Les chansons personnelles de Marie d'Epizon

Château des Evêques de Lavérune - Dimanche 4 novembre 2018 à 17h

Après son spectacle Barbara, Marie d’Épizon présente « Bleu nuit » un répertoire de ses propres chansons coécrites avec Claude Kintzler.

Chansons personnelles, avec Thomas Fontvieille à la guitare et Jean-Pierre Barreda à la contrebasse. Un spectacle qui mêle son propre répertoire coécrit avec Claude Kintzler - extrait de ses CD Les desseins des pensées et Bleu nuit - et des chansons d'auteurs contemporains.

L'entrée est libre.

" Marie d’Épizon c’est une voix radieuse et limpide, une voix au service de textes poétiques, qui manie tour à tour la tendresse, l’émotion, l’ironie, l’espièglerie comme la résistance à certaines dérives de nos sociétés modernes, mais toujours avec beaucoup d’élégance et une force des plus convaincantes. A son propre répertoire, elle ajoute des chansons de Michèle Bernard, Allain Leprest, Jean-Michel Piton, Bernard Joyet, qui viennent confirmer l’adhésion à une certaine catégorie de chanson, celle de l’intelligence, de la poésie et de l’engagement. " M. Puech – Montpellier Info

Pour visiter le site de Marie d'Epizonhttp://www.mariedepizon.com/index

et

http://www.mariedepizon.com/chansons-francaises-marie-epizon.htm

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes