Installation d’une cinquième IRM au CHU de Montpellier

Montpellier a inauguré l'installation d'un nouvel appareil d'Imagerie par Résonance  Magnétique en présence de M. Thomas Le Ludec directeur général du centre hospitalier universitaire de Montpellier, Pr Taourel radiologue diagnosticien à Hopital Lapeyronie  et Mme Lévy-Rameau dermatologue et conseillère municipale le 5 juillet 2018.

Le CHU s’est doté d’une 5ème IRM et de 6 boxes supplémentaires, au sein de l’hôpital Lapeyronie. Les travaux ont débuté début septembre 2017 et se sont terminés fin mai 2018. 
Avec un budget alloué de 1 100 000 euros TDC, ce projet s’inscrit dans le cadre d’une forte croissance démographique, et donc d’une augmentation significative des passages aux urgences. L’objectif étant de répondre aux besoins de la population en respectant les indications du département d’imagerie médicale et du SROS.

Ce nouvel aménagement permet de faciliter la gestion des demandes urgentes ou non programmées et réaliser des examens plus rapidement. Globalement, cet équipement offre un renforcement de l’offre en oncologie, une coordination de la filière urgence et une réduction des délais d’accès.

Qu’est-ce qu’une IRM ?

L’Imagerie par Résonnance Magnétique (IRM) permet de réaliser, lors d’examens, des vues en deux ou trois dimensions des organes et tissus mous de l’intérieur du corps. Il est possible de visualiser l’emplacement exact de lésions autrement invisible.

Une nouvelle IRM pour renforcer l’offre en oncologie

Cette nouvelle IRM permettra de renforcer l’offre d’imagerie en oncologie. Cet équipement sera utilisé, en particulier, dans le parcours diagnostic des patients atteints de cancer de la prostate, cancer du sein ou cancer pelvien grâce à des techniques telles que la biopsie mammaire guidée par IRM, la biopsie de prostate sous imagerie de fusion, ou encore l’imagerie corps entier dans la recherche de métastases.

Connaissez-vous le plus ancien « jardin botanique » de France ?

Ne cherchez pas c’est celui de Montpellier. Il fut créé en 1593 sous le règne d’Henri de Navarre - Henri IV - suivant le modèle de celui de Padoue créé vers 1545 et devant celui de Strasbourg fondé en 1619, celui de Paris créé en 1635 et celui de Caen en 1736.

Qui fut le créateur de ce jardin ?

Un jeune médecin du nom de Pierre Richer de Belleval botaniste Français, né autour de 1564 à Châlons-en-Champagne et mort le 17 novembre 1632. Premier intendant, il consacra son énergie et sa fortune personnelle à la création de ce jardin qui s'étend sur 4,6 hectares en plein centre de Montpellier. Ce jardin fut classé « site protégé » le 12 février 1962 puis classé monument historique en 1992.

Dévasté en 1622 lors des guerres de religion et du siège de Montpellier par l'armée de Louis XIII, il sera restauré en 1629. Les plus grands botanistes se succèdent à sa direction. Il fut créé à l’origine pour la culture des plantes médicinales utiles aux étudiants médecins et apothicaires de la faculté de médecine, mais devint très vite un vrai jardin d’étude botanique. N’oublions pas que la faculté de médecine de Montpellier est la plus ancienne faculté de médecine en activité du monde. Au XVIIIe siècle, le jardin est réaménagé par le médecin botaniste François Boissier de Sauvages de Lacroix.

Dès la fin du siècle, il est ouvert à la promenade des Montpelliérains. Tout au long des XIXe et XXe siècles, il connaît une période de renaissance et d'aménagements. Propriété de l'Etat, il est géré par la faculté de Médecine de Montpellier.

Le jardin est très agréable, il y est parsemé de magnifiques bancs de pierre pour profiter du calme et des senteurs du lieu, que ce soit à l’ombre ou au soleil. On peut y admirer une des toutes premières coupoles astronomiques du sud de la France et une Noria,  une machine hydraulique utilisée pour l'irrigation.

Et puis nous sommes à deux pas de la cathédrale Saint-Pierre autre monument prestigieux de notre cité.

A l’entrée du Jardin botanique l’invitation en quelques vers du poète et philosophe français Paul Valéry dont l’université de lettres porte le nom :

« Nous irons doucement par les ruelles fort pierreuses et tortueuses de cette vieille ville à cet antique jardin où tous les gens à pensées, à soucis et à monologue descendent vers le soir ». Paul Valéry

Ce jardin comporte notamment une bambouseraie, une orangeraie de 267 m², et une surface sous serre de 688 m² un arboretum, un jardin qui est riche de plus de 2679 espèces, et une école forestière. S'ajoutent également plusieurs serres où poussent toutes sortes de plantes grasses, de plantes « terrestres et aquatiques de la forêt ombrophile », des plantes exotiques et des végétaux encombrants. Dans le jardin anglais se trouve un bassin où grandissent des nélombos, également appelés lotus sacrés, aux superbes corolles rouges lorsqu'ils fleurissent en août. La « montagne », partie la plus ancienne du jardin, présente la plupart des espèces de la garrigue méridionale. Quelques arbres remarquables s'y distinguent dont un arbre de Judée, aussi vieux que le jardin, et le ginkgo biloba le plus âgé de France, probablement l'ancêtre de la plupart de ceux qui poussent dans le pays. Le filaire de la montagne de Richer (Phillyréa Latifolia) ce géant de 10 mètres est le plus vieil arbre du jardin, il a dépassé les 4 siècles, et à l’entrée du jardin, un micocoulier totalise environ 250 ans.

No images found.

Au début des années 2000, la restauration du jardin des plantes de Montpellier avait été estimée à 15 millions d’euros. Un chiffre trop élevé pour une université. Et si la restauration d’un montant de 500 000 € des serres Martins est terminée grâce à l’université de Montpellier I propriétaire et gestionnaire des lieux, il reste encore beaucoup à faire, sans parler des coûts d’entretien. Mais on peut espérer qu’avec l’engouement actuel pour notre patrimoine on arrivera à trouver les financements permettant de maintenir ce magnifique jardin dans l’état qu’il mérite. Tout dépendra des volontés politiques, mais on peut raisonnablement penser que ce magnifique lieu qui a miraculeusement échappé aux promoteurs, héritage ancestral de la ville de Montpellier, les vaut bien !

Georges Cantin

Toutes les visites gratuites et guidées du jardin du 10 juillet au 31 août 2018.

Montpellier obtient le label "VILLE et METIERS D'ART"

Vendredi 22 juin 2018, la Métropole de Montpellier a obtenu des mains de Philippe Huppé, Président de l'association Villes et Métiers d'art et député de l'Hérault, la récompense-trophée en présence de nombreux artisans et Meilleurs Ouvriers de France.

Pézénas, ancienne capitale du Languedoc est une Ville de l'Hérault bien connue pour son patrimoine historique et ses métiers d'Art bien implantés dans la ville.

 Elle  fut une des premières Cités à obtenir le Label "Ville et Métiers d'Art.

Montpellier, sa voisine et nouvelle capitale eut un essor prodigieux, sur les trente dernières années. Le développement "tous azimut" de la ville, allant de l'immobilier, aux zones commerciales suivi de près par les festivals de Danse, Théâtre, Musique, ainsi que les lieux de rencontre artistiques, pour ne citer que la Panacée et le futur MoCo, a un peu occulté les autres Arts.

Dès son arrivée à la Mairie, Philippe Saurel a repris le dynamisme de son prédécesseur prestigieux Georges Frêche. La décision d'obtenir le label "Ville et Métiers d'Art" fut décidée, pour cela il fallait mettre en œuvre une politique satisfaisant les exigences de l'association et que l'on retrouvera sur leur site internet.

Ce qui fut dit, fut fait, et l'association "Ville et Métiers d'Art", présidée par Philippe Huppe  a donc décidé de remettre à Montpellier Méditerranée Métropole" en la personne de son Président Philippe SAUREL le label  de "Ville et Métiers d'Art". Le premier magistrat de la ville, dans son discours,  a mis en évidence l'intérêt stratégique et économique des métiers d'Art, il salua les artisans présents, et en particulier les "Meilleurs ouvriers de France" présents, reconnaissables à leur médaille suspendue à un ruban tricolore..

Montpellier Méditerranée Métropole a donc un nouvel atout : celui de l'excellence ! Ce qui ne devrait, certainement pas nuire au rayonnement international de la Métropole Montpelliéraine !! 

  

Montpellier inaugure de nouveaux vestiaires à Grammont

Patrick RIVAS, Adjoint au Maire, délégué aux Sports a inauguré le 31 mai 2018 les vestiaires des terrains de football 12 et 13 du complexe sportif de Grammont. Ce bâtiment financé à 100 % par la Ville de Montpellier répond désormais aux exigences de La Ligue de Football.

Cet équipement sportif permet de satisfaire aussi bien les besoins de sportifs professionnels, que ceux des scolaires ou des clubs. Durant les week-ends, il permettra également d'accueillir des tournois internationaux ou locaux.

Présentation du bâtiment

Le bâtiment est composé de vestiaires et d’un local professionnel pour répondre aux besoins des utilisateurs et aux exigences de la ligue de Football. La Ville de Montpellier a financé la construction du vestiaire des terrains de football 12 et 13 pour un montant global de 1,3 M€. 

Le bâtiment comprend
Un vestiaire :

  • quatre pièces à usage des vestiaires pour les joueurs avec douches et sanitaires handicapés,
  • deux pièces à usage des vestiaires pour les arbitres avec douches et sanitaires handicapés,
  • un rangement,
  • un local entretien.

Un bâtiment professionnel pour l’entretien du site :

  • une zone technique avec un local pour le rangement des produits phytosanitaires,
  • un local pour l’outillage et un local pour le rangement du matériel et son entretien,
  • une zone de bureaux qui comprend le bureau du responsable, la salle de repli et les vestiaires hommes et femmes.

Naissance exceptionnelle de bébés guépards à Montpellier

Ce vendredi 22 juin 2018,  trois bébés guépards, après 91 jours de gestation, ont effectué leur première sortie dans leur enclos devant le public.

Cette naissance vient conforter les efforts effectués par la Ville de Montpellier avec l’aménagement d’un véritable centre de reproduction de guépards. Tout juste adaptés à leur nouvel environnement, ils viennent d’intégrer leur enclos au sein du parc zoologique de Montpellier. L’arrivée de guépards supplémentaires, en provenance de divers zoos européens, s’est déroulée progressivement entre les mois d’octobre et d’avril 2017, permettant l’augmentation de la population de 2 à 8 guépards adultes.

Les deux petites femelles et un mâle sont nés le 14 mai dernier, vers 3h du matin. Sanné, la maman, est originaire d'un zoo aux Pays-Bas ; Twist, le papa, vient du Safari de Peaugres en Ardèche. Après plusieurs échecs depuis 2016, cette triple naissance est une victoire pour les équipes vétérinaires.

Parc zoologique du Lunaret
50, avenue Agropolis à Montpellier

Accès gratuit

Transports en commun :

Depuis l'arrêt de Tram "Saint-Eloi" (ligne 1), prendre le bus "La Navette" (ligne 13), direction Universités et descendre devant l'entrée du parc zoologique (arrêt "zoo").

Journée nationale de la macula au CHU de Montpellier

Dépistage gratuit le jeudi 28 juin 2018
Hôpital Gui de Chauliac de 9h à 18h - 1er étage

Le service d'ophtalmologie de l'hôpital Gui de Chauliac au CHU de Montpellier participe aux « Journées nationales d’Information et de dépistage de la DMLA » - dégénérescence maculaire liée à l’âge. Le dépistage s'adresse aux personnes suivantes :

- Toute personne de 55 ans ou plus non suivie ou n'ayant pas bénéficié d'un examen depuis plus d'une année ;

- Toute personne souffrant de diabète n'ayant pas bénéficié d'un examen depuis plus d'une année.

L'examen réalisé permettra d'identifier les patients à risque ou atteints d'une maladie de la macula. La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) et la maculopathie diabétique sont des maladies qui peuvent passer inaperçues car la vue est conservée dans un premier temps.

Rendez-vous obligatoire : 04 67 33 79 26 

Sans dépistage, de graves lésions oculaires peuvent apparaître avec pour conséquence la malvoyance ou même la perte complète de la vue alors que, diagnostiquées à temps, ces maladies peuvent être traitées.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) est une maladie de l’œil qui apparaît après 50 ans et atteint le centre de la rétine. Elle s’installe souvent progressivement, sans que l’on ressente le moindre symptôme et peut, en l’absence de traitement, évoluer vers une perte de la vision centrale.

Sauf exception, la DMLA ne rend jamais complètement aveugle, mais elle atteint la vision centrale, gêne pour lire, conduire, regarder la télévision, voir les détails, coudre, reconnaître des visages dans la rue.... La maculopathie diabétique est une complication fréquente du diabète, d'autant plus quand ce dernier est ancien. Au début, la maladie ne génère aucune douleur ni signes particuliers. Les personnes diabétiques peuvent ainsi en être atteintes, sans même le savoir. Comme la DMLA, elle touche la vision centrale et peut entraîner un handicap visuel rendant difficile l’exécution des tâches nécessitant une vision des détails.

Ce dépistage sera assuré par les Docteurs Anne Lise Montcriol (Praticien Hospitalier) et le Docteur Gauthier Aldebert (Chef clinique Assistant des Hôpitaux) rétinologues du service d’ophtalmologie du CHU de Montpellier. Ce dépistage n'est pas une consultation et ne permettra pas la prescription de correction optique. A la suite de ce dépistage, d'autres examens complémentaires ophtalmologiques pourront être proposés et programmés ultérieurement.

Ciné en plein air du 22 au 30 juin

Le Cinéma Pour Tous revient cette année pour sa 4ème édition au Parc de la Guirlande, quartier Figuerolles à Montpellier. C’est un festival idéal pour tous ceux qui veulent profiter de moments de cinéma entre amis ou en famille gratuitement sous les étoiles.

L’association Brand à Part propose cette année 6 films dont 4 qui vous ramèneront à l’origine du cinéma par leur format de projection en 35mm : fictions, documentaires, films d’animation, comédie musicale.

Des Rois et Reines de tous horizons se côtoieront au sein d’une programmation variée, riche en émotions mais aussi en talents. Venez profiter du grand écran et du plein air sans modération !

Vendredi 22 juin
Maradona by Kusturica, de Emir Kusturica (2008) - 1H30 - VOSTFR

Samedi 23 juin
Le Royaume des Chats, de Hiroyuki Morita (2002) - 1H14 - VF

Dimanche 24 juin
Elizabeth, de Shekhar Kapur (1998) - 2H04 - VOSTFR

Jeudi 28 juin
Le Président, de Yves Jeuland (2010) - 1H38

Vendredi 29 juin
La La Land, de Damien Chazelle (2016) - 2H08 - VOSTFR

Samedi 30 juin
Ocean’s Eleven, de Steven Soderbergh (2001) - 1H57- VOSTFR

Entrée libre et gratuite

Comment venir :
> en tram, T3 arrêt Les Arceaux
> en bus, bus 11 arrêts Claret ou Figuerolles

Pour vous installer :
> Apportez votre coussin et/ou votre couverture
> Amenez votre transat et/ou chaise si vous le souhaitez (150 chaises et transats déjà sur place)

> Les projections débuteront à 22h, sans oublier, tous les soirs, la buvette associative à partir de 21h où vous trouverez de quoi vous rafraîchir.

Hommage au Général de Gaulle

Pierre Pouëssel, préfet de l'Hérault, a présidé la cérémonie du 78ème anniversaire de l'appel du 18 juin 1940, ce lundi à Montpellier.

L’image contient peut-être : 1 personne, debout

La cérémonie s'est déroulée en présence des élus, des autorités civiles et militaires ainsi que des anciens combattants, devant le Monument des Martyrs de la Résistance sur l'esplanade Charles de Gaulle.

Lors de son discours, le préfet de l'Hérault a tenu à rendre hommage au Général de Gaulle et aux populations qui ont refusé la collaboration:

"En cette journée nationale, la Nation célèbre l’espoir et la volonté du général de Gaulle. La France salue toutes celles et tous ceux qui ont dit non à l’asservissement et à la défaite, qui ont refusé la collaboration et qui ont pris les armes contre l’ennemi.

Nous honorons la force de l’engagement et du sacrifice des hommes et des femmes qui ont permis d’accomplir les promesses du 18 juin.

Cet Appel fut un moment décisif de notre histoire nationale et demeure aujourd’hui une référence essentielle de notre mémoire collective. Il proclama avec force et ferveur une « certaine idée de la France » dont il nous faut, sans relâche, continuer d’être dignes."

La Fête départementale de l’Oenotour

Le 28 juin prochain, le Département organise la Fête départementale de l’Oenotour à l’Hôtel du Département à Montpellier. Cette fête comprend plusieurs événements :

- remise des Trophées,
- marché Vincoeurs et saveurs d’Hérault,
- concert et bal.

Crées en 2011 par le Conseil départemental de l'Hérault, les trophées vincoeurs et saveurs d'Hérault encouragent la viticulture mais aussi la pêche, la conchyliculture et l'artisanat de bouche pour accompagner ces filières vers la qualité des produits dans une démarche pérenne et compétitive.

Aucun texte alternatif disponible.

Le bus MICI fait étape au CHU de Montpellier

Pour la première fois, le vendredi 22 juin 2018, le tour de France du bus MICI&Moi fait escale au CHU de Montpellier.

Après le succès de sa 1ère édition et plus de 250 personnes rencontrées en 2017 - patients, proches de patients, professionnels de santé, grand public - MICI&Moi est de retour pour une nouvelle tournée 2018 dans 10 villes de France pour permettre aux patients de mieux comprendre et gérer leur maladie de crohn ou leur rectocolite hémorragique (RCH).

Ce bus propose notamment des espaces dédiés pour favoriser les échanges et aborder des sujets liés à l’alimentation, qui joue un rôle clé dans la prise en charge de ces pathologies. Selon les résultats de l’enquête menée par l’afa Crohn RCH en 2017  en partenariat avec Janssen, 70% des patients ont dû opérer des changements importants dans leurs comportements alimentaires en raison de leur maladie. 

Ateliers non-stop toute la journée de 9h à 17h sur le site de l'hôpital St Eloi devant le pavillon Digestif :

Atelier « Mieux comprendre la maladie »
Atelier « Droits sociaux »
Atelier « Nutrition »
Atelier « Bien-être ». 

Le bus MICI&Moi est dédié à la maladie de Crohn et à la rectocolite hémorragique (RCH). Ces Maladies Inflammatoires Chroniques de l’Intestin (MICI) se caractérisent par l’inflammation de la paroi d’une partie du tube digestif liée à une hyperactivité du système immunitaire digestif. Deux pathologies qui affectent aujourd’hui plus de 2 millions de personnes en Europe. 

En pratique, le bus accueille le public sur 2 étages comprenant des espaces d’accueil, d’information, d’ateliers, de détente mais également une zone confidentielle pour des échanges plus privés. Tout au long de la journée, des interventions d’experts et des vidéos permettront de mieux comprendre la maladie. 

Le FAV 2018 à Montpellier, derniers jours

Le Festival des Architectures Vives en place jusqu'au 17 juin 2018 dans les hôtels particuliers de Montpellier invite le public à penser la ville de demain en dialogue avec les nouvelles technologies qui rendent la ville plus intelligente.

Depuis 13 ans, les architectes français et européens se plient à une thématique chaque année renouvelée, avec toujours des installations contemporaines éphémères.

Les médiateurs de l'ENSAM - Ecole Nationale Supérieure d'Architecture de Montpellier - renseignent les visiteurs sur chaque projet des architectes, soit 16 installations, venues de Gênes avec les étudiants de l'école d'architecture ou du Québec et des régions françaises avec pour thématique commune "SENcity". Autant d'invitations à déambuler dans l'Ecusson de Montpellier et à visiter les hôtels particuliers du XVIIe siècle.

Le point de départ de la déambulation peut se faire à l'Hôtel Saint Côme, 32 Grand'rue jean Moulin où se tient le pavillon d'accueil du FAV 2018. 

 

No images found.

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie