Des images qui parlent, jusqu'au 25 mars

A Montferrier-sur-Lez, il reste un week-end pour s’immerger à la Chapelle de Baillarguet dans cent cinquante ans d’images, réunies très judicieusement sur le thème de « Montferrier sur son volcan ».

Le vernissage samedi dernier a connu une belle affluence et le Maire, Michel Fraysse, s’est, en particulier, attardé sur les photographies du 19ème siècle à la recherche des pages d’histoire vivante qu’elles contiennent.


On pourra encore voir le week-end prochain la vue stéréoscopique du village datée de 1858 ainsi qu’une grande photographie (ci-contre) de la fin du 19ème siècle de Léopold Hugo, fils d’Abel Hugo, le grand frère de Victor, et de Julie Duvidal de Montferrier. Ces images anciennes permettent, malgré tout, la comparaison avec les paysages actuels envahis de végétation.

La grande collection de cartes postales du début du 20ème siècle présente le cœur du village sous des angles variés et nous montre ce qui reste inchangé aujourd’hui, même si cela a été aménagé au fil des années et ce qui a disparu.

De même, la fiche de l’annuaire de 1910 présentant les artisans et commerçants installés à Montferrier traduisent la diversité et la vitalité des activités économiques de cette époque.

Le livre édité par les Amis de la Chapelle de Baillarguet avec le long poème de Jean Joubert sur Montferrier et les photographies de Louis Gabard sera également présenté le week-end prochain. 

L’exposition est ouverte samedi 24 et dimanche 25 mars 2018 de 15h à 18h.

Contact : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes