Montpellier : hommage à Henri de Lunaret

Balade urbaine du 17 avril  au 15 mai 2019 :  partir à la recherche des animaux dans le décor urbain que ce soit une peinture murale sculpture, une enseigne commerciale, ou du street art.

Henri de Lunaret, qui a fait don à Montpellier du domaine de Lavalette, actuel parc zoologique, est décédé il y a 100 ans. A l'occasion de la journée internationale des Archives, le 9 juin, le service des Archives a décidé de lui rendre hommage.

Le service des Archives vous propose de partir à la recherche des animaux dans le décor urbain (peinture murale sculpture, enseigne commerciale, street art...) du territoire de Montpellier et des communes de la Métropole, qu'ils soient éphémères ou pérennes ; et ils sont nombreux : hirondelles du tramway, licornes de la place de la Canourgue, chien de Saint-Roch...

Un concours photo jusqu'au 15 mai

Vous aimez flâner, découvrir la ville et la photographier sous tous ses aspects, communs et insolites... alors ce concours est fait pour vous !

Il vous suffit de réaliser une photographie d'un animal représenté dans le décor urbain, avec une vue d'ensemble permettant de la localiser. Cette photo sera à déposer ici même à partir du 17 avril à 17h30

Pour les mineurs, une autorisation de participation est également nécessaire.

Les gagnants seront contactés en juin pour une visite inédite des Archives de Montpellier dans des espaces habituellement fermés au public. Un atelier de moulage de sceaux leur sera également proposé.

A l'issue du concours, toutes les photographies seront diffusées sur le site montpellier3m.fr. Elles seront ensuite précieusement conservées aux Archives pour les faire connaître au public d'aujourd'hui et de demain.

Consulter le règlement du concours.

23e Journée des jardins de Lavérune

Cette nouvelle « Journée des Jardins », rendez-vous incontournable de la région, dont le succès ne se dément pas au fil des années, aura lieu le dimanche 12 mai, de 10h à 18h, sous les futaies des platanes du parc du château des évêques.

Comme chaque année, cette journée réunira des exposants spécialisés, pépiniéristes, horticulteurs, artisans et des particuliers amateurs dans une manifestation dont la philosophie est restée la même au fil des ans : la transmission des passions et des savoirs.

Une démarche sans traitement phytosanitaire
Des expositions et autres animations viendront étoffer le programme de cette journée. A ne pas manquer en début d'après-midi, la conférence « Plus de vie dans nos jardins et zérophyto », proposée par Catherine Garnier de l'association Les Jardins de Tara qui privilégie dans son jardin le fumier de cheval, le paillage et des plantes auxiliaires comme la consoude, depuis plus de quinze ans.

Semer, planter, tailler... vous qui aimez jardiner, venez participer à cette 23e Journée des Jardins, organisée par la Mairie de Lavérune, avec le soutien de Montpellier Méditerranée Métropole et l’association « Brouette et Chlorophylle ».

Comme chaque année, cette journée réunit des exposants spécialisés, pépiniéristes, horticulteurs, artisans et des particuliers amateurs dans une manifestation dont la philosophie est restée la même au fil des ans : la transmission des passions et des savoirs.

Au programme 

MARCHÉ AUX PLANTES Pépiniéristes, horticulteurs.
MARCHÉ ARTISANAL Produits artisanaux, objets d’art.
MARCHÉ DE PRODUITS DU TERROIR Produits fermiers et du terroir.
• Spectacle déambulatoire « Les élégantes » Compagnie Zerafa.

• Ateliers divers, troc échange plantes et graines, par l'association Brouette et Chlorophylle.
• A fleur de peau, création de bijoux végétaux, Natali DIF.

• Conférence « Plus de vie dans nos jardins et zérophyto », par Catherine Garnier de l'association Les Jardins de Tara installée à Montaud.
• Exposition de plantes fraîches et animations autour d’activités scientifiques et botaniques par la Société d’Horticulture et d’Histoire Naturelle de l’Hérault.
• Exposition « Zéro pesticides dans nos villes et nos villages » prêtée par le SYBLE
• le musée Hofer-Bury sera également ouvert de 14h à 18h.
Restauration et boissons sur place.

Paysage et esprit du grand site du Salagou - Cirque de Mourèze

PAYSAGE ET ESPRIT DU GRAND SITE DU SALAGOU – CIRQUE DE MOUREZE

Dimanche 14 avril, de 14h à 17h, Celles

Avec l'association Demain la terre!

Venez vivre une expérience dans les paysages remarquables du Grand Site Salagou – Cirque de Mourèze. Ce moment vous invite à prendre le temps de l’immersion, de la contemplation pour percevoir une réalité mêlée d’histoire et de transformation. Lecture, écriture, dessin seront les moyens de rendre compte de l’esprit du lieu.

Sortie sur inscription au 04 99 62 09 40

détail
Maison Départementale de l'Environnement
Domaine Départemental de Restinclieres
34730
Prades-le-Lez
gratuit

Visites des sites d'exception traduites en Langue des signes- CP

Les Sites D'exception En Languedoc collabore avec Des'l et vous proposent des visites guidées et interprétées en LSF, dans 7 sites touristiques d'exception de l'Hérault et de l'Aveyron   !  

Cette initiative, proposée en partenariat avec la Scop DES’L - service d'interprètes en Français/Langue des Signes - basée à Montpellier et le département de l'Hérault, a pour but de rendre accessible à ce public ce patrimoine remarquable du Languedoc. A cette occasion, 7 sites d'exception proposeront aux visiteurs sourds signants, dès le mois d'Avril, des visites guidées et interprétées en Langues des Signes. Pour la plus part d'entre elles, ces visites interprétées en LSF seront également ouvertes aux publics entendants.

Venez découvrir les sites d'exception avec Des'L from Des'L Interpretation on Vimeo.

Au programme :

Le 17 avril - 14h00 - Le site archéologique d'Ambrussum (Villetelle)

Le 23 avril à 14h00 - L'abbaye de Valmagne (Villeveyrac)

Le 24 avril à 10h00 - L'abbaye de Sylvanès(Sylvanès)

Le 28 avril à 10h30 - Le Viaduc de Millau (Millau)

Le 02 mai à 14h00 - Le Château - abbaye de Cassan(Roujan)

Le 18 mai à 10h15 - La Maison Noilly Prat (Marseillan) 

Le 25 mai à 14h30 - Le Musée régional d'Art Contemporain (Sérignan) 

Suivez la transhumance mézoise le 6 avril

Cette année encore, 200 brebis retrouveront les pâturages mézois après un séjour sur les terres villeveyracoises. Cette manifestation, organisée par la Ville de Mèze et initiée par l’adjoint à l’environnement Thierry Baëza, aura lieu samedi 6 avril.

Côté pratique, un co-voiturage est organisé à 9h30, depuis le parking du stade du Sesquier, à Mèze pour rejoindre le parking de la salle des fêtes de Villeveyrac.

Le départ de la transhumance sera donné à 10h30 route de la Gare, près du cimetière protestant et commencera par la traversée du village.

Pour effectuer les 13 km de l’itinéraire, il faudra compter environ 3 heures de marche à travers les garrigues de Villeveyrac, Loupian et Mèze. Des chaussures de marche sont indispensables.

 Le retour des moutons du berger de Mèze, Michel Ibanez, offrira à nouveau l’occasion, aux amoureux de nature et de traditions, de participer à une journée printanière de transhumance.
Des ânes de l’association « L’âne Bajanet » et des chevaux de trait avec calèches accompagneront ce grand cortège pastoral.

Côté pratique, un co-voiturage est organisé à 9h30, depuis le parking du stade du Sesquier, à Mèze pour rejoindre le parking de la salle des fêtes de Villeveyrac à 9h30.

Le parcours sera ponctué, vers 12h30, par une pause avec repas tiré du sac. Un apéritif sera offert aux participants par les Villes de Mèze, Villeveyrac et Loupian. Diverses animations seront également proposées par des associations locales notamment la LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) et Lou Biou.

L’arrivée sur Mèze est estimée aux alentours de 16h au Sesquier où les brebis se reposeront afin d’être en pleine forme pour la Fête du printemps qui aura lieu le lendemain, dimanche 7 avril.

ATTENTION ! Les chiens, même tenus en laisse, sont strictement interdits.

La voie Domitienne à découvrir

La voie Domitienne a été créée à partir de 118 av.JC sur l’idée du général romain Cneus Domitius Ahenobarbus, dont elle porte le nom. Pour éviter le territoire de Massalia (Marseille), cité grecque indépendante jusqu’en -48, le tracé de la Voie Domitienne franchit les Alpes au Col de Montgenèvre (1850 m), suit la vallée de la Durance, franchit le Rhône à Beaucaire, passe par Nîmes et suit la côte du Golfe du Lion jusqu'à l'Espagne.L’image contient peut-être : ciel, arbre, plein air et natureL’image contient peut-être : ciel, arbre, plein air et natureL’image contient peut-être : ciel, arbre, plein air et nature

Après avoir franchi le Vidourle à Villetelle, elle entre dans l’Hérault et traverse le site d’Ambrussum. De là, elle file vers Castries et son ancien castrum, puis Castelnau-le-Lez, où elle devait franchir le Lez. A cette époque, Montpellier n’existait pas, et se développera plus tard, le long de la Via Domitia. Celle-ci poursuivait son tracé vers Montbazin (relais routier fondé par Domitius), puis Pinet et St-Thibéry, où il fallait franchir l’Hérault.

Béziers était un centre commercial important fondé par Octave. Le Pont Vieux permet à la voie de franchir l'Orb au pied de la ville. C’est ensuite que la Via Domitia arrive aux abords de l’Oppidum d’Ensérune, chef d’œuvre d’urbanisme, qui a connu un second souffle avec l’arrivée de la voie. Poursuivant ensuite sa route, la via Domitia traverse Narbonne puis arrive au col du Perthus, et à l’Espagne.

Aucune description de photo disponible.

Sortie en garrigue le 14 avril

L’association OXY’JM organise, comme chaque année, une sortie découverte des salades sauvages. Elle aura lieu le dimanche 14 avril 2019 avec pour guide Michel Valantin.

Rendez-vous aux terrains de tennis de Saint-Brès à 9h30.
Cueillette de salades dans la garrigue et pour ceux qui désirent prolonger la sortie : pique-nique partagé.
Participation de 5 € / personne à régler sur place.

Les places étant limitées, il est recommandé de s’inscrire dès maintenant auprès d’Evelyne au 04 67 86 11 11 ou Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

A la découverte des habitants des mares

A l'occasion de Fréquence Grenouille, l'équipe du Site naturel protégé des Salines de Villeneuve-lès-Maguelone vous propose trois sorties nocturnes pour découvrir les habitants de la mare des Salines, le mercredi 20 mars et le mercredi 17 avril 2019.

Fréquence Grenouille donne l'occasion de sensibiliser le public sur la nécessité de protéger ces milieux rares qui ont subi de nombreuses atteintes et destructions. 
Ecosystèmes très riches, les zones humides assurent de nombreuses fonctions indispensables aux équilibres biologiques, dont l’homme est souvent et directement bénéficiaire. Ces milieux régulent les échanges entre les eaux de surface et les nappes phréatiques, et sont de véritables filtres et baromètres attestant de la préservation de la qualité de l’eau nécessaire à toute vie.

Pour plus d'information ou pour vous inscrire, contactez nous au 04 67 13 88 57 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Ca plane pour vous !

Dans l’Hérault, on peut prendre de la hauteur en imitant les oiseaux, et réaliser un rêve vieux comme le monde. Grâce au vol à voile ! Avec ses 170 adhérents dont plusieurs champions, le centre de Montpellier Pic Saint-Loup fait partie des cinq premiers clubs français… « Il a été créé en 1955 dans un site splendide, propice à la pratique », explique Franck Lhomme, membre du club.

Les Planeurs du Pic Saint Loup - René Bataillon

Un vol en planeur offre des sensations uniques. « Seuls ,les vélivoles savent pourquoi les oiseaux chantent ! ».

Le brevet de pilote de planeur est obligatoire avant de pouvoir planer en solo. « Ce sport qui utilise la force des courants aériens pour seul moteur, est totalement écologique… » rappelle Franck Lhomme. « Et il peut se pratiquer de 15 à 80 ans, même avec un handicap physique. Il suffit d’avoir des réflexes et de savoir analyser la météo. » On peut s’en faire une idée, et découvrir d’en haut les beaux paysages de l’Hérault, en s’offrant un baptême en biplace.

Respirez ! 

Le vol libre dans l’Hérault ce sont 19 clubs et 10 écoles pour découvrir et pratiquer le deltaplane, le parapente, le cerf-volant ou le kitesurf… dans des sites conventionnés pour sécuriser les pratiques.

cdvl34.org

Centre de vol à voile Les planeurs du Pic Saint-Loup

Aérodrome de St Martin de Londres

34380 Mas-de-Londres

04 67 55 01 42

A la découverte des habitants des mares

A l'occasion de Fréquence Grenouille, l'équipe du Site naturel protégé des Salines de Villeneuve vous propose trois sorties nocturnes pour découvrir les habitants de la mare des Salines, le mercredi 20 mars et le mercredi 17 avril 2019.

Fréquence Grenouille donne l'occasion de sensibiliser le public sur la nécessité de protéger ces milieux rares qui ont subi de nombreuses atteintes et destructions. 
Ecosystèmes très riches, les zones humides assurent de nombreuses fonctions indispensables aux équilibres biologiques, dont l’homme est souvent et directement bénéficiaire. Ces milieux régulent les échanges entre les eaux de surface et les nappes phréatiques, et sont de véritables filtres et baromètres attestant de la préservation de la qualité de l’eau nécessaire à toute vie.
 
Pour plus d'information ou pour vous inscrire contactez nous au 04 67 13 88 57 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

A la découverte des habitants des mares

A l'occasion de Fréquence Grenouille, l'équipe du Site naturel protégé des Salines de Villeneuve vous propose trois sorties nocturnes pour découvrir les habitants de la mare des Salines, le mercredi 27 février, le mercredi 20 mars et le mercredi 17 avril 2019.

Fréquence Grenouille donne l'occasion de sensibiliser le public sur la nécessité de protéger ces milieux rares qui ont subi de nombreuses atteintes et destructions. 
Ecosystèmes très riches, les zones humides assurent de nombreuses fonctions indispensables aux équilibres biologiques, dont l’homme est souvent et directement bénéficiaire. Ces milieux régulent les échanges entre les eaux de surface et les nappes phréatiques, et sont de véritables filtres et baromètres attestant de la préservation de la qualité de l’eau nécessaire à toute vie.
 
Pour plus d'information ou pour vous inscrire contactez nous au 04 67 13 88 57 ou par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

100 lieux curieux

La sétoise Laure Gigou, ancienne conservatrice des Musées de l’Hérault, sort un ouvrage qui va passionner les amoureux de la région : Hérault : 100 lieux pour les curieux.
L'Hérault est un département touristique avec deux grands sites, trois monuments classés au patrimoine mondial, un patrimoine mondial immatériel. De plus, toutes ses villes méritent le détour. On ne sait où donner de la tête !
Mais au-delà, on peut encore trouver des coins méconnus ou moins connus, même à l'intérieur de ces grands pôles touristiques. L'homme y a vécu depuis très longtemps. Puis il a dressé des dolmens, des menhirs ou des statues menhirs. Savez-vous qu'en Languedoc, il y a plus de monuments mégalithiques qu'en Bretagne ? 

Les Romains ont également laissé leurs traces, avec la voie domitienne d'abord, mais aussi avec la villa gallo-romaine.
Méconnue, la période médiévale a laissé de grands travaux admirables avec l'étang asséché de Montady, dont les drains médiévaux fonctionnent encore. Des monastères très anciens, rappellent les règles austères des premiers chrétiens. Partout, vous découvrirez des sources miraculeuses, des saints bienfaiteurs. Les réformes monastiques entraînèrent l'hérésie cathare, jusqu'aux prémices de la croisade albigeoise : « Tuez-les tous, Dieu reconnaîtra les siens ! ».

Les trésors de fresques romanes ou de la Renaissance, les retables sculptés, sont des bijoux hors du commun.

L'aqueduc de Castries construit pour les jardins de Le Nôtre, le pont de Gignac avec sa maquette, les meuses de Cazilhac, la marquise de la gare de Bédarieux ou le puits de charbon de Camplong attireront votre attention. Vous pourrez découvrir des techniques oubliées, les moulins, l'exploitation du charbon, les mines de plomb argentifères, les carrières de pierres lithographiques.
Frédéric Bazille, Antoine Injalbert, Paul Dardé, Molière, Ermengarde de Narbonne, la marquise de Ganges, Bonaparte, Montgolfier, la reine d'Italie et même un assassin : Jean Pomarède vécurent ou vinrent mourir dans l'Hérault.
Laure Gigou promet étonnements et découvertes, même dans les lieux les plus connus et les plus fréquentés.  » disponible chez amazon

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes