Jusqu'au 16 juin 2019, Festival des Architectures Vives à Montpellier

Comme chaque année en juin, le FAV investit des lieux inattendus derrière les portes cochères des hôtels particuliers

Dans le cadre de cette 14e édition placée sous le signe de la beauté, au total, 15 projets éphémères réveillent un patrimoine préservé et souvent inaccessible dans l'Ecusson de Montpellier.

L'équipe de Lisbonne Muro Atelier vous présente Beauté Locale dans la cour Palais des Guilhems 

Découvrir ou redécouvrir des sites emblématiques de la ville de Montpellier depuis 2006

Jusqu'à dimanche 16 juin, les installations poétiques dispersées dans la ville permettent au public de cheminer de rue en rue, en suivant un parcours proposé au fil des cours intérieures des hôtels particuliers. Les visiteurs sont guidés par les médiateurs, les étudiants de l'Ecole nationale supérieure d'architecture de Montpellier, l'ENSAM. Depuis 2006, le FAV est organisé annuellement par l’association Champ Libre, présidée par Elodie Nourrigat et Jacques Brion, architectes à Montpellier. 
L’accès est entièrement libre et gratuit pour tous.

Pour l’édition 2019, l'association a pu compter sur le soutien de la Ville de Montpellier, la Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie, la Région Occitanie, le Département de l’Hérault, Crédit Agricole Immobilier, la Caisse des Dépôts, l’agence NBJ Architectes, Volum, Union Matériaux, l’ADAGP, ainsi que la Caisse d’Epargne Languedoc Roussillon.
Et cette année encore le FAV s’inscrit dans le Mois de l’Architecture, un événement à l’initiative de la Direction Régionale des Affaires Culturelles Occitanie.

Tout le programme 2019 :  http://www.festivaldesarchitecturesvives.com/

Everybody is Beautiful de Thrace Design Studio dans la cour Baudon de Mauny 

A voir aussi, la revalorisation des déchets afin d'en faire quelque chose de beau

Dans le pavillon du Festival des Architectures Vives, l'Hôtel Saint-Côme / CCI de Montpellier abrite pas moins de 14 arches de 60 bidons d'eau utilisés par les hôpitaux. Une œuvre participative de l'association Waste is More au service de la sensibilisation au recyclage. 

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes