"N’en jetez plus !" : le Département poursuit l’opération STOP AUX DÉCHETS

Pour la 3ème édition de cette grande opération environnementale, ce sont près de 300 agents routiers et plus d’une centaine d’agents départementaux volontaires qui se sont mobilisés jeudi 16 mai pour un grand nettoyage des routes. Cette année, pour sensibiliser les citoyens, le Département installe des poubelles géantes.  

Un constat : des sacs plastiques et des déchets innombrables au bord des routes

Trop de déchets continuent d’entacher les 4600 km de routes départementales et les 130 km de voies cyclables : sacs plastiques, paquets de cigarettes, bouteilles vides et autres détritus de tout genre sont ramassés par les équipes routières du Département.

Ce n’est que la partie visible de l’iceberg : les fossés qui longent les routes départementales ont pour objet d’évacuer les eaux de ruissellement ;  lorsqu’ils sont obstrués, ils ne peuvent plus jouer leur rôle correctement...quand ces déchets ne finissent pas par polluer les rivières, lagunes et plages. L’opération « Stop aux déchets » a notamment lieu en mai pour éviter de broyer les détritus en confettis avant la grande période de « fauchage » qui débute début juin. S’il est difficile de quantifier les volumes, les services départementaux relèvent chaque année une recrudescence des déchets aux bords des routes. 

 Nettoyage et sensibilisation 

Poubelle géante

Face à ce problème environnemental, le Département a opté pour l’action et la sensibilisation en renouvelant une grande opération collective de ramassage. Jeudi 16 mai, toutes les équipes routières seront déployées aux 4 coins de l’Hérault pour collecter les déchets répandus.

Cette année pour la première fois, 8 poubelles géantes seront installées sur des ronds-points. Hautes de 2,35m, elles ont été réalisées par l’ESAT Thierry Albouy à Béziers.

Les poubelles seront mises en place sur :

  • Le giratoire de la Méditerranée à Villeneuve lès Béziers (RD 612)
  • Le giratoire ZAC de la Garrigue à Saint-André de Sangonis (RD 619)
  • Le giratoire « Bérégovoy » à Mauguio (entre les RD189 et RD24)
  • Le Col de Fontjun à Cébazan (RD 612)
  • la sur-largeur de trottoir en sortie du pont de la gare à Saint Pons de Thomières (RD 612)
  • le giratoire Intermarché à Bédarieux
  • le giratoire ouest sur la déviation de Montagnac (RD 613/ RD 32)
  • le giratoire de Castries, au départ du LIEN

Les chiffres clés de l’opération

  • 26 centres d’exploitation routiers et 2 unités d’entretien mobilisés
  • 400 agents à pied d’œuvre
  • 430 km de routes nettoyées en une journée
  • 4,5 ha d’aires de repos et giratoires

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes