Commerçants Castelnauviens diplômés du label "Préférence Commerce" de la CCI Hérault



Ce mercredi 13 décembre, 7 commerçants castenauviens se sont vus décerner par la CCI de l'Hérault le label "Préférence Commerce" qui récompense leur démarche qualité d'accueil et de services auprès de leur clientèle.


      - Frédéric Plenecassagne - Wineloft,




      - Nicole et Mathieu Nouvel - Azema Musique,






     - Garcia Laurent - Acredit Courtage,




    - Alexandrine Perrin- Temporis,




    - Nicole Ancourt et Renaud Odinet - Garage Peugeot  AO34,




     - Christine Duchassin - Clean Sud,







     - Régis Polle - Fleurs de Campagne   






ont ainsi rejoint le réseau des 65 commerçants de l'Hérault, déjà labellisés.

En signant la convention "Préférence Commerce"en mai 2017, le Maire de Castelnau-le-lez, Frédéric Lafforgue, s'était associé à cette démarche qui, pour chaque commerçant se déroule en 7 étapes:
-  diagnostic individuel pour faire un état des lieux du point de vente,
-  Restitution d’un diagnostic et de préconisations par un conseiller commerce,
-  Visite d’un client mystère, 
-  Bilan et plan d’actions au cours d’un entretien individuel,
-  Un comité de professionnels se prononce alors sur l’obtention de l’agrément, valable 2 ans,
-  Le conseiller commerce recueille l’avis du commerçant sur la démarche Préférence Commerce
-  Promotion et valorisation de l’engagement du commerçant.



Le Président de la CCI de l'Hérault, André Deljarry, a salué le dynamisme de la ville qui a d’ailleurs mis en place depuis deux ans plusieurs outils comme la Mission économie et emploi, le Club des entrepreneurs et un Comité des Experts, facteurs essentiels de l’attractivité du territoire. Cette remise de diplômes, en présence aussi du Vice Président commerce de la CCI de l'Hérault Jean Marie Sevestre, du Maire de Castelnau, Frédéric Lafforgue et de la déléguée  Commerce Anne Van Petersen, des associations de commerçants « Europe Avenue » et « l’Aube Rouge », présidées par Plennecassagne Frédéric et Nouvel Nicole, très impliqués dans ces actions, s'est terminée par une sympathique collation au Wineloft.

Dépistage gratuit du diabète le 14 novembre

A l'occasion de la journée mondiale du diabète, la clinique du Parc de Castelnau-le-Lez organise une journée de dépistage gratuit dans le hall de 10h à 16h. Visiteurs, patients et grand public pourront se renseigner auprès du personnel médical mardi 14 novembre 2017.

Augmentation du diabète en France

Chaque année, le nombre de cliniques participants à cette action de dépistage du diabète augmente. Cela témoigne de l'importance de l'engagement du secteur hospitalier privé dans la prévention. Cela témoigne également de l'importance qu'il y a à lutter contre le diabète qui est un fléau méconnu. Ce dépistage s’adresse à tout le monde et ne prend que quelques secondes : une petite piqûre au bout du doigt, pour un diagnostic immédiat.

La France compte aujourd’hui près de 3 millions de diabétiques. Si rien n’est fait, ce chiffre doublera dans notre pays d’ici 10 ans, selon les prévisions de l’OMS. Pourtant, un simple dépistage permettrait d’éviter des complications graves (amputation, cécité, AVC, décès…). Le diabète est en général diagnostiqué seulement cinq à dix années après son démarrage. 

Eviter le diabète en se faisant diagnostiquer

Le taux de prévalence du diabète en France ne cesse d’augmenter. 1 adulte sur 11 est atteint de diabète et d’ici 2040, ce sera 1 adulte sur 10. Chez 46.5% des adultes atteints de diabète, la maladie n’est pas diagnostiquée. Le diabète de type 2 survient habituellement à l’âge adulte et chez des personnes qui présentent une obésité ou un surpoids. Une meilleure hygiène de vie (activité physique, alimentation équilibrée) pourrait retarder de 10 ans l’apparition du diabète chez les sujets prédisposés. 

Silencieux et indolore, le diabète de type 2 peut passer longtemps inaperçu et ne se révéler qu’à l’occasion d’une complication. Le diabète est un facteur de destruction irréversible de la santé* : 
• 1ère cause d’amputations (hors accidents) avec 8 000 cas par an en France
• 2ème cause d’accidents cardio-vasculaires
• 25% des cas de maladies détruisant les reins lui sont imputables
• 1ère cause de cécité après 65 ans, plus de 1 000 cas par an

Grâce au dépistage, de nombreux cas de diabète peuvent être diagnostiqués et des complications peuvent être évitées. Le dépistage est simple et indolore. Il ne faut pas hésiter ! 

* source : Fédération Française des Diabétiques 

Tremplin des Nuits du Chat

En partenariat avec la MJC de Castelnau-le-Lez, l'association Les Nuits du Chat organise à l'occasion du festival, pour la deuxième année consécutive, un tremplin ouvert aux talents du département, pour leur permettre d'accéder et de se faire repérer à l'occasion du festival le vendredi 10 novembre 2017 à 19h30.

Ouvert à toute formation musicale au répertoire de chanson française, et composée d'au maximum trois personnes, le lauréat aura le privilège d'ouvrir la soirée en première partie de Carmen Maria Vega dont le spectacle est fixé au jeudi 23 novembre 2017 à l'Agora du Crès.

Fusion des scènes ouvertes et des Nuits du Chat

Mais qui sera la première partie de Carmen Maria Vega ? Murielle Holtz, Marion Sila, Les Magiciens du Quotidien, Gwen, Pascale Olivier, Three Cotton Bluesers, et Kijoté : ces 7 groupes sélectionnés ont 15 minutes pour convaincre le jury du Festival des Nuits du Chat ! Le public fait également partie du jury ! Les artistes devront donc également séduire les spectateurs avec leurs compositions en français pour gagner leur soutien. Samuel Covel  a été le lauréat du tremplin 2016, il a ainsi partagé la scène de Tom Poisson !

Centre André Malraux de Castelnau-le-Lez
Ouverture des portes à 19h30, début des passages : 20h30 Entrée libre - Repas partagé, chacun amène un petit quelque chose.

Peintures de Delphine Cazenave de Saint Laumer

MJC de Castelnau-le-Lez du 6 au 17 novembre 2017
Vernissage le lundi 6 novembre 2017 à 18h30

La dynamique équipe du Centre André Malraux reçoit dans ses locaux Delphine de Cazenave de Saint Laumer artiste peintre castelnauvienne qui présentera son exposition de toile « Nuances » du 6 au 17 novembre prochain.
Un thème majoritairement lié au bord de mer qu’elle affectionne mais qui n’est pas son seul sujet de prédilection. Elle utilise l’acrylique mélangée à des pigments, du mortier et de la terre pour donner de la matière en fond de toile. Elle attache une importance particulière à la lumière, un travail qui est tout aussi utile dans sa profession de décoratrice d’intérieur.

Le point commun entre ces deux activités ? Proposer à son public ou ses clients un espace serein où ils se sentent bien où ils peuvent se laisser aller à rêver. Après l’Espace Saint-Ravy, le château de Flaugergues, Delphine de Cazenave s’installe à la MJC pour faire découvrir un nouveau travail, plus spontané, aux techniques variées.

Sho Asakawa à l'ARPAC

L’ARPAC accueille en ce mois de septembre les oeuvres de Sho ASAKAWA du 1er au 23 septembre 2017.

Sho Asakawa est née au Japon, vit et travaille en France depuis 1987. Elle se consacre à la technique de l'encre de chine sur papier du Japon et a exposé à la maison d'Emma à Saint-Mathieu-de-Tréviers en 2016 dans notre département de l'Hérault. Les travaux présents dans cette deuxième exposition qui lui est destinée à la Fondation Pioch Pelat de Castelnau-le-Lez ont été réalisés entre 2014 et 2017, et certains ont été créés pour cette exposition intitulée "Sans doute, rendre heureuse".

La réalisation d’un "Sumi-é " - peinture japonaise traditionnelle d’origine chinoise - dont elle ne suit pas forcément les règles de technique conventionnelles, mais respecte son essence, se fait en l’utilisant comme source et méthode personnelle. La feuille du japon, ses fibres, absorbent les contours ; l’encre de chine lui permet  tantôt de faire ressortir une ligne caressante et fragile tantôt un aplat noir volumineux.
Ses oeuvres mènent à l'imaginaire.

Tous les jours sauf le lundi de 15h à 19h. Présence de l'artiste dimanche 17 septembre de 15h à 20h.

ARPAC - Fondation Pioch Pelat
Allée Marie Banégas - 511, route de la Pompignane à Castelnau-le-Lez

Entrée libre, tous publics.

François Rouan décoré

Né à Montpellier en 1943, l'artiste plasticien fut l'invité du sénateur maire de Castelnau-le-Lez, commune voisine, au côté de son ami peintre Pierre Fournel résidant dans la ville. Après la visite de l'église romane Saint Jean Baptiste du XIIème siècle  où il avait créé neuf vitraux en monochromes bleu ou jaune en 1994 avec le concours de l'atelier Simon Marq, maître verrier à Rouen dans le cadre de la restauration de l'édifice, Jean-Pierre Grand lui remit la médaille de la ville. Peu avant, le cortège s'était présenté au Musée régional de la Résistance et de la Déportation.

Et Jusqu'au 30 avril 2017, sa ville natale présente l'exposition "François Rouan, Tressages, 1966-2016 au Musée Fabre.

Bienvenue aux nouveaux citoyens

A quelques semaines des élections présidentielles (23 avril et 7 mai) et des législatives (11 et 18 juin), la municipalité de Castelnau-le-Lez a  organisé une cérémonie de citoyenneté à laquelle une cinquantaine de jeunes étaient conviés.

17264530_10211073689029611_2785119533006898227_n.jpg

Jean Pierre Grand, maire accompagné des adjoints et des conseillers départementaux avaient invité les jeunes de 18 ans inscrits pour la première fois sur la liste électorale. Une cérémonie ayant pour but de leur remettre la carte électorale et le livret du citoyen et de sensibiliser les jeunes adultes sur l'importance du droit de vote.

1ère pierre pour la résidence des seniors

Pose de la première pierre du complexe polyvalent KIASMA en présence du maire Jean-Pierre Grand

L'ancienne friche Mas-Rochet fera place sous peu à un futur quartier résidentiel comprenant 426 appartements dont 116 logements sociaux, une résidence de standing et des commerces. Ce programme immobilier sortira de terre en 2017.