Lérab Ling Hauts Cantons

Balades dans les Hauts Cantons de l'Hérault, du centre bouddhiste tibétain à la forêt domaniale de l'Escandorgue

LES HAUTS CANTONS sont une partie du département de l'Hérault constituant l'arrière-pays montpelliérain et biterrois. Cette région est caractérisée par un paysage de moyenne montagne incluant notamment les massifs Caroux-Espinouse, l'Escandorgue, la Séranne et le sud du Larzac. Bien que n'étant pas une appellation officielle, l'expression « Hauts cantons » est très utilisée dans le langage courant local. 
Les Hauts-cantons regroupent les cantons : de Bédarieux, du Caylar, de Lodève, Lunas, d' Olargues, de la Salvetat-sur-Agout, de Saint-Gervais-sur-Mare, de Saint-pons-de-Thomières. On peut y rajouter aussi une partie du canton de Saint-Martin-de-Londres (Séranne, vallée de la Buèges)

LERAB LING centre bouddhiste tibétain 
Au nord-ouest de Montpellier, à 30 minutes de Lodève sur le plateau de l'Escandorgue dans un environnement naturel remarquable, se trouve un magnifique temple bouddhiste qui est le coeur du centre de retraite bouddhiste tibétain de Lérab Ling. Le temple s’inspire dans tous ses aspects des meilleurs exemples d’architecture des monastères tibétains de l’Himalaya. On peut y admirer une très belle statue du Bouddha de 7 mètres de haut. Il a été fondé par Sogyal Rinpoche, auteur du Livre Tibétain de la Vie et de la Mort. C’est à la fois un lieu de découverte, d’étude et de pratique du bouddhisme, dont la vocation est de traduire les valeurs-clés de l'ancienne tradition de sagesse du Tibet dans les différents domaines de la vie contemporaine.

Qui est le Bouddha ? L'enseignement qu'on appelle le bouddhisme a pris sa source dans l'expérience d'Éveil du Bouddha sous l'arbre de la Bodhi, il y a deux mille cinq cents ans. C'est donc avec le Bouddha que commence le bouddhisme. Mais était le Bouddha ? » Le terme « bouddha » n'est pas un nom propre, mais un titre qui signifie « celui qui Sait, celui qui Comprend ». Il signifie aussi « celui qui est Éveillé », Ce titre a d'abord été donné à un homme dont le nom était Siddhartha Gautama, et qui vivait au sixième siècle avant notre ère, dans une région située en partie au sud du Népal et en partie au nord de l'Inde.

Siddhartha reçut ce qui était, selon les normes de cette époque, une très bonne éducation. De façon générale il avait une vie assez confortable, sans responsabilités particulières.

La légende dit que, par un beau et lumineux matin, Siddhartha eut envie de faire un tour en char. Il appela donc son conducteur de char, fouetta les chevaux et partit. Ils allèrent à la ville, et soudain Siddhartha rencontra sa première vision : il vit un vieil homme. Il demanda à son conducteur : « Qu'est-ce donc que cela ? » Et le conducteur de char répondit : « C'est un vieil homme. » « Pourquoi est-il si frêle, si voûté ? » « Eh bien, c'est juste qu'il est vieux. » Et Siddhartha demanda : « Mais comment est-il devenu comme cela ? » « Eh bien, tout le monde vieillit, tôt ou tard. C'est naturel. Ça arrive, c'est tout. » « Est-ce que cela va m'arriver aussi ? » Et le conducteur fut bien obligé de répondre : « Oui, bien que tu sois jeune cela va inévitablement t'arriver. Un jour aussi tu seras vieux. » Ces mots frappèrent le futur Bouddha comme la foudre, et il s'exclama : « A quoi bon cette jeunesse ! A quoi bon cette vitalité et cette force, si tout finit ainsi ! », et le cœur malade il retourna vers son beau palais.

La deuxième vision fut celle de la maladie. Il réalisa que tous les êtres humains sont sujets à diverses maladies et réalisa le fait qu'aussi fort et en bonne santé qu'il soit, il pouvait à tout instant être frappé par la maladie.

La troisième vision fut celle d'un cadavre que l'on transportait vers le lieu de crémation, sur une civière.

La quatrième vision. Cette vision était celle de ce qui est appelé un sadhu en Inde, un saint homme, marchant dans la rue avec son bol à aumônes. Il semblait si calme, si tranquille, si plein de paix que le futur Bouddha pensa : « Peut-être sait-il. Peut-être est-ce là le chemin. Peut-être devrais-je en faire autant : couper tous les liens, toutes les attaches mondaines, comme un errant sans foyer et à la robe jaune, comme l'a fait cet homme. Peut-être, de cette manière, trouverai-je une réponse aux problèmes qui me tourmentent. »

Aller de l'avant. La belle histoire, presque romantique, continue en décrivant comment par une nuit de pleine lune, alors que tout était calme, Siddhartha fit un dernier adieu à sa femme et à son fils endormis. Il n'était pas heureux de les quitter, mais il devait partir. Il chevaucha longtemps cette nuit-là, jusqu'à ce qu'il ait atteint la rivière qui marquait la frontière du territoire des Shakya. Là, il laissa son cheval, quitta ses habits princiers, coupa ses longs cheveux et sa barbe, et devint un homme errant sans foyer, à la recherche de la vérité.

FORÊT DOMANIALE de l' ESCANDORGUE

L’Escandorgue est un petit massif volcanique, situé dans le département de l'Hérault. Il constitue une longue échine nord-sud qui s'ancre au nord sur le causse du Larzac. 
L'Escandorgue sépare le bassin de la Lergue et du Salagou à l'est, du bassin de l'Orb à l'ouest. Il dépasse 850 m d'altitude au nord et avoisine les 400 m au sud. Il n'est peuplé que de petits villages ou hameaux. 
La RD 35 franchit l'Escandorgue par le col de la Baraque de Bral, entre Lunas et Lodève, tandis que la RD 908 suit un moment son échine pour relier Bédarieux à Clermont-l'Hérault.
La majeure partie de l'Escandorgue est constituée par des calcaires et des dolomies formés au cours de l'ère secondaire. Le volcanisme est apparu beaucoup plus tard, entre 2,5 et 1,5 million d'années. Durant cette période, de nombreux petits volcans stromboliens ont libéré des laves basaltiques qui ont rempli les anciennes vallées et recouvert le plateau.

LE MONASTERE ORTHODOXE SAINT-NICOLAS

La route est tortueuse pour y arriver mais les panoramas sont splendides. 
Situé à 85 km à l’ouest de Montpellier et à 60 km au nord-est de Béziers, à 10 km d'Avène le monastère orthodoxe Saint-Nicolas est installé depuis 1965 au hameau de la Dalmerie, dans le nord du département de l’Hérault, non loin des sources de l’Orb. 
Le monastère a été fondé en 1962 à Montbrison, dans la Drôme, à proximité de Valréas, pour permettre aux Français orthodoxes d'accomplir leur vocation monastique. Les offices sont célébrés en français et chantés sur les mélodies slaves et byzantines. 
La première fondation à Montbrison n'a pu être pérennisée. Les exigences matérielles (manque d’eau, aucune possibilité d’extension) ont obligé les moines à déménager. 
Ils trouvèrent au hameau de la Dalmerie, aux limites des départements de l’Hérault et de l’Aveyron, les conditions favorables pour s’installer de manière définitive. Ce qu’ils ont fait, le 21 novembre 1965. En 1990, ils ont pu construire une église qui est devenue l'église abbatiale (katholikon), Dessinée par l'architecte grec Georges Axiotis (décédé en 2001), achevée et mise en service pour Noël 1995. Vidéo en FULL HD également sur YOUTUBE STUDIO MCV - V CAMPION

 

Balade à Bouzigues Vendredi 21 juin

Balade toute plate de 5 km le long de l'étang et dans le village avec jmjm. 
Dégustation d'huîtres dans un mas
Tarif 6 €
Départ 8h15 sur le parking de Lo Solehau / Touristra Vacances à Balaruc-les-Bains retour vers 11h30
Inscriptions et renseignements
MARIE 06 76 84 68 50

L’image contient peut-être : une personne ou plus, personnes debout, ciel, océan, arbre, enfant, plein air, nature et eau

Un week-end au Jardin des Plantes

  Le jardin de la Reine participe au Rendez-vous aux jardins qui se déroulera  samedi 8 et dimanche 9 juin 2019

de 10h à 12h et de 14h à 18h

- Visite guidée ou libre du Jardin

- Exposition commentée sur l’histoire du Jardin de La Reine au travers de celle du Jardin des Plantes  et du bâtiment de l’Intendance.

- Les oiseaux et insectes du Jardin

Cette année, le thème étant les animaux au jardin, des ateliers insectes sont proposés par deux associations partenaires.

La société d’horticulture et d’Histoire naturelle de l’Hérault organise durant les deux jours des ateliers insectes (balade naturaliste et examen à la loupe des observations).

L’Apieu et Main Verte proposent une observation nocturne des animaux : de la cime au sol de 18h à 20h le 8 Juin (s’inscrire sur le site de la ville).

Une buvette est aussi mise en place.

Balade sur les sentiers de la Gardiole le 29 mai

 St Félix de Montceau, le mercredi 29 mai 2019

Balade commentée dans les sentiers secrets de la Gardiole ( long. 5 km deniv. 180m) autour de l'Abbaye St Félix de Montceau, sur le secteur de Gigean. 
Dégustation de produits locaux

Départ 14h devant l'Office de tourisme de Balaruc-les-Bains 
retour vers 17 h30

Tarif 6€
Renseignements MARIE 06 76 84 68 50
Inscriptions : http://www.balaruc-les-bains.com/sorties-nature.html

D'autres balades différentes tous les jours voir le programme JMJM en juin 2019 :
https://www.balaruc-les-bains.com/medias/images/prestataires/Programme-Sorties-Nature-Juin-2019.pdf

Passejade autour de Montaud le 6 juin

L'Association Saint-Martin organise une passejade - promenade en occitan - avec la Pastorale du Tourisme et des Loisirs (PRTL), autour de St Bauzille de Montmel et Montaud le jeudi 6 Juin 2019 à partir de 8h30.

Prévoir des chaussures fermées ! 

Rendez-vous à 8h30 sur le parking mairie de St Bauzille pour une marche sur le Puech des Mourgues

  • Apéritif offert
  • Pique-nique tiré du sac
  • L’après midi, visite de l’église de Montaud et du Château de Montlaur.
  • À 17h : célébration à l’église de St-Bauzille

Pour tous renseignements : Guy au 07 78 84 51 46 ou Christiane au 06 22 15 51 21.

Passejade du 23 mai à Cournonsec

Vous êtes invité à participer à la « Passejade », (promenade en Occitan), des jeudis de la Pastorale du Tourisme le jeudi  23 mai prochain, ouverte aussi à tous, résidents, touristes et vacanciers.

1er rendez-vous à 08h30 : Parking des Aires de Cournonsec 1 rue des Aires. GPS : 43.550041 , 3.701568. Boucle nord de Cournonsec. Marche pour tous sans difficulté. Prévoir des chaussures fermées.

Ceux qui ne marchent pas le matin rejoignent le groupe pour le

2ème rendez-vous vers midi : Parking place de l’église de Cournonsec GPS : 43,549834 , 3.705949. Pique-nique, repas tiré du sac.

3ème rendez-vous vers 14h : Place de l’église de Cournonsec. Découverte de l’église Saint Christophe, lavoir, château et le temple.

Pour le respect de l’environnement, il ne sera pas fourni de timbales en plastique jetables. Prévoir son gobelet.

Pour toute information pour cette journée contacter :

Claude Veran : 06 70 17 24 38

 

L’abbaye Saint Félix de Montceau

A une vingtaine de kilomètres au sud de Montpellier

Abbaye-1.jpg

L’abbaye de moniales Bénédictines de Saint Félix de Montceau des XI° et XIII° siècles surplombant le village de Gigean, a été fondée en 1092. Dépendante de l’évêché de Maguelone, elle a rapidement prospéré grâce aux legs, terres, vignes, granges… et surtout à l’appui des divers Papes qui la protégèrent au vu de leur grande piété. La peste et les passages des grandes compagnies des bandes de Routiers, pillant, tuant et incendiant l’abbaye, furent la cause de son abandon en 1514, pour aller s’abriter derrière les remparts du village.

Aujourd’hui, l’association de sauvegarde depuis 1970 en partenariat avec la commune de Gigean d’aujourd’hui, s’efforce de sauvegarder le monument. L’abbatiale gothique, la chapelle romane et les bâtiments claus­traux en ruine ainsi que les jardins monastiques recréés apportent aux visiteurs un charme indéniable au site, dont la vue sur l’étang de Thau et la plaine de Montpellier est époustouflante. Les animations diverses et de qualité de l’abbaye contribuent à son renouveau et à sa notoriété.

Façade sud

VISITE DES JARDINS DE L'ABBAYE

Clapiers fête la nature au bord du Lez

La Ville de Clapiers vous invite à une grande journée « NATURE », ludique, conviviale et éducative, sur les berges du Lez…

Clapiers fête de la nature près du Lez

Au programme du 18 mai dès 14h :

– Coin détente au bord du Lez.
N’hésitez pas à venir avec votre livre ou vos écouteurs pour profiter des transats.
– Stand des Ecologistes de l’Euzière : Les plus belles histoires de nature, animations au format court (20 à 40 min), ludiques, interactives, qui abordent des sujets d'écologie en faisant des analogies simples, en démontrant des phénomènes avec de petites expériences, didactiques et non sans humour !
–  Stand de l’association Kermit : présentation d’animaux vivants, arthropodes, poissons, batraciens, reptiles, et de leurs adaptations pour respirer, se déplacer, manger dans l’eau. Petites expériences amusantes pour comprendre, avec des exemples concrets, ces adaptations extraordinaires.
– Stand de la Ligue de Protection des Oiseaux : Information et sensibilisation à la biodiversité locale.
– Stand de l'Entente Interdépartementale de Démoustication (EID) : sensibilisation des usagers aux moyens de lutte contre les quatre espèces majeures de moustiques de notre région, et notamment le moustique tigre.
–  Initiation kayak avec le MUC Canoë-kayak : à partir de 6 ans, à condition de savoir nager.
–  Animation Land’Art avec les animateurs du service Enfance.
– Exposition Biodiversité tout est vivant, tout est lié.
– Balade en calèche

BALADES
– De 14h à 15h30 et de 16h à 17h30 : A la recherche des petites bêtes, proposée par les Ecologistes de l’Euzière. A la découverte de la vie qui foisonne dans Le Lez et sur ses berges : larves de libellules, demoiselles en vol ou scarabées nageurs… (places limitées, inscription sur
place une demi-heure avant).
– De 15h à 16h30 : balade « escargots » proposée par les Ecologistes de l’Euzière, à la découverte des escargots et limaces. Même sans pluie, on sait où les trouver !

A 16h30 : la Ville de Clapiers réserve une collation de qualité et goûteuse aux petits Clapiérois ! Du bon et du local.

Rdv sur les berges du Lez…
Le parcours sera fléché à partir du skate parc Vincent Guilpin.
Plan disponible sur www.ville-clapiers.fr
Nous vous invitons à laisser votre voiture et à venir à vélo, à pied ou en trottinette.
Il n’y a pas de places de parking sur le lieu de la manifestation.

Les artistes amateurs sont invités à venir avec leurs pinceaux et leur chevalet pour peindre au bord du Lez.

Guinguette Éphémère sur les berges du parc Méric

A Montpellier, pendant quatre jours, c'est la 5e édition de la Guinguette Éphémère sur les berges du parc Méric !

Du 23 au 26 mai 2019 sur les Berges du Parc Méric à Montpellier

Dans la simplicité des guinguettes d'époque, la Guinguette Éphémère propose une version remise au goût du jour :  descente du Lez en canoë (samedi et dimanche), animations pour enfants en journée, concerts live, DJ set, jeux en libre service, buvette avec produits locaux, food-trucks... tous les ingrédients pour une partie de campagne réussie.


Pour sa 5e édition, la Guinguette Éphémère durera 4 jours. Départ des festivités le jeudi 23 mai à 17h et batifolage jusqu'au dimanche, avec un seul leitmotiv : convivialité et joyeuseries !

Accès par la rue de la Draye - Tram 2 - arrêt St Lazare

JEUDI 23 MAI - 17H > 22H
Soirée tropicale 
18h • Dj Seba GA
-----------------------
 VENDREDI 24 MAI - 12H > 22H30

Soirée africaine

18h • Pizzetto Prod Dj Set
20h • FouFouta Fanfare Africaine

 SAMEDI 25 MAI - 11H > 22H30

10h-11h30 • Descente En Canoë A'Lez Besse (12/15€ sur inscription) - Départ : Lavalette / Arrivée : Parc Méric
11h-18h • Espace Kids en continu
11h-18h • Balade à poney avec Equipony (4€/personne)
11h-18h • Contes en caravanes avec la Cie l'Araignée au Plafond (2/3€)
14h-18h • Canoë sur le Lez avec le Montpellier Méditerranée Métropole Canoë-Kayak UC (2€/personne)

Soirée musique du monde 
18h : Jo Romano Dj Set
20h : Concert Alchimix (world music fusion)

-----------------------
 DIMANCHE 26 MAI - 11H > 18H

10h-11h30 • Descente En Canoë A'Lez Besse (12/15€ sur inscription) - Départ : Lavalette / Arrivée : Parc Méric
11h-18h • Espace Kids en continu
11h-18h • Balade à poney avec Equipony (4€/personne)
11h-18h • Contes en caravanes avec la Cie l'Araignée au Plafond (2/3€)
14h-18h • Canoë sur le Lez avec le Montpellier Méditerranée Métropole Canoë-Kayak UC (2€/personne)

14h : Wayo Sound Dj Set

Et toute la journée :
Foodtruck Sacrebleu + D'Oc en Bouche
Écailler L’Ostréidé (huîtres, moules)
Stands salés et sucrés
Buvette (bières artisanales, vin local, softs, cafés)
Jeux en libre service

Le canal du midi, à découvrir

Le canal du Midi est un canal français qui relie Toulouse à la mer Méditerranée depuis le xviie siècle. D'abord nommé « canal royal en Languedoc », les révolutionnaires le rebaptisent en 1789 « canal du Midi ». À partir du xixe siècle, le canal de Garonne, qui double la Garonne de Bordeaux à Toulouse, prolonge le canal du Midi pour fournir une voie navigable de l'océan Atlantique à la mer Méditerranée : l’ensemble des deux canaux est dénommé « canal des Deux-Mers ».

Ouvrage d'art exceptionnel, considéré par ses contemporains comme le plus grand chantier du XVIIe siècle, le canal du Midi révolutionne le transport fluvial et la circulation dans le Midi de la France de l'Ancien Régime. Le défi, relevé par Pierre-Paul Riquet, son concepteur, fut d'acheminer l'eau de la montagne Noire jusqu'au seuil de Naurouze, le point le plus élevé du canal. Colbert autorise le début des travaux par un édit royal d'octobre 1666. Supervisé par Pierre-Paul Riquet, le chantier dure de 1666 à 1681, sous le règne de Louis XIV.

Le canal du midi à Toulouse © thieury / Shutterstock.com

Le canal du Midi est l'un des plus anciens canaux d'Europe toujours en fonctionnement. Depuis 1996, il est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO.

La gestion du canal est assurée dans un premier temps par les descendants de Riquet.

Idées Balades dans l'Hérault

Herald, Vine, Vineyard, Fall, CepsA travers de nombreux itinéraires, le Languedoc se dévoile à vous. Ses paysages, son patrimoine, ses terroirs. Partez à la rencontre de ce territoire et de ses richesses.

Quel que soit le moyen de locomotion que vous choisirez, partez à la découverte des trésors de paysages. Prenez l'air, respirez le long de ces circuits dépaysants et originaux. Prenez votre temps, à pied, faites le plein d'adrénaline à VTT, ou découvrez paisiblement nos terroirs en voiture.
  • A pied

    Serpentez le Languedoc sur ses sentiers de randonnée. En itinérance GR ou sur une journée grâce aux très nombreux PR, la variété de la nature du sud se déroule au fil de vos pas.

Voir les circuits.

Carnets de Rando dans l'Hérault

  • L'Hérault à vélo, c'est la promesse de belles balades. Roulez sur les pistes cyclables du littoral ou sur la Voie Verte du Haut Languedoc. Entre amis, parcourez les vignobles par les routes buissonnières.

Plus d'infos sur les balades à Vélo

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes