L'Artothèque Montpellier s'invite à Grabels

Exposition du 6 au 8 avril 2018 à la Salle de la Gerbe à Grabels 

Quatre fois par an, l'Artothèque se déplace dans les communes de la métropole de Montpellier et expose les œuvres d'art d' artistes vivants .

Louer une œuvre d'art originale, que ce soit une peinture ou une sculpture et en changer, tel est le principe de l'arthotèque de Montpellier créée en 2010 en partenariat avec les artistes locaux. Un concept très apprécié par les particuliers et les entreprises moyennant un abonnement de 15€/mois,  une manière de soutenir et de valoriser les artistes régionaux de l'Hérault.

A Grabels, sur les terres de l'association, l'artothèque y  révèle l'art contemporain depuis trois ans. Venez découvrir les créations prêtées par les artistes et rencontrer leurs auteurs le 6 avril à partir de 14h30 - les 7 et 8 avril de 14h30 à 18h à la salle de la Gerbe. 

Vernissage le 6 avril à partir de 19h30 avec la présence des artistes et de toute l'équipe de l'Artothèque.  Ce rendez-vous trimestriel est l'occasion d'échanger des œuvres et de rencontrer et dialoguer avec les artistes.
Si vous désirez emprunter ou échanger une œuvre, c'est également possible aux horaires de permanence, en plus du vernissage :
lHoraires de permanence : le vendredi 6 avril à partir de 14h30 ainsi que les 7 et 8 avril de 14h30 à 18h.

 

Une sortie à Pierresvives durant les vacances de Pâques

Une sortie à Pierresvives durant les vacances de Pâques jusqu'au 27 juillet 2018

Autour de l’exposition « Nous et les autres. Des préjugés au racisme »

Cette « exposition citoyenne apporte un éclairage scientifique sur les mécanismes du racisme et nous confronte sans tabou ni passion à nos idées reçues, nos propres représentations ; l’exposition dissèque et déconstruit les préjugés pour nous inviter à la réflexion sur notre place d’humain et de citoyen dans la société d’aujourd’hui. »

Pour plus d’informations vous pouvez suivre ce lien : http://pierresvives.herault.fr/evenement/nous-et-les-autres-des-prejuges-au-racisme

« L’exposition interpelle le visiteur par sa scénographie immersive, des objets émouvants, des dispositifs interactifs. Le visiteur se retrouve au cœur d’une salle d’embarquement d’aéroport « l’aéroport des préjugés », où il est invité à prendre conscience des mécanismes individuels et collectifs qui conduisent au rejet des autres. »

Qui sont les Muses et Grisettes de Montpellier ?

A LA RENCONTRE DES DAMES DU XVIIEME SIECLE ET DE LA GRISETTE
Exposition à l’Hôtel Sabatier à Montpellier du 10 mars au 3 juin 2018

La capitale héraultaise affectionne ses Grisettes, mais sous ce vocable se cache deux sens, d'une part la sucrerie qui n'est autre que le bonbon historique de Montpellier conçu à base de miel et de réglisse aux vertus thérapeutiques  dont la consommation remonte au Moyen-âge mais c'est aussi un terme qui prend à son compte les petits métiers au féminin en usage dans les mœurs à Montpellier au XIXème siècle.

A mi-chemin entre la fille du peuple et la demoiselle de la bonne société, la renommée de la Grisette illustre à la fois l’histoire économique de la ville, l’élégance des Montpelliéraines et les origines légendaires de la cité surnommée le « mont des jeunes filles ».

Une représentation de la femme au fil des époques 

Conçue comme un reportage sur les métiers et les mœurs à Montpellier où le travail féminin du XIXe siècle ne se réduit pas à celui de l'ouvrière, l'exposition" Muses et Grisettes, les dames de Montpellier"  présente de nombreux supports. Tableaux, lithos, accessoires, costumes, parures, ouvrages anciens jalonnent un parcours consacré aux "Oubliées de l'Histoire",  né d'une recherche récente sur l'histoire des femmes de Montpellier (Histoire de Montpellier et Montpellier, cité des belles dames, Privat, 2016).

Ce projet est un projet collaboratif mutualisant les compétences de différentes filières de l'Université Paul-Valéry- Montpellier 3 et de l'école ArtFx, en collaboration avec les professionnels du musée Fabre et sollicitant de façon inédite la participation d’étudiantes et d’étudiants de divers cursus sous la houlette et la coordination de Maguelone Nouvel-Kirschleger, docteur en histoire, chargé de cours à l’Université Paul-Valéry, et Florence Hudowicz, conservatrice du département des arts graphiques et décoratifs au musée Fabre.

Hôtel de Cabrières Sabatier d’Espeyran – département des arts décoratifs - Musée Fabre
6 bis rue Montpelliéret - Esplanade Charles-de-Gaulle à Montpellier

Visite guidée les dimanches 25 mars, 29 avril et 27 mai 2018 à 15h30
Plein tarif 8€|  Pass’Métropole 7€| Tarif réduit 5.5€

Exposition à visiter tous les jours, mais fermée le lundi de 14h à 18h. Renseignements : 04.67.14.83.00

Exposition d'originaux de Bande Dessinée



   A Octon, non loin du lac du Salagou dans l'Hérault du Samedi 31 Mars jusqu'au Dimanche 6 Mai 2018 
Vernissage le Samedi 31 Mars à 18 h 30  
Exposition d'originaux de bandes dessinées..
Caza ,  Dole , Fabcaro , Fléché , Gerbaud ,
Guitton  , Hugot , Matt Konture , M.Lacan ,  Lourdel , Marthe ,
Masse , Meller ,  Mic ,  Moynot  , Popcube , Rico , Touïs

                            le Dimanche 22 Avril ,  BALAISE BD - day de 14 h à 21 h : Dédicaces , Dessins animés ,BD-Club,
Prix Balaise BD , BD Gravée , buvette , etc .

           Exposition organisée par P.A.R.C. - Pôle Artistique , Réseau Culturel
                          ouverte les Samedis et Dimanches de 14 h à 18h
                              ainsi que le Lundi de Pâques 2 Avril  et le  Mardi 1er Mai
              au Vllage des Arts et Métiers à OCTON - 34800 - Hérault - Chemin de Ricazouls
                                     

"Entre Terre et Mer" au pavillon Sévigné à Balaruc-les-Bains

Entre Terre et Mer" - Exposition Sculpture sur Acier par Christophe BRESSAC -  à la Salle d'Exposition du Pavillon Sévigné - square Bordes, rue Romaine à Balaruc-les-Bains - du jeudi 29 mars au mercredi 04 avril 2018 - Entrée Libre - horaires d'ouverture de 9 h. à 18 h.

            

Patrick Loste expose à Montpellier

Du 10 mars au 7 avril 2018, la Galerie Clémence Boisanté reçoit l'artiste perpignanais Patrick Loste.

Né en 1955, Patrick Loste s’est fait connaître dès les années 80. Il travaille sur des grandes toiles libres ou papiers faits main : il créé des « oeuvres physiques, puissantes, sans cadre ni châssis »,Télérama.

« A partir de thématiques intemporelles : Vénus, loups, tauromachie, paysages et arbres, Patrick Loste transcrit des lambeaux d’impression sans égard à la véracité des représentations. (…) « je ne fabrique pas des concepts mais du « percept » . En un mot, je suis plus près de la grotte Chauvet que de la philosophie. » « C’est plus une démarche viscérale où je ne me pose pas de questions, où je suis le pinceau… ».

Vernissage samedi 10 mars de 11 heures 30 à 13 heures.

Galerie Clémence Boisanté
10 bd Ledru Rollin
34000 Montpellier

Tél. 04 99 61 75 67

Montferrier d'autrefois par les Amis de Baillarguet

 " Un siècle et demi d'images de Montferrier"
Vernissage le 17 mars

Chaque mois, le cercle des Amis du Baiilarguet ouvre les portes de la petite chapelle qui surplombe Montferrier-sur-Lez.

Ce mois-ci du 17 au 25 mars 2018, place est faite aux photographies de l'ancien village, l'occasion de re-découvrir la commune du temps passé. L'exposition, agrémentée de cartes postales anciennes et des photographies d'aujourd'hui, accompagnera la présentation du dernier ouvrage paru par les adhérents de l'association et né à partir du poème "Village" du romancier, poète, auteur pour la jeunesse Jean Joubert. Le livre, accompagné de photographies très originales de Louis Gabart, écrivain et historien, sera mis en vente au prix de 15€. 

A découvrir, par exemple, en stéréoscopie, une vue  de Montferrier de 1858. 

Et sur rendez-vous, tél : 06 68 50 25 16

Chapelle de Baillarguet
Chemin de Notre Dame de Baillarguet, 34980 Montferrier

Ouverture les week-ends de 15h à 18h

 Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. 

12 sculpteurs à l'ARPAC tout le mois de mars

Parcours de Sculpteurs à Castelnau-le-Lez jusqu'au 31 mars 2018

L’exposition est en place jusqu’au 31 mars 2018 dans le parc et dans les salles et une visite festive est organisée en présence des artistes le dimanche 18 mars.

Tous les jours sauf le lundi de 15h à 19h. Présence des artistes dimanche 18 mars 2018 de 15h à 18h.

ARPAC - Fondation Pioch Pelat
Allée Marie Banégas - 511, route de la Pompignane à Castelnau-le-Lez

Entrée libre, tous publics. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

    

 

Exposition et danse au Chai du Terral

JEUDI 8 MARS

au CHAI du TERRAL

à SAINT JEAN DE VEDAS

Performance 18h30 en résonance avec les dessins de Celine Otero.

Suivi, à 18h45, par une performance engagée de Julie Paris, Marie Nilkomul et Sancko, musique et son Igor Vichnevsky

Dans le cadre de l'exposition For WOMEN-Chaiz'elles avec Celine Otero, Sancko et Julie Paris,

Galerie au Théâtre du Chai du Terral du 8 au 30 mars, VERNISSAGE 8 Mars 18h

Portraits d'amphibiens aux Salines

Dans les salines de Villeneuve-lès-Maguelone, 300 hectares de zones humides protégées, moins connues que la Camargue et pourtant très riches, une exposition à voir jusqu'au 13 juin 2018.

A l’occasion de l’opération nationale Fréquence Grenouille un événement qui sensibilise le public à la préservation de la biodiversité, le Conservatoire des Espaces Naturels accueille à la Maison du Site Naturel Protégé des Salines, l’exposition photographique « Portraits d'amphibiens » d’Henri Willem.

A l'intérieur de la maison du dernier saunier licencié à la fermeture de l'exploitation des salins de Villeneuve du XIIe siècle à la fin des années 60, vous pouvez admirer ces magnifiques portraits de batraciens dans les mares.

En semaine, du 13 février au 13 juin 2018, de 10h à 12h et de 14h à 16h.

Entrée libre

Plan d'accès du Site naturel protégé des Salines de Villeneuve

Le Corbusier au Musée Soulages

Une exposition réalisée en partenariat avec  la Fondation Le Corbusier du 24 janvier au 20 mai 2018.

bvbvCaptureEn 2005, Pierre Soulages et son épouse Colette font don d’une collection exceptionnelle de 250 œuvres et 250 documents à la communauté d’agglomération du Grand Rodez. Cette donation est alors la plus importante octroyée en France par un artiste vivant. Elle sera labellisée « Musée de France » et, afin de l’accueillir, le Grand Rodez engage les démarches nécessaires pour l’édification d’un nouvel équipement culturel sur le site du Foirail. Commence alors la grande aventure du Musée Soulages et de sa création.

Depuis l’ouverture du musée en mai 2014, les collections sont également enrichies par des dépôts d’œuvres de Pierre Soulages provenant de musées ou de collections. Cette donation constitue le fonds le plus complet sur les 30 premières années de créations de l’artiste et témoigne une volonté des époux de transmettre une expérience d’artiste pour la vision d’une création plus universelle.

Alors que 2017 a marqué la consécration de ses architectes (RCR Arquitectes) à travers la remise du prestigieux prix Pritzker, le musée Soulages met à l’honneur une des grandes figures de l’architecture et de l’urbanisme du vingtième siècle : Le Corbusier.

Proposée en étroite collaboration avec la Fondation Le Corbusier à Paris, l’exposition « L’Atelier de la recherche patiente, un métier » est une création spécifique pour Rodez, qui s’articule autour de l’ouvrage testamentaire éponyme de Le Corbusier. Publié en 1960, ce livre, rédigé, mais également composé par Le Corbusier lui-même, donne à voir l’étendue de son cheminement intellectuel et plastique, souvent réduit à tort à l’architecture seule…

En corrélation avec l’ouvrage, l’exposition propose une sélection de peintures, sculptures, photographies, maquettes, tapisseries et dessins au sein d’une scénographie inédite, pour donner à voir et à comprendre ce fameux concept que Le Corbusier aimait appeler « synthèse des arts ».

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie