L'Université de Montpellier, une des plus innovantes

Selon le classement mondial des universités les plus innovantes publié par Reuters le 23 octobre 2019, l’Université de Montpellier obtient la première place nationale.

Un signe fort qui démontre l’impact des brevets déposés par l’établissement et ses liens étroits avec les industries régionales, notamment d ans le secteur biomédical. Un acteur incontournable de l’innovation française.

Seules, 8 universités françaises figurent dans le palmarès mondial des universités les plus innovantes de Reuters dominé, cette année encore, par les Etats-Unis (46 universités classées) et l’Allemagne (9 universités classées). En pole position au niveau hexagonal, l’Université de Montpellier obtient la 44e place sur l’échiquier mondial devançant les prestigieuses institutions parisiennes : Sorbonne Université (56e ), Paris-Sud (64e ) et Paris-Descartes (66e ). 

« Notre prééminence dans le classement mondial de Reuters est un signe fort de la reconnaissance de l’Université de Montpellier en tant qu’acteur incontournable de l’innovation française. C’est aussi le signe de l’intelligence collective du site et des liens privilégiés entretenus par le monde académique avec les industries régionales », se réjouit Philippe Augé, président de l'Université.

Avec 586 familles de brevets, l’Université de Montpellier collabore étroitement avec les entreprises dans des secteurs économiques variés, qu’il s’agisse de grands groupes internationaux comme Horiba ou IBM ou de startups.

C’est la cinquième année consécutive que Reuters publie un classement mondial des universités les plus innovantes en fonction de neuf critères notamment le volume des brevets et leur notoriété.

Exposition "L'aventure phocéenne" à Lattara

Du samedi 23 novembre 2019 au lundi 6 juillet 2020

"L'aventure phocéenne. Grecs, Ibères et Gaulois en Méditerranée nord-occidentale", exposition temporaire

C’est l’histoire de cette rencontre entre Grecs, Ibères et Gaulois que l’exposition se propose de mettre en récit, sur les territoires situés entre Nikaia (Nice) et Emporion  (Ampurias).

Au sein d’un parcours chronologique - du VIIIe - Ier s. av. notre ère - différentes thématiques permettront d’appréhender la réalité de ces interactions.
Navigations méditerranéennes, relations économiques, contacts culturels, fondation de colonies, dynamiques des comptoirs commerciaux et conflits armés seront ainsi illustrés par plus de 400 œuvres provenant de musées méditerranéens ...

» Beaux-arts/Expos