3ème Bike & Run et Course d’Orientation de Juvignac

Le club VO2 Triathlon et la Ville de Juvignac proposent, avec le concours, du Département de l’Hérault et le soutien logistique d’Hérault Sport, la troisième édition de leur Bike & Run et Course d’Orientation samedi 19 octobre 2019.

Au départ du Centre de Loisirs de Courpouyran, en milieu semi-urbain et en garrigue, les concurrents par équipes de 2, composées d’un coureur à pied et d’un vététiste, auront le choix entre trois courses chronométrées :

La course La Fontcaude sur 12 km, Les Constellations sur 9 km en course d’orientation et La Plaine sur 3 km en course d’orientation également. Cette dernière associant un enfant et un adulte se situera autour du Parc Saint Hubert.

250 participants sont attendus. 

Lieu : Centre de Loisirs de Courpouyran – Juvignac

Horaires :

9h30 – départ de la Fontcaude
11h – départ des Constellations
11h30 – départ de la Plaine 

En savoir +

Lieu de l'événement : 
Centre de Loisirs de Courpouyran – Juvignac
Contact : 
Denis Hurlin – Président du VO2 Triathlon – 09 51 16 61 28 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Le MHSC dominé ramène un bon point de Marseille (résumé ; notes)

LE RÉSUMÉ DU MATCH EN BREF

Ce samedi après-midi à 17h30, lors de la 6ème journée de Ligue 1, le Montpellier Hérault Sport Club se déplaçait à Marseille pour affronter l’OM. Malgré l’ouverture du score des Pailladins contre le cours du jeu, l’Olympique de Marseille a trouvé les ressources pour égaliser en fin de match. Une fin de match qui aura vu deux expulsés côté marseillais et un expulsé côté pailladin et non des moindres Jordan Ferri. Un excellent résultat pour les Montpelliérains à la vue de la physionomie du match.

LA COMPO DU MHSC

Rulli – Souquet, Mendes, Hilton [c], Cozza, Oyongo – Le Tallec, Ferri, Mollet (Sambia)  – Laborde (Ristic), Delort (Skuletic).

LE RÉSUMÉ DES BUTS

0-1 (17′) : A la suite d’une récupération de balle de Jordan Ferri, le contre s’enclenche,

1-1 (75′)

LES NOTES DES PAILLADINS

  • Geronimo Rulli : 8
  • Arnaud Souquet : 5
  • Pedro Mendes : 5.5
  • Vitorino Hilton : 7
  • Nicolas Cozza : 6
  • Ambroise Oyongo : 6
  • Damien Le Tallec : 5
  • Jordan Ferri : 5
  • Florent Mollet : 5
  • Gaëtan Laborde : 4
  • Andy Delort : 5.5

Le coach montpelliérain a réagi au micro de Philippe Sers après le point du math nul (1 -1) ramené de Marseille par ses joueurs lors de la sixième journée de ligue 1 :

“Le résultat est très bon : faire match nul à Marseille contre une équipe qui est en grande confiance, qui a beaucoup de qualités dans leur jeu. Ils nous ont confisqué le ballon, ils ont eu beaucoup de justesse. Les fois où on a bien sorti le ballon on a pu faire deux trois passes, on s’est créé des occasions on a marqué deux buts, je pense que le premier il n’est pas hors jeu Andy,  il est sur la même ligne, le deuxième oui. On a marqué le but aussi parce qu’on récupère le ballon haut avec Flo il met un beau centre, ils marquent contre leur camp mais c’est de notre faute aussi parce qu’on provoque le but. Après, ils nous ont bousculés, on a été vaillants, on s’est battus jusqu’au bout, défensivement tout le monde s’est arraché pour essayer de gagner le match, malheureusement on n'a pas tenu jusqu’au bout. On a été malmenés quand même par cette équipe de Marseille. Ce soir avec le ballon on n'a pas été bon.

Cap d’Agde : Championnat de France de stand up paddle les 28 et 29 septembre 2019 : un week-end ouvert à tous !

Cap d’Agde : Championnat de France de stand up paddle
les 28 et 29 septembre 2019 :
un week-end ouvert à tous !

Le Cap d’Agde accueille, les samedi 28 et dimanche 29 septembre 2019, le Championnat de France stand up paddle – Sup Race.

Il est organisé, sous l’égide de la Fédération Française de Surf, par la SODEAL et son Centre Nautique, labellisé « Ecole Française de stand up paddle » (EFSUP).

Cette épreuve nationale majeure est à fort enjeu sportif car elle accueillera l’élite française qui fait partie des meilleurs mondiaux, mais ce week-end sera également sportif et ludique pour le grand public, quel que soit son niveau et son âge : il pourra s’essayer gratuitement à de l’initiation, participer à des battles, des courses, des défis, seul ou en équipe, en famille ou entre amis, à chacun de choisir sa formule !

Pour tout cela, un seul lieu de rendez-vous : autour du « Surfing Village », installé à côté du point plage « O’Spot » du Centre Nautique, plage Richelieu Est.

Dans le cadre du label France Station Nautique***, il va y avoir du sport sur la plage Richelieu !

Après avoir accueilli le Championnat de France de SUP en 2017 et une étape de la Coupe de France de SUP race 12’6 en 2018, et en organisant depuis 6 ans le « Tour des Iles en stand up paddle » pendant le « Week-end Bleu », le Centre Nautique a naturellement été choisi pour accueillir à nouveau une épreuve nationale : le Championnat de France de SUP Race dans la catégorie reine de la discipline : le SUP 14 pieds, support adopté dans les compétitions internationales.

Cet événement de stand up paddle tiendra toutes ses promesses, tant côté compétition officielle que côté du public qui aura toutes les occasions de pratiquer cette discipline de façon ludique et variée, sans obligation de licence.

LE PROGRAMME

CÔTÉ ACTIVITÉS POUR LE PUBLIC

Samedi 28 et dimanche 29 septembre :

  • C’est le fil conducteur du week-end : initiations au stand up paddle gratuites et encadrées par des moniteurs du Centre Nautique, labelisé Ecole Française de stand up paddle. Sans rendez-vous ni contrainte, il suffit de se présenter directement sur la plage Richelieu pour se faire prêter matériel et combinaison, et c’est parti pour son premier coup de rame.

Pour ceux qui souhaitent des flotteurs plus techniques, les exposants du « Surfing Village » proposent des tests de matériel.

  • Samedi 28 septembre de 10h à 12h et de 14h à 17h / Dimanche 29 septembre de 10h à 13h

Ambroise Oyongo : “C’est un gros match qui nous attend”

Pour parler à son tour du match face à l’Olympique de Marseille de samedi 21 septembre après-midi (17h30, au Stade Vélodrome), c’est Ambroise Oyongo qui s’est présenté face aux journalistes.

Auteur d’une bonne prestation contre l’OGC Nice, samedi dernier à La Mosson, et de retour en force au sein de l’effectif héraultais (“L’an dernier je revenais de blessure, ça s’est bien passé. Il faut se fixer des objectifs tous les jours, je pense que je suis entrain de retrouver mes qualités et ça fait du bien“), le défenseur Pailladin a évoqué ce qu’il estime être les clés du match contre l’ogre Olympien : “C’est un gros match qui nous attend, si on est solide défensivement on peut faire quelque chose. A nous de bien contrer les attaques de l’OM, je fais confiance à l’équipe pour aller chercher des points. Quand on joue contre des grosses équipes, on a plus de concentration. Il faudra du sérieux“.

Le défenseur montpelliérain a également estimé que, malgré le peu de points engrangés à l’extérieur depuis le début de la saison et les prestations souvent moyennes, “on n’a pas été mauvais à l’extérieur. Si on veut rester dans le top 5 ou le top 10, il va falloir prendre des points à l’extérieur“. Il a conclu son interview avec, comme chaque semaine depuis l’arrivée de celui-ci au club, un petit mot à l’égard de Geronimo Rulli, le gardien du MHSC : “il s’est très bien adapté, il remplace bien Benjamin Lecomte, il nous met en confiance et il s’intègre très bien“.

Championnats nationaux de tambourin : Cournonterral domine la saison

National 1 Masculin : 26 ans après 

Poule des champions
22 ans après le titre National 1 revient à Cournonterral. Il suffisait à Cournonterral de marquer un minimum de 6 jeux contre Cazouls-d’Hérault dans la dernière rencontre de la dernière journée de championnat pour soulever le trophée. Les Cazoulins pouvaient encore réclamer le titre en cas de victoire par plus de 7 jeux d’écart. Les verts de Cournonterral ont mis fin au débat en deux temps. D’abord en marquant 6 jeux puis en s’adjugeant la victoire (13-9).
Dans l’autre rencontre de cette fin de championnat N1 Vendémian a battu Notre-Dame-de-Londres (13-9) et obtient la troisième place.
Poule de maintien
Florensac s’est offert un dernier frisson en battant Gignac (13-12). Un résultat qui ne change rien à leur destiné. Les rouges joueront en Nationale 2 la saison prochaine.
Monceaux-sur-Dordogne a condamné Cournonsec au match de barrage pour le maintien avec une victoire 13 à 10 sur leur terrain de Corrézien.
 
National 2 Masculin :
Poule d’accession :
Les jeux étaient déjà faits pour l’équipe de Cournonterral depuis la 8ème journée de poule de champions. Pressés de soulever le trophée ils n’ont pas forcé leur talent lors de la dernière rencontre contre Cazouls-d’Hérault et se sont inclinés, sans conséquence, 13 jeux à 4.
L’enjeu était du côté des Pennes-Mirabeau et de Viols-le-Fort lors de cette dernière journée. En battant Narbonne (13-9) les Violiens avaient fait le premier pas vers la monté. Mais la victoire de Notre-Dame-de-Londres sur les Pennes-Mirabeau (13-8) leur a assuré l’accession directe en championnat National 1. Les Marseillais des Pennes-Mirabeau devront passer par un match de barrage contre Cournonsec, avant-dernier de N1, pour espérer accéder au championnat supérieur..
Poule de maintien :
La victoire d’Aniane sur Cournonsec (13-9) ne change rien à l’avenir des bleus ciels. Les Anianais sont appelés à jouer en championnat Ligue Occitanie la saison prochaine. Poussan et Pignan se sont partagé la première et la deuxième place avec une victoire de Poussan (13-9) lui assurant la première place.
Castelnau-de-Guers, avant-dernier, devrait aussi évoluer en championnat Ligue Occitanie en 2020.

Laurent Nicollin annonce la fin du mercato estival pour le MHSC

Invité de la toute nouvelle émission de France Bleu Hérault 100% club présentée par Bertrand Queneutte, le Président du Montpellier Hérault Sport Club, Laurent Nicollin, a annoncé que le mercato du club pailladin était terminé. “Oui, le mercato est terminé.”  Il poursuit ses explications. “Comme le coach l’avait dit dès le début, s’il y avait des départs, en fonction des postes ils seront remplacés dans la mesure où les joueurs ne sont pas partis on ne va pas prendre pour prendre”.

Les Pailladins surpris en fin de match par le FC Nantes

LE RÉSUMÉ DU MATCH EN BREF

Ce samedi soir (20h00), lors de la 4ème journée de Ligue 1, le Montpellier Hérault Sport Club à Nantes pour affronter le FC Nantes. Les canaris amoindris, le Montpellier Hérault Sport Club avait l’occasion de ramener un résultat positif de la Beaujoire. Malheureusement, nos Pailladins, sans jus et sans inspiration, n’ont quasiment jamais inquiété les nantais durant cette partie. En fin de match, le capitaine Touré crucifiait les pailladins et donnait la victoire au FC Nantes.

LA COMPO DU MHSC

Rulli – Souquet, Mendes, Hilton [c], Oyongo, Oyongo – Le Tallec (Ristic, Ferri, Mollet (Dolly) – Laborde, Delort (Camara.

LE RÉSUMÉ DES BUTS 

LES NOTES DES PAILLADINS

  • Geronimo Rulli : 6,5
  • Arnaud Souquet : 4
  • Pedro Mendes : 5
  • Vitorino Hilton : 6
  • Daniel Congré : 5
  • Ambroise Oyongo : 5
  • Damien Le Tallec : 4
  • Jordan Ferri : 5.5
  • Florent Mollet : 4
  • Gaëtan Laborde : 5.5
  • Andy Delort : 5

MHSC : défaite de l'équipe (1-0) à Nantes

L’image contient peut-être : une personne ou plus

Fin de match !! Défaite du MHSC (1-0) à Nantes

Interviewé par Philippe Sers, le coach montpelliérain, déçu, regrettait les mauvais choix et les erreurs techniques lors de la défaite de son équipe (1-0) à Nantes.

