Réunion publique sur les risques d'inondation

Les pluies diluviennes, durables et localisées qui frappent Montpellier à intervalles réguliers, surviennent essentiellement dès la fin de l’été et jusqu’en décembre. Afin de donner quelques conseils pratiques à adopter en cas d'intempéries, une réunion publique sur la prévention des risques majeurs "inondations" se tiendra le 29 août à 18h à l'Hôtel de Ville de Montpellier.

Avec un budget annuel de 1 200 000 €, la Ville et la Métropole agissent pour la prévention des inondations

Montpellier est soumise à des épisodes cévenols et méditerranéens qui peuvent provoquer rapidement et localement des débordements des cours d’eau et des ruissellements importants sur le territoire, en particulier au niveau des points bas.


La Ville et la Métropole de Montpellier agissent pour la prévention des inondations. Les cours d’eaux et bassins de rétention sont entretenus chaque années (400 000 €/an). Fin 2017, des murets anti-débordement seront réalisés sur les berges du Verdanson (entre le pont Rimbaud et le pont des Pradiers) pour un coût de 800 000 €.

En cas d’événement majeur

Une cellule de crise municipale est mobilisée et un Poste de commandement communal (PCC) est activé afin de coordonner les moyens et réaliser des actions de sauvegarde. La Ville de Montpellier dispose d’outils de surveillance hydrométéorologiques et de capteurs sur les principaux cours d’eau permettant d’anticiper au mieux ces interventions. Le site internet de la Ville permet également aux Montpelliérains d’être informé en temps réel de la situation : risquesmajeurs.montpellier.fr

Les conseils de prudence et de vigilance pour s'informer de l’évolution de la situation :

  • Préfecture 34 (http://www.herault.gouv.fr/)
  • Météo France (www.meteofrance.com/)
  • Vigicrues (https://www.vigicrues.gouv.fr/)
  • la page d’accueil du site internet montpellier.fr permet d’être informé en temps réel de la situation
  • la page www.risquesmajeurs.montpellier.fr informe les usagers sur les risques majeurs, consignes, démarches, et permet de consulter le Document d’Information Communal sur les risques majeurs et de s’inscrire à la Téléalerte (pour être alerté en cas d’événement majeur connu sur le territoire)
  • la radio France Bleu Hérault sur 100.6 ou 101.1 FM ou sur internet francebleu.fr
  • par téléphone au 04 67 34 70 00 (lorsque le Poste de commandement est activé)
  • sur facebook : villemontpellier34
  • sur twitter : montpellier

VACANCES en Méditerranée. La mer en Occitanie

Aigues-Mortes en Camargue 

220 km de côtes préservées, de la Camargue gardoise à la côte vermeille : c’est ça la mer en Occitanie.
Avec un taux record de plages et de ports Pavillons Bleus, du grand soleil et une mer à 24°C l’été. Baignade, sports nautiques, thalassothérapie, balades naturalistes, culturelles ou gastronomiques : c’est le cocktail de votre été en Occitanie, entre villages de pêcheurs, ports de plaisance et stations balnéaires.
De plus, détendez-vous en thalasso à Banyuls-sur-MerLa Grande-MottePort-CamargueSaint-CyprienCanet-en-Roussillon. Retrouvez la forme à Balaruc-les-Bains, 1ère station thermale de France.
Côté stations balnéaires, parmi nos 28 stations balnéaires, faites votre choix. Vous avez les capitales européennes du camping ou du naturisme (Argelès-sur-Mer, Le Cap d’Agde) ; les familiales (Collioure, Saint-Pierre-la-Mer, Vias, Carnon, Palavas-les-Flots) ; les sportives (Leucate, Frontignan) ; les branchées (Canet-en-Roussillon) Vous avez aussi le côté nature (La Palme, Vic-la-Gardiole), rétro (Banyuls-sur-Mer, Valras) et moderne (La Grande Motte, Port Camargue). Sans oublier les villages de pêcheurs tel que Port-Leucate ou Le Grau d’Agde...

» Echos/Occitanie