Le MHSC s’impose enfin à l’extérieur face à Amiens

Championnat de France de Ligue 1, 20e journée : ILS L’ONT ENFIN FAIT ! Les hommes de Michel Der Zakarian remportent leur premier match de la saison à l’extérieur, au Stade de la Licorne, contre Amiens (1-2).

Avec cinq points pris (sur 27 possibles) et aucune victoire en dehors de la Mosson lors de la phase aller, le Montpellier Hérault Sport Club ne se montrait pas rassurant lors des déplacements à l’extérieur. Mais, le déclic attendu est enfin arrivé, ce samedi, à Amiens, malgré un début de rencontre assez poussif. Juste avant le quart d’heure de jeu, les Pailladins concèdent un coup franc excentré à gauche. Le centre enroulé de Ghoddos au second poteau est repris de la tête par Calabresi, libéré du marquage de Damien Le Tallec. Le ballon rebondit sur le poteau et revient sur Dibassy, qui marque d’une demi-volée du droit (14′).

Autant dire que le match semblait imiter la première partie de saison… Mais non ! Pendant la pause, les Héraultais se sont “fait bouger”, comme l’indique Andy Delort au bord de la pelouse au micro de beIN SPORTS. Sur un coup franc excentré à gauche placé au même endroit que celui du but amiénois, Téji Savanier centre dans la surface. Chedjou ne saute pas et Gaëtan Laborde dévie légèrement la trajectoire du ballon de la tête pour tromper Gurtner (50′). Le buteur a ensuite été passeur ! En effet, l’ex-Bordelais s’applique sur un centre au second poteau. Lefort est trop court de la tête et Delort croise une superbe volée du droit qui se loge dans le petit filet du portier adverse (83′).

Le duo Laborde/Delort s’est montré très positif lors de cette 20ème journée de Ligue 1, et aurait pu s’offrir d’autre but, mais le poteau en a décidé autrement, à deux reprises. Le MHSC se classe désormais à la 5e place du championnat de France de Ligue 1, en attendant les oppositions de dimanche…

Michel Der Zakarian a poussé une gueulante à la mi-temps du match à Amiens 

“Le coach nous a bougés à la mi-temps, les anciens ont parlé. On n'avait rien à perdre. Si on joue chaque match à l’extérieur comme la seconde partie, on va emmerder beaucoup d’équipes”, a déclaré Andy Delort au micro de beIN SPORTS à la fin de la rencontre opposant le Montpellier Hérault Sport Club à Amiens (victoire 1-2). Michel Der Zakarian a donc remis ses troupes dans le droit chemin à la pause… et il a eu raison !

LES NOTES : Rulli (5), Sambia (4), Souquet (5), Hilton (6), Congré (5), Oyongo (5), Chotard (6), Le Tallec (4), Savanier (6), Laborde (7), Delort (7).

L'Urban Trail de Montpellier à travers le centre historique

A Montpellier, la 6e édition est fixée au samedi 18 janvier 2020 sur le parvis de l'hôtel de ville où 1 800 coureurs sont attendus.

L'Urban Trail de Montpellier 2020, c'est :
- Le trail urbain pour tous, en relais, en solo, en duo
- Un événement sportif solidaire, en partenariat avec les restos du cœur
- Un parcours unique en nocturne sur 12 km dans les rues de l'Ecusson

Un passage obligé au Corum puis devant la cathédrale Saint-Pierre, l'ancienne faculté de médecine, puis le Peyrou où est prévu le ravitaillement.

Au programme de cette boucle Mairie-Peyrou-Mairie, des montées, des descentes - marches, escaliers, rues étroites médiévales - dans des passages atypiques qui laisseront quelques traces dans la tête mais aussi dans les jambes avec une alliance de modernité et d’histoire qui fait le charme de la ville.

13h30 : Ouverture du village, stands et animations
16h30 Courses Enfants Urban Kids
19h00 : Départ du 12 Km (relais / solo / duo)
20h45 : Remise des prix

Urban Trail de Montpellier, une histoire....
L’événement running qui sort des courses classiques. L’Urban Trail Noctune de Montpellier fut le 1er trail urbain en France en 2014 à la découverte de la ville, la nuit. Vous allez être surpris par la splendeur et l’originalité de la ville de Montpellier. Une course où le plaisir n’est pas que de courir mais aussi découvrir, s’amuser et faire des rencontres. La ville dédiée aux coureurs : pas de voitures et un parcours avec des points de vue exceptionnels illuminés.

http://urbantrail.montpelliertriathlon.com

Inscription avant le 17 janvier  : http://urbantrail.montpelliertriathlon.com/inscription/

Pas de trêve pour le tambourin

Comité de l'Hérault Sport Tambourin, le 24 décembre 2019

Championnats de l'Hérault en salle : Journée 11

Le sport-tambourin en salle ne fait pas de pause pendant les fêtes. De façon  à accommoder la période des fêtes, des rendez-vous familiaux et, parfois,  de fermetures des gymnases les dates des rencontres peuvent être modifiées avec l’accord des deux clubs. 

Hérault 1 Masculin : Gignac avance, Paulhan cale

Avec une nouvelle victoire sur Paulhan (13-9) l’équipe de Cournonterral-Fabrègues lors de la 10ème journée les leaders se sont donnés de l’air face à leur poursuivant direct. 5 points séparent les verts des rouges et noirs.

Gignac a obtenu une 3ème victoire cette saison en battant Lavérune (13-1). Une victoire importante qui condamne Lavérune à la dernière place et permet aux Gignacois de continuer à espérer le maintien. La rencontre contre Poussan lors de la 12ème journée sera déterminante pour les deux équipes. 

Hérault 1 Féminin : Suspense à tous les étages

Bessan est revenu dans la partie à la faveur du derby contre Florensac. La victoire des Bessanaises s’est construite assez rapidement dans la partie pour finir par s’imposer 13 jeux à 6. Florensac descend à la 6ème place et pourrait être menacé par Teyran premier relégable.

Teyran s’est donné un peu d’air en battant Cournonterral-Fabrègues (13-10). Mais les Cournonterralaises comptent deux matchs de retard et pourraient reprendre la 7ème place.

Course à la première place

Paulhan et Poussan mettent de la distance avec leurs poursuivantes directes. Paulhan a battu Notre-Dame-de-Londres (13-9) et Poussan a reçu Mèze avec succès (13-6). Un point sépare au classement les rouges Paulhanaises des bleues Poussanaises alors qu’il ne reste que trois journées. Le titre devrait se jouer lors du choc de ces deux titans pour la 13ème et avant-dernière journée.

Bataille pour la troisième place

Notre-Dame-de-Londres et Mèze, distancées par les deux premières équipes, restent à la lutte pour la place sur le podium. La réception des Londraines sur le terrain de Mèze lors de la prochaine journée sonne comme l’instant de vérité qui départagera ces deux équipes.

Fin de parcours pour l’AS Fabrègues en 32e de finale de Coupe de France

En 32e de finale de la Coupe de France ce samedi 4 janvier, l’AS Fabrègues club de National 3 était tout près de réaliser l’exploit  face au Paris FC, 19e de Ligue 2. Malheureusement, malgré leurs nombreuses occasions pour revenir au score, les Héraultais n’ont jamais pu rattraper leur retard après l’ouverture du score parisienne, à la 17e minute de jeu grâce à l’ancien Pailladin Romain Armand à la faveur d’un joli tir croisé à l’entrée de la surface de réparation. Et dans les arrêts de jeu, les Parisiens doublaient même la mise.

Fabrègues 0 - Paris FC 2

Les coéquipiers fabrégois de Florian Printant gardien de but ont livré un très grand match et sortent la tête haute de cette compétition.

Judo : 33ème Tournoi Open Mireille-Bessière

 Prix du « Département de l’Hérault»  Benjamins – Benjamines – Cadets – Cadettes

 Bow, Martial Arts, Obeisance, Judo
 
Samedi 4 et dimanche 5 janvier à Béziers
 
250 judokas, dans les catégories juniors et seniors, en provenance des meilleurs clubs français, sont attendus à la Halle des Sports du Four à Chaux à l’occasion, des trente troisième éditions, du Tournoi Open Mireille-Bessière. Le Comité Héraultais d'Organisation du Tournoi Open de Béziers (CHOTOB) est accompagné, depuis la création de cette compétition de haut niveau, sous l’égide de la Fédération Française de Judo, par la Ville de Béziers, le Département de l’Hérault, la Région Occitanie et bénéficie de l’appui logistique d’Hérault Sport. Le Département de l’Hérault et le Comité Départemental de l’Hérault de Judo profitent de l’événement pour proposer le Prix du « Département de l’Hérault » qui accueillera les benjamins et cadets filles et garçons de tous les départements de la Ligue Occitanie.
 Lieu : Halle des Sports du Four à Chaux – Béziers Horaires : de 8h à 18h. Renseignements : CHOTOB – 04 67 31 37 23  

Le MHSC termine l’année en beauté en écrasant Brest

Fabien Guyon

Le Montpellier Hérault Sport Club termine l’année 2019 sur une bonne note ! Les hommes de Michel Der Zakarian n’ont fait qu’une bouchée du Stade Brestois (4-0), et se donnent un peu d’air au classement après une série qui commençait à en inquiéter plus d’un.

LES NOTES : Rulli, Souquet, Mendes, Hilton, Congré, Oyongo, Le Tallec, Savanier, Mollet, Laborde, Delort.

Un nouvel écrin pour le tambourin

Samedi 7 décembre, la halle des sports de Saint-Martin-de-Londres de 1800 mètres carrés, composée de terrains de basket-ball, handball et volley-ball et de gradins pour les compétitions, a été inaugurée en présence de Hussein Bourgui, conseiller régional, Irène Tolleret, députée européenne, Jérôme Millet, sous-préfet de Lodève, Jean-François Elliaou, député, Henri Cabanel, sénateur de l’Hérault, Jacques Rigaud, conseiller départemental, Alain Barbe, président de la Communauté de communes et du GAL Grand Pic Saint-Loup, et Jean-Louis Rodier, maire de Saint-Martin-de-Londres et vice-président délégué aux sports de la Communauté de communes.

Cet équipement communal d’envergure, structurant pour le territoire, a bénéficié d’une aide financière de la Communauté de communes et de fonds européens LEADER.

La salle est dédiée au basket-ball, handball, volley-ball... mais aussi au tambourin qui, jusqu'ici, ne disposait pas de terrain couvert pour la mauvaise saison ! 

L’inauguration de la halle des sports de St-Martin-de-Londres a été l’occasion pour les joueurs des clubs de Notre-Dame-de-Londres et de Viols-le-Fort de faire résonner l’édifice des impacts de balles sur des tambourins.

Une première qui devrait rapidement se concrétiser en une présence très régulière du sport-tambourin en salle dans cette halle. La présence d’espaces de dégagement permettant l’installation de gradins et la présence de public devrait encourager la pratique en rassemblant un public de connaisseurs et de néophytes.

Le sport-tambourin a été mentionné dans les discours des élus locaux, départementaux, régionaux, nationaux et européens.

Il faut dire qu’un sport qui cumule les avantages d’être à la fois patrimonial et vivant, pratiqué aussi bien au féminin qu’au masculin, local et international, traditionnel et dans l’air du temps est une véritable perle pour un territoire qui cherche à se singulariser tout en s’ouvrant au monde.

Financement

Total des dépenses : 2 634 000 €.

  • Autofinancement (commune) : 1 408 478 €
  • Département : 400 000 €
  • Communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup : 263 400 €
  • Région Occitanie : 260 000 €
  • État (DETR : Dotation d'Équipement des Territoires Ruraux) : 244 507 €
  • LEADER : 57 615 € (équipements sportifs)

19ème Montée de la Pène

A l'Est de Montpellier, trois parcours au choix s’offre aux 700 participants de cette grande course classique hors stade.

Un 5 km, un 12 km et une Marche Nordique sont proposés par l’association Animation Sportive et Culturelle Galarguoise. Comme chaque année depuis sa création, la dix-neuvième Montée de la Pène bénéficie du concours de la commune de Galargues, du Département de l’Hérault et du soutien logistique d’Hérault Sport.

Horaires :

9h30 – départ de la Marche nordique – 12 km – 10 euros
10h – départ course 5 km – 8 euros
10h – départ course 12 km – 12 euros
La remise des prix s’effectuera sur le Car Podium d’Hérault Sport.
Lieu de l'événement : Centre ville Galargues
Contact 
Claude Gayraud – Président de l’association Animation Sportive et Culturelle Galarguoise – 06 60 19 20 80
Modalités d’inscription : www.ats-sport.com
Dimanche 15 décembre 2019 dès 9 heures.

Face au PSG, le MHSC y a cru, mais s’est incliné…

Les regrets sont présents du côté de La Paillade après une défaite, pas forcément mérité sur l’ensemble du match, face au grand Paris Saint-Germain (1-3).

Le rêve était tout proche d’être de nouveau exaucé pour les hommes de Michel Der Zakarian, dominateurs tout au long de la première mi-temps et récompensés par l’ouverture du score de Daniel Congré après un corner millimétré de Téji Savanier (41′). Mais, les vingts dernière minutes de la rencontre ont été fatales, notamment à cause d’un réveil express de Neymar, qui s’est permis de remettre son équipe dans le droit chemin face aux sifflets de la Mosson. Pour commencer, le Brésilien réussit un petit pont sur Joris Chotard, puis élimine Pedro Mendes d’un crochet extérieur. Le défenseur héraultais tacle en retard et reçoit un deuxième avertissement qui l’envoie directement au vestiaire. Les Montpelliérains sont à 10, et un coup franc plus que bien placé s’offre à l’ex-Barcelonais qui ne manque pas de le transformer (74′).

À 11, ce n’est déjà pas facile face aux hommes de Thomas Tuchel, alors à 10… c’est mission impossible ! Quelques secondes après l’égalisation parisienne, Mbappé donne l’avantage aux siens. Décalé par Neymar sur le côté gauche de la surface, la pépite française élimine Arnaud Souquet sur sa prise de balle en revenant intérieur, puis décoche un tir tendu vers le petit filet opposé. Geronimo Rulli est battu sur sa gauche (76′). Le PSG ne pouvait pas en rester là… Icardi enfonce le clou cinq minutes plus tard. Lancé côté gauche, Mbappé pénètre dans la surface, temporise, puis centre de l’extérieur du pied droit. Au second poteau, l’ancien pensionnaire de l’inter Milan prépare bien son geste et croise parfaitement une reprise que Rulli ne parvient pas à repousser.

Le MHSC méritait mieux lors de cette 17ème journée de Ligue 1, mais face à une telle écurie, la moindre erreur s’avère fatale !

L’entraîneur montpelliérain, Michel Der Zakarian réagissait au micro de Philippe Sers suite à la défaite (1-3) de son équipe face au PSG lors de la dix-septième journée de ligue 1 :

” On fait une bonne première mi-temps. La deuxième mi-temps, ils ont plus le ballon que nous, on a défendu un peu plus bas parce qu’on avait moins de jambes aussi pour les presser plus haut. Malheureusement, on perd sur des erreurs de notre part, sur des ballons perdus au milieu du terrain, on défend pas très bien. On fait des erreurs de placement, de marquage et on se fait punir. On joue contre une belle équipée aussi qui a des grands joueurs”.

MHSC OnAir

Tenu en échec à Dijon, le MHSC n’y arrive toujours pas à l’extérieur

Le MHSC, tenu en échec à Dijon (2-2), n’arrive toujours pas à s’imposer à l’extérieur et laisse filer des points au classement…

 

Début de match difficile pour les hommes de Michel Der Zakarian qui concèdent un malheureux but au bout de deux minutes. Chafik déborde à droite et centre en direction d’Ecuele-Manga au second poteau. Junior Sambia, qui défendait vers son but, envoie le ballon de la tête dans ses propres filets… Mais, les Pailladins, comme à leur habitude, ne se laissent pas marcher dessus. *

Dès le quart d’heure de jeu, Florent Mollet frappe un coup franc du pied droit. Le tir semblait hors du cadre mais le dos de Lautoa, placé dans le mur, modifie la trajectoire. Le ballon finit dans le petit filet gauche de Gomis, pris à contre-pied et qui plonge trop tard. Téji Savanier s’est ensuite offert un superbe but. Mollet trouve un relais avec Mihailo Ristic à gauche, qui trouve l’ex-Nîmois légèrement sur la droite aux trente mètres. Le milieu de terrain montpelliérain contrôle du droit et se remet sur son pied gauche, avant de déclencher un missile qui finit sous la barre d’un Gomis trop court.

À l’entame de la seconde période, les Dijonnais se montrent beaucoup plus conquérents en s’offrant plusieurs opportunités. Vitorino Hilton et ses coéquipiers reculent… et encaissent un nouveau but. Corner tiré par Chouiar à gauche. Cadiz prolonge de la tête au second poteau et trouve le mollet de Mavididi. L’Anglais dos au jeu, réalise un petit pont heureux sur Ristic et trompe Geronimo Rulli, masqué sur l’action. Le ballon roule doucement dans la cage. Le résultat final aurait pu être pire au vue de la large domination des bourguignons durant le deuxième acte.

Une victoire aurait été la bienvenue pour le MHSC avant de recevoir le Paris Saint-Germain, samedi prochain, au Stade de la Mosson.

LES NOTES : Rulli (5), Sambia (4), Vidal (4), Hilton (5), Le Tallec (4), Ristic (5), Chotard (4), Savanier (6), Mollet (6), Laborde (4), Delort (5).

Michel Der Zakarian : “On a arrêté de jouer”

L’entraîneur montpelliérain, Michel Der Zakarian au micro de Philippe Sers regrettait le manque d’envie de son équipe lors du match nul (2-2) à Dijon lors de la seizième journée de ligue 1 :

“Je suis déçu par rapport au contenu de notre deuxième mi-temps, où on a arrêté de jouer. Autant la première mi-temps même si on prend un but d’entrée, on a mis de la simplicité, de la mobilité, de la justesse dans notre jeu. Ils nous ont permis de revenir et de mener au score. Par contre en deuxième mi-temps on s’est arrêté de jouer, on se contente de peu et il y a plus de justesse, plus de mobilité autour du porteur du ballon, on défend moins bien et on donne trop de munitions à l’adversaire pour nous punir.”