« On aurait mérité le nul si on avait été beaucoup plus dangereux dans les trente derniers mètres.  On a manqué de justesse technique, des mauvais choix, pour être dangereux. Ils ont été beaucoup plus justes que nous, plus efficace dans ce qu’ils ont fait offensivement. Les choix dans la zone finale nous ont fait défaut. »

Montpellier Beach Masters 2019, c'est ce week-end

 Dans l'enceinte du théâtre Hélios d'Odysseum à Montpellier, assistez aux finales nationales de BeachVolley , l'entrée est gratuite ce week-end !
Et jusqu’au 31 août 2019, venez encourager les meilleures équipes du monde du WorldTour, qui tenteront de décrocher leur qualification aux JO de Tokyo en 2020. 


Vendredi 30 août

12h-15h30 : Huitièmes de finales
15h45-19h : Quarts de finales 

Samedi 31 août

12h : Demi-finales
13h45-15h45 : SIDEOUT des Championnes du MBV 2019, les doubles Championnes de France Senior Wendy Vendual et Laura Longuet face aux Championnes de France Jeunes M17 et M15
16h Petite finale
17h : Finale

Plus d’infos en ligne  http://beachmasters.fr/programme

Pour s'y rendre

Tram - Ligne 1, arrêt Place de France
En bus - Lignes 9, arrêt Place de France.

Michel Der Zakarian : “Ce sera difficile comme contre Lyon”

Par Fleuro Di Nally de mhsconair.com

Au surlendemain d’une victoire extrêmement convaincante face à l’Olympique Lyonnais, les Pailladins ambitionnent de confirmer ce succès lors du déplacement à la Beaujoire, pour y affronter le FC Nantes, samedi soir (20h). C’est Michel Der Zakarian, ancien “canari”, qui s’est présenté en premier face aux médias pour aborder cette rencontre importante pour confirmer le lancement de la saison des Héraultais.

Impossible de ne pas revenir sur la rencontre de Mardi face à Lyon, match qui a visiblement comblé l’entraîneur montpelliérain : “On a fait vraiment un bon match du début à la fin, dans tous les domaines. Lors des deux premières journées, on avait mal exécuté certaines choses. Sur ce match-là, même si Lyon a eu trois occases, on a très, très bien défendu. On peut encore être plus performants dans l’utilisation du ballon“. Cependant, “MDZ” n’est pas du genre à se complaire dans l’autosatisfaction et pour lui c’est un match tout aussi compliqué, contre une équipe en progression, qui attend les Pailladins samedi soir : “Ce sera un bon match contre une équipe qui a fait un bon début, qui a le même nombre de points que nous. Ce sera difficile comme contre Lyon, il y aura de la qualité en face. J’ai croisé Christian Gourcuff quand il était à Lorient, et à Rennes. Je ne sais pas s’il va réussir. Je l’espère pour lui“.

Les Montpelliérains ne sont malgré tout pas sortis indemnes de la débauche d’énergie déployée face à Lyon. Der Zakarian a déploré “des petits bobos mais rien de conséquent, on verra demain (vendredi). Et je récupère Daniel (Congré) qui était suspendu“. On pourrait également se questionner sur l’état d’esprit d’Andy Delort, auteur de son deuxième échec consécutif sur penalty sur deux tentatives. Mais Michel Der Zakarian n’est pas inquiet pour l’attaquant montpelliérain : “J’ai trois tireurs prédéfinis (Delort, Laborde, Mollet). Je leur dis toujours, c’est à vous de prendre la responsabilité. Andy a manqué, il peut marquer le suivant, un autre peut tirer, ça arrive. Bien sûr qu’il a été touché. Il a été nerveux derrière, il s’est précipité mais malgré ça, il a fait un grand match, il a bougé la défense, les trois devant sont généreux comme la saison dernière“. Enfin, à propos de Téji Savanier, le coach Pailladin a donné quelques nouvelles : “Téji travaille bien. Il vient de reprendre la course sur tapis. Ça prend un bon chemin. Il sera peut-être un peu juste pour reprendre après la trêve. On ne va pas se précipiter. Il faut que ça cicatrise bien“.