Une belle récolte en plein cœur de Montpellier !

Au Domaine départemental du château d’O au cœur de la métropole montpelliéraine, la récolte des olives bat son plein.

Qui pourrait le croire ? C’est en pleine ville que se déroule la récolte des olives !

OLIVCapture

http://www.herault.fr/sites/default/files/olives_domaine_o_3.mp4

Au-delà des grands pins du Domaine départemental d’O à Montpellier, le Département protège et entretient 700 oliviers. De nombreuses  variétés, dont certaines sont rares et anciennes, produisent chaque année près de 7 tonnes d’olives.

Après la cueillette et l’effeuillage sur place, les olives sont transportées à l’huilerie coopérative de Clermont-l’Hérault où elles donneront une huile naturelle mise en bouteilles et en bidons aux couleurs du Département.

On la retrouve dans les lieux de restauration portés par le Département et à la crèche du site d’Alco à Montpellier.

Cultivés sans aucun apport de produit sanitaire, les oliviers sont taillés en février ou en mars, après la récolte. Ils sont protégés de la piqûre des mouches grâce à des pièges à phéromones, et à la projection d’argile sur les olives, lors des vagues d’attaque des mouches, qui, camouflant l’olive, leurre les insectes. 

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes