Premier Grand Bazar 2017 à Béziers

 Du 15 au 16 Septembre 2017 - Braderie - Centre-ville Béziers Commerçants / services à la personne Professionnels du tourisme

Dans tout le centre-ville de Béziers, la CCI Hérault et la Ville de Béziers organisent la 1ère édition du Grand Bazar ! Un grand déballage qui rassemble les commerçants du centre-ville pour fêter la rentrée.

Le Grand Bazar est un NOUVEAU rendez-vous commercial incontournable du centre-ville de Béziers. Cette première édition se déroulera sur 2 jours durant lesquels 140 commerçants du centre-ville proposeront leurs nouvelles collections lors d'un grand déballage ! Une occasion unique de faire de bonnes affaires et de décompresser de la rentrée avec de nombreuses animations prévues à cet effet. 
Les commerçants sont invités à sortir un étal gratuitement devant leur boutique afin de mettre en valeur leurs produits, sous réserve des contraintes inhérentes à la sécurité du public et au passage des véhicules de secours.

  • Brocantes
  • Animations de rue
  • Déambulations musicales
  • Jeux pour enfants
  • Dégustations de produits locaux
  • Jeu de piste spécial avec des BONS D' ACHATS à gagner...

Vendredi 15 et samedi 16 septembre 2017 au Centre-ville de Béziers
Contact : Djamel FRAI Tél. 04 67 809 849 - Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

» inscription

Des économies d'énergie accessibles à toutes les entreprises

Anticiper la hausse du coût de l’énergie en maîtrisant sa consommation énergétique, c’est prendre un avantage concurrentiel et participer à l’effort nécessaire face au changement climatique.

Capture

Dans le cadre du programme CCI Innovation, la CCI Hérault vous propose de découvrir les solutions pour réduire vos factures d'énergie (éclairage, moteur, air comprimé, chauffage, climatisation etc).

MONTPELLIER - mardi 19 septembre 2017 de 8h30 à 10h30

CCI Entreprises - Zone Aéroportuaire Montpellier Méditerranée, Mauguio

BEZIERS - mardi 26 septembre 2017 de 8h30 à 10h30

Sud Formation Béziers, rue Chiclana à Béziers

La participation est gratuite mais l'inscription est obligatoire

Partagez cette invitation à un ami ou un collaborateur :   Voir le programme détaillé

PROGRAMME  : Contexte énergétique Pistes d’actions d’économie d’énergie en entreprise Comment financer les investissements pour maîtriser l’énergie ? Former un réfèrent Energie dans mon entreprise avec le parcours DEREFEI de l’ADEME.

Convention CCI Hérault - UJA

Rendez-vous experts gratuits pour les entreprises et créateurs

André DELJARRY, Président de la CCI Hérault, 1er Vice-Président de la CCI Occitanie et Charles ZWILLER, Président de l’Union des Jeunes Avocats - UJA, ont signé une convention inédite pour accompagner et sécuriser les parcours des chefs d'entreprise et des porteurs de projet en création ou reprise d'entreprise dans l'Hérault.

En savoir plus

Atelier propriété industrielle : protéger sans brevet

Cet atelier est destiné à aider les chefs d'entreprise, les dirigeants et les chefs de projets dont l'activité est dans l'industrie ou les services à l'industrie.
Selon le marché visé, le dépôt de brevet peut sembler démesuré par rapport aux retombées attendues ou à la trésorerie de la société.

Faut-il pour autant se détourner de toute démarche de protection ?
Le brevet reste le titre qui permet de protéger une innovation technique nouvelle. Mais lorsque l'on ne peut pas ou lorsque l'on ne veut pas déposer un brevet, il existe des possibilités de protection et de valorisation partielle.

Vendredi 16 juin 2017 de 09h à 12h
CCI Entreprises - Zone Aéroportuaire Montpellier-Méditerranée à Mauguio
Cliquez ici pour vous inscrire !

Programme :
- Comment choisir la bonne stratégie ?
- Quelles démarches doivent être entreprises pour établir ses droits en l'absence de brevet ?
- Quels sont les différents outils pour les PME ?
- A quels coûts ?

Voir le programme détaillé

Un Petit déj e-business : L'outil de votre marketing en ligne, Google Analytics

Lorsqu'on évoque la notion de site marchand, on pense en premier lieu au positionnement e-marketing, en amont à la mise en ligne du site :
- Quelle est ma cible ? Sur quels canaux internet se trouve-t-elle ?
- Quels avantages concurrentiels mettre en avant ?
- Quels mots clefs ? Quel budget de campagne ? ...

Mais on oublie encore trop souvent, une fois le site en ligne : l'analyse de trafic.

Analyser et repérer les canaux On et Off Line, comprendre le comportement des internautes sur votre site, optimiser le coût d'acquisition client par canal... autant d’éléments fondamentaux, étroitement liés au R.O.I (retour sur investissement) de l'activité.
Cette réflexion nécessite une analyse régulière du trafic, avec un outil approprié tel que Google Analytics.

Programme
- L'analyse de trafic web
- Les canaux de communication
- Les canaux du web
- L'analyse avec Google Analytics
- Conclusion et questions

Jeudi 08 juin 2017 de 8h30 à 11h00
CCI Entreprises - Zone aéroportuaire Montpellier-Méditerranée
La participation est gratuite mais l'inscription est obligatoire

Cliquez ici pour vous inscrire !
Voir le programme détaillé

CCI FINDays : l'appel à candidature est lancé !

Entreprises à potentiel de croissance, start-ups... Vous avez un projet à financer ?
Nous vous donnons rendez-vous le 23 juin 2017 à Montpellier. Les auditions dans l'Hérault se dérouleront en partenariat avec la Communauté d'agglomération Béziers Méditerranée.

En savoir plus

Atelier - Protéger ses créations logicielles

Mardi 30 mai 2017 de 9h à 12h - CCI Entreprises

Chefs d'entreprise, dirigeants et chefs de projets dans l'industrie ou les services à l'industrie VENEZ identifier les règles de la PROPRIÉTÉ INDUSTRIELLE de vos créations logicielles afin de vous défendre contre les agissements préjudiciables.

En savoir plus

Petit Déjeuner CCI Innovation

Comment protéger ses innovations ?

Les entreprises innovent, même sans le savoir. L’innovation n’est pas toujours technique et elle peut se révéler dans toutes les activités. Encore faut-il savoir l’identifier et prendre les mesures nécessaires à sa valorisation.

Chefs d'entreprise, dirigeants, responsable R&D, une variété de stratégies existe en fonction de ses moyens et de son développement pour valoriser ses innovations.

  • Comment conserver ces atouts ?
  • Que peut-on protéger ?
  • Que veut-on protéger ?
  • Quels sont les moyens ?

Le vendredi 05 mai 2017 de 8h30 à 10h30
CCI Entreprises - Zone Aéroportuaire Montpellier-Méditerranée à Mauguio
Cliquez ici pour vous inscrire !

Programme :

  • Savoir identifier les éléments innovants de l’entreprise
  • Savoir identifier les outils juridiques dédiés à la protection
  • Utiliser la propriété industrielle comme outil de développement
  • Mettre en place une stratégie adaptée

» Voir le programme détaillé

L'assemblée territoriale de la CCI Hérault

Ce jeudi 30 mars avait lieu la huitième édition de l’assemblée territoriale de la chambre de commerce de l’Hérault dans la grande salle du théâtre Molière à Sète. Une occasion d'échange sur l'économie proposée par la nouvelle CCI départementale qui entend être une force de proposition au service du développement et de la croissance des entreprises de notre territoire.

La soirée fut ouverte par André Deljarry, président de la CCI Hérault. Celui-ci a rappelé que la région était la plus innovante de France. Il a également félicité le président de la Communauté de Communes du Bassin de Thau, François Commeinhes qui œuvre pour l'attractivité et la mise en avant de l’identité de ce territoire. François Commeinhes qui a pris la parole après le président Deljarry a saisi cette occasion pour annoncer le lancement prochain d’une nouvelle identité visuelle et signature pour la CABT, une marque pour afficher le dynamisme entrepreneurial du bassin de Thau qui profite à tous.

 

La première et plus longue partie de la soirée était consacrée à l’économie mondiale et hexagonale avec la venue de l’économiste et journaliste Emmanuel Lechypre. Celui qui intervient entre autre sur BFFM TV et France Inter a répondu à une première question des plus précises : alors 2017?... Et bien, 2017, a expliqué Emmanuel Lechypre, ne devrait pas être une année aussi mauvaise, voire catastrophique que ce que l’on nous l’a annoncé sans arrêt : " Déjà, malgré la réforme du marché du travail, le climat catastrophique pour les agriculteurs, l’impact des attentats sur le tourisme, l’année 2016 durant laquelle la France n’avait gagné que 1,1 point de croissance n’avait pas été si funeste pour l’économie du pays grâce à une amélioration de l'offre."



au micro :Emmanuel Lechypre

 

En ce qui concerne 2017, il n’y aurait donc pas plus d’inquiétude que cela à se faire. Pour le conférencier, il n’y aura pas de récession aux USA comme certains le prédisent, et la politique résolument protectionniste annoncée par Donald Trump ne pourra jamais être mise en place car ce grands pays, excepté l’automobile et les services, est tout de même dépendant lui aussi du reste du monde - 80% des produits des Etats–Unis étant fabriqués ailleurs. Les prix du pétrole selon l’économiste, ne devraient pas remonter. Le risque d’inflation galopante est bien faible et de toute manière un peu d’inflation n’est pas nuisible au marché, au contraire : "Quant à la Chine, c’est aujourd’hui un pays stable qui n’a plus l’appétit vorace d’il y a dix ans avec ses 7% de taux de croissance. Enfin, l’Allemagne ne fait plus autant de profits qu’avant aux dépens des autres pays européens sur ses exportations."

Ensuite, Emmanuel Lechypre qui s’est plu à citer Bill Gates "le marché est plus grands que nos rêves" a esquissé la société telle qu’elle pourrait être dans quelques années après cette transition technologique que nous sommes en train de vivre . Avant toutes choses, il a écarté l’hypothèse (pour les décennies à venir) de la prise de contrôle du robot sur l’homme. "Plus il y aura de robots plus y aura besoin d’hommes, le rapport entre l’homme et le robot sera celui de la complémentarité a –t-il assuré - le robot étant incapable de toute émotion laquelle continue d’être une denrée précieuse." S’il a rappelé qu’on ne sait jamais exactement ce qu’il va se passer, rappelant que Thomas Watson espérait vendre cinq ordinateurs, l’économiste a affirmé que les règles production ont changé, avec la convergence biens/consommations et une tendance à la relocalisation. Les règles de consommation, elles aussi, ont changé et on se dirige, selon lui, vers une société qui favorisera de plus en plus les circuits courts, la valeur d’usage plutôt que la propriété. Il a brièvement évoqué quantité de nouveaux métiers qu’il est impossible d’imaginer, ou qu’il semblait impossible d’imaginer il y a quelques années comme ces spécialistes qui soignent les « nomophobes », ceux qui souffrent de nomophobie, la peur excessive d'être séparé de leur téléphone mobile (contraction de l'anglais no mobile phone phobia). Ça fait rêver…

Plus sérieusement Emmanuel Lechypre, pour répondre à la question de la couleur du monde de demain, préfère évoquer deux courants opposés. Les "hyper-optimistes" : les entrepreneurs et chercheurs de la silicon valley qui perçoivent la révolution technologique comme une manne inépuisable et une niche de nouvelles activités. Et les "pessimistes", comme Robert Gordon, pour qui la croissance ne reviendra pas comme lors des révolutions précédentes …

Emmanuel Lechypre se laisse tout de même aller à un commentaire personnel , "il ne faut pas reproduire les même erreurs qu’avec la mondialisation qui a laminé la classe moyenne et pour cela il faut des règles " estime celui qui prédit une progression davantage sur le plan du « bien-être » que de « l’avoir ». Et la France dans tout ça? "Son système éducatif est désastreux, le pire de l’UE" selon lui, ce qui pose de sérieux problèmes … "Qui plus est, les français sont ceux qui travaillent le moins dans l’UE et donc, en toute logique, peuvent travailler davantage." Malgré tout Emmanuel Lechypre considère que notre pays est toujours "séduisant" un atout d'ailleurs insuffisamment exploité pour le tourisme, à l’inverse d’un pays tel l’Espagne.

Après Emmanuel Lechypre, Guillaume Abello, premier vice-président de la CCI de l'Hérault est venu remettre leur trophée à trois chefs d’entreprises remarquables de par la longévité de leur engagement dans le commerce.
Les trois lauréats furent Eric Chaveroche dont l'entreprise a investi dans le domaine de l’eau (SPA, piscine etc. etc.) depuis 1864, Jean François Coutelou du Mas Coutelou, qui paraît-il a en réserve du grenache hors d’âge - c’est-à-dire de la moitié du XIX siècle - ses vignes ayant donné jour aux premiers vins en 1848 - et enfin Jacques Cairel , des caves Cairel qui sont dans le négoce depuis 153 ans…
Ces ambassadeurs, après avoir reçu leur trophée ont ensuite remis des cartes de membre aux nouveaux et nombreux ambassadeurs qui se sont retrouvés sur la scène pour la traditionnelle photo de groupe. Il ne restait plus qu'à se rassembler autour d'un apéritif dînatoire pour poursuivre des échanges sur l'économie et sur la CCI Hérault qui réaffirme par cette action, sa capacité d’être force de proposition au service du développement et de la croissance des entreprises de notre territoire.