Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française

Pascal Otheguy, secrétaire général de la préfecture de l’Hérault, a présidé ce vendredi 08 juin la cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française à la préfecture de l’Hérault.

Cérémonie de naturalisation et de déclaration de nationalité française

Cette cérémonie vise à accueillir de manière solennelle et chaleureuse dans la communauté nationale, les personnes ayant acquis récemment la nationalité française par naturalisation ou réintégration ou par mariage avec un ressortissant français.

Lors de cette manifestation, 50 personnes recevront le décret de naturalisation ou la déclaration de nationalité française par mariage qui matérialise leur acquisition de la nationalité française.

Elles sont originaires de  pays différents : Maroc (23), Algérie (6), Roumanie (3), Sénégal (3), Britannique (2), Madagascar (2), Biélorussie (1), Cameroun (1), Chine (1), Congo (1), Cuba (1), Espagne (1), Guinée (1), Tunisie (1), Turquie (1), Ukraine (1), Syrie (1).

Elles vivent à Montpellier, Castelnau-le-Lez et Jacou.

La plus jeune est âgée de 21 ans, la plus âgée a 71 ans. L’ensemble des catégories socio-professionnelles sont représentées.

Les meilleurs apprentis de France à Montpellier

La cérémonie de remise des prix du concours « Un des meilleurs apprentis de France » s'est déroulée le jeudi 31 mai 2018 au sein de la Chambre des Métiers et de l'Artisanat de l'Hérault à Montpellier.

cliquez sur une image pour l'agrandir

No images found.
 

Organisée par la Société des meilleurs ouvriers de France, cette réception est parrainée par le Ministère de l'Education nationale, le Ministère des P.M.E., du Commerce et de l'Artisanat et de la C.M.A.34, et récompense les lauréats des concours régionaux et départementaux. Cette année encore, une pluie de médailles d'or, d'argent et de bronze a valorisé le travail de ces apprentis dans tous les métiers proposés dans les centres de formation (LEP, CFA, ICF,…) de l'Hérault et de l'Aude. Une cérémonie émouvante pour les parents et les proches présents ce jour-là mais aussi pour les formateurs et les maîtres d'apprentissage qui ont œuvré auprès des jeunes apprentis. Certes, ces derniers n'étaient pas tous là, retenus au Japon pour l'une d'elles ou dans leur entreprise respective, un autre par contre reçut en décalé son diplôme, une Médaille d'or nationale, qu'il aurait dû obtenir à la Sorbonne s'il n'y avait pas eu la grève de la SNCF ce jour-là.

Ce concours est donc ouvert à tout ceux, qui, âgés de 21 ans au plus, ont le goût de l’épreuve, de l’initiative, du travail bien fait. Tout au long des mois de février, mars, avril, mai 2018, ce sont 21 jurys constitués, avec autant de « Meilleurs Ouvriers de France » comme « président de Jury », et 70 jurés issus des professions concernées qui ont participé aux épreuves et décerné 76 médailles aux 45 candidats récompensés, certains ayant eu deux -27 candidats -, voire trois médailles pour les nationaux - 4 candidats -

Ont été représentés par les lauréats héraultais, les lycées Pierre Mendès-France et Georges Frêche à Montpellier, Compagnons du devoir et du tour de France de Baillargues, le Lycee professionnel Jacques Brel de Saint-Pons de Thomières, le lycée Charles Alliès de Pézénas, le lycee professionnel Charles de Gaulle à Sète, et à Montpellier la Cci sud formation, Btp CFA Hérault et Irfma 34.

 

« Ce concours est important car il permet au jeune en formation d’afficher l’efficacité et la qualité du dispositif d’enseignement qu’il suit et surtout de mettre en évidence ses qualités personnelles, et sa progression dans ce qui sera plus tard, son métier, sa joie de vivre. Il pourra ultérieurement, s’il le souhaite, poursuivre sur la voie de l’excellence, en participant au concours « Un des Meilleurs Ouvriers de France » récompense ultime, qui sera pour lui le plus haut niveau de la perfection, méritant ainsi la reconnaissance de ses pairs.

Pour l’année 2017/2018, avec l’apport du Gard, soixante-seize médailles départementales et régionales sont décernées, dans vingt et un métiers différents, et avec seize finalistes nationaux. Ces derniers se retrouveront au dernier trimestre pour les finales nationales et peut-être, en mars 2019 pour la remise des prix au Sénat, s’ils décrochent une médaille d’or nationale.
Pour tous ces efforts et la réussite à ce concours, nous apportons à ces nouveaux Médaillés, nos plus vifs encouragements pour qu’ils continuent, auprès de leurs formateurs, à progresser tout au long de leur vie ; afin que se poursuive la transmission de ces métiers, qui sont à la base de la construction de la Cité. »,

Serge Yegavian,
Président du groupement Départemental de la Société des Meilleurs Ouvriers de France des départements de l’Hérault et de l’Aude.

 

Une expérimentation d'un autocar GNV du 8 au 22 juin

Un véhicule  sur la ligne départementale 101 du réseau Hérault transport sera testé du 8 au 22 juin 2018 et sera un autocar  - voyage assis uniquement - ayant pour vocation d'opérer sur de plus longues distances.

VBC22Capture

Sur le parvis du Conseil Régional à Montpellier, inauguration du 8 juin 2018.

TRANSDEV, représenté par Thierry DECERLE, directeur Commercial Développement, Zone Sud ;

La Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, représentée par Jean-Luc GIBELIN, vice-président de la Région en charge des transports ;

Hérault Transport, représenté par son président, Hussein BOURGI ;

en partenariat avec GRDF, représenté par André SAUTET, Directeur Territorial Régional Languedoc-Roussillon ;

et le constructeur SCANIA, représenté par Nicola Cruchet, chef de région Autocar Sud-Ouest ;

testent un autocar au GNV (Gaz Naturel pour Véhicules) du 8 au 22 juin 2018. 

L'autocar Scania Interlink GNV sera expérimenté en service commercial sur la ligne départementale 101 du réseau Hérault transport.

Transdev exploite déjà plusieurs réseaux urbains comprenant des autobus GNV (autobus = possibilité de transport de voyageurs debout). Ces véhicules sont conçus pour les conditions particulières du transport en milieu urbain : distances courtes, passagers debout, etc...

Le véhicule qui sera testé du 8 au 22 juin 2018 sera un autocar (autocar= voyage assis uniquement) qui aura pour vocation d'opérer sur de plus longues distances.

VBCCapture

Plusieurs critères seront mis à l'épreuve durant l'expérimentation :

-          Autonomie en carburant

-          Efficience

-          Confort de conduite conducteur

-          Confort à bord voyageur

Un retour d'expérience sera formalisé, au sein duquel le ressenti des voyageurs aura une place active par la mise en place d'un outil d'enquête de satisfaction dynamique à bord du véhicule : Opinion Box.

Durant cette période de test, des visites de sensibilisation à la transition énergétique seront également organisées avec des classes scolaires de primaire.

Toutes les parties prenantes de cette expérimentation - la Région Occitanie Pyrénées Méditerranée, Hérault Transport, TRANSDEV, SCANIA et GRDF - sont mobilisées pour répondre collectivement aux enjeux de la transition énergétique sur l'ensemble du territoire.

« Pour notre région, étendue sur plus de 72 000 km, et accueillant chaque année 50 000 nouveaux habitants, la question des mobilités est cruciale. Il s'agit d'une part de favoriser les déplacements en tenant compte des nouveaux modes de vie et usages de nos concitoyens, et d'autre part d'intégrer les enjeux environnementaux au cœur de notre modèle de développement. Il convient donc de travailler dès aujourd'hui, et cela collectivement, à imaginer  des modes de déplacements plus respectueux de l'environnement, plus économes en énergie.

Ainsi, dans le cadre de notre trajectoire pour devenir la première Région d'Europe à énergie positive et en tant qu'autorité organisatrice des transports, nous accordons une importance particulière aux projets de mobilités alternatives qui émergent et se développent dans nos territoires. Notre nouveau service public régional de transports, liO (Lignes Intermodales d'Occitanie), intègre ces problématiques stratégiques au travers notamment de plusieurs expérimentations en cours autour du train hybride, du train à hydrogène ou des carburants alternatifs pour les autocars  ».

Carole Delga

Présidente de la Région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée

Le conseil départemental de l'Hérault reçoit le MHR

Ce lundi 4 juin 2018, les joueurs du MHR, favoris au titre de champions de France et finalistes du Top 14 cette année, ont été reçus par Kléber Mesquida, président du conseil départemental de l'Hérault et par Mohed Altrad, président du Montpellier Hérault rugby, à l'occasion d'une réception pendant laquelle leur ont été remis la médaille du département.

Les rugbymen passés à côté de leur finale face à Castres samedi au Stade de France arboraient la tristesse des mauvais jours. « Avec Marie Passieux vice présidente, Michaël Delafosse président de la commission sports, Andre Lubrano représentant la Région, j’ai remercié les joueurs pour leur saison exceptionnelle avec le record d’essais : 103 !
Même si la finale ne leur a pas réussi, il faut retenir les résultats obtenus qui augurent d’une nouvelle saison prometteuse, en championnat et en coupe d’europe... Allez le MHR ! » Kléber Mesquida.

No images found.

150 m3 de déchets récoltés sur nos routes

OPERATION STOP AUX DECHETS

herCapture

Pour la deuxième année consécutive, le Département organisait mardi 5 juin 2018 une grande opération Stop aux déchets sur les routes de l’Hérault.

La journée était choisie symboliquement à la même date que la journée mondiale de l’environnement.

350 agents du Département étaient mobilisés ce mardi pour nettoyer 340 km de routes ainsi que 6 hectares d’aire de repos et giratoires.

A l’appel de Kléber MESQUIDA, de nombreuses collectivités ont également répondu présentes pour démultiplier l’action du Département.

150 m3 de déchets épars (papiers, canettes, bouteilles en plastique…) ont été ramassés et les agents ont également trouvé 204 pneus, 13 enjoliveurs, 7 planches, 4 pare-chocs, 1 embrayages PL, 100 kg de ferrailles en tout genre, des bidons usagés de produit de traitement des vignes, 1 translate, 1 pied de parasol, des pieds de salon de jardins et des encombrants en tout genre : matelas, machine à laver, micro-ondes… Preuve du manque de scrupule de certains usagers, les agents sont également confrontés à d’autres trouvailles désagréables : des bouteilles en plastique remplies d’urine.

Pour sensibiliser les usagers contre ces incivilités, de nombreux panneaux ont également été installés sur les différents itinéraires.

Il est précisé : "Ces immondices entachent la beauté des paysages et le confort des usagers sur la route. Mais ils posent surtout un problème environnemental majeur : les fossés qui longent les routes départementales ont pour objet d’évacuer les eaux de ruissellement ; lorsqu’ils sont obstrués, ils ne peuvent plus jouer leur rôle correctement...quand ces déchets ne finissent pas par polluer les rivières, les lagunes et les plages de l’Hérault."

7ème édition du Rallye Moto de la Gendarmerie de l'Hérault

Dimanche 3 juin 2018, Mahamadou Diarra, directeur de cabinet du Préfet de l'Hérault, a participé à la remise des prix de la 7ème édition du Rallye Moto Gendarmerie de l'Hérault organisée par l’Escadron Départemental de Sécurité Routière.

L’image contient peut-être : une personne ou plus, ciel, moto et plein air

Depuis 2012, cette journée de prévention, basée exclusivement sur la sécurité, permet aux motocyclistes de l'Hérault de partager leur passion commune de la moto avec des conseils précieux de pilotage.
Plusieurs ateliers étaient installés sur le site, à Palavas-les-Flots, et un circuit a permis aux participants de parcourir les routes du département.

C'est parti pour la fibre !

"Avec l’arrivée du Très Haut Débit sur le territoire, c’est tout l’Hérault qui développe ses réseaux de communication et ouvre un formidable potentiel."

"Un meilleur débit numérique permettra de renforcer l’attractivité économique de l’Hérault sur le plan national et international. Villes et campagnes doivent bénéficier des mêmes services." Déclare Kléber Mesquida, Président du Département de l'Hérault.

Pour les entreprises et collectivités :

Avec Hérault Numérique, le Département équipe son territoire - en complément des opérateurs intervenant sur la zone privée -  afin que toutes les entreprises puissent se raccorder au très haut débit, essentiel à leur compétitivité, via le fournisseur d’accès de leur choix.

Pour les particuliers :

La technologie ADSL, autrement dit, le cuivre, est limitée dans sa bande passante. Sa capacité de débit est dépassée, il fallait donc trouver un autre support physique que le cuivre : la solution est venue de la Fibre optique.
Les réseaux de 2ème génération apparus en 2012 ne se contentent plus d’apporter la fibre de point à point, mais ils la transportent vers chaque foyer. Un enjeu de grande importance pour les habitants de l’Hérault et un chantier d’envergure en terme de travaux, de main d’œuvre et d’investissement financier. 
A terme, l’ensemble des réseaux de cuivre aujourd’hui encore propriété d’Orange, vont être remplacés.

Le Département en engageant le plan « La Fibre se déploie », en termine avec la fracture numérique créant des inégalités entre les habitants du territoire. D’ici 2022, l’ensemble des Héraultais auront accès au Très haut débit quelle que soit la commune dans laquelle ils demeurent. En facilitant les échanges, la fibre optique va opérer une véritable transformation dans le quotidien des habitants.

Tout savoir sur : http://numerique.herault.fr/

Lancement de l'étude du schéma d'aménagement des zones conchylicoles du Bassin de Thau

Ce vendredi 25 mai 2018, au mas conchylicole "L'atelier & co" - Zone Conchylicole Ouest à Loupian, Yves Michel, président du Syndicat mixte du bassin de Thau accompagné par André Lubrano, conseiller régional délégué à la pêche et à l'aquaculture, Audrey Imbert, conseillère départementale déléguée à la conchyliculture et à la pêche, Alain Vidal, maire de Loupian et vice-président de Sète agglopôle Méditerranée et Patrice Lafont, président du Comité Régional de la Conchyliculture en Méditerranée présentaient le Lancement de l'étude sur le schéma d'aménagement des zones conchylicoles du bassin de Thau afin de les  moderniser sans les dénaturer. 
 
PILOTEE PAR LE SYNDICAT MIXTE DU BASSIN DE THAU AVEC LE SOUTIEN DE NOMBREUX PARTENAIRES, L’ETUDE SUR LE SCHEMA D’AMENAGEMENT DES ZONES CONCHYLICOLES DU BASSIN DE THAU VISE A SOUTENIR ET PERENNISER CETTE ACTIVITE PRIORITAIRE DE LA LAGUNE DE THAU.  
 
Yves Michel précisait en introduction : "Depuis la moitié du XIXème siècle, le bassin de Thau est le berceau d’une activité conchylicole qui est devenu au fil du temps un élément structurant du présent et de l’avenir de la lagune. Les collectivités ont fait de cette vocation conchylicole et de pêche une priorité au sein des stratégies d’aménagement du territoire.  Pour autant, la gestion des zones conchylicoles reste complexe car soumise à un enchevêtrement de textes législatifs et à une multiplicité de compétences. Le secteur  est également confronté à un ensemble d’évolutions, d’opportunités et de menaces. " .

covP1050668
 

"Inscrite au Schéma de Cohérence Territoriale, le schéma d’aménagement des zones conchylicoles a pour objectif d’améliorer l’aménagement de ces zones pour garantir un développement pérenne de ces activités. Il vise aussi à renforcer l’identité conchylicole propre au bassin de Thau tout en offrant de nouvelles opportunités de diversification d’activités attendues par une partie des professionnels."  
 
Financée dans le cadre du DLAL FEAMP Thau et sa bande côtière (fonds européens pour les affaires maritimes et la pêche), cette étude va permettre, à la suite d’un long travail de diagnostic, d’élaborer un schéma d’aménagement général pour l’ensemble de la lagune ainsi qu’un schéma pour chaque port. Cette étude permettra de définir un cadre de développement pour les zones conchylicoles de Thau (général et par zone) et d’apporter les bases d’une programmation de travaux phasée et chiffrée.  
 
Stationnement, voiries, déchets, réseaux, desserte, éclairage… feront l’objet d’un diagnostic poussé ainsi que l’ensemble des préoccupations fonctionnelles, urbaines, paysagères et environnementales de chaque zone.  
 
L’objectif est de donner plus d’ambition, d’innovation et de cohérence à ces zones d’activité tout en veillant à préserver leur vocation prioritaire et leur identité paysagère. 
 
D’un montant de 100 000 euros HT, l’étude est financée par l’Europe (40%), l’Etat, la Région (20%), le Département(20%) et le SMBT (20%). Lancée en janvier, elle devrait s’achever au 1er trimestre 2019.

covP1050666

Neuf zones conchylicoles sont concernées et le schéma d’aménagement des zones conchylicoles porte sur le périmètre du volet littoral du SCOT du bassin de Thau.  Outre le schéma d’aménagement global, un à deux scénarios d’aménagement seront proposés par zones.  
 
Le Barrou Sète, entreprises concernées : 27,  Gestionnaire : Département 
 
 Les Mazets Marseillan, entreprises concernées : 65  Gestionnaire : Département 
 
 Montpenèdre Marseillan, entreprises concernées : 13 Gestionnaire : aucun 
 
 Le Mourre blanc Mèze,entreprises concernées : 127  Gestionnaire : Département 
 
 St Felix la Coquille, Loupian, entreprises concernées : 32  Gestionnaire : aucun 
 
 Port de Loupian, entreprises concernées : 92 Gestionnaire : aucun

Le Mourre rouge Loupian Nb d’entreprises concernées : 35  Gestionnaire : aucun 
Amoutous Campagne Mèze Nb d’entreprises concernées : 22  Gestionnaire : aucun

Bouzigues, entreprises concernées : 40  Gestionnaire : aucun

L’étude sur le schéma d’aménagement des zones conchylicoles du bassin de Thau comprend une large phase de consultation.

Celle-ci s’est déroulée de février à mai 2018. Durant cette période, six réunions ont été organisées avec les professionnels des zones conchylicoles. 45 professionnels ont assisté à ces rendez-vous et ont pu faire état de leurs attentes et échanger sur les projets à réaliser. Accessibilité, voiries, sécurité, stationnement mais aussi complexité législative… ont fait l’objet d’échanges fournis.

cov69Capture

 Cette étape a été complétée par 40 entretiens individuels. De nombreuses réunions de travail ont également eu lieu avec l’ensemble des parties prenantes du projet : Région, Département, Sète Agglopôle mais aussi les communes.

Mais il faut tenir compte de la domanialité des mas conchylicoles et chaque secteur doit être étudié spécifiquement pour apporter la meilleure réponse : 
 
Mas conchylicole intégralement sur le DPM : bâtiment concédé par l’Etat ou le Département 
Mas conchylicole intégralement sur le domaine privé (propriété privée) 
Mas conchylicole à la fois sur le domaine public et sur le domaine privé 
Exploitation comprenant à la fois un mas conchylicole sur le DPM et sur le domaine privé

Tous acteurs de la préservation des espaces marins, lagunaires et littoraux

Sentinelles de la mer Occitanie

Le programme Sentinelles de la mer Occitanie, initié et porté par le CPIE Bassin de Thau, vise à relayer des projets de sciences participatives en mer, lagunes et littoral dans la région Occitanie. Véritable vitrine et espace d’échanges pour les porteurs de projets et gestionnaires, le programme souhaite mobiliser les observateurs citoyens pour contribuer à la science.

hippocampe mouchete_SDLM_A.Rybnikow

Après une phase test en 2015 pour relayer trois projets coordonné par le CPIE Bassin de Thau ( Hippo-THAU, BioLit et MedObs-Sub), le programme Sentinelles de la mer Occitanie relaie aujourd’hui 20 projets en sciences participatives portés par 16 structures. Ce travail, mené en concertation avec le réseau national Vigie-Mer vise à  donner une meilleure visibilité aux programmes existants et faciliter l’accès à la science participative pour tous les usagers de la mer par un calendrier des événements, une newsletter, un stand commun et un site vitrine www.sentinellesdelamer-occitanie.fr. Sentinelles de la mer Occitanie permet ainsi de sensibiliser le public à la protection et à la valorisation du patrimoine naturel marin, tout en faisant découvrir leur territoire aux sentinelles.Comment participer

Vous êtes observateur ? Que vous soyez pêcheur, plaisancier, plongeur, promeneur ou un autre usager de la mer et du littoral vous pouvez participer au programme en vous rendant sur le site internet.

Vous êtes porteur de projet en sciences participatives ? Contactez l’équipe du programme (coordonnées ci-contre) pour intégrer la dynamique
⇒ 09.72.54.67.01 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le réseau Sentinelles de la Mer Occitanie a organisé son premier festival en octobre 2017. 3 jours de rencontres, échanges, et sorties nature. Plus de 500 personnes ont répondu présents, un succès pour cette première édition.
En savoir plus

Petites sentinelles de la mer

Ce volet du programme Sentinelles de la mer Occitanie s’adresse aux enfants. L’objectif est de mieux connaître son territoire, la biodiversité, les acteurs, les usages et les métiers de la mer et des lagunes à travers des observations (laisses de mer, macro-déchets, …), des rencontres avec des gestionnaires, des professionnels, des sportifs, dégustation des produits locaux, présentation des techniques de pêches traditionnelles… Les élèves deviennent ainsi des observateurs, mais aussi des ambassadeurs actifs de leur environnement en sensibilisant les usagers rencontrés à la préservation des milieux.

Le schéma culturel du département de l'Hérault 2018-2021

En 2018 : 12,4 millions d’euros sont dédiés aux actions culturelles à destination de tous les Héraultais sur l’ensemble du territoire.

Département Hérault

Avec le Président Kléber Mesquida, le Département s’engage à développer une offre culturelle solidaire et humaniste pour tous. L’ambition se décline en 4 enjeux : 

LE SOUTIEN À LA CRÉATION ET À LA DIFFUSION ARTISTIQUE

Les trois domaines départementaux Bayssan à Béziers, Pierresvives et le Théâtre d’O à Montpellier sont les piliers de la politique départementale. La collectivité met également en place une nouvelle offre festivalière en 2018, dont pour le Jeune public « Hérault ! Hérault ! Patapon » et les « Rendez-vous médiévaux ». 

LA VALORISATION DU PATRIMOINE

Centre d’intérêt commun, le patrimoine fait l’objet d’actions innovantes et fortes comme le programme « L’Oenotour de l’Hérault » concept touristique autour de 59 caveaux étapes, « Le symposium international de sculptures sur marbre » et le parcours pédagogique du parc du Domaine départemental du Château D’O.

LE PARTAGE DE LA CONNAISSANCE

Pierrevives développe un programme de projets scientifiques, éducatifs et culturels. Depuis début 2018 un partenariat a été signé avec le Musée de l’Homme pour l’organisation d’expositions majeures comme « Nous et les autres. Des préjugés au racisme » - en cours - et « Néandertal ». Les Archives et la Médiathèque départementales favorisent aussi l’accès aux nouvelles technologies et démocratisent le savoir à travers numérisation et mise en ligne.

LA CONSTRUCTION DES PARCOURS D’ÉDUCATION ARTISTIQUE ET CULTURELLE

Le Département joue un rôle clé dans l’accompagnement et la mise en oeuvre des projets d’Education Artistique Culturel notamment au profit des collégiens (Théâtre - Arts plastiques - Culture numérique…)

Télécharger le schéma culture

Le 22 mai 2018, l’Assemblée départementale s'est réunie à l’Hôtel du Département de Montpellier. Les 50 conseillers départementaux ont débattu sur de nombreux sujets. 

A noter pour la Culture, éducation, jeunesse :

- Adoption du Schéma culturel départemental 2018-2021 : Lors du vote du budget primitif 2018, le Président Kléber MESQUIDA et les conseillers départementaux ont réaffirmé leur engagement et leur soutien au secteur culturel en votant un budget de 12,4 M€ destiné à favoriser la diffusion de la culture auprès de tous les publics sur tout le territoire. Pour cela, le Département peut s’appuyer sur ses 3 domaines départementaux de Bayssan, Pierresvives et du Château d’O, piliers de la politique culturelle mais aussi sur les 235 bibliothèques du réseau départemental, les écoles de musique, les théâtres et autres lieux de spectacles partenaires, les sites patrimoniaux, autant que les traditions ou les circuits culturels d’art et oenotouristiques. L’EPIC Hérault Culture en sera un levier important, notamment en tant qu’outil au service du rayonnement et de l’animation culturelle dans le département. 

A travers ce schéma culturel, le Département redéfinit l’orientation de sa politique culturelle afin d’adapter et expérimenter ses dispositifs et s’ouvrir à d‘autres enjeux. Le Département s’engage à porter haut ses valeurs, pour développer une offre culturelle humaniste et solidaire qui s’adresse à tous les Héraultais. 

Le nouveau schéma s’articule autour de trois grands axes :

1/ « Vivre la culture dans l’Hérault » proposer une offre qui s’adresse à tous les Héraultais et favorise le lien social ;

2/ « Hérault Culture » concevoir des animations qui rayonnent sur tout le Département et contribuent à l’attractivité du territoire ;

3/ « Une culture en mouvement » les nouvelles trajectoires pour irriguer tout le territoire héraultais. 

- Médiathèque départementale : demande de subventions auprès du Ministère de la Culture pour renouveler l’opération « Premières pages » et la réalisation d’un « livre-manteau » avec l’auteure-illustratrice Emmanuelle Houdart et candidater au label « Bibliothèques Numérique de Référence » qui aide les grandes collectivités à se doter de bibliothèques numériques de haut niveau.

Où va flotter le Pavillon Bleu cette année ?

Le palmarès national 2018 du précieux label vient d'être dévoilé à Montréjeau en Haute-Garonne ce jeudi 24 mai 2018

L'annonce du label Pavillon Bleu 2018 fait état de 399 sites sur 186 communes vertueuses qui s'engagent pour une préservation des eaux de baignades françaises. En Occitanie, ce sont 35 communes récompensées et labellisées Pavillon Bleu en ce qui concerne les lacs, les plages et les rivières, et 20 ports de plaisance distingués pour cet été.

Parmi les communes héraultaises, Villeneuve-lès-Maguelone est cette année une fois de plus mise à l'honneur pour ses actions en faveur du développement durable, de la plage du Pilou à celle du Prévost pour la 31e édition.

L'association qui développe le Pavillon Bleu depuis 1985 (office français de la Fondation pour l'Education à l'Environnement en Europe) change de nom et devient Teragir. Le Pavillon Bleu ancre son action dans l'Année Internationale du Tourisme Durable pour le Développement, proclamée par les Nations Unies. Le Blue Flag fête ses 30 ans d'existence au niveau international.

L'obtention du Pavillon Bleu est basée sur l'examen de deux types de critères : 

- les critères essentiels : ils constituent le minimum exigé pour obtenir le Pavillon Bleu (sauf demande de dérogation motivée devant être validée par le jury national et approuvée par le jury international, souverain en la matière),
- les critères optionnels ou guides (pouvant devenir à terme impératifs).

Ces critères sont répartis en quatre catégories :

- les critères liés à l'éducation à l'environnement 
- les critères liés à l'environnement général ou la gestion du site
- les critères liés à la gestion des déchets
- les critères liés à la gestion de l'eau et du milieu 

Télécharger la présentation des critères

Commune/Plage

Port de plaisance

Pour connaître le palmarès : http://www.pavillonbleu.org/table/palmares-2018/

Hérault Agde Grau d'Agde, La Tamarissière, Le Môle, Les Battuts, Plage Naturiste, Richelieu, Rochelongue, Saint Vincent, La Roquille, La Plagette
Hérault Clermont-l'Hérault Plage de Clermont-l'Hérault Lac du Salagou
Hérault Frontignan La Peyrade Entrée, Port Rive Ouest, Plaisanciers, Les Aresquiers, Port Rive Est
Hérault La Grande Motte Grand Travers, Plage du Couchant, Plage de la Rose des Sables, Saint Clair / Point Zéro
Hérault Marseillan Plage d'honneur, Robinson
Hérault Mauguio Carnon Carnon les Dunes (secteur grand travers), Carnon l'Avranche (De Grasse/Suffren), Carnon /Degrasse, Carnon Centre
Hérault Palavas les Flots Rive Gauche - Le Grec, Rive Droite - Saint Pierre, Rive Gauche - St Maurice, Rive Gauche - St Roch, Rive Droite - L'Albatros
Hérault Portiragnes La Redoute (Blockhaus), Le Bosquet
Hérault Sérignan Sérignan Plage
Hérault Sète Castellas, 3 Digues, Plage du Lido, Plage de la Fontaine, Lazaret, Plage de la Baleine
Hérault Valras Plage Les Mouettes, Casino, Poste de secours central, De Gaulle
Hérault Vias Farinette
Hérault Villeneuve les Maguelone Maguelone Est, Maguelone Ouest

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes