Laurent Nicollin : « Il n’y a pas de soutien populaire »

 

Dans une interview accordée au Midi Libre, le Président du Montpellier Hérault Sport Club, Laurent Nicollin, a tenté d’expliquer ce manque d’engouement du public montpelliérain.

« Il n’y a pas de soutien populaire. Quand tu t’aperçois que face à Troyes, dimanche, tu n’accueilleras pas 10 000 spectateurs… On va peut être se planter, mais dans un nouveau stade, on espère attirer 16 000 à 18 000 spectateurs. Pour le moment, on a trois-quatre ans à se taper à la Mosson. Où tu as un noyau de 10 000 fans, dont 6 000 abonnés. Avec mon frère (Olivier), on n’est pas du tout dans l’optique de vendre. Mais quand on nous critique pour ci, pour ça, qu’est-ce que vous voulez ? C’est décourageant. Je ne veux pas de reconnaissance mais qu’on dise, qu’avec ce qu’ils ont, c’est bien ce qu’ils font. »

Un air de Montpellier Hérault Sport Club au FC Sète

 

 

La première arrivée n’est pas joueur, mais un membre du staff en la personne d’Enzo Donis qui sera l’entraîneur adjoint de Nicolas Le Bellec. L’entraîneur aura débuté sa jeune carrière d’entraîneur au sein du club pailladin.  

Enzo Donis retrouvera un premier ancien pailladin et pas le moindre un ancien vainqueur de la Gambardella 2017, celui-ci n’est autre que l’infatigable Victor Trento.

Le deuxième joueur, n’est pas un inconnu du FC Sète, car il avait effectué la préparation avec le club du bassin de Thau avec de rejoindre Pau FC. Hugo Morales rejoindra donc les dauphins vert et blanc pour l’exercice à venir.

Dernier pailladin à rejoindre le FC Sète est Alexandre Llovet qui après son passage de 3 matchs en pro au MHSC, il voyagera en Andorre avant de revenir sur les terrains français dans différents clubs amateurs. L’attaquant essayera d’apporter sa pierre à l’édifice dans la saison qui arrive.

De ce fait, la paillade seras bien représente chez son voisin départemental en espérant pour les joueurs une excellente saison des trois. 

Crédit Photo : FC Sète 34 

 

Valere Germain ne souhaite pas partir du MHSC

Dans une interview accordée au Midi Libre, le Président du Montpellier Hérault Sport Club, Laurent Nicollin, a indiqué que Valere Germain ne souhaitait pas partir malgré l’intérêt d’un club étranger.

J’ai reçu une proposition d’un club étranger, qui ne vient pas de Turquie, mais Valère (Germain) ne veut pas partir. Il veut encore apporter quelque chose. C’est un joueur sur lequel on compte car il a d’énormes qualités. On n’est pas dans l’optique de le vendre.”

100m : Letsile Tebogo, le nouveau Usain Bolt ?

 

Selon Orange Sports :

A seulement 19 ans, Letsile Tebogo est le nouveau phénomène du 100m. Lors des Mondiaux juniors, le Botswanais a encore frappé fort avec un chrono impressionnant pour son âge.

 

 



Letsile Tebogo, retenez bien ce nom. Alors que le 100m cherche depuis quelques années maintenant un successeur au Jamaïcain Usain Bolt, véritable légende de l'épreuve-reine de l'athlétisme, le Botswanais pourrait bien être cette personne tant attendue. En effet, à seulement 19 ans, le natif de Kanye empile les titres et affole les chronos. Déjà titré lors des Championnats du monde juniors 2021 à Nairobi, Tebogo a réussi à conserver son titre sur le 100m mardi dernier, lors des Mondiaux juniors 2022 à Cali. Mieux, le jeune sprinteur a claqué un temps de 9''91 en finale avec une impressionnante facilité, lui qui s'est même permis le luxe de relâcher à environ 30 mètres de la ligne pour chambrer gentiment ses adversaires..

En savoir plus :https://sports.orange.fr/athletisme/article/100m-letsile-tebogo-le-nouveau-usain-bolt-exclu-CNT000001R0uNd.html

La pelouse du stade de la Mosson touchée par le pyricularia

 

Grâce à l’excellent travail des agents de la Métropole de Montpellier, la pelouse du Stade de la Mosson a été classée depuis 2 ans par la Ligue de Football Professionnel (LFP) à la 1ere puis à la 2e place du classement des meilleurs terrains du Championnat de France de Ligue 1.

Cette pelouse de grande qualité est malheureusement touchée depuis quelques jours par un champignon, le Pyricularia. Ce dernier a pu se développer par la combinaison de deux facteurs : les fortes chaleurs prolongées et l’humidité du terrain inhérente à l’arrosage nécessaire à cette saison et à la proximité de la rivière Mosson. 

Malgré l’ensemble des dispositions prises par la collectivité – conseillée par des organismes extérieurs spécialisés (CIRAD, bureau d’études agronomes) – pour préserver la pelouse de cette attaque, les conditions exceptionnelles de chaleur et de sécheresse que connait notre pays et singulièrement notre territoire depuis plusieurs semaines rendent extrêmement difficile l’éradication du Pyricularia. Il est d’ailleurs probable que d’autres terrains du Championnat de France connaissent en cette période la même problématique, déjà rencontrée lors de l’été 2018 dans de très nombreux stades.

Ce dessèchement de la pelouse à certains endroits n’affecte pas à ce jour de façon significative la qualité de l’air de jeu. Les footballeurs montpelliérains devraient donc pouvoir débuter leur saison ce dimanche face à Troyes dans des conditions correctes.

Le retour espéré à des températures plus conformes aux normales saisonnières permettra la plantation de nouveaux semis et ainsi à la pelouse de retrouver dans les prochaines semaines une couleur verte uniforme. La mobilisation des services de la Métropole est totale pour permettre au club d’évoluer sur un terrain dont la qualité serait conforme à celles des années précédentes.

Ligue 1 : Paris grand favori, Monaco et Marseille en outsiders, quatre relégations à venir… Ce qu'il faut savoir sur la saison 2022-2023

 

Selon Orange Sports: Le championnat de France de football lance sa 85e saison, vendredi.

Après deux mois de répit, la Ligue 1 va reprendre ses droits. C'est l'Olympique Lyonnais qui ouvre le bal, vendredi 5 juillet, en recevant le promu Ajaccio au Groupama Stadium. Même si le Paris Saint-Germain a de grandes chances de terminer une nouvelle fois en tête du classement, plusieurs prétendants ont étoffé leur effectif à l'intersaison afin de perturber l'hégémonie parisienne.

La bagarre aura également lieu dans le bas du tableau, puisque quatre équipes seront exceptionnellement reléguées à l'issue de la saison. Pour y voir plus clair, franceinfo: sport vous propose un éclairage sur les forces à présence.

Le favori : Paris Saint-Germain

Sans surprise, le PSG reste le grand favori à sa propre succession. D'autant que les Parisiens se sont renforcés dans tous les secteurs de jeu en enregistrant l'arrivée de trois recrues (Mukiele en défense, Vitinha au milieu et Ekitike en attaque).

Aller plus loin : https://www.francetvinfo.fr/sports/foot/ol/ligue-1-paris-grand-favori-monaco-et-marseille-en-outsiders-quatre-relegations-a-venir-ce-qu-il-faut-savoir-sur-la-saison-2022-2023_5289424.html

Le FFF Tour continue sa tournée des plages en Occitanie.

 

 
La Fédération Française de Football était sur la plage de Port-la-Nouvelle ce mercredi 03 et jeudi 04 ! 
 
Au programme, du Beach Soccer, bien sûr, mais aussi du Futnet, du Golf Foot, du Foot en marchant, du Fit Foot, ainsi que du Cécifoot.
 
Le village est ouvert à tous les licencié(e)s et non licencié(s) de tout âge !
 
Rendez vous sur les futurs étapes en Ligue Occitanie : le  06 & 07 Août au Cap d’Agde ainsi que le 11 et 12 Août au Grau du Roi.
 
Tout savoir sur le FFF Tour : Le FFF Tour
 
Retour en photos sur l’étape :  https://cutt.ly/gZPb8Tk
Par Fabien Barbier

Téji Savanier : « J’ai la mentalité sudiste et Paillade »

 

Dans une interview accordée au Midi Libre, le milieu de terrain du Montpellier Hérault Sport Club, Téji Savanier, est revenu sur son statut de joueur phare au sein de l’effectif pailladin.

« Ce statut-là non. Je suis comme lorsque je suis arrivé ici. Je suis un joueur de Montpellier, chez moi. Mais c’est vrai que la responsabilité de ce brassard de capitaine est très importante. J’essaye d’être le plus utile dans tout ce qui est football et au-delà. C’est une fierté et beaucoup plus de responsabilités que j’essaye d’assumer au mieux (…) Si j’en avais eu peur, je serais parti. Je crois même que ça me donne de la force. J’ai la mentalité sudiste et Paillade et j’essaye de la transmettre aux joueurs qui arrivent. »