Les 2 et 3 août, deux soirées exceptionnelles avec Fiest'A Sète

tasekojpCapture

Parmi les nombreuses destinations explorées pour cette 23e édition, la musique du Cap-Vert et Cesária Evora, sa figure la plus emblématique, seront à l'honneur à travers une soirée exceptionnelle au Théâtre de la Mer, 2 dates en France uniquement, mais aussi avec des conférences et du cinéma :

Concerts au Théâtre de la Mer 

Cap sur le Cap-Vert

LUCIBELA
La jeune Lucibela était au départ portée sur le jazz, le rock et la pop brésilienne plus que sur la perpétuation d'une tradition. Mais on ne grandit pas à Mindelo en oubliant Cesaria. A fortiori quand le répertoire de la diva s'offre comme vecteur d'émancipation sociale à qui possède un beau brin de voix. Au fil de rencontres lui permettant de gravir patiemment les échelons de la reconnaissance, et au prix d'un travail acharné, la chanteuse accède au peloton des héritières méritantes. Sa personnalité solaire et son talent lui ouvrent désormais une route qu'aucune autre n'empruntera. La sienne.  

HOMMAGE A CESARIA EVORA : Lura, Elida Almeida, Lucibela, Nancy Vieira,Teofilo Chantre
Une artiste de cette stature méritait plus que la postérité des disques et des plaques de rues. Car les chansons de Cesaria, comme celles de Fela ou de Marley, sont l'expression de la vie même, presque condamnées à leur survivre sur scène. Les musiciens de son groupe l'ont su dès le premier concert hommage. Teofilo Chantre a ensuite invité les voix dignes de l'entreprise, et la jeune génération capverdienne en regorge : Lura, Lucibela, Nancy Vieira, Elida Almeida convoquent chacune à leur manière toute l'émotion et la force d'un répertoire inoubliable.
> Samedi 3 août . 21h . Théâtre de la Mer à Sète . Billetterie en ligne
Plus d'infos et vidéos
 
 
Tchatches musicales
Par Frank Tenaille, journaliste spécialiste des musiques du monde
Médiathèque F. Mitterrand à Sète . Entrée libre

LE CAP-VERT : UN ARCHIPEL DE MUSIQUES
Peu de pays témoignent d'une identité culturelle aussi forte liée à la musique et ne disposent d'autant de musiciens/chanteurs au kilomètre carré. Ce salon de musique, à l'aide d'extraits musicaux recueillis sur place, se propose de comprendre l'histoire de ce melting-pot sonore et de voyager dans la singularité de chacune des îles de cet archipel étonnant.
> Jeudi 20 juin . 17h30 . Plus d'infos

CESARIA EVORA, LA DIVA AUX PIEDS NUS
"Trop de jeunes chanteurs se coupent de leurs racines. Ma fierté est d'avoir porté notre voix créole dans le monde, d'avoir exporté la morna, ce blues capverdien, d'avoir fait danser sur les coladeras de mon petit pays" disait-elle. Si les musiques du Cap-Vert sont mieux connues dans le monde, on le doit à Cesária Evora. Mais qui était cette femme attachante et secrète qui nous a quitté à 70 ans ? Frank Tenaille qui l'a fréquentée de très longue date se propose d'évoquer sa vie "de fiel et de miel", qu'illustreront des vignettes sonores rares.
> Vendredi 2 août . 17h30 . Plus d'infos
 
Cinéma

CESARIA EVORA, MORNA BLUES
Documentaire réalisé par Eric Mulet et Anaïs Prosaïc
Lafayette, Louisiane ; c'est ici que commence le portrait de Cesaria Evora. Sur la scène, elle égrène mornas nostalgiques et blues chaloupés avec sa nonchalance légendaire. C'est la fin de la deuxième tournée américaine de Cesaria et, comme toujours, elle conquiert le public avec ironie et détachement. Puis, escale à New York avant le retour à Mindelo, Cap-Vert, où Cesaria nous emmène de bar en bar à la recherche des lieux où elle a passé la plus grande partie de sa vie. Ses amis musiciens viennent à sa rencontre, elle chante et danse, reine de son île perdue au milieu de l'océan.
> Samedi 3 août . 14h . Cinéma Le Comoedia à Sète . 6€ . Plus d'infos
 

taseCapture