Vague de chaleur jusqu'au 6 août

Une deuxième vague de chaleur sévit dans le Languedoc. En juin 2017, les températures avoisinaient les 35 ° dans l'Hérault ce qui représentait déjà un événement record depuis les canicules de 1996 et 2014.

Depuis le 3 août , l'alerte orange canicule est maintenue au moins jusqu'à dimanche 6 août. A Montpellier et dans les communes de la Métropole, il fait plus chaud encore avec 38°C en ville. A ce titre, le parc du zoo du Lunaret - ainsi que le bois de Montmaur et la réserve du Lez -  est fermé en raison d'un risque d'incendie très sévère. Seule, la serre de la forêt amazonienne restera accessible ce week-end.

La Ville et la Métropole informent que Météo France maintient le département de l'Hérault en vigilance orange de niveau 3 pour la canicule, et renouvellent leurs conseils. La vague de chaleur devrait durer jusqu'au dimanche 6 août matin.

Les risques liés à ces fortes chaleurs concernent l'ensemble de la population, bien qu'ils soient plus marqués pour les personnes fragiles (personnes en situation de handicap, personnes âgées dépendantes, très jeunes enfants, personnes enceintes mais également les personnes ayant une activité physique en lien avec une activité sportive ou professionnelle les exposant à la chaleur).

Pour tout renseignement sur l'évolution de la situation
- S'informer de la situation et des consignes sur le site Internet de la Ville de Montpellier www.montpellier.fr, via Météo France et par la radio France Bleu Hérault sur les fréquences 100.6 ou 101.1
- Inscrire les personnes âgées, handicapées ou isolées sur le registre "Canicule" du CCAS au 04 99 52 77 79 (numéro de téléphone accessible pendant les heures d'ouverture des services qui sont consultables à l'adresse suivante : http://www.montpellier.fr/273-le-centre-communal-d-action-sociale-ccas-.htm)
- Une plateforme téléphonique Canicule info service, joignable au 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe), est ouverte tous les jours de 9h à 19h en cas d'épisode de forte chaleur. Elle apporte des conseils sur la prévention en cas de chaleur extrême et donne des informations en temps réel sur l'état du niveau d'alerte.

Les bons réflexes à adopter
- Fermer les volets et les fenêtres en journée
- S'hydrater régulièrement et manger en quantité suffisante (penser aux fruits et légumes)
- Se rafraîchir : douche, brumisateur, sites publics climatisés (médiathèques, centres commerciaux, cinémas...)
- Limiter les sorties, surtout aux heures les plus chaudes (11h-21h)
- Eviter les efforts physiques
- Prendre régulièrement des nouvelles des personnes isolées, des voisins, des amis et de la famille
- Demander conseil à votre médecin traitant en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier
- En cas de malaise, composer le 15

Pour en savoir plus 
- Consulter le Document d'Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) qui a pour vocation d'informer et de rappeler la conduite à tenir ainsi que les consignes à appliquer en cas d'alerte et d'inondation à l'adresse suivante : http://risquesmajeurs.montpellier.fr
- Consulter le site du ministère des Solidarités et de la Santé, page Canicule et fortes chaleur à l'adresse suivante : http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes