Les sites archéologiques du Département

Le département de l'Hérault compte un nombre considérable de sites archéologiques particulièrement riches et bien conservés, couvrant toutes les périodes : Ambrussum, Cambous, Ensérune, Lattes, Loupian, Murviel-lès-Montpellier.

La recherche archéologie dans l’Hérault est une des plus actives au niveau national et la première au niveau régional. Chaque année le Département apporte son soutien à la réalisation de fouilles programmées, sur plus d’une quinzaine de sites répartis dans l'Hérault.

Archéologie

Cette aide permet de faire avancer la connaissance, notamment dans les secteurs géographiques d’arrière-pays moins concernés par les fouilles préventives liées aux grands travaux d’aménagement. 

Des conférences, des visites de sites et des expositions permettent de restituer les résultats au public héraultais.

Depuis 2007, le Département organise également, avec le Service régional de l’archéologie (DRAC Languedoc-Roussillon), les Rencontres départementales de l’archéologie. Cette manifestation professionnelle a pour objectif de porter à la connaissance de la communauté scientifique le résultat des recherches archéologiques menées dans l’Hérault au cours de l’année précédente. Elle permet d’entretenir des liens entre les différentes disciplines et les institutions qui œuvrent dans ce domaine. Environ 200 personnes de tous horizons professionnels (SRA, INRAP, CNRS, Universités, associations, privés, collectivités territoriales) se retrouvent pour s’informer et échanger, faisant de ces rencontres un rendez-vous majeur de l'archéologie pour le Midi méditerranéen.

DÉCOUVRIR LES DIFFÉRENTS SITES ARCHÉOLOGIQUES

Nouvelle expo à Lattes "collection de torques"

 

Explorée depuis le XIXe siècle, la craie champenoise a livré un nombre considérable de nécropoles généreuses en objets qui ont aidé les générations successives d’archéologues à forger des références partagées pour construire et reconstruire l’image des Gaulois.
D’abord convoités pour leurs qualités antiques et esthétiques, les torques, ces colliers rigides caractéristiques, faits de bronze ou d’or, mis au jour en Champagne sont rapidement considérés comme des indices incontournables pour concevoir la chronologie de l’âge du Fer européen.

« Torques et compagnie. Cent ans d’archéologie des Gaulois dans les collections du musée d’Épernay », c'est le thème de la nouvelle exposition de Lattara au Musée Henri Prades de Lattes qui sera présentée jusqu'au 2 septembre 2019.

Une riche collection de 350 objets retraçant 100 ans d’archéologie des Gaulois en Champagne...

» Echos/Lattes