Très beau départ pour la 277ème Saint Louis

"Chacun le sait : Sète est née un 29 juillet 1666, sous les auspices festifs des joutes languedociennes. Mais les hautbois et les tambours ne vont résonner que bien des années plus tard pour célébrer la Saint-Louis. Jusqu’à la fin de l’Ancien Régime, ces célébrations se réduisent à une modeste fête en l’honneur de Louis XIV. Elles seront interrompues par la Révolution avant de reprendre en 1806."

Mais sur l'Ile Singulière c’est en fait le maire de Sète, Emile Doumet, qui prend l’initiative en 1853 de donner un peu de lustre à cette fête locale, pour répondre à la création de la ligne de chemin de fer Cette-Toulouse, et à l’afflux d’ "étrangers" qui viennent assister au tournoi de joutes du dimanche.

Mais c’est au début du XXème siècle que la fête prend toute son ampleur et s’enrichit de corsos nautiques, de concerts, de courses cyclistes et des premières traversées de Cette à la nage, tandis que se déroulent, devant des milliers de spectateurs, des combats de joutes homériques sur le Canal Royal."

 A 17 h, ce jeudi 22 août, François Commeinhes avait l'honneur d'ouvrir au son des coups de canon traditionnels, plus puissants que jamais, devant une nombreuse foule et sous un soleil radieux, en présence de tous les représentants des quartiers de Sète,  la 27èème Saint Louis de la ville accompagné par la famille de  Fidji Simo celle-ci n'ayant pu se libérer pour l'événement, et entouré par de nombreux élus de la ville et du Bassin de Thau ainsi que par de très nombreux représentants du monde des Joutes dont les Présidents des Sociétés sétoises.

fidjiP1260554

"Sète est une ville singulière qui se fait remarquer et qui est souvent plébiscitée", rappelait le-Maire devant un public très nombreux rassemblé devant la Mairie

Il ajoutait : "son âme précieusement préservée, son tempérament fier et bien trempé, et pourtant, singulièrement, cette capacité d’ouverture d’esprit et d’accueil. Ainsi notre chère Saint-Louis, évènement intangible mais sans cesse enrichi, rendez-vous incontournable annuel des Sétoises et Sétois, et de bien d’autres, qui célèbrent dans une même ferveur notre ville et ses traditions. Les Chevaliers de la tintaine vont être mis à l'honneur encore une fois dans toutes les catégories pour une très belle fête de la Ville, des plus petits dans une heure aux PoidsLourds, lundi, une fête qui se veut aussi un moment de rencontres et de ferveur pour le plaisir des Sétois et des visiteurs"

"Cette année, pour cette 277ème édition, si Sète s'est déjà dévoilé pour ses valeurs culturelles, patrimoniales, artistiques... l'Ile singulière va mettre en avant une de ses familles qui caractérise bien la volonté de Sète de travailler et de faire des efforts pour aller plus loin en regardant le futur."

François Commeinhes tenait à préciser qu'il aimait la ville de Sète, appréciait cette fête de la Saint Louis qui sait réunir les Sétois de tous les âges en accueillant les visiteurs du Bassin de Thau et touristes, et particulièrement ce premier jour toujours très convivial. 

 "Une fête locale hors normes, tous unis autour de nos vaillants chevaliers de la Tintaine, qui illustre en 6 jours toute cette différence qui fait la renommée de Sète aujourd’hui. 

La Sétoise Fidji Simo, directrice de Facebook, et sa famille, les Morello, sont les invités d’honneur de la 277e édition de la Saint-Louis. Une famille représentative de l’identité sétoise, faite d’enracinement à l’île singulière, à ses traditions,  à un regard sans cesse tourné vers l’avenir.

 Une famille sétoise invitée d’honneur, parmi d'autres, qui comme Fidji travaille beaucoup et reste vaillante.

fidjiP1260562

Et Fidgi Simo “C’est une travailleuse, elle ne cesse jamais d’apprendre” ajoute sa marraine Thérèse, infographiste à la mairie et peintre officielle des pavois de la Saint-Louis.

Avant d’être exceptionnel, le parcours de Fidji se résume donc au mérite. Tout comme celui de son grand-père. "Les valeurs de mon grand-père - travail, ambition, famille et honnêteté - ont grandement inspiré mon parcours. Lorsque je lui disais que j'avais eu un 20/20 à l'école, il me disait avec son grand rire : c'est très bien ma chérie, je suis très fier de toi... et maintenant réfléchis pour savoir comment avoir 21 la prochaine fois". Encore aujourd’hui, sa vie professionnelle est un challenge permanent.

C’est elle qui est à l’origine du “Facebook live” dont elle doit s’assurer qu’il est utilisé à bon escient à travers le monde. Avec de telles responsabilités, on pourrait la croire au-dessus du lot mais ce serait mal connaître la Sétoise. “Il ne faut pas imaginer Fidji installée dans son bureau de numéro 1, elle travaille tout le temps au contact de ses équipes” confient ses parents Jacques et Tchétine.

Humble et sérieuse dans son travail, Fidji est aussi décrite comme “souriante, joviale par nature et curieuse de tout” par ses proches. Née dans une ville qui baigne dans l’art, elle s’est trouvée une vocation artistique à travers la peinture, la sculpture ou encore le modélisme. Dès l’enfance, elle avait développé cette fibre artistique. A une époque où son grand-père disait d’elle qu’on la verrait un jour à la télévision. Il ne s’était pas trompé.

François Commeinhes revenait ensuite sur la très belle affiche réalisée pour illustrer cette Saint Louis, par , affiche qu'il aura l'honneurs, ce lundi, avant de conclure :" Je tiens au moment de l'ouverture de cette Saint Louis à ce que nous nous souvenions d'une part d'Agnès Varda, qui avait été notre invité, disparue le 29 mars 2019. Elle reste dans notre coeur tout comme Louis Molle, disparu il y a un an.Le célèbre barreur de la barque bleue avait pris sa retraite et en août 2018, Plus de 1000 Sétois et amis l'avaient accompagné pour un dernier voyage au Sacré coeur de Sète puis au cimetière Le Py, sa dernière demeure.

François Commeinhes ouvrait cette Saint Louis avec beaucoup d'émotion...

 Bombes, penas et pluie de confetti ont salué cette belle introduction Il n'a alors fallu que quelques minutes pour que François Commeinhes ne rejoigne la foule, sous ses applaudissements, entre deux haies de jouteurs et jouteuses, et accompagné par la famille de Fidji et les invités, par des représentants institutionnels ainsi que par les Présidents des sociétés de joutes, Miss Sète étant elle aussi de la partie.

Applaudis,  tous étaient très honorés de pouvoir participer aux côtés de François Commeinhes à cette nouvelle Saint Louis.

 La fête pouvait débuter sous un soleil qui devrait rester fidèle à la ville jusqu'à mardi.

fidjiP1260578

La Pena Bella Ciao se chargeait de l'ambiance musicale et la Compagnie Transe Express Opéra urbain en Déambulation. Trois poupées géantes
aux voix cristallines et une clique de Tambours rutilants envoûtaient petits et grands, une troupe  et leurs musiciens juste après l’ouverture officielle des fêtes de la Saint-Louis 2019, se livraient à des performances artistiques époustouflantes aux rythmes endiablés de Capoeira et de Batucada.

  Le spectacle était bien là pour que débute le rêve et la magie de la Saint Louis.

fidjiP1260613

Mais déjà les petits jouteurs avaient pris la direction du Cadre Royal en musique et accueillis par les applaudissements du public qui prenait place dans les tribunes pour ce premier tournoi sur chariots qui se voulait d'abord bien sympathique. De très belles passes  avec des petits jouteurs qui avaient pris du plaisir à participer devant leurs aînés et un public bien nombreux.

résultats du tournoi sur chariots de la Saint-Louis 2019 qui s’est déroulé le jeudi 22 août 2019 à Sète :

1 ère année :
Vainqueur : Jules Buonomo
2 ème prix : Roméo Bonijoly
3 ème prix : Harry d’Elia
4 ème prix : Gennaro Joubert
Prix de prestance : Ruben D’Elia

2 ème année :
Vainqueur : Lenny Lacan
2 ème prix : Fabio Gras
3 ème prix : Taylor Liguori
4 ème prix : Lorik Rega
Prix de prestance : Andy Chazal

3 ème année :
Vainqueurs : Estéban Rojas
2 ème prix : Kélian Joubert
3 ème prix : Evan Tourrette
4 ème prix : Léo Quidelleur-Camélio
Prix de prestance : Flavio Reyes

fidjiP1260640

Et en soirée place au tournoi de la Presse et des personnalités surtout sportives avec  féminines et  hommes, un tournoi auquel participaient certains néophytes mais aussi des habitués toujours aussi téméraires toujours devant plusieurs milliers de spectateurs assez indulgents comme le jury...

 fidjiP1260662

L'on peut saluer leur courage car jouter demande beaucoup de maîtrise et un certain dépassement de soi, surtout pour les débutants... 

C'est qui remportait le tournoi féminin.

fodfjdjiP1260671

Mais pour d'autres, la fête  se poursuivait sur les quais ou sur la place Léon Blum et même autour de bars avec  des orchestres et des DJ, comme au bar du "Pub".

Mais pour ceux qui préféraient les spectacles sonores il y avait eu le choix avec le Concert “EndLess Soul” Artistes sétois et au Théâtre de la Mer  DAB ROZER Rappeur sétois, de son vrai nom Nicolas Ruiz, puis CORINE  la flamboyante diva disco glam et disco-charme, qui bouscule les codes avec sa musique lascive et irrésistiblement groovy.  Une énergie nouvelle dans l’espace de la musique électronique...  

 Ce vendredi 23 juin 2019 :

Une belle journée pour ce vendredi qui aura comme points d'orgue,  le tournoi des "Jeunes jouteurs" l'après-midi et l'atelier de la tielle le matin, ainsi que la signature de l'affiche de la Saint Louis 2018 le matin, avec à partir de 14h30 dans le Cadre Royal le Tournoi des jeunes jouteurs.

Vendredi 23 août : Spectacle féérique des Plasticiens-Volants

Dès 21h30, un spectacle haut en couleur viendra éblouir le public, intitulé « Joutes dans le ciel Sétois ». Une imprudente bestiole volante réveille un serpent géant endormi. Il va s’ensuivre alors une course-poursuite au rythme d’une musique endiablée. Des personnages massifs déambuleront dans le ciel. Cette création originale de la Compagnie « les plasticiens volants » promet un spectacle unique autour du Cadre Royal avec en guise de clôture, un final pyrotechnique.

PLACC2CapturePLACC3Capture

A ne manquer sous aucun prétexte. 

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie