Musée Henri Prades - Conférence le 11 octobre

Dans le cadre de l'exposition "La navigation lagunaire. 2000 ans de secrets révélés par le musée d'archéologie de Catalogne" présentée jusqu'au 7 janvier 2019, Thibault LACHENAL, chargé de recherche, CNRS, UMR 5140 Archéologie des sociétés méditerranéennes, propose le jeudi 11 octobre 2018, à 18h30, une conférence "Un habitat de la fin de l’âge du Bronze entre lagune et fleuve. La fouille subaquatique du site de la Motte à Agde (Hérault)".

Le site de la Motte correspond à un habitat de l’âge du Bronze actuellement ennoyé dans le lit mineur de l’Hérault à Agde.
Découvert en 2002 par l’association Ibis à l’occasion de prospections fluviales, il a fait l’objet d’une première fouille en 2004 ayant notamment mis au jour un dépôt de bronzes correspondant à une riche parure féminine.
Depuis 2013, il fait l’attention de nouvelles campagnes de fouilles subaquatiques, sous la direction de J. Gascó puis de T. Lachenal, visant à qualifier la nature du site.
Ces travaux ont permis de mettre en évidence un établissement installé à l’origine en bordure d’une ancienne lagune aujourd’hui colmatée, correspondant à un habitat pérenne dont l’économie était tournée vers l’agriculture et l’élevage.
Ce dernier se caractérise notamment par plus de 400 pieux de bois organisés en deux files principales, lesquels s’accompagnent d’éléments de clayonnages pouvant correspondre à des aménagements de berge bordant l’occupation.
Les vestiges, extrêmement riches et particulièrement bien conservés, donnent des informations rarement réunies en milieu terrestre sur les modes de vies des populations de la fin de l’âge du Bronze, il y a 2 900 ans.

Accès libre à la conférence, dans la limite des places disponibles

Site archéologique Lattara – Musée Henri Prades : 390, avenue de Pérols, 34970 Lattes

Tél. : 04 67 99 77 20
Tramway Ligne 3 Station Terminus Lattes Centre
Bus 18 Arrêt Lattes Centre

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes