus concourront pour la Finale du Prix de la TPE qui se déroulera le vendredi 29 novembre 2019. La Cérémonie de remise des prix se tiendra lors de la « Place Créative » organisée par la CCI de l’Hérault. Les 5 lauréats se verront ainsi décerner l’un des 5 prix assortis d’une enveloppe financière : ÊTRE, FAIRE, PILOTER, ENGAGEMENT DURABLE et le PRIX TPE.

Lauréats 2018, MY HORSE FAMILY (Prix TPE), SYD APPRENDRE AUTREMENT (Prix Être), ECOMATELAS (Prix Faire), MIEL ROUQUETTE (Prix Piloter) et SENS OF LIFE (Prix Engagement Durable).

Bientôt le PRINTEMPS des RÉSEAUX 2019

Le 2 juillet, booster les relations réseaux-entreprises

Le Printemps des Réseaux accueillera les entrepreneurs, les cadres dirigeants, les réseaux économiques, les porteurs de projets ou encore les créateurs d’entreprise.

print

C’est bien sous le signe des échanges et du partage que sera placée cette journée
partage d’expériences, de pratiques, échanges sur l’aventure entrepreneuriale
ou encore l’avenir de notre territoire.

L’opportunité également, à travers la présentation des réseaux, de trouver celui qui leur correspond tout en prenant un maximum de contacts en une seule journée.

13h30 - OUVERTURE du Village des Réseaux et inauguration
------

14h00 - 18h00 : Village des réseaux STANDS et ATELIERS participatifs
animés par les réseaux / GRATUIT sur inscription
------

A partir de 18h00 :  Conférence "PERFORMANCE du COLLECTIF au service de l’ENTREPRISE"
avec comme invité d'honneur : Laurent SPANGHERO, ancien joueur de rugby à XV et entrepreneur
PAYANT sur inscription
------

Mardi 02 juillet 2019 de 13h30 à 20h30
Hôtel du Département de l'Hérault - 1977 Avenue des Moulins à Montpellier

Je m'inscris dès à présent !

Soirée prestige du CJD le 20 juin

Ce jeudi 20 juin 2019, 500 jeunes dirigeants d’entreprise qui composent le Centre des Jeunes Dirigeants sont attendus à Villeneuve-lès-Maguelone. Au programme, quatre conférenciers interviendront autour du thème "Comment déterminer nos choix". L'an passé, l'assemblée avait débattu sur le thème “Osons l’Utopie”.


Une soirée traduite en langue des signes qui débutera à 18h dans le beau domaine de Saint-Baudile.

Eliette Abecassis
Auteur et philosophe, Eliette a écrit de nombreux livres, dont « un heureux événement », adapté au cinéma. Elle écrit aussi pour le théâtre, la chanson française, intervient régulièrement à la télévision, à la radio ou collabore avec des journaux dans des critiques littéraires ou pour donner un regard philosophique sur l’actualité.

Violaine MAGNAT
Facilitatrice en intelligence collective le jour, conteuse d’aventures humaines le soir, Violaine va nous conter avec un grand talent la dualité perpétuelle auquel la société nous confronte : Raison ou passion ! A cela, elle répond sans concession qu’elle ne tranche pas entre deux parties d’elle-même, et non elle n’est pas utopiste mais « idréaliste ».

Pour réserver sa soirée : https://www.weezevent.com/prestige-cjd-m

LAURENCE DE LA FERRIERE
Laurence est la première et la seule femme au monde à avoir traversé intégralement l’Antarctique. A travers l’expérience d’une histoire exceptionnelle, vécue sur le terrain depuis plus de 25 ans, elle nous invite à comprendre, puis à nous approprier les mécanismes mise en œuvre, pour atteindre un objectif difficile en dépassant les limites que nous croyons connaître.

REMI LARROUSSE
Intervenant et mentaliste sur le thème des biais cognitifs, Rémi Larrousse construit des parallèles et des correspondances entre le monde de l’illusionnisme et le monde de l’entreprise. 
Quels sont les mécanismes et erreurs de jugement à identifier pour améliorer nos prises de décision ? 
Quelles sont les méthodes individuelles et collectives à appliquer pour améliorer son discernement et poser les bases d’un système de décision ?
Lors de cette intervention au format original, Rémi Larrousse alterne des expériences d’illusionnisme et de mentalisme et des cas d’entreprises pour illustrer son propos. 

Pour réserver sa soirée : https://www.weezevent.com/prestige-cjd-montpellier-2019

Plus d'informations sur le CJD 

Créé en 1938 par Jean Mersch, le CJD demeure le plus ancien mouvement patronal français. L’association compte 4700 adhérents – Entrepreneurs et cadres dirigeants – répartis en France et représentant 432 087 d’emplois. Imaginé à partir de la conviction profonde qu’une économie au service de l’Homme incarne la clef de la compétitivité des entreprises hexagonales, le mouvement demeure non partisan et force de propositions concrètes pour relancer l’emploi et pérenniser les entreprises.

Source intarissable d’intelligence collective, depuis 80 ans, le CJD n’a cessé d’apporter des réponses de terrain aux enjeux sociétaux, notamment en termes d’emploi, en diffusant auprès de ses adhérents Dirigeants d’entreprise les outils pour se former, échanger et expérimenter.

http://www.cjd.net/le-cjd/missions/

Bourgs-Centres : un contrat sur-mesure, noué avec des centaines de territoires

Pour dynamiser leurs bassins de vie, près de 450 petites villes, bourgs ruraux ou péri-urbains d’Occitanie veulent s’engager avec la Région dans des contrats-cadres Bourgs-Centres. Les premiers ont été signés à Bram et Castelnaudary le 6 mai et à Gignac ce jeudi 13 juin 2019. Sur chaque feuille de route, un panel de projets sur-mesure.

Signature du contrat Bourgs-Centres à Gignac (34), le 13 juin 2019
 Signature du contrat Bourgs-Centres à Gignac (34), le 13 juin 2019

Initié par un appel à candidatures en septembre 2017, le dispositif d’aménagement du territoire « Bourgs-Centres » bascule mi-2019 dans le vif du sujet en enregistrant ses premières signatures, telle celle de Gignac en Hérault ce jeudi 13 juin. L’offre de partenariat de la Région vers les petites villes, bourgs ruraux ou péri-urbains d’Occitanie a récolté des centaines de retours. De l’Ariège au Tarn-et-Garonne, 448 communes ont manifesté leur intention de s’engager avec la Région. À la mi-2019, 101 contrats Bourgs-Centres ont été approuvés, dernière étape avant la signature.

Chaque contrat cadre définit une feuille de route partagée, précise des moyens techniques et financiers jusqu’à la fin 2021 (date limite pour tous les contrats). Pour répondre aux besoins particuliers du territoire, il valide le soutien de la Région à des projets d’attractivité et d’innovation, de développement économique et d’emploi, d’habitat et de services aux publics, de qualité de vie et de cohésion sociale, de transition énergétique.

Nous menons ensemble une politique contractuelle pluriannuelle pour préparer et construire l’avenir, améliorer le quotidien en nous mobilisant sur tous les fronts, affirme Carole Delga. Aucun territoire ne ressemble à un autre, chacun a ses atouts à faire valoir. Cette façon d’agir garantit l’écoute, l’équité territoriale et la proximité. C’est ma vision de la République des Territoires !

Après Bram et Castelnaudary, premières communes d’Occitanie à signer début mai, c’est donc au tour de Gignac, petite ville centrale d’un bassin de 30 000 habitants entre la moyenne vallée de l’Hérault et Montpellier, de signer un contrat Bourg-Centre, auquel s’est associée la communauté de communes Vallée de l’Hérault. La feuille de route se focalise sur la revitalisation du cœur de ville et de son patrimoine, l’ouverture d’une maison des services, la valorisation de la position de carrefour de Gignac, développer les équipements culturels et sportifs à l’échelle du Cœur d’Hérault, les déplacements « doux » et collectifs avec notamment les créations d’une plateforme de télétravail et d’un pôle d’échanges multimodal autour de la gare routière. À ce jour en Hérault, 12 contrats ont été approuvés et 15 supplémentaires seront soumis à la commission permanente de la Région de juillet.

French Fab Tour à la Station M le 4 juin

A Baillargues,  l’UIMM Occitanie - Organisation professionnelle des entreprises industrielles en Occitanie - et son Pôle Formation accueillent le French Fab Tour à la Station M le 4 juin ! 


Promouvoir les filières industrielles françaises
Le French Fab Tour est une tournée exceptionnelle destinée à promouvoir l'industrie, susciter des vocations chez les jeunes, proposer des offres d'emploi et co-construire l'industrie de demain. C’est une occasion unique de valoriser l’industrie de notre territoire ! 

Comment se déroulera la journée ?

La journée du 4 juin sera organisée en 4 temps forts :

  • 8h30 - 12h

L’événement accueillera des scolaires (collégiens et lycéens) ainsi que des demandeurs d’emploi pour leur faire découvrir le monde industriel.
Pour cela, deux espaces leur seront ouverts :
-  La place de l’industrie : 200 m² dédiés à des ateliers ludo-éducatifs, rencontres avec les industries du territoire pour les plonger dans la réalité du monde industriel.

 - Le French Fab Tour Expérience : l’Expérience French Fab proposera 20 minutes pour comprendre les concepts de fabrication utilisés dans l’industrie via la résolution d’énigmes. 

  • 12h00 - 14h : Rencontres entre étudiants et industriels

Une centaine d’étudiants post bac pourront, en petit groupe, autour d’un déjeuner convivial, échanger avec des dirigeant(e)s d’industrie locaux. 

  • 13h - 17h30 : Forum emploi et alternance, découverte des formations aux métiers de l’industrie avec le Pôle Formation UIMM

Inscriptions et infos sur : https://uimm-occitanie-lr.fr/la-station-m-accueille-le-fre…/

Tél : 04 67 13 83 50

Des nanosatellites made in Montpellier

La Fondation Van Allen a inauguré la Station TT&C, pilotage du centre spatial de nanosatellites de l’Université de Montpellier. Une station sol dotée d’une technologie pionnière au niveau mondial.

Le 22 ami 2019, Safran, l’Université de Montpellier et la Fondation Van Allen inaugurent la station TT&C du Centre Spatial Universitaire de Montpellier.

Le Zodiac Data Systems a choisi de s’engager auprès du Centre Spatial Universitaire de Montpellier en fournissant une station sol complète composée d’un ensemble d’équipements permettant l’orientation de l’antenne et la communication avec des satellites à l’image de celles utilisées par les agences spatiales mondiales.

Cette station s’interfacera avec les nanosatellites développés et construits par le CSUM, et récupérera les données transmises par ces nanosatellites. Cet équipement de pointe permet au CSUM d’élargir ses champs de compétences et de recherches, facilitant ainsi les transferts de connaissance entre la recherche académique et le monde industriel.

Le nanosatellite Méditerranée, dont le lancement est prévu en 2020, sera le premier nanosatellite du CSUM à bénéficier de la Station TT&C. La mission consiste à recueillir des mesures de l’accumulation de la vapeur d’eau dans la troposphère. Ces données seront transférées en temps réel par la station TT&C, et transmises aux météorologues le plus rapidement possible à des fins de prévention de la population en cas de pluies intenses.

«les Amis de la Fondation Van Allen»

Monsieur André DELJARRY Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie et  Monsieur Jean-Claude GAYSSOT Président du Comité de Campagne de la Fondation  Van Allen souhaitent vous présenter  «les Amis de la Fondation Van Allen» et vous associer à l’aventure spatiale de notre territoire.

vancCapture

vanCapture

L’Ifremer concentre les partenariats de recherche marine

Installé à Sète et Palavas, l’institut français de recherche pour l’exploitation de la mer s’agrandit dans une dynamique de croisement des compétences avec entreprises et autres instituts.

Ses travaux et expertises font autorité dans la connaissance des océans et la surveillance du milieu marin. En région, l’institut français de recherche pour l’exploitation de la mer, plus connu sous l’acronyme Ifremer, est installé sur trois sites : à Sète, Palavas-les-Flots et Montpellier.

Si une centaine de personnes œuvrent uniquement pour l’institut, c’est le double de personnel qui travaille autour de projets communs au sein d’Unité mixte de recherche (UMR) composée du CNRS, de l’IRD, et des universités de Montpellier et Perpignan Via Domitia. “L’UMR Marbec est l'un des plus importants laboratoires travaillant sur la biodiversité marine et ses usages en France avec environ 230 agents, dont 80 chercheurs et enseignants-chercheurs.

"Elle étudie la biodiversité marine des écosystèmes lagunaires, côtiers et hauturiers, principalement méditerranéens et tropicaux. Ses recherches portent sur différents niveaux d'intégration, des aspects moléculaires, individuels, populationnels et communautaires, aux usages de cette biodiversité par l'Homme”, expliquent Jacques Dietrich et Emmanuel Rezzouk, responsables des sites Ifremer de Sète et Palavas.

L’UMR IHPE, hébergée par l’université de Perpignan, s’intéresse quant à elle à différents systèmes biologiques en interaction impliquant différentes espèces d’invertébrés : des invertébrés d’intérêt médical ou vétérinaire (mollusques gastéropodes), aquacole (mollusques bivalves) ou encore écologique (corail).

Ces collaborations publiques ne sont pas les seules développées par l’Ifremer

Développons l'économie circulaire

Jusqu’au 5 juillet 2019 déposez vos projets en faveur du développement de l’économie circulaire et de la lutte contre le gaspillage alimentaire sur la Région citoyenne. Et sélectionnez les projets qui vous plaisent le plus du 11 septembre au 9 octobre 2019.

La démarche

Depuis avril 2016, la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée élabore son Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRPGD) conformément à une nouvelle compétence confiée aux Régions par la loi NOTRe. Ce projet se fixe pour ambition d’atteindre en valeur et en calendrier les objectifs de la Loi pour la Transition Energétique et la Croissance Verte (LTECV).

Par ailleurs, la Direction Régionale de l’Alimentation, de l’Agriculture et de la Forêt (DRAAF) anime en Occitanie depuis 2010 le Plan Régional de l’Alimentation (PRA), déclinaison régionale de Programme National de l’Alimentation (PNA). La lutte contre le gaspillage alimentaire est un des axes majeurs de ce programme. 

Innovation : quels sont les aides et crédits d'impôt existants ?

Crédit d’impôt recherche (CIR)

Le crédit d’impôt recherche s’adresse aux entreprises engageant des dépenses de recherche et développement.

Le crédit d’impôt s’élève à 30 % pour les dépenses jusqu’à 100 millions d’euros puis 5 % pour les dépenses au-delà de 100 millions d’euros.

En savoir plus

Crédit d’impôt innovation (CII)

Le crédit d’impôt innovation est une extension du CIR qui s’adresse uniquement aux PME. Il s’élève à 20 % sur les dépenses liées à la conception de prototypes et d'installations pilotes de produits nouveaux.

En savoir plus

Exonération fiscale et exonération de cotisations sociales pour les jeunes entreprises innovantes

Le statut de jeune entreprise innovante (JEI) s’applique à des petites et moyennes entreprises de moins de 8 ans dont au moins 15 % de leurs charges est affectée à la recherche.

Le statut permet de bénéficier de plusieurs avantages fiscaux : exonération totale d'impôt sur les bénéfices (impôt sur le revenu ou impôt sur les sociétés), exonérations pendant 7 ans de la taxe foncière sur les propriétés bâties (TFPB), de la cotisation foncière des entreprises(CFE) et de la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) sur délibération des collectivités locales, sous certaines conditions, exonération des plus-values de cession de parts ou actions.

D’autre part, le statut de JEI permet aussi de bénéficier d'exonération de cotisations patronales d'assurance maladie, maternité, invalidité, décès, vieillesse, et allocations familiales, pour la rémunération des salariés qui consacrent au moins 50 % de leur temps de travail pour les projet de recherche et développement.

Le statut de jeune entreprise universitaire permet de bénéficier de conditions similaires à la jeune entreprise innovante.

En savoir plus

Les aides de la French Tech

La French Tech propose de nombreuses aides pour accompagner les jeunes entreprises innovantes.