Le Crous de Montpellier-Occitanie reste joignable durant toute la période estivale !

Peut être une image de une personne ou plus et texte qui dit ’Contacter nos services BOURSES ET CVEC PAR TÉLÉPHONE AU 04 73 34 64 14 DU LUNDI AU VENDREDI 11H-17H PAR INTERNET SUR MESSERVICES.ETUDIANT.GOUV.FR RUBRIQUE ASSISTANCE (EN BAS DE PAGE) Fermeture de l'accueil physique du Crous du au 13 août inclus SOCIAL PAR MAIL À <span id=Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. PRÉCISEZ NOM, PRÉNOM, INE, DATE DE NAISSANCE, SECTEUR D'ÉTUDES, TÉLÉPHONE ET OBJET DE DEMANDE Crous Montpellier Occitanie 85083 crous-montpellier.fr LOGEMENT PAR MAIL À Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. PRÉCISEZ NOM, PRÉNOM, INE, DATE DE NAISSANCE, TÉLÉPHONE ET OBJET DE LA DEMANDE’" width="760" height="399" style="margin: 10px auto; display: block;" />Le Crous de Montpellier-Occitanie reste joignable durant toute la période estivale !
Bourse/CVEC, hébergement, service social, accueil service centraux, restauration...
Toutes les infos pour le joindre ici
Vous êtes boursier et encore à la recherche d'un logement ?
Une information sur le moyen de paiement Izly ?
Attention, il n'y aura pas de réponses aux commentaires et messages privés du 22 juillet au 20 août (facebook, instagram, twitter)

Les nouveautés du fonds de solidarité en juin

Le formulaire de demande d'aide du fonds de solidarité pour les entreprises en difficulté au mois de juin 2021 est en ligne. La demande est disponible en ligne dès maintenant.

En juin, le fonds de solidarité est adapté selon le décret n°2021-840 du 29 juin 2021 pour accompagner les entreprises pendant les étapes de réouverture. Sur le site impots.gouv.fr, le formulaire de demande d'aide au titre des pertes de chiffre d'affaires du mois de juin 2021 est ainsi accessible depuis le 19 juillet 2021. Les demandes peuvent être déposées jusqu'au 31 août 2021.

Les nouveautés du fonds de solidarité en juin

Sont concernées par ce dispositif les entreprises ayant été créées avant le 31 janvier 2021. Elles doivent avoir bénéficié du fonds de solidarité au titre du mois d'avril ou de mai et appartenir à l'une des deux catégories ci-dessous :

  • les entreprises qui continuent à subir une interdiction d'accueil du public et ont subi une perte de chiffre d'affaires d'au moins 20 %. Elles bénéficieront d'une aide mensuelle égale à 20 % du chiffre d'affaires de référence ;
  • les entreprises ayant subi une perte de chiffre d'affaires d'au moins 10 % et appartenant aux secteurs S1 / S1bis / commerce de détail (à l'exception des automobiles et des motocycles) ou réparation et maintenance navale domiciliées dans certaines territoires ultramarins (La Réunion, la Guadeloupe, la Martinique, Saint-Martin, Saint-Barthélemy ou en Polynésie française). Ces entreprises bénéficieront d'une subvention au titre du mois de juin égale à respectivement 40 % et 30% de la perte de chiffre d'affaires dans la limite de 20 % du chiffre d'affaires de référence.

Pour chaque période mensuelle considérée, l'aide versée est limitée à un plafond de 200 000 euros au niveau du groupe.

En outre, le texte prévoit la reconduction, pour le mois de juin, de l'aide de 1 500 euros pour les entreprises de moins de 50 salariés ayant perdu 50 % de chiffre d'affaires et domiciliées dans les territoires faisant l'objet de mesures de confinement pendant au moins 10 jours au cours de la période mensuelle considérée.Le décret prolonge par ailleurs le fonds de solidarité jusqu'au 16 août 2021.

Comment demander l'aide du fonds de solidarité ?

Les entreprises éligibles doivent se connecter à leur espace particulier (et non sur leur espace professionnel habituel) où elles trouveront dans leur messagerie sécurisée sous « Écrire » le motif de contact « Je demande l'aide aux entreprises fragilisées par l'épidémie Covid-19 ».

Plusieurs éléments et justificatifs doivent être fournis :

  • numéro SIREN, SIRET de l'entreprise,
  • une déclaration sur l'honneur attestant que l'entreprise remplit les conditions et l'exactitude des informations déclarées, notamment s’agissant des dettes fiscales ou sociales,
  • la somme des montants perçus par le groupe au titre des aides de minimis,
  • une estimation du montant de la perte de chiffre d'affaires,
  • les coordonnées bancaires de l'entreprise.

Entreprises : 3 conseils pour protéger vos données sensibles lors de vos déplacements à l’étranger

Vous voyagez souvent à l’étranger pour des raisons professionnelles ? Attention à vos données sensibles sur vos ordinateurs, tablettes et smartphones ! L’Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (Anssi) met à disposition un livret des bonnes pratiques pour vous aider à protéger vos informations. Voici 3 conseils à appliquer pour protéger vos données sensibles.

Dans votre ordinateur, votre tablette ou smartphone, vous transportez peut-être des données confidentielles que vous utilisez pour votre travail. Restez vigilant, ces données sont vulnérables et pourraient être facilement dérobées ou dupliquées. Voici quelques conseils.

Conseil n°1 : Surveillez vos appareils

Il est préférable que les appareils (ordinateurs, tablettes, smartphones, disques durs, clés USB) que vous utilisez pendant votre voyage soient des appareils dédiés à la mission, qui ne contiennent pas d’autres fichiers confidentiels.

Surveillez attentivement vos appareils et gardez-les près de vous afin d’éviter un vol.

N’utilisez pas les appareils qui vous ont été offerts : ils peuvent contenir des logiciels malveillants. Pour les mêmes raisons, ne connectez pas vos appareils sur des postes informatiques dont vous n’êtes pas sûr.

En cas de perte, vol ou saisie par les autorités d’un équipement, vous pouvez vous rapprocher du consulat français.

Conseil n°2 : Créez un mot de passe fort et chiffrez vos données

Avant votre mission, pensez à effectuer une sauvegarde de vos fichiers et à la placer dans un lieu sûr. Vous pourrez ainsi retrouver vos données à votre retour en cas de perte, vol ou saisie.

Afin de bien protéger vos données sur votre appareil, créez un mot de passe fort et sécurisé. Modifiez votre mot de passe à votre retour en France.

Si vous en avez la possibilité, il est préférable de ne pas avoir vos données confidentielles sur vos appareils pendant votre voyage. Il est plus sécurisé de récupérer vos documents chiffrés sur le lieu de votre mission, en accédant au réseau sécurisé de votre organisme ou en vous connectant à une boîte de messagerie en ligne dédiée au transfert de données chiffrées, par exemple.

Enfin, pensez à supprimer l'historique de vos appels et de vos navigations régulièrement.

Conseil n°3 : Restez vigilant lorsque vous connectez vos appareils

L’accès à internet dans les cybercafés, les hôtels ou les lieux publics ne garantit aucune confidentialité. Restez vigilant lorsque vous vous connectez.

Ne rechargez pas vos équipements dans les bornes électriques libre-service. Ce type de bornes peut copier vos données.

Le guide complet

Les différences entre bivouac et camping sauvage.

 
Le bivouac est une pratique principalement utilisée par les randonneurs, les alpinistes, les vététistes qui n'ont d'autre choix que de s'installer ponctuellement dans la nature pour dormir, étant trop éloignés des infrastructures d'hébergement.
La camping sauvage, quant à lui, est une pratique du campeur sauvage qui dispose d’un moyen de transport motorisé
(camping-car, combi, voiture…) et qui tend à rester plusieurs jours sur un même lieu, souvent proche de la civilisation (parking, bord de route, champs…)
Même si dans les deux cas, le but recherché reste celui de dormir et de repartir à l’aventure, les adeptes de l’un ou
de l’autre sont soumis au respect des mêmes règles :
▪Être respectueux de l'espace de vie ou naturel choisi pour l'installation.
▪Minimiser son installation en utilisant des tentes légères à faible encombrement.
▪Avant de se coucher, vérifier à ce que rien ne soit laissé en dehors de l'abri (bouteilles vides, ordures, chaises...)
▪Ne pas donner l'aspect d'un squat aux éventuels passants ou aux autorités.
▪Éviter d'être intrusif et ne rester qu'une seule nuit au même emplacement.
▪Il est toujours préférable d'arriver tard et de repartir tôt.
▪Pour le camping sauvage sur des champs ou parcelles privées, il est nécessaire de demander l'autorisation aux propriétaires potentiels.
▪Au moment du départ, ne laisser aucune trace de son passage et laisser l'endroit plus propre qu’avant son arrivée.
 
 
NB : Il y a des réglementations particulières concernant la proximité de certains lieux comme les lieux classés ou protégés tout comme le lac du Salagou...
Certaines municipalités possèdent une réglementation spécifique.
Pour compléter ces informations, dans l’Hérault, la réglementation concernant l’emploi du feu est très stricte.
Il est interdit de brûler des végétaux, de réaliser des feux de camp ou des barbecues en zone végétalisée hormis dans
les zones disposant des infrastructures prévues à cet effet.
Afin d'en savoir plus et de découvrir les sites du département offrant cette alternative, ou d'en connaître davantage sur la législation,  rendez vous sur le site www.campingsauvage.fr

Covid-19 : la fin du port du masque dans les lieux soumis au pass sanitaire est-elle vraiment raisonnable ?

Lire sur FranceInfos.fr :

"Pour le ministre de la Santé, cette mesure va "améliorer le quotidien des Français". Mais pour les scientifiques interrogés par franceinfo, il est trop tôt pour enlever le masque à l'intérieur.

Cinémas, musées, établissements sportifs... Le port du masque ne sera plus obligatoire pour le public dans les lieux où l'entrée est conditionnée à la présentation d'un pass sanitaire. C'est ce qu'a annoncé, mardi 20 juillet, le gouvernement, à quelques heures de l'examen par l'Assemblée nationale du projet de loi relatif à la gestion de la crise sanitaire. Cette annonce peut paraître surprenante alors que la quatrième vague est là, du fait de l'extrême contagiosité du variant Delta. Surtout, certaines communes ou départements, comme les Pyrénées-Orientales, réimposent le port du masque en extérieur. Alors que pensent les scientifiques de cette mesure ?"........................................

Poursuivre sur : https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/pass-sanitaire/covid-19-la-fin-du-port-du-masque-

 

Face Mask, Covid-19, Epidemic

États-Unis : un gigantesque poisson coloré découvert sur une plage

Selon Orange.fr : insolite

Un poisson tropical de 45 kilos a été retrouvé sur une plage de l'Oregon, aux États-Unis. Sa présence est rare dans la région.

Le Seaside Aquarium va organiser une dissection pour étudier l'espèce encore méconnue.  

C'est une drôle de découverte pour les habitants de Seaside que rapporte CNN ce mardi 20 juillet. La semaine dernière dans l'Oregon, aux États-Unis, un poisson tropical de 45 kilos a été retrouvé sur la plage de Sunset Beach, à Seaside.......

 

Voir et lire sur : https://actu.orange.fr/monde/etats-unis-un-gigantesque-poisson-colore

Commerces, cafés, trains... Où allez-vous pouvoir enlever le masque en présentant votre pass sanitaire ?

 

La fin de l'obligation du port du masque dans les lieux soumis au pass sanitaire anti-Covid-19 figure dans un décret paru au Journal officiel mardi 20 juillet. 

"Les obligations de port du masque (...) ne sont pas applicables aux personnes ayant accédé aux établissements, lieux et événements" soumis au pass sanitaire, stipule le texte. "Le port du masque peut toutefois être rendu obligatoire par le préfet de département lorsque les circonstances locales le justifient, ainsi que par l'exploitant ou l'organisateur", précise le décret. 
Le ministre de la Santé répond en direct aux questions des auditeurs d'RTLpar rtl.fr....

Aller plus loin : https://actu.orange.fr/france/commerces-cafes-trains-ou-allez-vous-pouvoir-enlever-le-masque

Aide aux jeunes diplômés et anciens boursiers

Dans le cadre du plan « 1 jeune, 1 solution », le Gouvernement a décidé d’attribuer une aide financière aux jeunes diplômés depuis 2020 qui recevaient une bourse de l’enseignement supérieur sur critères sociaux.

De quoi s’agit-il ?

Cette aide financière vient en soutien aux jeunes diplômés qui ont achevé leurs études supérieures et ont des difficultés à trouver un emploi du fait de la crise sanitaire. Elle est réservée aux étudiants qui percevaient une bourse ou une aide sur critères sociaux.

D’un montant équivalant à 70% du montant net de la bourse, cette aide est versée pendant quatre mois consécutifs. Une aide forfaitaire complémentaire de 100 euros est versée lorsque le jeune habite dans son propre logement.

Qui peut en bénéficier ?

Elle concerne tous les jeunes de moins de 30 ans, diplômés en 2020 ou 2021 d’un bac +2 minimum, inscrits à Pôle emploi et ayant bénéficié d’une bourse sur critères sociaux au cours de leur dernière année d’étude.

Plus de détail sur les conditions pour en bénéficier.

Comment en bénéficier ?

Si vous pensez y avoir droit, déposez une demande d’aide au plus tard le 31 décembre 2021 en remplissant le formulaire [PDF-131 Ko] qui se trouve en téléchargement sur le site de pole-emploi.fr.

Tous les détails sur l’aide et contact utile

Consulter le site de Pôle emploi

Surréservation : quels sont vos droits si l'embarquement vous est refusé ?

Le surbooking, ou surréservation, est une pratique des compagnies aériennes qui consiste à vendre plus de billets que de places disponibles. Vous partez en vacances en avion ? Vous pourriez être concerné par cette pratique et vous voir refuser l’embarquement. Dans ce cas, quels sont vos droits ?

Surréservation : qu'est-ce que c'est ?

Le surbooking (ou surréservation) est une pratique autorisée qui consiste pour une compagnie aérienne à vendre plus de billets que de places disponibles.

Sur certains vols, la législation européenne vous garantit une assistance et une indemnisation financière si la compagnie aérienne vous refuse l’embarquement pour cette raison.

Surréservation : à quelle assistance avez-vous droit ?Aéronefs, Atterrissage, Aéroport, Boing

Lorsque l’embarquement vous est refusé pour cause de surbooking, 2 options s'offrent à vous :

  • attendre un autre vol vers la même destination 
  • renoncer à votre vol.

Vous décidez d’attendre un autre vol

La compagnie aérienne doit alors :

  • vous offrir un vol vers la même destination, dans des conditions équivalentes (même classe) et sans paiement supplémentaire
  • vous fournir gratuitement rafraichissements et restauration dans le délai d’attente
  • vous garantir un hébergement et le transport entre l’aéroport et le lieu d’hébergement s’il n’y a pas de possibilité de prendre un autre vol le jour même
  • vous offrir deux appels téléphoniques, télex, télécopies ou courriels.

Vous décidez de renoncer à votre voyage

La compagnie aérienne doit vous proposer le remboursement intégral de votre billet dans un délai de 7 jours francs.

Pour obtenir ce remboursement, vous n’avez pas à faire de démarche supplémentaire.

Lire aussi :Annulation d'un billet d'avion : quel remboursement pouvez-vous obtenir ?

Surréservation : à quelle indemnisation financière avez-vous droit ?

Lors du refus d’embarquement, la compagnie aérienne doit vous remettre une notice écrite vous expliquant comment effectuer une demande de dédommagement. Vous devrez alors envoyer cette demande par lettre recommandée avec accusé de réception, en suivant les instructions de la notice.

Le montant de l’indemnisation auquel vous pourriez avoir droit est calculé en fonction du retard total à l'arrivée et de la longueur du trajet prévu :

  • pour tous les vols jusqu’à 1 500 km : l’indemnisation est de 250 € (125 € si le retard ne dépasse pas 2 h)
  • pour les vols dans l’Union européenne de plus de 1 500 km : l’indemnisation est de 400 € (200 € si le retard ne dépasse pas 3 h)
  • pour tous les vols entre 1 500 km et  3 500 km : l’indemnisation est de 400 € (200 € si le retard ne dépasse pas 3 h)
  • pour les vols de plus de 3 500 km:
    • pour un trajet au sein de l'Union européenne : l'indemnisation est de 400 € (200 € si le départ de ne dépasse pas 2h)
    • entre une pays de l'Union européenne et un pays hors Union européenne : l’indemnisation est de 600 € (300 € si le retard ne dépasse pas 4 h).

Lire aussi :Bagage perdu ou endommagé... La compagnie aérienne vous doit des comptes

Surréservation : quelles sont les conditions pour que vos droits à assistance et indemnisation financière soient effectifs ?

Le droit à assistance et indemnisation financière dépend de 3 critères :

  • le pays de départ de votre vol
  • le pays d'arrivée de votre vol
  • la nationalité de la compagnie aérienne.
 Vols concernés par le droit à l'assistance et à l’indemnisation
Pays de départ en Europe* en Europe* hors d'Europe hors d'Europe hors d'Europe
Pays d'arrivée en Europe* hors d'Europe en Europe* en Europe hors d'Europe
Nationalité de la compagnie aérienne toutes les nationalités toutes les nationalités européenne non européenne toutes les nationalités
Avez-vous droit à l'assistance et à l'indemnisation financière ? Oui Oui Oui Non Non

*Les pays européens concernés sont les pays de l'Union européenne, l'Islande, la Norvège et la Suisse.

À savoir

Les délais de réponse des transporteurs peuvent atteindre 2 mois. Si à l'issue de ce délai, votre transporteur ne vous a pas répondu ou vous a répondu de manière insatisfaisante, vous pouvez contacter la Direction générale de l'aviation civile (DGAC).

 Lire aussi : Trains retardés ou annulés : quels sont vos droits ?

Impôt sur le revenu : remboursement ou solde à payer, qui est concerné ?

La déclaration des revenus permet de savoir si l'impôt prélevé à la source correspond bien au montant de l'impôt dû. En fonction des montants déclarés, certains contribuables peuvent bénéficier d’un remboursement, d’autres doivent s’acquitter d’un solde d’impôt sur le revenu. Explications.

La régularisation de l'impôt sur le revenu, à quoi ça correspond ?

Depuis le 1er janvier 2019, l'impôt sur le revenu est prélevé à la source(retenue à la source, acompte). Une régularisation du paiement de l’impôt est réalisée l’année suivante, à la suite de la déclaration des revenus au printemps. Ainsi la déclaration de revenus que vous avez faite au printemps 2021 permet de dresser le bilan de votre situation fiscale et de calculer le montant définitif de l’impôt dû au titre de vos revenus 2020.

Si votre impôt calculé est égal aux sommes déjà prélevées à la source en 2020, votre situation est en équilibre et vous n'avez aucune démarche à réaliser.

À l'inverse, si le montant de l'impôt calculé est inférieur ou supérieur aux sommes déjà prélevées à la source en 2020, deux cas de figures peuvent alors se présenter :

  • vous bénéficiez d'un remboursement du trop perçu par l'administration fiscale,
  • vous avez un montant à payer (ou solde à payer), pour compléter ce que vous avez déjà versé.

Lire aussi : Comment calculer le montant de son imposition avec le barème de l'impôt sur le revenu ?

Le remboursement d'impôt sur le revenu

Vous êtes éligible à un remboursement : c'est le cas si le montant prélevé dans le cadre du prélèvement à la source en 2020 est supérieur au montant final de votre impôt ou si vous avez droit à une restitution de réductions ou crédits d’impôt. Le détail du calcul de votre impôt est indiqué sur votre avis d’impôt. Ce remboursement sera effectué par virement sur votre compte bancaire. Il interviendra, dans la plupart des cas, soit le 20 juillet soit le 6 août 2021.

Le complément ou solde de l'impôt sur le revenu à verser

Vous avez un montant à payer à titre de solde d’impôt sur le revenu : c'est le cas si par exemple, les montants de prélèvements à la source que vous avez versés en 2020 sont insuffisants parce que vous n’avez pas actualisé votre taux de prélèvement à la source, ou si vous avez bénéficié d'une avance de réductions ou crédits d'impôt trop importante en janvier 2021. Dans ce cas, le montant à payer sera directement prélevé sur votre compte bancaire à partir du 27 septembre 2021, en une fois s’il est inférieur ou égal à 300 €, ou en 4 fois s’il est supérieur à 300 €.

Quelles sont les démarches pour bénéficier du remboursement ou régler son solde d’impôt sur le revenu ?

Si vous bénéficiez d’un remboursement, celui-ci vous a été directement versé sur le compte bancaire connu de la DGFiP, si vous en avez communiqué un, sinon, vous serez remboursé par un chèque adressé à votre domicile à encaisser auprès de votre établissement bancaire.

Si vous avez un montant d’impôt à payer, celui-ci sera prélevé sur le compte bancaire que vous avez communiqué à la DGFiP.

Comment mettre à jour ou transmettre ses coordonnées bancaires ?

Pour vous assurer que le compte bancaire connu de l’administration fiscale est bien le bon (ou le renseigner s’il n’y en a pas), 2 possibilités s'offrent à vous :

  • vous pouvez soit vous connecter à votre espace particulier sur impots.gouv.fr, service « Gérer mon prélèvement à la source », rubrique « Mettre à jour vos coordonnées bancaires ». C’est ce compte qui sera utilisé pour effectuer vos éventuels remboursements ou prélèvements
  • ou alors vous pouvez joindre votre centre de contact par téléphone au 0 809 401 401 (appel non surtaxé), du lundi au vendredi de 8h30 à 19 h.

Notez que tout changement de coordonnées bancaires doit être signalé avant le dernier jour du mois pour être pris en compte dès le mois suivant.

Impôt sur le revenu : le calendrier des dates importantes

Rappel des dates IR importantes
Jusqu’au 1er juillet 2021 (inclus) Date limite pour mettre à jour le compte bancaire utilisé par l’administration fiscale pour réaliser le remboursement
Du 26 juillet au 6 septembre 2021 Envoi et / ou mise en ligne des avis d’impôt sur les revenus
20 juillet et 6 août 2021 Remboursement par virement de l'administration fiscale des trop-versés ou des réductions et crédits d’impôt
Jusqu’au 13 septembre 2021 (inclus) Date limite de mise à jour du compte bancaire utilisé pour le prélèvement de septembre
27 septembre 2021 Prélèvement en une fois des sommes restant dues inférieures ou égales à 300 €
27 septembre, 25 octobre, 25 novembre et 27 décembre 2021 Prélèvement en quatre fois des sommes restant dues supérieures à 300 €

Lire aussi : Tout savoir sur l'impôt sur le revenu