Les archives de Montpellier accessibles en ligne

La Ville de Montpellier met en ligne sur son site Internet la base de données de son service d’archives. Désormais le public peut consulter les documents d’archives numérisés, mener ses recherches à distance ou préparer sa venue aux archives:

Afin d’alimenter et de soutenir la recherche en histoire de Montpellier, les archives municipales mettent à disposition sur leur page Internet, leurs instruments de recherche et l’ensemble des documents d’archives numérisés à ce jour. Cette mise en ligne permet la diffusion de quelque 45 000 images et plus de 60 000 notices décrivant les documents et ouvrages historiques conservés aux archives municipales.

Accessible à partir du site internet Montpellier.fr, cette offre vient compléter les sources déjà mises en ligne par les archives départementales de l’Hérault (cadastre, état civil) par des documents exceptionnels sur l’histoire de Montpellier.

Sont consultables à ce jour :

  • Des manuscrits médiévaux (Petit Thalamus, Mahzor (manuscrit hébraïque du 15e siècle), Cérémonial des Consuls (1450), Livre des privilèges des ouvriers de la Commune Clôture, (1196) 1264-1590, Thalamus des ouvriers de la Commune Clôture, (1196-1659)
  • Plusieurs fonds iconographiques (plans de la ville à partir du Moyen Age, cartes postales, affiches, photographies…)
  • L’état civil de Montpellier (registres de décès 1903-1988, registres paroissiaux 18e siècle)
  • Des fonds privés (le journal du théâtre de Montpellier (18e au 20e siècle), Journal de l’organiste Jeanne Demessieux (1934-1947)…)

Cette offre en ligne s’enrichira progressivement en fonction de l’avancement des numérisations en cours.
Pour accéder à la page des Archives
Pour accéder aux archives en ligne

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes