Le Corum affichait complet pour les voeux 2019 de la Métropole

Après les vœux 2019 adressés à la presse à l'Hôtel de Ville de Montpellier la veille, Philippe Saurel, face aux 120 maires des communes dont les 31 maires de la métropole, aux Montpelliérains et entouré des vices-présidents de la  Métropole de Montpellier sur scène, a présenté ses vœux mercredi 9 janvier devant un parterre comble au Corum.

C'était les derniers vœux de l’exécutif de la Métropole de Montpellier pour ce mandat en raison des prochaines échéances électorales. « Nous serons rentrés, l’an prochain, dans la période de réserve électorale. Ce sera juste "Bonne année, bonne santé !".»

Retour sur les réalisations produites en 2018

Le président rappelle : Nous avons passé deux contrats de réciprocité avec les territoires mis en place, le premier concernant le territoire de la communauté des communes du Pic Saint-Loup et celle des Monts de Lacaune à cheval sur le Tarn et sur l'Hérault  pour tout ce qui concerne la filière bois, bois énergie et bois construction, de telle sorte qu'il y ait un dialogue permanent entre l'urbain, le périurbain et l'hyper rural. Un troisième contrat de réciprocité sera signé avec Millau le 31 janvier prochain.

En 2018, nous avons terminé la déviation de castries, construit totalement la médiathèque Aimé Césaire à énergie positive de Castelnau-le-Lez, la gare Montpellier Sud de France - dernière partie de la ligne nouvelle Montpellier-Perpignan - a été mise en service avec 70% du  trafic de fret supprimé, une bonne chose pour les gens du centre-ville de la gare centrale Saint-Roch. réalisé la piscine Héraclès à Saint-Brès, le passage à niveau de Baillargues  réhabilité la médiathèque Rousseau à La Paillade, la route 123 E entre Grabels-Montferrier et une piste cyclable sécurisée, installé les studios de France Télévision à Vendargues créant ainsi  80 emplois délocalisés de Paris à Montpellier. et les halles Laissac inaugurées le 1er décembre dernier... 

Philippe Saurel se satisfait : avec zéro augmentation d'impôts pour la sixième année consécutive, depuis le début du mandat et jusqu'à son terme, dans la métropole et la ville de Montpellier et une poussée démographique exceptionnelle en 2018, la métropole est devenue la plus attractive du pays car elle réunit beaucoup d'atouts. Et en rappelant les chiffres, le chômage a baissé de deux points et la métropole de Montpellier gagne 8 000 habitants chaque année.

Les grandes réalisations prévues en 2019

Avec le MoCo qui réunit trois instances la Panacée, l'école supérieure des Beaux-Arts de Montpellier et l'Hôtel Montcalm, le nouveau centre d'art contemporain de Montpellier parie sur la culture. Il sera inauguré en juin dirigé par Nicolas Bourriaud.

Nous poursuivrons les travaux du nouveau Conservatoire qui ouvrira en 2020, les travaux au centre nautique Neptune déjà bien entamés, nous poserons la première pierre du stade Louis Nicollin dans le nouveau quartier Cambacérès, le début des travaux de la ligne 5 et l’extension de la Ligne 1, la poursuite de la création d’aire de gens du voyage dans les communes, nous livrerons les déchèteries dans plusieurs communes et des travaux dans d’autres, la réfection complète de la place de La Comédie avec le triangle et l'esplanade, nous inaugurerons la Grand-rue Jean Moulin et la place Laissac...Nous allons pouvoir compter sur plusieurs installations d'entreprises dont Google qui formera gratuitement les citoyens devant l'information et l'utilisation du réseau.

Pour une véritable réforme territoriale

En revenant aux revendications des gilets jaunes, Philippe Saurel souhaite "plus de force aux départements, là où il n'y a pas de métropole, il faut tout modifier, nos règles, nos fonctionnements, nos collectivités, notre République, c'est un énorme chantier. Nous avons les outils de la fraternité, un chantier qui passerait par le dialogue citoyen, il faut réformer les collectivités et la constitution en inversant le calendrier électoral du président et des députés qui sont actuellement nommés après ce dernier avec la même couleur et ça ne reflète absolument pas les territoires."

Quatre orientations importantes de la Métropole de Montpellier Méditerranée

Philippe Saurel donne sa vision " Notre métropole forte de ses sept piliers doit être productive sur les plans agricole, viticole, l'emploi, la connaissance, et le bien-être quotidien, éco responsable en assurant la transition écologique, solidaire avec les citoyens et les territoires et connectée".

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie