Enquête mobilité jusqu'au 17 mars

La Communauté de communes procède à une étude sur les modes de transport des habitants du Grand Pic Saint-Loup, et notamment sur la possibilité de mettre en place un transport à la demande (TAD) sur le territoire. Un questionnaire est lancé pour connaître vos attentes et vos besoins. Il s'adresse aux habitants de  la  Communauté de Communes du Grand Pic Saint Loup.

   - JPEG - 73.8 ko

Qu’est-ce qu’un TAD ?

Le transport à la demande est un service de transport complémentaire aux lignes de transport en commun régulières. Il peut s’adresser à tout ou partie de la population. Il peut assurer des dessertes spécifiques : commerces, équipements publics… et/ou proposer un rabattement vers les arrêts des lignes Hérault Transport et TaM…

La Communauté de communes mène une étude de faisabilité pour la mise en place d’un service de TAD sur le territoire pour proposer ainsi une offre complémentaire aux modes de transport existants (transports en commun, covoiturage, modes actifs).

Questionnaire

Quels sont vos besoins de mobilité pour compléter l’offre de transport existante ?

Vous avez jusqu’au 17 mars 2019 pour participer à la concertation en répondant au questionnaire en ligne 

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes