Visites des sites d'exception traduites en Langue des signes- CP

Les Sites D'exception En Languedoc collabore avec Des'l et vous proposent des visites guidées et interprétées en LSF, dans 7 sites touristiques d'exception de l'Hérault et de l'Aveyron   !  

Cette initiative, proposée en partenariat avec la Scop DES’L - service d'interprètes en Français/Langue des Signes - basée à Montpellier et le département de l'Hérault, a pour but de rendre accessible à ce public ce patrimoine remarquable du Languedoc. A cette occasion, 7 sites d'exception proposeront aux visiteurs sourds signants, dès le mois d'Avril, des visites guidées et interprétées en Langues des Signes. Pour la plus part d'entre elles, ces visites interprétées en LSF seront également ouvertes aux publics entendants.

Venez découvrir les sites d'exception avec Des'L from Des'L Interpretation on Vimeo.

Au programme :

Le 17 avril - 14h00 - Le site archéologique d'Ambrussum (Villetelle)

Le 23 avril à 14h00 - L'abbaye de Valmagne (Villeveyrac)

Le 24 avril à 10h00 - L'abbaye de Sylvanès(Sylvanès)

Le 28 avril à 10h30 - Le Viaduc de Millau (Millau)

Le 02 mai à 14h00 - Le Château - abbaye de Cassan(Roujan)

Le 18 mai à 10h15 - La Maison Noilly Prat (Marseillan) 

Le 25 mai à 14h30 - Le Musée régional d'Art Contemporain (Sérignan) 

Suivez la transhumance mézoise le 6 avril

Cette année encore, 200 brebis retrouveront les pâturages mézois après un séjour sur les terres villeveyracoises. Cette manifestation, organisée par la Ville de Mèze et initiée par l’adjoint à l’environnement Thierry Baëza, aura lieu samedi 6 avril.

Côté pratique, un co-voiturage est organisé à 9h30, depuis le parking du stade du Sesquier, à Mèze pour rejoindre le parking de la salle des fêtes de Villeveyrac.

Le départ de la transhumance sera donné à 10h30 route de la Gare, près du cimetière protestant et commencera par la traversée du village.

Pour effectuer les 13 km de l’itinéraire, il faudra compter environ 3 heures de marche à travers les garrigues de Villeveyrac, Loupian et Mèze. Des chaussures de marche sont indispensables.

 Le retour des moutons du berger de Mèze, Michel Ibanez, offrira à nouveau l’occasion, aux amoureux de nature et de traditions, de participer à une journée printanière de transhumance.
Des ânes de l’association « L’âne Bajanet » et des chevaux de trait avec calèches accompagneront ce grand cortège pastoral.

Côté pratique, un co-voiturage est organisé à 9h30, depuis le parking du stade du Sesquier, à Mèze pour rejoindre le parking de la salle des fêtes de Villeveyrac à 9h30.

Le parcours sera ponctué, vers 12h30, par une pause avec repas tiré du sac. Un apéritif sera offert aux participants par les Villes de Mèze, Villeveyrac et Loupian. Diverses animations seront également proposées par des associations locales notamment la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et Lou Biou.

L’arrivée sur Mèze est estimée aux alentours de 16h au Sesquier où les brebis se reposeront afin d’être en pleine forme pour la Fête du printemps qui aura lieu le lendemain, dimanche 7 avril.

ATTENTION ! Les chiens, même tenus en laisse, sont strictement interdits.

La voie Domitienne à découvrir

La voie Domitienne a été créée à partir de 118 av.JC sur l’idée du général romain Cneus Domitius Ahenobarbus, dont elle porte le nom. Pour éviter le territoire de Massalia (Marseille), cité grecque indépendante jusqu’en -48, le tracé de la Voie Domitienne franchit les Alpes au Col de Montgenèvre (1850 m), suit la vallée de la Durance, franchit le Rhône à Beaucaire, passe par Nîmes et suit la côte du Golfe du Lion jusqu'à l'Espagne.L’image contient peut-être : ciel, arbre, plein air et natureL’image contient peut-être : ciel, arbre, plein air et natureL’image contient peut-être : ciel, arbre, plein air et nature

Après avoir franchi le Vidourle à Villetelle, elle entre dans l’Hérault et traverse le site d’Ambrussum. De là, elle file vers Castries et son ancien castrum, puis Castelnau-le-Lez, où elle devait franchir le Lez. A cette époque, Montpellier n’existait pas, et se développera plus tard, le long de la Via Domitia. Celle-ci poursuivait son tracé vers Montbazin (relais routier fondé par Domitius), puis Pinet et St-Thibéry, où il fallait franchir l’Hérault.

Béziers était un centre commercial important fondé par Octave. Le Pont Vieux permet à la voie de franchir l'Orb au pied de la ville. C’est ensuite que la Via Domitia arrive aux abords de l’Oppidum d’Ensérune, chef d’œuvre d’urbanisme, qui a connu un second souffle avec l’arrivée de la voie. Poursuivant ensuite sa route, la via Domitia traverse Narbonne puis arrive au col du Perthus, et à l’Espagne.

Aucune description de photo disponible.

Sortie en garrigue le 14 avril

L’association OXY’JM organise, comme chaque année, une sortie découverte des salades sauvages. Elle aura lieu le dimanche 14 avril 2019 avec pour guide Michel Valantin.

Rendez-vous aux terrains de tennis de Saint-Brès à 9h30.
Cueillette de salades dans la garrigue et pour ceux qui désirent prolonger la sortie : pique-nique partagé.
Participation de 5 € / personne à régler sur place.

Les places étant limitées, il est recommandé de s’inscrire dès maintenant auprès d’Evelyne au 04 67 86 11 11 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

A la découverte des habitants des mares

A l'occasion de Fréquence Grenouille, l'équipe du Site naturel protégé des Salines de Villeneuve-lès-Maguelone vous propose trois sorties nocturnes pour découvrir les habitants de la mare des Salines, le mercredi 20 mars et le mercredi 17 avril 2019.

Fréquence Grenouille donne l'occasion de sensibiliser le public sur la nécessité de protéger ces milieux rares qui ont subi de nombreuses atteintes et destructions. 
Ecosystèmes très riches, les zones humides assurent de nombreuses fonctions indispensables aux équilibres biologiques, dont l’homme est souvent et directement bénéficiaire. Ces milieux régulent les échanges entre les eaux de surface et les nappes phréatiques, et sont de véritables filtres et baromètres attestant de la préservation de la qualité de l’eau nécessaire à toute vie.

Pour plus d'information ou pour vous inscrire, contactez nous au 04 67 13 88 57 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ca plane pour vous !

Dans l’Hérault, on peut prendre de la hauteur en imitant les oiseaux, et réaliser un rêve vieux comme le monde. Grâce au vol à voile ! Avec ses 170 adhérents dont plusieurs champions, le centre de Montpellier Pic Saint-Loup fait partie des cinq premiers clubs français… « Il a été créé en 1955 dans un site splendide, propice à la pratique », explique Franck Lhomme, membre du club.

Les Planeurs du Pic Saint Loup - René Bataillon

Un vol en planeur offre des sensations uniques. « Seuls ,les vélivoles savent pourquoi les oiseaux chantent ! ».

Le brevet de pilote de planeur est obligatoire avant de pouvoir planer en solo. « Ce sport qui utilise la force des courants aériens pour seul moteur, est totalement écologique… » rappelle Franck Lhomme. « Et il peut se pratiquer de 15 à 80 ans, même avec un handicap physique. Il suffit d’avoir des réflexes et de savoir analyser la météo. » On peut s’en faire une idée, et découvrir d’en haut les beaux paysages de l’Hérault, en s’offrant un baptême en biplace.

Respirez ! 

Le vol libre dans l’Hérault ce sont 19 clubs et 10 écoles pour découvrir et pratiquer le deltaplane, le parapente, le cerf-volant ou le kitesurf… dans des sites conventionnés pour sécuriser les pratiques.

cdvl34.org

Centre de vol à voile Les planeurs du Pic Saint-Loup

Aérodrome de St Martin de Londres

34380 Mas-de-Londres

04 67 55 01 42

A la découverte des habitants des mares

A l'occasion de Fréquence Grenouille, l'équipe du Site naturel protégé des Salines de Villeneuve vous propose trois sorties nocturnes pour découvrir les habitants de la mare des Salines, le mercredi 20 mars et le mercredi 17 avril 2019.

Fréquence Grenouille donne l'occasion de sensibiliser le public sur la nécessité de protéger ces milieux rares qui ont subi de nombreuses atteintes et destructions. 
Ecosystèmes très riches, les zones humides assurent de nombreuses fonctions indispensables aux équilibres biologiques, dont l’homme est souvent et directement bénéficiaire. Ces milieux régulent les échanges entre les eaux de surface et les nappes phréatiques, et sont de véritables filtres et baromètres attestant de la préservation de la qualité de l’eau nécessaire à toute vie.
 
Pour plus d'information ou pour vous inscrire contactez nous au 04 67 13 88 57 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A la découverte des habitants des mares

A l'occasion de Fréquence Grenouille, l'équipe du Site naturel protégé des Salines de Villeneuve vous propose trois sorties nocturnes pour découvrir les habitants de la mare des Salines, le mercredi 27 février, le mercredi 20 mars et le mercredi 17 avril 2019.

Fréquence Grenouille donne l'occasion de sensibiliser le public sur la nécessité de protéger ces milieux rares qui ont subi de nombreuses atteintes et destructions. 
Ecosystèmes très riches, les zones humides assurent de nombreuses fonctions indispensables aux équilibres biologiques, dont l’homme est souvent et directement bénéficiaire. Ces milieux régulent les échanges entre les eaux de surface et les nappes phréatiques, et sont de véritables filtres et baromètres attestant de la préservation de la qualité de l’eau nécessaire à toute vie.
 
Pour plus d'information ou pour vous inscrire contactez nous au 04 67 13 88 57 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Découvrez l'appli valorisant les sentiers de randonnée du Massif de la Gardiole

Connectez-vous à https://izi.travel/fr/search/Gardiole et découvrez l'appli valorisant les sentiers de randonnée du Massif de la Gardiole, aménagés par Sète Agglopôle Méditerranée.

Depuis octobre 2018, ce guide interactif (réalisé par les Écologistes de l'Euzière) permet au grand public de se promener de façon ludique en s'intéressant au plus près à la biodiversité, de découvrir les activités humaines liées à la garrigue....

A une vingtaine de kilomètres au Sud de Montpellier, deux balades sont proposées, et bientôt une troisième : le sentier interprétation randonnée qui représente une boucle de 6 km au départ de l'abbaye et le sentier botanique de 400 mètres pour découvrir en famille la faune et la flore.

L’image contient peut-être : téléphone

Avec le Département, des itinéraires moto

Le Département aménage des itinéraires pour votre sécurité. Suivez le guide !

Moto, Route, Vitesse, Rétroviseur, Moto

Deux itinéraires sécurisés pour les motos existent déjà dans l’Hérault. Les travaux d’aménagement d’un troisième tracé démarrent en 2012 et s’achèveront en 2015. Ce parcours représente un investissement de 2,5 millions d’euros pour 155 km. Un 3ème itinéraire voit le jour pour découvrir l’arrière pays héraultais.

Le Département a créé un logo dédié à la moto en Hérault. Vous le retrouverez très bientôt lors de vos balades sur les itinéraires sécurisés en Hérault.

Quelques exemples d'aménagement

  • démolition de plots et bornes en béton en bords de chaussée (obstacles générant une gravité des blessures en cas de chute) ;
  • suppression des balises de virages et carrefours en béton ; remplacements par des équipements en plastique ;
  • réalisation de têtes de sécurité, ajouts d'écrans spécifiques sous les glissières ;
  • réfection des couches de roulement des chaussées.

En balade dans l'Hérault...

Munis de la carte des itinéraires motos, préparez vos balades au fil des sites "coup de coeur" et des hébergements "Amis motards" sélectionnés pour vous. Retrouvez aussi 7 destinations et des roadbooks sur le site d'Hérault tourisme.

Bonnes balades !

Le Cirque de Mourèze

Notre région compte deux des plus beaux cirques naturels de France : Navacelles et Mourèze. 
Ce dernier a l’avantage pour nos lecteurs d’être à 45 minutes de l’étang de Thau, à 50 minutes de Montpellier. Il est si grand  - 300 hectares - qu’on y ressent, même en pleine saison touristique, une agréable sensation d’isolement et de nature sauvage. Un calme minéral surprenant à 50 km de Sète...
L’eau et le vent ont sculpté des milliers de statues géantes dans ce cirque dolomitique. Un paysage fantasmagorique où l’on peut revenir des dizaines de fois et emprunter des chemins différents. Des chemins ont été tracés à travers les principales curiosités naturelles. Il convient de les suivre et de bien se repérer dans ce labyrinthe. 
Dès que vous arriverez à Mourèze, charmant village datant du Haut Moyen-âge, le fléchage débute par les parkings. Mais ne snobez pas le village dont les rues étroites se blottissent contre le château médiéval et l’église romane.

Village gaulois

Outre ses statues naturelles et son environnement au pied du Mont Liausson, le Cirque de Mourèze a une autre attraction : le village gaulois des COURTINALS. Les vestiges retrouvés dans le Cirque ont été reconstitués d’une façon unique en France. Par exemple, on verra une cabane de l’âge du fer - 500 ans avant Jésus-Christ - que, grâce à des fouilles archéologiques récentes, on a pu reconstituer de manière exemplaire. La cabane était construite à partir de bois et d’argile, excellents matériaux qui, dès cette époque, permettaient de construire une habitation. Des rondins de bois et des branchages constituaient la base de la construction, la toiture étant fait avec une couche d’argile de 10 cm. 
Ainsi, à la découverte d’un site exceptionnel s’ajoute un voyage dans le temps.
Si le Cirque est accessible tous les jours, le village gaulois est ouvert tous les jours d’avril à novembre mais seulement le week-end hors saison.

Bernard Barraillé

Accès
On se rend à Clermont l’Hérault via Pézenas de Mèze ou d’Agde et via Poussan, Villeveyrac pour les Sétois, l'A 740 par Gignac pour les Montpelliérains. A Clermont, prendre la route direction Bédarieux pendant 9 kilomètres.

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie