Face aux excès des promeneurs, le Pic Saint-Loup n'est plus accessible

Pour lutter contre la propagation du virus, la communauté de communes du Grand Pic Saint-Loup au nord de Montpellier prend des mesures visant à protéger ses agents et le public. Face au grand nombre de promeneurs qui n'ont pas respecté le dispositif de confinement lié au Covid-19, à partir du 21 mars, désormais, l'accès au Pic Saint-Loup n'est plus accessible. 

"Ces deux derniers jours, beaucoup trop de personnes n'ont pas respecté les consignes de confinement pour organiser des sorties bien imprudentes !
C'est pourquoi, les départs des sentiers du Grand Pic Saint-Loup sont dorénavant tous fermés ainsi que les parkings d'accès.

Patience : plus vite le virus sera stoppé, plus vite nous profiterons de notre magnifique."

Mesure identique à Saint-Clément-de-Rivière, une des 36 communes sur le territoire du grand Pic Saint-Loup : les Saint-Clémentois doivent poursuivre le confinement

Dans le cadre des mesures de prévention de propagation du Covid-19, au vu du trop grand nombre de personnes -  piétons et voitures - au Parc de l'Aqueduc et Parking Saint-Sauveur/Base Pic Natura, la municipalité de la commune a pris les mesures de fermeture de ces deux sites par arrêtés en date du 20 mars 2020.

"En raison de la forte fréquentation du site et des très nombreuses voitures en stationnement nous sommes au regret de devoir interdire la circulation des piétons et des promeneurs sur le parking et aux alentours du domaine départemental de Saint Sauveur et du site de Pic Natura", précise Laurence Cristol, maire de la commune.

Fermeture au public du Parc de l'Aqueduc et de ses abords

Fermeture de l'accès au parking du BOIS INTERCOMMUNAL DE SAINT SAUVEUR et de la base nature PIC NATURA

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos