Retour sur l'expo Louise Dahl-Wolfe au Pavillon Populaire

Près de 25 000 visiteurs ont découvert Louise Dahl-Wolfe au Pavillon Populaire de Montpellier


Ce sont près de 25 000 visiteurs qui se sont rendus au Pavillon Populaire depuis le 19 octobre dernier afin de découvrir les œuvres de l’américaine Louise Dahl-Wolfe, considérée comme l’une des pionnières de la photographie moderne de mode. 120 oeuvres y étaient présentées : photographies de mode en noir et blanc ou en couleur, natures mortes, portraits de célébrités ou encore couvertures originales du célèbre magazine Harper’s Bazaar. Autant d'oeuvres qui abordaient les différents temps forts qui ont rythmé la carrière artistique de Louise Dahl-Wolfe. C'est un succès pour cette exposition qui clôture le cycle 2016 du Pavillon Populaire consacré aux femmes photographes.

Remise des prix d'ExploraThau

Le Syndicat mixte du bassin de Thau (SMBT) a donné rendez-vous au public samedi 7 janvier au Jardin Antique Méditerranéen (JAM) à Balaruc-les-Bains pour remettre les prix de la 5ème édition d'Explorathau, le concours de photographie qu'il organise chaque année pour mettre en valeur les richesses du territoire et sensibiliser le public à la nécessité de préserver son environnement. C'est également dans ce jardin remarquable que les 14 plus belles photos de cette édition seront exposées lors sa réouverture en mars prochain.
Au coté de François Commeinhes, on notait la présence, entre autres, de Gérard Canovas, le maire de Balaruc-les-bains, d'Yves Michel, le maire de Marseillan et de Jacques Adgé le maire de Poussan ainsi que celle de Laurent Fabre le directeur du JAM et d'André Cervera, artiste-peintre de renom et parrain de la 5ème édition du concours.

 

Devenant au fil des éditions le rendez-vous photographique de la rentrée, Explorathau a déjà rassemblé plus de 600 photographes amateurs et professionnels.

Cette année encore le territoire de Thau fait rêver et les participants ont présenté de très beaux clichés dans les cinq catégories proposées. Des paysages enchanteurs aux espèces fantastiques, les clichés de cette édition ont séduit les membres du jury qui ont eu la lourde tâche de sélectionner les 7 photographies gagnantes. Le vainqueur du prix des internautes a, quant à lui, été désigné par 171 voix.

C'est sous un soleil vivifiant qui donnait à donnait tout son éclat à ce magnifique jardin méditerranéen et, après un mot d'accueil de Gérard Canovas, maire de Balaruc-les-Bains, que François Commeinhes, président du Syndicat mixte du bassin de Thau, a salué le travail de tous les photographes et ouvert cette cérémonie de remise des prix aux 7 photographes gagnants dans chacune des catégories.

 

  

Prix des internautes :
Jean-Christophe Auguet pour la photo "Au bout du chemin"

Prix "hippocampe d’argent"
(un lauréat dans chaque catégorie)

  • Catégorie "envolées majestueuses"
    Didier Mur pour la photo "Transparence"

  • Catégorie "1001 secrets des rivières de Thau"
    Florian Ambrosino pour la photo "La Vène d’Or"

  • Catégorie "monde fantastique de la lagune de Thau"
    Jean-Claude Gallet pour la photo "Lagune miroir"

  • Catégorie "Plaines enchantées"
    Didier Mur pour la photo "Les blés de Bellevue"

  • Catégorie "zones humides féériques"
    Florian Ambrosino pour la photo "Miroir merveilleux"

Prix "hippocampe d’or"
(lauréat toutes catégories confondues)
Ludovic Giffard pour la photo "Salines de Sète à sec"

Prix des internautes :
Jury : André Cervera
Prix attribué à Jean-Christophe Auguet pour la photo "Au bout du chemin"

Prix "hippocampe d’argent"
(un lauréat dans chaque catégorie)

  • Catégorie "envolées majestueuses" Jury : Yves Michel
    Prix attribué à Didier Mur pour la photo "Transparence" –
  • Catégorie "1001 secrets des rivières de Thau"
    Jury : Gérard Canovas
    Prix attribué à Florian Ambrosino pour la photo "La Vène d’Or"
  • Catégorie "monde fantastique de la lagune de Thau"
    Jury : Stéphane Martinez
    Prix attribué à Jean-Claude Gallet pour la photo "Lagune miroir"
  • Catégorie "Plaines enchantées"
    Jury : Laurent Fabre
    prix attribué à Didier Mur pour la photo "Les blés de Bellevue"
  • Catégorie "zones humides féériques"
    Jury : André Cervera
    Prix attribué à Florian Ambrosino pour la photo "Miroir merveilleux"

Prix "hippocampe d’or"
(lauréat toutes catégories confondues)
Jury : François Commeinhes
Prix attribué à Ludovic Giffard pour la photo "Salines de Sète à sec"

L'arbre à vœux d'André Cervera

Après la remise des prix, Laurent Fabre, Directeur du JAM, et André Cervera, parrain de l'événement, ont présenté l'arbre à vœux d'André Cervera placé au cœur du Jardin Antique Méditerranéen. Invité par l'artiste, les participants ont alors copieusement rempli les branches de cet arbre de rubans colorés, sans oublier de faire un vœu (Aujourd'hui en Chine, hier en Inde, avant-hier en Afrique et parfois autour du Bassin de Thau, André Cervera est un peintre en mouvement, artiste contemporain de renom, parrain de ce cinquième concours ExploraThau)

Pour terminer cette belle journée, sur la terrasse du jardin, avec une superbe vue sur l'Etang de Thau, les convives ont pu rencontrer les participants, admirer les photos et les commenter avec eux avant de se réchauffer en dégustant une succulente soupe aux champigons et en trinquant à l'amitié. Un moment extraordinaire !

Annick Pratlong

Commande photographique sur la jeunesse en France

Appel à candidature

Sur une impulsion du ministère de la Culture et de la Communication, le Centre national des arts plastiques (Cnap) en partenariat avec l’association CéTàVOIR à Sète, lance un appel à candidature dans le cadre d’une commande photographique nationale sur le thème : « La jeunesse en France »
Ouvert à une diversité de pratiques photographiques, cet appel à candidature invite les photographes auteurs évoluant dans le champ large de l’image fixe documentaire à se saisir de ce thème en ayant à cœur de se faire l’écho de la diversité des territoires.

Cette commande souhaite constituer un corpus documentaire et se donne un thème ambitieux et résolument ouvert : « La jeunesse en France ». En résonance avec les grandes commandes de l’État dans le domaine de la photographie, ce projet vise à reconnaître et à encourager la vitalité de la création contemporaine dans le champ de la photographie documentaire. L’appel à candidature s’inscrit dans une démarche volontaire portée par le ministère de la culture et de la communication en faveur de la photographie, il est également complémentaire à l’appel à projet lancé le 12 juillet 2016 sur le thème « Les regards du Grand Paris ».

L’appel à candidature « La jeunesse en France » vise à sélectionner quinze photographes sur le territoire national. Ces derniers seront dotés chacun d’un financement à hauteur de 10 000 euros afin de conduire leur projet.
Cette somme intégrera la rémunération des auteurs et le paiement des droits d’auteur. La production des images sera prise en charge par l’association CéTàVOIR. Une sélection d’un nombre de tirages déterminé, pour chaque photographe, sera effectuée en vue de la restitution de leurs travaux.

Une exposition de restitution ainsi qu’une publication rendront compte du travail effectué. En qualité de commande artistique nationale, les œuvres réalisées dans le cadre de la Commande photographique « La jeunesse en France » rejoindront le Fonds national d’art contemporain, collection gérée par le Centre national des arts plastiques.

Eligibilité

L’appel à candidature à la commande photographique « La jeunesse en France» est ouvert à toute personne physique majeure française et étrangère appartenant à la scène artistique française, évoluant dans le champ de la création photographique documentaire souhaitant porter un témoignage pertinent sur le thème de la jeunesse en France aujourd’hui.

Calendrier

  • 5 octobre 2016 : ouverture de l’appel à candidature
  • 4 novembre 2016 : date limite de candidature
  • 23 novembre 2016 : proclamation des photographes sélectionnés
  • 6 février 2017 : rendu des projets
  • mars 2017 : exposition des œuvres photographiques résultant de cette commande

Consultez l’appel à candidature complet sur le site du Cnap et de la Maison de l’Image Documentaire.

Harmonie

Un mariage sur les formes du corps avec le graphisme, par Michel Dumergue

cliquez sur une image
pour l'agrandir



Sujet tabou pour certains, sujet choquant pour d'autres, le nu artistique fait pourtant partie des quatre thèmes de base de l'art : le portrait, le nu, le paysage et la nature morte. Comme en peinture ou en sculpture, le nu artistique est en photo un classique en recherche artistique.


Dans un monde où la violence, l'incompréhension, l'égoïsme, l'intolérance, la manipulation, sont devenues des normalités quotidiennes, le nu représente pour le photographe marseillanais une évasion, un moment de liberté, une réaction contre la vulgarité des actes et des paroles, des moments photographiques qu'il veut partager avec les autres :

"Ma série de photos est une recherche et un mariage sur les formes du corps avec le graphisme. En associant le nu artistique à des formes graphiques, j'essaye de dégager une harmonie, de la sensualité, des émotions et de la douceur. Chaque personne peut interpréter mes images selon sa vision et se laisser emporter vers d'autres horizons. J'ai commencé ce projet il y a un an, et il en ressort une quarantaine d'images aujourd'hui".

Chez Dumergue la nudité reste le symbole d’une forme de pureté. Mais ce symbole se tord, s’étire et nous emmène dans un monde onirique. Au mystère de la présence du nu répond l'énigme du lieu où il se retrouve. Dumergue ouvre une porte dans laquelle s’engouffre un vent de poésie.
Photographe réputé dans l’univers du sport, Michel Dumergue nous démontre qu’il est devenu en quelques années un véritable artiste avec des créations très personnelles qui renversent les standards du nu.

cliquez sur une image pour l'agrandir



Site internet : www.micheldumergue.fr