APPEL A TEMOINS : Gendarmerie de l'Hérault

Le mardi dix-huit décembre 2018, peu avant 11h, le corps sans vie d'un femme a été découvert, commune de la LA GRANDE-MOTTE dans la mer à hauteur de la digue dite de la Baleine (située face au poste de secours du quartier du point zéro).

Aucun texte alternatif disponible.

Les recherches entreprises depuis n'ont pas permis d'établir avec certitude son identité ni les circonstances de son arrivée dans le quartier du point zéro. Localement, aucune disparition n’a été signalée à la gendarmerie.

Les enquêteurs recherchent des témoins qui l’auraient vu, croisé ou auraient discuté avec elle notamment les 17 ou 18 décembre 2018.

L’objectif est d’identifier formellement la victime à partir des éléments suivants :
Femme âgée d'une soixantaine d'années, de type caucasien, 1m70, maigre ( 46 kg ), cheveux courts poivre et sel. Elle portait au moment de sa découverte une paire de baskets noire, un pull marron avec sous-pull noir, un pantalon de jogging bariolé type camouflage noir et gris et une veste avec capuche dominante rose et des motifs.

Si vous pensez avoir des informations, merci de contacter la brigade de gendarmerie de LA GRANDE-MOTTE au 04 67 56 50 29

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes