Coup d’arrêt d’un trafic de stupéfiants dans les hauts cantons du Biterrois

Le 10 décembre, 3 individus impliqués dans un trafic de stupéfiants sur le secteur de Bédarieux ont été interpellés dans le cadre d’une opération judiciaire associant les gendarmes de la brigade de recherches de Béziers, de la communauté de brigades de Bédarieux, du Peloton de surveillance et d’intervention de Béziers et deux équipes cynophiles du GIC de Nîmes.

https://www.facebook.com/GendarmerieHerault/photos/

Le lac du Salagou en toute sécurité

Un système d’alerte, rendu obligatoire par l’Etat, a été mis en place sur le barrage du Salagou, pour prévenir tout risque d’inondation. Situé à 60 km à l'Est de Montpellier, il se voit doter, à la veille de ses 50 ans d'existence en 2019, d'un système de téléphonie d'alerte auprès de 3000 foyers installés dans 13 communes héraultaises riveraines, de Clermont l'Hérault à Saint-André-de-Sangonis en contrebas.


L’infrastructure, la plus grande réserve d'eau douce de l'Hérault, a été construite de 1964 à 1968 par le Département, pour constituer une réserve d’eau utile à l’irrigation, et lutter contre les crues du fleuve Hérault. En 50 ans, aucun problème n’est survenu sur ce barrage entretenu par le Département. Le dispositif anti inondation peut être activé en moins de 30 minutes au moindre signe préoccupant, et faisant craindre une rupture de l’ouvrage.

En cas d’inondation, 13 communes (Brignac, Canet, Ceyras, Clermont-l’Hérault, Celles, Gignac, Lacoste, Lagamas, Le Bosc, Le Pouget, Pouzols, Saint-André-de-Sangonis, Saint-Guiraud), soit 3000 foyers, seraient à évacuer. Un annuaire de tous les foyers, est en cours d’élaboration et sera actualisé chaque année. Il est censé permettre de diffuser rapidement des informations sur l’état du barrage et les consignes à suivre pour évacuer les lieux menacés.

En savoir plus : www.salagou.annuaire.cedralis.fr

Le dispositif en place s’inscrit dans le Plan particulier d’intervention (PPI). L’Etat l’a établi pour organiser la protection des populations, des biens et de l’environnement face aux risques particuliers liés à la présence d’ouvrages ou d’installations. La réalisation d’un PPI est obligatoire pour tous les aménagements hydrauliques qui comportent à la fois un réservoir d’une capacité égale ou supérieur à 15 millions de m3 et un barrage ou une digue d’une hauteur d’au moins 20 m. En France, une centaine de barrages sont concernés dont 2 dans l’Hérault : Monts d’Orb, à Avène, et le Salagou.

Région : focus sur les principales aides votées en faveur de l'Hérault

Commission permanente : Carole Delga, présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, a réuni vendredi 7 décembre 2018 à Montpellier, les élus de la Commission permanente, afin de voter un ensemble d'aides pour les 13 départements du territoire.

La Commission permanente de la Région réunit 51 élus sous la houlette de la présidente Carole Delga.

 

Zoom sur les principaux projets (liste non exhaustive) du territoire héraultais, bénéficiant du soutien de la Région. 

ECONOMIE ET RECHERCHE 

Le dispositif « Contrat Export » accompagne sur 24 mois un programme de développement export mis en œuvre par les TPE/PME du territoire. Exemples de projets soutenus par la Région :

-          100 000€ pour BEAR SAS (Montpellier),

-          100 000€ pour Capteur Technologique Electronique et Systèmes Société Captels (Saint-Mathieu-de-Tréviers),

-          100 000€ pour DUO INDUSTRIE (Lansargues),

-          100 000€ pour ECOMNEWS (Montpellier),

-          100 000€ pour SIM&CURE (Grabels),

-          100 000€ pour YELLOWSCAN (Montferrier-sur-Lez),

-          94 200€ pour INNERSHIP (Montpellier).

 

Dans le cadre du dispositif « Contrat Innovation », la Région attribue une aide de près de 97 000€ à l'AVION JAUNE (MONTFERRIER-SUR-LEZ) pour le développement d'un système polyvalent d'acquisition et de traitement d'image et 70 000€ à SERVICESYOU (Montpellier) pour l'analyse et cartographie des échanges plain-text de la plateforme ChallengeMe. Grâce au « Contrat Occitanie Attractive », la Région débloque 1 M€ pour la  création et l'implantation du centre d'appel OWNR à Montpellier.

 

Le dispositif « START'OC PROcess » a pour objectif de soutenir les startups dans la phase d'amorçage, ainsi 50 000€ ont été attribués respectivement à BIMER SERVICES (Montpellier), LKSPATIALIST (Montpellier), MASMARTHOME (Montpellier), PICKEOS (Montpellier), PRIZLE (Beaulieu), REVINAX (Montpellier), CIRSEA (Castelnau-le-Lez), IOTEROP (Montpellier), PANJEE (Montpellier), VIRTUALIS (Pérols), WELIOT (Montpellier) pour leur lancement commercial, ainsi que 45 000€ à MOONYCAT ENTERTAINMENT (Montpellier) et 31 000€ à FLEXIFRET (Montpellier).  

La Région soutient les entreprises de l'ESS et attribue ainsi 80 000€ à l'association Re'N'Art, pour la création d'un lieu coopératif et culturel, en circuit court, autour d'une ressourcerie, d'un bistrot-potager, et d'ateliers pédagogiques. 48 000€ sont également mobilisés pour EcoMatelas, afin de réaliser une étude de faisabilité pour la création d'une unité de réemploi de matelas.

 Le « Contrat Transmission-Reprise » (83 000€ votés pour l'Hérault) permet par ailleurs la reprise d'un commerce multi-services et restauration à Ceilhes-et-Rocozels, ainsi que Jean-Luc Nautisme à Sète.

 Le « Contrat de développement et d'innovation touristiques » permet de flécher 65 000€ pour la modernisation de l'Hôtel de la Paix à Lodève. Par ailleurs, 470 000€ sont également votés pour la rénovation de l'espace aquatique du Grand Bleu à la Grande-Motte.

Le Mac Donald’s détruit par les flammes

Il ne reste plus rien ou presque du Mac Donald’s du Barnier dans la zone commerciale de Frontignan, à quelques kilomètres au sud de Montpellier. Une acte volontaire et criminel à la vue de l’inscription à l’encre rouge sur la vitrine Multinationales et CAC 40, Mafia légale et du tas de palettes et pneus à l’origine de l’incendie placés de telle sorte que le feu se propage rapidement, un incendie signalé dans le nuit du 12 au 13 décembre 2018.

Le restaurant est en partie détruit, le sinistre est important malgré l’intervention rapide des sapeurs-pompiers des centres de secours de Sète, Frontignan et Balaruc.

Après le restaurant l’Odyssée à Frontignan-plage début décembre et les feux de poubelles en centre ville à répétition, c’est aujourd’hui au tour du Mac Donald’s.

Quarante personnes se retrouvent sans emploi. Une enquête a été ouverte, confiée au SRPJ de Montpellier.

A.S

Le département de l’Hérault opère sa transition énergétique

Le département de l’Hérault accélère sa transition énergétique en engageant des travaux sur ses principaux sites. L’inauguration des travaux réalisés a eu lieu le 10 décembre.

Dans le cadre du contrat de performance énergétique signé avec Dalkia en août 2017, le Département de l’Hérault a décidé d’entreprendre d’importants travaux pour améliorer la performance énergétique et environnementale de ses grands sites : Hôtel du Département, Domaine d’O, Pierresvives, maison des sports.
Grâce à ces solutions techniques, numériques et innovantes, le Département de l’Hérault bénéficiera de 26 % d’économies d’énergie sur ses grands sites.
Les besoins thermiques de ces bâtiments seront couverts à 70 % par des énergies renouvelables, permettant d’éviter l’émission de 288 tonnes de CO2 par an.

De fortes actions en matière d’efficacité énergétique ont été menées afin d’assurer le bien-être durable des occupants, notamment :

  • la création d’un réseau de chaleur et de froid renouvelable alimenté par une géothermie sur champ de sondes pour l’ensemble des bâtiments de l’Hôtel du Département, - la mise en place d’une géothermie sur champ de sondes pour alimenter en chaud et en froid les Archives Pierresvives,
  • l’installation d’ombrières photovoltaïques sur le parking de l’administration de l’Hôtel du Département,
  • la mise en place d’objets connectés pour mesurer au quotidien le confort des occupants, rendre les bâtiments plus intelligents et moins consommateurs d’énergie,
  • le pilotage numérique de la performance énergétique de l’ensemble des installations pour garantir une gestion optimisée des consommations à partir du Desc (Dalkia Energy Savings Center).

Le projet est soutenu par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée et l’Ademe dans le cadre du Fonds Chaleur.

Quoi de neuf au Centre Régional d’histoire de la Résistance ?

Jusqu’au vendredi 21 décembre 2018 : une nouvelle exposition au Centre Régional d’histoire de la Résistance et de la déportation à Castelnau-le-Lez

musee_resistance_castelnau-le-lez_

En 25 panneaux, sont exposées les politiques répressives et les moyens mise en œuvre par le IIIème Reich, les déportations, camps d’internement, et violences portées à des millions de personnes tuées ou déplacées.

De la vie des maquis dans notre région, aux personnalités qui ont été de grands résistants, des objets du quotidien à ceux fabriqués dans les camps, c’est toute une époque qui y est retracée.

Cette exposition fait écho au thème développé cette année dans le cadre du concours national de la Résistance. 

Sacha, élève de 3ème au collège de Sigean, venu avec son professeur d’histoire et toute sa classe, témoigne :

« On participe cette année au concours de la Résistance et on est particulièrement sensibles à tout ce qu’on a pu voir et découvrir ici qui est unique. On s’est tous rendu-compte que d’une manière ou d’une autre, il y a dans nos familles des grands-parents ou arrière grands-parents qui ont été concernés. Ca nous touche. Travailler et réfléchir sur cette époque nous permet de prendre conscience qu’il faut toujours aborder les choses avec recul. Ca nous permet aussi de développer notre esprit critique. »

Ce lieu et cette exposition constituent un outil pédagogique précieux pour les enseignants et les scolaires qui travaillent toute l’année pour le concours et permet pour tout un chacun de garder la mémoire sur l’histoire de six années de violence en Europe.
Entrée libre du lundi au vendredi de 9 h à 12 h et de 14 h à 17 h. Accueil des groupes et des scolaires sur RV : 04 67 14 27 45

12 exposants héraultais se préparent pour REGAL

Le salon du bien vivre et du bien manger d'Occitanie 

Le salon REGAL (REncontres Gustatives, Agricoles et Ludiques) créé et organisé par la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée, ouvrira ses portes le 13 décembre prochain, à Toulouse. 12 producteurs et exposants de l'Hérault seront présents pendant toute la durée du salon pour présenter en direct leurs produits d'exception.

RÉGAL est le plus grand marché d'Occitanie, avec une large présentation de la diversité des produits de qualité, des spécialités traditionnelles et des savoir-faire agricoles emblématiques de la région. Le salon se déroulera du 13 au 16 décembre 2018, au Parc des expositions de Toulouse, et devient cette année entièrement gratuit.


 Près de 200 exposants et producteurs des 13 départements d'Occitanie, dont 12 de l'Hérault (voir liste ci-dessous), seront présents pendant 4 jours avec plus de 550 produits à la dégustation et à la vente. La richesse et l'authenticité de l'Occitanie seront également à l'honneur à travers les produits « Sud de France », 1/3 des exposants présents cette année étant référencés sous la marque régionale. RÉGAL c'est aussi 100 animaux à découvrir dans La Ferme, plus d'une centaine d'animations culinaires, gastronomiques et sensorielles, 20 conférences, rencontres, et débats sur les thèmes de l'agriculture et de l'alimentation.

 « L'alimentation, le bien produire et le bien manger sont plus que jamais des préoccupations majeures dans notre région. Je suis convaincue que c'est en renouant des liens directs entre consommateurs et producteurs, en recréant de la confiance, que les citoyens pourront se réapproprier ce qu'ils mangent et les territoires ce qu'ils produisent. C'est tout le sens de REGAL, LE salon du bien vivre et du bien manger d'Occitanie. Cette opération s'inscrit pleinement dans la dynamique de la grande consultation citoyenne que nous avons lancée pour bâtir notre futur Pacte Alimentation », a déclaré Carole Delga.  

Nouveau : cette année le salon REGAL devient entièrement gratuit (sur inscription)

Une invitation sera demandée à l'entrée du salon. Les inscriptions et le téléchargement des invitations sont d'ores-et-déjà possibles sur le site :

www.regal.laregion.fr

 Retrouvez les principales nouveautés de l'édition 2018 du salon REGAL

Les producteurs et exposants héraultais à retrouver cette année au salon RÉGAL : 

- ETS LOUISE de BAILLARGUES : Fougasses, Chausson frita, Sacristain Royal Amande

- FONT DE MAZEILLES de SAUVIAN : Olives Lucques ; Olives picholines ; Olives noires ; Tapenade verte ; Délice olives tomates, pruneaux, ail/basilic ; Huiles d'olives cuvées Divine et Parfum d'Oc ; Huiles d'olives monovariétales

- DOMAINE DE GALINENQUE de BEZIERS : Olives Lucques du Languedoc ; AOP Huiles d'olives cuvée L'oustal et monovariétales ; Confit d'oignons ; Oignonade aux olives noires ; Tapenades ; Pissaladière             

- MAISON ROUX de MONTPELLIER : Biscuits macarons recette à l'ancienne du Languedoc AB

- LES APEROS BIO de MONTPELLIER: L'Original « Les Apéros Bio » AB

Montpellier : le préfet inaugure la construction de la Pergola

Le préfet inaugure la contruction de la Pergola

Jeudi 6 décembre 2018, Pierre Pouëssel, préfet de l’Hérault aux côtés de Clare Hart la présidente de l’association Face Hérault qui agit contre l'exclusion, du Conseil Départemental, et de la Mairie de Montpellier a inauguré la construction de la Pergola située à l’extérieur des locaux de l’association Face Hérault et du jardin partagé animé par l’association la Main Verte.

Lieu symbolique, de convivialité, emblème du quartier de la Pergola où seront menées des actions mutualisées avec l’ensemble des associations des quartiers politiques de la ville. Face Hérault est un lieu de convivialité, mise en place d’ateliers, lieu d’échange et de partage, lien social dans les bureaux d'Alco, 101 rue Robert Fabre - La Pergola à Montpellier.

L’Hérault et le Tarn s’associent pour promouvoir les producteurs locaux

Engagés dans le développement des circuits alimentaires de proximité, les élus du Département de l’Hérault ont souhaité se rapprocher du Tarn pour mutualiser leurs actions et augmenter significativement la part de produits locaux, issus de l’agriculture biologique ou sous signes de qualité, dans la restauration collective publique.

agrilocal34.jpg

 Afin de concrétiser cette volonté, ils ont mis en place une convention de partenariat pluriannuelle qui réunit les deux départements, les chambres de métiers et d’agriculture, et le Parc Naturel Régional du Haut Languedoc (PNRHL). 

 Faciliter l’accès des Héraultais à une alimentation de qualité

74 500 repas par jour sont servis sur les Départements de l’Hérault et du Tarn dans les établissements relevant des compétences départementales : les collèges et les établissements recevant des personnes âgées et/ou handicapées.

« A ce titre nous soutenons le développement d’une alimentation de qualité pour tous les collégiens mais également en faveur des autres publics, dont les plus fragiles tels que les résidents en maisons de retraite ».

Renaud CALVAT

Vice-président délégué à l’éducation et la culture.

Le Département de l’Hérault et ses partenaires conviennent de coopérer en complémentarité selon les axes suivants:

  • Information, sensibilisation et formation des entreprises et des collectivités.
  • Organisation d’opérations collectives : événementiels, démarches qualité…
  • Elaboration et diffusion d’outils : analyse économiques, données chiffrées…
  • Valorisation des bonnes pratiques, innovantes, complémentaires ou transférables.

 

Dans l’Hérault, la plateforme  www.agrilocal34.fr met en relation directe et instantanée les producteurs locaux et les acheteurs de la restauration collective (collèges, hôpitaux, maisons de retraites …). Elle permet à ses acheteurs d’accéder aux offres de plus de 300 fournisseurs locaux.

 Zoom sur la rencontre « Echanges gourmands »

Cette journée est dédiée à la mise en relation de 60 fournisseurs locaux de l’Hérault et du Tarn (éleveurs, agriculteurs, artisans de bouche, pisciculteurs …) avec des professionnels de la restauration collective hors domicile : cantines scolaire, maisons de retraite, restaurateurs ….

Première action née du partenariat entre les Départements de l’Aude et l’Hérault, les chambres consulaires et le PNRHL, ce projet répond à une véritable demande de la part des professionnels de la filière agricole pour développer de nouveaux débouchés et renforcer les échanges avec les acteurs de la restauration collective. Un repas élaboré à partir des produits exposés sera réalisé par les cuisiniers du lycée J. Brel de St-Pons-de-Thomières et du collège A. Laissac d’Olargues (repas sur inscription – 10 € par personne).

Transports

Se déplacer chez le médecin, sortir faire ses courses, se rendre au cinéma ou chez un ami, tous ces actes de la vie quotidienne nécessitent d’avoir accès à un moyen de transport adapté à ses besoins et à son niveau d’autonomie.
Faciliter l’accès des séniors à tous les modes de déplacement est aussi le moyen d’entretenir une vie sociale et culturelle et de conserver son indépendance vis-à-vis de ses proches. De nombreuses solutions s’offrent à vous, découvrez-les.

Rails, Doux, Gleise, Chemin De Fer

Le train s’adapte aux séniors

Avec 8 gares et 13 haltes dans l’Hérault, le réseau ferroviaire est un outil essentiel pour la mobilité dans le département. La SNCF a même développé divers services pour s’adapter aux séniors.

  • Carte Sénior (60 €/an). Réservée aux plus de 60 ans, cette carte permet d’obtenir de 25 % à 40 % de remise sur les trajets TER et grandes lignes.
  • Bagage à domicile (tarif variable). Sur réserva-tion, la SNCF vient récupérer le bagage à la maison. Celui-ci suivra le voyageur jusqu’à destination, et sera délivré le jour d’arrivée à une adresse choisie.
  • Accès plus (gratuit). Des services spécialisés dédiés aux déplacements des personnes à mobilité réduite sur le réseau national : aide à l’information et à l’achat de billet, accueil en gare, accompagne-ment jusqu’au train…

Plus d’informations : 36 35 / sncf.com

Les personnes ayant eu trois enfants, ou avec un handicap, bénéficient d’une réduction de 30 %.

LES CARS HÉRAULT TRANSPORT, C’EST PRATIQUE

Pas de gare à proximité ? Il y a forcément un arrêt Hérault Transport près de chez vous ! Les 66 lignes du réseau couvrent 86 % des communes du département.

Le grand avantage du car, c’est qu’il sillonne les villes, mais aussi les villages les plus isolés. La différence avec le train : une ligne comme Mont-pellier-Sète permet de gagner du temps pour ceux qui voyagent entre villages. À Montpellier, les cars Hérault Transport desservent plusieurs arrêts de tramway, pour faciliter les correspondances.

Et l’été, les séniors apprécient la navette des plages : reliant Pérols au Grand-Travers, elle permet d’em-mener sans contrainte les petits-enfants à la mer ! À Béziers, les lignes 212 et 213 sont prolongées l’été jusqu’à la mer.

Pour voyager, la solution simple, c’est la carte 10 tra-jets. Non nominative, elle permet de se déplacer à plusieurs, et permet des correspondances (pour un Béziers - Clermont-l’Hérault, par exemple).

Pour ceux qui voyagent plus fréquemment, l’idéal, c’est l’abonnement. La carte 31 jours permet d’utili-ser librement le réseau pendant 31 jours consécutifs.

L’abonnement annuel, destiné aux grands voyageurs, est encore plus souple : il offre un accès illimité au réseau Hérault Transport, mais en prime, aux grands réseaux urbains : Tam (Montpellier), BMT (Béziers), TAT (Sète)…

Tarifs

  •  Ticket 1 voyage : 1,60 €  Ticket 10 voyages : 10 €
  •  Carte 31 jours : 40 €  Carte annuelle : 480 €

Plus d'informations : 04 34 888 999 / herault-transport.fr

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos